Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Marie Laetitia le Sam 24 Mar 2012, 10:00

@John a écrit:
Normalement, les IUFM devraient être des lieux de débat.
Les formateurs et la cooptation en ont fait, en plusieurs endroits, des lieux de conformation idéologique et de redressage.

Leur passage à vide durant ces dernières années leur aura peut-être permis de tirer parti de leurs erreurs ?
topela
@Ergo a écrit:Maintenant, le grand problème des gens de l'IUFM que j'ai rencontrés, c'est leur dogmatisme. L'année dernière, moi, j'aurais adoré parlé de mes pratiques avec des profs plus expérimentés. Sauf que dès qu'on essaie, on est renvoyé dans les cordes: "non, on ne fait pas comme ça".

veneration

@Collier de Barbe a écrit:
@John a écrit:
Tu pourrais parler notamment du vandalisme... de la formation
La "formation" dispensée auparavant avait tellement de défauts qu'elle a subi le sort que de nombreuses personnes lui souhaitaient.
S'il y a si peu de collègues qui se sont mobilisés pour "sauver" les IUFM, il doit bien y avoir une raison, non ?
Les IUFM sont-ils capables de corriger leurs erreurs d'ici à ce qu'on les ait rétablis ? Quand je vois les horreurs qui sont déversées sur ce forum par x ou y, j'ai tendance à penser que non.

Tu vois John c'est avec des positions comme celles-ci que Darcos et Chatel ont fait passer leur réforme.

Et c'est comme ça que les jeunes collègues ont pris leur poste à 18h avec (dans mon académie) pour tout bagage le DVD "Tenue de Classe" de l'inénarrable Sébastien Clerc.

J'avoue, je n'ai pas subi l'IUFM. J'ai cru comprendre que pour une majorité des collègues ça n'a pas été super positif. D'autres sont plus nuancés. Et puis surtout, c'est pas non plus un traumatisme indépassable?! On s'en remet. Les profs de LC et LM lisent Brighelli et voient la lumière.
Je n'ai eu que la version light du CIES Sorbonne qui était totalement merdique mais qui ne durait que quelques heures sur 2ans.
Irais-tu jusqu'à nier que l'enseignement ne nécessite aucune formation? J'ai tout appris "sur le tas" et ça a été (et ça continue) à être quotidiennement douloureux.
Avec des arguments comme cela, tu peux nous remplacer par des vacataires.

je n'ai pas voulu faire un HS sur le fil de l'expérience de Luigi. Mais CdB, tu n'as pas subi l'IUFM, alors de grâce, pense aussi aux collègues qui ont été marqués pendant des années, qui ont démissionné au bout d'un an, de deux ans, de trois ans de souffrance où les IUFM et leur dogmatisme ont eu une lourde part. Quand on détruit la pauvre confiance que tu peux avoir, "tu n'as pas de présence" "toi tu n'es pas faite pour le collège" (je sortais de l'agrég, alors forcément il faut du temps pour s'adapter) "si vous ne vous conformez pas aux méthodes exigées, vous ne serez pas validés" et j'en passe et des meilleurs... Un jour mon cours était bon, trois mois plus tard, il ne l'était plus. Le CIES n'a rien à voir (j'ai connu les deux). Toutes les formations IUFM n'étaient pas nocives. Moi j'en ai eu des inutiles, des nocives, mais pas d'utile (sauf une ou deux séances à tout casser). Je me suis fait mépriser, dénier toute possibilité de réfléchir, de critiquer sauf dans le chemin tracé par les formateurs-collègues-juges (quelle ironie!)... Tu ne sais pas quelle somme de souffrance et de colère tu provoques par ces mots, alors s'il te plaît, mesure tes propos sur une formation que tu n'as pas connue...

Le pire, c'est que formateurs, tuteurs et conseillers péda nocifs ne se rendent même pas compte du mal qu'ils font. J'ai quand même entendu "il vaut mieux une mauvaise formation que pas de formation du tout". Malheureusement, ça devrait être vrai mais j'ai des doutes. Faut-il se taire pour ne pas se faire manipuler par Châtel et compagnie? Ou faut-il crier plus fort qu'eux? Moi je préfère crier, pour moi et pour ceux qui continuent de souffrir car la formation est aussi stupide maintenant qu'elle l'était il y a dix ans.

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Raoul Volfoni le Sam 24 Mar 2012, 10:03

@John a écrit:
@Clarinette a écrit:En revanche, cette année, même si certains cours m'ennuient à mourir, je me suis régalée avant-hier en didactique des maths. En plus, maintenant, j'ai suffisamment de bouteille pour ferrailler pied à pied avec certains formateurs par trop socio-constructivistes ! Wink
Normalement, les IUFM devraient être des lieux de débat.
Les formateurs et la cooptation en ont fait, en plusieurs endroits, des lieux de conformation idéologique et de redressage.
Leur passage à vide durant ces dernières années leur aura peut-être permis de tirer parti de leurs erreurs ?

Peut-on réellement parler de passage à vide ? J'étais stagiaire l'an dernier, et la formation y était assurée par les mêmes qu'avant, avec grosso modo les mêmes contenus. Nous avons même eu droit à des formations pluridisciplinaires dignes des grandes heures des IUFM (sur la psychologie de l'adolescent, le socle commun, notamment). Toujours les mêmes mauvais sermons, dispensés par les mêmes personnes (sauf que certains "formateurs" sont, pour les besoins de la cause, devenus maîtres de conf').
Le seul changement, et il est important, c'est que ces gens n'ont plus rien à voir avec la titularisation. Je n'ai jamais digéré l'attitude du "chef formateur" lorsque j'étais certifiée, qui menaçait ouvertement les contestataires de leur faire un mauvais rapport !
L'an dernier, nous avons eu droit à pas mal de lamentations sur le fait que l'IUFM n'ait plus son mot à dire dans les titularisations, mais de remise en question des contenus, point...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par A Tuin le Sam 24 Mar 2012, 10:06

@Marie Laetitia a écrit:
@Collier de Barbe a écrit: Et puis surtout, c'est pas non plus un traumatisme indépassable?! On s'en remet.

Quand on détruit la pauvre confiance que tu peux avoir, "tu n'as pas de présence" "toi tu n'es pas faite pour le collège" (je sortais de l'agrég, alors forcément il faut du temps pour s'adapter) "si vous ne vous conformez pas aux méthodes exigées, vous ne serez pas validés" et j'en passe et des meilleurs... Un jour mon cours était bon, trois mois plus tard, il ne l'était plus.

Là ce n'est pas faux. Ce sont des gueux : quand ils veulent se mettre après quelqu'un pour le pourrir, ils se lâchent autant qu'ils peuvent en trouvant tous les prétextes fallacieux pour démonter ce qui est fait.
Or à y regarder de façon objective, c'est une forme d'intimidation et de manipulation comme une autre, mais j'ai été surprise de constater à quel point cette engeance était développée dans ce milieu, par rapport à l'extérieur. Quand on travaille n'importe où ailleurs ce genre de gens existent mais restent marginalisés, et n'ont pas vraiment de pouvoir de nuisance du fait qu'ils sont désolidarisés.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Ergo le Sam 24 Mar 2012, 10:07

@A Tuin a écrit:
@Ergo a écrit:
On sait bien que la palatalisation du h mouillé ne "servira" pas face à une classe de 6ème (ni après d'ailleurs),

Tu m'étonnes. Ça ne sert strictement à rien pour travailler, à moins de vouloir devenir prof de fac pour enseigner à son tour cela à des étudiants.
Wink Mais il faut aller jusqu'au bout de mon raisonnement. Car même si la palatalisation ne sert à rien pour enseigner au collège (je parle en anglais, cette fois), je suis bien contente d'avoir le bagage que j'ai en phonétique (même faible) car cela permet, en simplifiant, de répondre aux questions que les gamins se posent.

Là-dessus, je suis d'accord avec ma prof de fac qui disait qu'un contenu disciplinaire solide était indispensable à l'enseignement, que ce soit au collège, au lycée ou à la fac.

Mais ce qu'il faut en parallèle, c'est un échange sur les pratiques. Et j'insiste bien sur le mot "échange", qui implique égalité des deux côtés. Certes, la plupart des stagiaires sont jeunes, mais ils n'en sont pas moins des collègues. Que mes formatrices aient eu 15 ou 20 ans de plus que moi l'année dernière ne signifiait pas que je n'avais pas de cerveau.

Je vais faire un parallèle avec ce qu'on appelle le lecteur naïf: j'ai rencontré des chercheurs qui disaient qu'ils adoraient faire cours à des étudiants sur leur propre sujet d'étude car parfois, on a tellement le nez dans le guidon qu'on n'a plus les yeux neufs qui découvrent l'objet d'étude. Et ce regard neuf/naïf peut être utile à la réflexion. Les formateurs IUFM que j'ai rencontrés (sauf celle d'espagnol) refusaient ce regard neuf/naïf.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par touby le Sam 24 Mar 2012, 10:09

Moi ce que j'adorais à l'Youmf, c'était les moments "profs alcooliques anonymes" avec un pseudo... euh pédo Razz psychiatre !

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par A Tuin le Sam 24 Mar 2012, 10:14

@Ergo a écrit:
Wink Mais il faut aller jusqu'au bout de mon raisonnement. Car même si la palatalisation ne sert à rien pour enseigner au collège (je parle en anglais, cette fois), je suis bien contente d'avoir le bagage que j'ai en phonétique (même faible) car cela permet, en simplifiant, de répondre aux questions que les gamins se posent.

Oui là d'accord. Mais j'avoue que les occasions de recourir à la phonétique sont malgré tout relativement faibles. Si, j'ai pu m'en servir pour expliquer des changements comme "hostel" / "hôtel" quand des élèves s'interrogent sur l'accent circonflexe, ou quand il y a un h quelque part : ça fait recherché d'expliquer les évolutions avec le vocabulaire qui va avec, mais les élèves au fond retiennent simplement que c'est une évolution de la langue (bon et certes peut-être le souvenir que le prof a sorti un vocabulaire étrange que lui seul connaît) Rolling Eyes

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Ergo le Sam 24 Mar 2012, 10:17

Laughing C'est clair. En même temps, c'est tout ce qu'on leur demande de retenir.

Il y a quand même un truc qui me chagrine un peu dans tout ça, c'est l'idée de retour des IUFMs. D'accord, ils sont intégrés aux universités, prestataires de service et tout et tout, mais ils n'ont jamais disparu.

Et même, ils ont obtenu un plus grand pouvoir encore que celui qu'ils avaient avant avec leurs interventions en master. scratch

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par A Tuin le Sam 24 Mar 2012, 10:17

@touby a écrit: avec un pseudo... euh pédo Razz psychiatre !

affraid affraid Ah bon ? On vous en avait mis un sous le nez ? Un vrai de vrai spécimen ?
Grâce à Dieu, je n'ai pas eu à subir cela !
(mais le moment-qui-sert-à-rien où nous étions "invités à exprimer nos problèmes" et où chacun s'appliquait au mieux pour raconter une situation bateau pas vraiment problématique, oui. N'empêche, une heure de perdue pour ça, c'est là qu'on se dit qu'ils sont grassement payés ces formateurs)

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Raoul Volfoni le Sam 24 Mar 2012, 10:28

@A Tuin a écrit:
@touby a écrit: avec un pseudo... euh pédo Razz psychiatre !

affraid affraid Ah bon ? On vous en avait mis un sous le nez ? Un vrai de vrai spécimen ?
Grâce à Dieu, je n'ai pas eu à subir cela !
(mais le moment-qui-sert-à-rien où nous étions "invités à exprimer nos problèmes" et où chacun s'appliquait au mieux pour raconter une situation bateau pas vraiment problématique, oui. N'empêche, une heure de perdue pour ça, c'est là qu'on se dit qu'ils sont grassement payés ces formateurs)

Moi aussi, j'ai eu le pseudo-psychiatre.
Pour ton édification, puisque tu ne l'as pas eu, sache que quoi qu'il advienne, tu as un problème avec l'autorité (et donc avec la figure paternelle).
Et sache aussi qu'il faut savoir rebondir après un échec, comme le monsieur de Bienvenue chez les Chtis... Comment, vous ne l'avez pas vu ? Vous devriez ! (authentique... conseil reçu en réunion des "redoublants", durant laquelle nous furent successivement proposés les modèles de Laure Manaudou et du "monsieur" (pas du personnage, hein, du monsieur) de Bienvenue chez les Chtis, le tout agrémenté de citations de Jean-Marie Bigard et d'une mystérieuse parabole sur "le paquet de feuilles" : la psy tapait sur ses feuilles "vous voulez être là hein" puis à côté des feuilles "vous voulez pas être à côté hein ?" et en concluait que nous devions rebondir...)

Spoiler:
Parfois, je me demande par quel miracle je ne suis pas encore internée à vie...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par boris vassiliev le Sam 24 Mar 2012, 10:30

@A Tuin a écrit:
@touby a écrit: avec un pseudo... euh pédo Razz psychiatre !

affraid affraid Ah bon ? On vous en avait mis un sous le nez ? Un vrai de vrai spécimen ?
Grâce à Dieu, je n'ai pas eu à subir cela !
(mais le moment-qui-sert-à-rien où nous étions "invités à exprimer nos problèmes" et où chacun s'appliquait au mieux pour raconter une situation bateau pas vraiment problématique, oui. N'empêche, une heure de perdue pour ça, c'est là qu'on se dit qu'ils sont grassement payés ces formateurs)

Et cela pouvait même suivre le visionnage de la vieille cassette du collège ZEP où après les vilains profs qui ne savaient pas gérer leur classe suivait le "bon exemple" du prof qui n'avait pas de problèmes. Wink

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Ergo le Sam 24 Mar 2012, 10:32

Kruella a écrit:
Spoiler:
Parfois, je me demande par quel miracle je ne suis pas encore internée à vie...
Spoiler:
Moi, j'ai pas eu cette formation, mais j'ai eu sa suite: une formation sur la Verrière! Rolling Eyes

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par A Tuin le Sam 24 Mar 2012, 10:37

Kruella a écrit:

Et sache aussi qu'il faut savoir rebondir après un échec, comme le monsieur de Bienvenue chez les Chtis... Comment, vous ne l'avez pas vu ? Vous devriez ! (authentique... conseil reçu en réunion des "redoublants", durant laquelle nous furent successivement proposés les modèles de Laure Manaudou

Quel modèle de LM ? Celui où elle avait montré son millefeuille ?
Ce scoop, maintenant ils donnent dans le porno en IUFM Laughing Laughing Laughing lol!


Oups, je suis un peu HS pingouin pingouin pingouin pingouin pingouin chirolp iei

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par A Tuin le Sam 24 Mar 2012, 10:38

@Ergo a écrit: une formation sur la Verrière! Rolling Eyes

C'est quoi ?

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Marie Laetitia le Sam 24 Mar 2012, 10:44

Pour une meilleure formation on pourrait partir de choses simples:
- virer les formateurs nuisibles: il suffit de lire leurs productions pour voir de quels excès ils sont capables
- examiner de près les tuteurs, il y a de sérieux cas parmi eux aussi.
- donner des cours clé en main en début d'année pour permettre aux stagiaires de se focaliser sur le rapport aux élèves
- donner des conseils sur les manières de réagir avec les élèves. En précisant bien que c'est à chacun de choisir dans la boîte à outil ce qui convient le mieux à son caractère
- un emploi du temps à 60%
- des formations centrées en août et pendant deux jours à chaque vacances


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Ergo le Sam 24 Mar 2012, 10:46

@A Tuin a écrit:C'est quoi?
Un institut psychiatrique en région parisienne (dans les Yvelines, je crois), où les profs au bout du rouleau peuvent se faire soigner.

Là où on finirait d'après ce formateur si on ne prenait pas conscience, en vrac:
- de notre décalage avec les élèves issus de milieux défavorisés;
- de notre statut de privilégié;
- de notre gestion à la masse des conflits...

Pour une meilleure formation, aussi, et ça rejoint l'idée de piocher, j'aimerais bien aussi une vraie ouverture à tous les courants didactiques (même les nuisibles!).

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Marie Laetitia le Sam 24 Mar 2012, 10:46

@Ergo a écrit:
Je vais faire un parallèle avec ce qu'on appelle le lecteur naïf: j'ai rencontré des chercheurs qui disaient qu'ils adoraient faire cours à des étudiants sur leur propre sujet d'étude car parfois, on a tellement le nez dans le guidon qu'on n'a plus les yeux neufs qui découvrent l'objet d'étude. Et ce regard neuf/naïf peut être utile à la réflexion. Les formateurs IUFM que j'ai rencontrés (sauf celle d'espagnol) refusaient ce regard neuf/naïf.[/justify]

topela

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Marie Laetitia le Sam 24 Mar 2012, 10:49

Kruella a écrit:
@A Tuin a écrit:
@touby a écrit: avec un pseudo... euh pédo Razz psychiatre !

affraid affraid Ah bon ? On vous en avait mis un sous le nez ? Un vrai de vrai spécimen ?
Grâce à Dieu, je n'ai pas eu à subir cela !
(mais le moment-qui-sert-à-rien où nous étions "invités à exprimer nos problèmes" et où chacun s'appliquait au mieux pour raconter une situation bateau pas vraiment problématique, oui. N'empêche, une heure de perdue pour ça, c'est là qu'on se dit qu'ils sont grassement payés ces formateurs)

Moi aussi, j'ai eu le pseudo-psychiatre.
Pour ton édification, puisque tu ne l'as pas eu, sache que quoi qu'il advienne, tu as un problème avec l'autorité (et donc avec la figure paternelle).
Et sache aussi qu'il faut savoir rebondir après un échec, comme le monsieur de Bienvenue chez les Chtis... Comment, vous ne l'avez pas vu ? Vous devriez ! (authentique... conseil reçu en réunion des "redoublants", durant laquelle nous furent successivement proposés les modèles de Laure Manaudou et du "monsieur" (pas du personnage, hein, du monsieur) de Bienvenue chez les Chtis, le tout agrémenté de citations de Jean-Marie Bigard et d'une mystérieuse parabole sur "le paquet de feuilles" : la psy tapait sur ses feuilles "vous voulez être là hein" puis à côté des feuilles "vous voulez pas être à côté hein ?" et en concluait que nous devions rebondir...)

Spoiler:
Parfois, je me demande par quel miracle je ne suis pas encore internée à vie...

ah c'est énorme ! Tu sais quoi, Kruella? Il faudrait que l'on fasse un livre collector de toutes les ânneries entendues. Un ça ferait du bien, deux, les gens sauraient à quoi passent leurs deniers, trois ça servira peut-être à éradiquer pour de vrai ces ***ries... Laughing (je suis sérieuse, qui veut?)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Raoul Volfoni le Sam 24 Mar 2012, 10:51

Je me disais la même chose, Marie Laetitia... J'en ai entendu quelques-unes de bien gratinées, dans ma longue carrière iufmesque...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Ergo le Sam 24 Mar 2012, 10:53

@Marie Laetitia a écrit:Tu sais quoi, Kruella? Il faudrait que l'on fasse un livre collector de toutes les ânneries entendues. Un ça ferait du bien, deux, les gens sauraient à quoi passent leurs deniers, trois ça servira peut-être à éradiquer pour de vrai ces ***ries... Laughing (je suis sérieuse, qui veut?)
I'm in!
A vrai dire, on en parle souvent mais effectivement, en cette période, pourquoi ne pas se réapproprier le débat et faire quelques propositions nous-mêmes, en partant de l'absurde qu'on a pu entendre pour arriver à des idées qu'on a.
Bien sûr, nous ne serons pas tous d'accord, mais nous pouvons, je pense, nous entendre sur des grandes lignes et signaler au moins que nous devons être consultés pour cela! (C'est tout de même nous qui sommes sur le terrain. -Même si la politique n'est pas nécessairement réservée à ceux qui sont sur le terrain.)

(Bon, faut que j'y aille, là, mais j'y réfléchis dans la journée!)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par A Tuin le Sam 24 Mar 2012, 11:09

@Ergo a écrit:
@A Tuin a écrit:C'est quoi?
Un institut psychiatrique en région parisienne (dans les Yvelines, je crois), où les profs au bout du rouleau peuvent se faire soigner.
Ah !

@Ergo a écrit:Là où on finirait d'après ce formateur si

scratch Heu ... Même bien fatigué, faut en vouloir pour aller s'enterrer exprès dans les Yvelines !! Ça doit être quelque chose ce lieu, doivent faire des cocottes et des avions en papier, ou de la poterie, ça doit bien être le style Razz

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par lalilala le Sam 24 Mar 2012, 11:32

@Pryneia a écrit:
@condorcet a écrit:Reconnaître leurs erreurs n'a jamais fait partie de leurs "compétences".
Comme John et Carabas, je n'approuve pas le retour en force probable des IUFM ni leur fonctionnement antérieur qui était à vomir.

Je suis bien d'accord.
LA meilleure formation pour moi : le compagnonnage. Un enseignant expérimenté, bienveillant, en contact avec le terrain, vaut tous les formateurs IUFM. En revanche, il faudrait des décharges de service, tant pour le stagiaire que pour le tuteur, afin que l'accompagnement se fasse dans de bonnes conditions.

Oui quand le courant passe, quand l'enseignant expérimenté a envie d'aider et de partager, c'est génial! Je dois énormément à la tutrice que j'ai eue l'année dernière. Avec elle, je n'avais pas besoin de formation en plus. Mais quand le courant ne passe pas, quand le tuteur ne fait que critiquer sans expliquer et rabaisse sans cesse le stagiaire, ça devient vite l'enfer. Je l'ai vécu et j'étais bien contente d'avoir d'autres interlocuteurs (les formateurs qui, même s'ils ne m'ont pas aidée concrètement, m'ont au moins écoutée et soutenue en me disant que ce qui m'arrivait n'était pas normal) pour me rassurer et me montrer que ce que je proposais n'était pas complètement idiot. N'avoir qu'un seul "formateur" est dangereux je pense...



Dernière édition par lalilala le Sam 24 Mar 2012, 12:14, édité 1 fois

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Marie Laetitia le Sam 24 Mar 2012, 12:04

@Ergo a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Tu sais quoi, Kruella? Il faudrait que l'on fasse un livre collector de toutes les ânneries entendues. Un ça ferait du bien, deux, les gens sauraient à quoi passent leurs deniers, trois ça servira peut-être à éradiquer pour de vrai ces ***ries... Laughing (je suis sérieuse, qui veut?)
I'm in!
A vrai dire, on en parle souvent mais effectivement, en cette période, pourquoi ne pas se réapproprier le débat et faire quelques propositions nous-mêmes, en partant de l'absurde qu'on a pu entendre pour arriver à des idées qu'on a.
Bien sûr, nous ne serons pas tous d'accord, mais nous pouvons, je pense, nous entendre sur des grandes lignes et signaler au moins que nous devons être consultés pour cela! (C'est tout de même nous qui sommes sur le terrain. -Même si la politique n'est pas nécessairement réservée à ceux qui sont sur le terrain.)

(Bon, faut que j'y aille, là, mais j'y réfléchis dans la journée!)

topela

Lali, tu en es ?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par lalilala le Sam 24 Mar 2012, 12:15

ok!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par linkus le Sam 24 Mar 2012, 12:30

J'ai osé penser à une chose. Pourquoi, la première année ne pas faire les choses suivantes:
- Deux niveaux maximums :Lycée (2° et 1°ES) Collège (6° et 4°).
- Une progression commune à tous les stagiaires!
- Des cours clé en main (presque!).
- Une séance de stage chaque semaine pour faire un bilan et partager.

Je pense que cela serai plus intéressant que ce que l'on fait cette année.
De plus, cela permettrai de se concentrer sur les détails importants:
- La façon d'introduire les notions,
- La gestion de la classe.

Par exemple, à chaque journée de stage, ou ressortirai avec plusieurs conseils et sur des erreurs à ne plus commettre.

Les problèmes de gestion de classe provienne généralement de la façon de faire cours. C'est dommage, peut-être que mon idée est stupide... ou alors inapplicable? Je ne sais pas mais vu ou l'on en ait ....

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par Carabas le Sam 24 Mar 2012, 14:12

Des cours clés en main? Mais la devise de l'IUFM, c'est "démerde-toi toi-même".

Mais dans l'absolu, je trouve ta proposition intéressante. C'est juste qu'elle ne colle pas à l'idéologie IUFM, qui n'a pas disparu, elle...


Dernière édition par Carabas le Sam 24 Mar 2012, 14:35, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediapart : le désarroi des jeunes enseignants servira-t-il de prétexte au retour en force des IUFM ?

Message par linkus le Sam 24 Mar 2012, 14:21

Quand je dis cours clé en main, je veux dire que tout est donné sauf la façon dont on introduit les notions, c'est la seule chose à laquelle on doit de réfléchir; c'est très important et difficile. Alors que le cours, il se trouve de partout et dans n'importe quel livre, c'est une perte de temps! D'où le presque!


_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum