Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par lilith888 le Mer 28 Mar 2012 - 12:52

Voir la FCPE actuellement...

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par freche le Mer 28 Mar 2012 - 15:55

@lilith888 a écrit:Parce qu'avoir des enfants rend plus intelligent sur ce débat ? Première nouvelle, et j'ajoute : ça se saurait !

Non, mais il affirme que les conflits lors des devoirs sont dûs à des conflits existants entre les parents et les enfants avant les devoirs. Je trouve que c'est très catégorique. C'est tout.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par thaliane le Mer 28 Mar 2012 - 16:19

@lilith888 a écrit:Parce qu'avoir des enfants rend plus intelligent sur ce débat ? Première nouvelle, et j'ajoute : ça se saurait !

Ça permet de savoir de quoi on parle en tout cas. Ou alors donnez-vous aux parents non enseignants permission d'expliquer ce qui se passe en classe ? Twisted Evil

thaliane
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par Nita le Mer 28 Mar 2012 - 16:32

L'argument est biaisé, Thaliane : il y a des familles dans lesquelles les devoirs se passent sans heurts (non, pas la mienne), et d'autres ou s'instaurent des épreuves de force autour des devoirs qui sont symptomatiques d'un dysfonctionnement familial, et d'autres ou ces épreuves de force ne le sont pas, donc, non, "on ne sait pas de quoi on parle", on sait juste comment ça se passe ici, maintenant, avec cet enfant-là.

J'ai aussi trouvé l'argument de Néomath bien trop abrupt et celui de Lilith déplacé : je ne vois pas ce que l'intelligence a à voir ici, et je doute que faire (ou ne pas faire) des enfants ait une influence sur l'intelligence. Ce qui apparaît de plus en plus nettement, c'est que l'enfant, comme l'automobile, fait apparaître l'agressivité ! Laughing
@thaliane a écrit:
@lilith888 a écrit:Parce qu'avoir des enfants rend plus intelligent sur ce débat ? Première nouvelle, et j'ajoute : ça se saurait !

Ça permet de savoir de quoi on parle en tout cas. Ou alors donnez-vous aux parents non enseignants permission d'expliquer ce qui se passe en classe ? Twisted Evil

Euh... ils se passent de ma permission, vous savez, même au plus haut niveau de l'état ; y a pas de doute, on sait faire classe quand on est avocat.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par C'est pas faux le Mer 28 Mar 2012 - 16:44

En ce qui me concerne, je considère les devoirs comme une affaire entre les élèves et moi. Je n'attends rien des parents (que j'ai tendance à considérer a priori et peut-être à l'excès comme source d'emm..dements, ), sauf de s'assurer qu'ils ont été faits s'il y a un problème d'"oubli" régulier.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par MelanieSLB le Mer 28 Mar 2012 - 16:53

@Nita a écrit:
@Thaliane a écrit:
Ça permet de savoir de quoi on parle en tout cas. Ou alors donnez-vous aux parents non enseignants permission d'expliquer ce qui se passe en classe ? Twisted Evil

Euh... ils se passent de ma permission, vous savez, même au plus haut niveau de l'état ; y a pas de doute, on sait faire classe quand on est avocat.

Je pensais être mauvaise langue, ma 1e réaction ayant été: "parce qu'ils s'en privent?", mais je vois Nita que c'est une vérité. Je me souviens de ces 2 grands moments de l'an dernier où des parents sont venus me voir pour me dire que leurs enfants n'avaient pas fait les bêtises pour lesquels je les avais punis (apparemment, les parents ont le don d'ubiquïté doublé du don d'invisibilité).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par Clarianz le Mer 28 Mar 2012 - 16:57

@C'est pas faux a écrit:
@Mufab a écrit:Moi c'est quand je leur demande de faire signer les cahiers du jour. Du coup ils l'emmènent... Et ce soir-là, c'est cooool.
Mais ce n'est qu'une fois toutes les 3 semaines.

Ma joie dans ce cas se limite à voyager léger, en emportant le travail fait sur feuille.

Concernant le sujet, ça me révolte, juste. Je suis sidéré d'une telle action de la FCPE que je considère désormais comme irrémédiablement discréditée.
Je n'avale particulièrement pas le procès qui nous est fait de creuser les inégalités en donnant des devoirs. Je pense que c'est précisément le contraire et qu'il faut refuser avec force cette intimidation.
Je m'attache particulièrement à ne donner que des devoirs qui peuvent être faits seul, mais je vérifie chaque jour qu'ils l'ont été.
A qui profitent-ils ? Pas aux petits malins qui ont déjà tout compris en quittant la classe, mais aux distraits ou aux lents qui n'intégreront la notion qu'en revenant dessus et en s'acquittant d'un petit exercice d'application, lequel sera entièrement corrigé et commenté le lendemain matin. La distinction écrit/oral m'apparaît d'ailleurs artificielle : on a bien plus besoin d'être aidé pour réciter une leçon quelconque que pour faire un exo avec dans les cahiers tout ce qu'il faut pour y parvenir.
C'est ça ou devoir choisir entre larguer les faibles ou renoncer à couvrir le programme. Aucune des deux solutions ne me vaudra de problème : dans le premier cas, on me félicitera de différencier parce que j'aurai fait une croix sur les chances réelles de certains, dans l'autre, on saluera mon adaptation à un public difficile. Mais dans les deux cas, il s'agira d'un crime social qui ne dit pas son nom et qui se pratique en silence au jour le jour avec la bénédiction de notre hiérarchie.
J'enrage que des bobos prétendent me culpabiliser de tâcher que des enfants de gueux ne soient pas trop largués par rapport aux leurs.
Et pas un ministre ou un responsable quelconque pour dénoncer ce sabotage crânement assumé et abondamment relayé ?


veneration

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par thaliane le Mer 28 Mar 2012 - 17:04

Je pense que beaucoup de parents de sentent une obligation de résultats sur les devoirs et leçons : pas seulement qu'ils soient faits (devoirs) et appris (leçons) mais qu'ils soient justes (exercices) et bien sues (leçons). D'où le conflit et, parfois, l'impression de cauchemar pour toute la famille (puisque les parents sont le plus souvent de mauvais pédagogues ou, en tout cas, pas "calés" avec la méthode de l'enseignant).
Je sais que beaucoup d'enseignants expliquent en réunion de parents d'élèves que a. Ça ne doit pas dépasser 15 min / 30 min selon les niveaux, b. Qu'il faut que l'enfant se débrouille seul sans aide des parents.
Mais peut-être il faut le réaffirmer plusieurs fois ET bien expliquer que le but pour l'enseignant est de comprendre ce qui est acquis ou pas pour AIDER l'apprentissage. Plusieurs fois (oui, comme les enfants, les parents ont besoin d'entendre la consigne plusieurs fois pour bien la comprendre Twisted Evil surtout si ça va à l'encontre de leurs croyances antérieures).

Et être cohérent. c'est à dire : pas de note ou de récompense pour exercices bien faits. Et ne pas reprocher à un parent des déficits d'apprentissage si celui-ci assure que l'enfant a passé du temps sur sa leçon (vécu : je me suis vue reprochée les mauvaises notes en dictée préparée de ma fille. Qui n'a pas de mémoire photographique donc elle peut y passer une heure à la regarder et la recopier, ça ne rentre pas. Bizarrement je me sens une obligation de résultat du coup. Et "m'amuse" à inventer avec ma puce une chanson de la poésie chaque semaine. Un peu marre j'avoue des "la forêt est hantée il me faut un chapeau"... Wink Et heureusement que j'ai fait latin et son père grec pour qu'on lui sorte les étymologies. Oui à 7 ans, elle se souvient d'un mot si elle a l'étymologie pas si elle le voit. Mais je l'aime quand même hein Wink)

thaliane
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par MelanieSLB le Mer 28 Mar 2012 - 17:11

@thaliane a écrit:
Et être cohérent. c'est à dire : pas de note ou de récompense pour exercices bien faits. Et ne pas reprocher à un parent des déficits d'apprentissage si celui-ci assure que l'enfant a passé du temps sur sa leçon.

Les notes pour exercices faits peuvent avoir leur intérêt: je mets toujours une note sur 5 ou sur 10. Tous les points quand c'est fait (que les réponses soient justes ou pas d'ailleurs), 0 quand ce n'est pas fait.

C'est difficile de savoir si l'élève a un pb de mémoire ou s'il ne fout rien. On n'est pas avec lui le soir.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par Sapotille le Mer 28 Mar 2012 - 17:20

@thaliane a écrit:

Et être cohérent. c'est à dire : pas de note ou de récompense pour exercices bien faits.


Le maître de mes enfants, qui donnait beaucoup de devoirs, mettait un "b" pour "bien" et un "tb" pour "très bien" jusqu'aux élèves de CM2....

Un beau jour, il a décidé de mettre simplement "Vu"...
Et l'un de mes enfants a bâclé son travail en expliquant que ce n'était vraiment pas la peine de s'appliquer pour un "Vu" !!!
J'ai dû batailler ferme pour qu'il refasse ses devoirs ce jour-là !!!

Je pense qu'une petite remarque positive est un encouragement...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par C'est pas faux le Jeu 29 Mar 2012 - 1:00

Bon, comme j'ai encore l'espoir fou de mourir un peu moins idiot, j'ai mené une mini-enquête : la circulaire de 56 et toutes celles concernant cette question seraient abrogées, à l'exception d'une circulaire de 1964 qui confirme l'interdiction des devoirs écrits en dehors de la classe et fait référence à celle de 56. C'est bancal, mais c'est comme ça.
Dans feue la circulaire de 56, 5 heures de classe étaient consacrés aux devoirs écrits, auxquels pouvaient s'ajouter des devoirs non écrits à faire hors de la classe.
Le temps de classe hebdomadaire était alors de 30 heures, soit 25 heures hors devoirs. Il est aujourd'hui de 24 heures.
Abrogations et précisions quant aux horaires ne semblent pas avoir été mentionées par la FCPE. Un oubli de bonne foi, sans doute.
Tout est là, si vous suivez les liens :
http://dcalin.fr/textoff/devoirs_1956.html
http://www.education.gouv.fr/cid50060/meng0926957c.html


Dernière édition par C'est pas faux le Jeu 29 Mar 2012 - 1:58, édité 1 fois

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par egomet le Jeu 29 Mar 2012 - 1:29

@C'est pas faux a écrit:
Dans feue la circulaire de 56, 5 heures de classe étaient consacrés aux devoirs écrits, auxquels pouvaient s'ajouter des devoirs non écrits à faire hors de la classe.
Le temps de classe hebdomadaire était alors de 30 heures, soit 25 heures hors devoirs. Il est aujourd'hui de 24 heures.
Abrogations et précisions quant aux horaires ne semblent pas avoir été mentionées par la FCPE. Un oubli de bonne foi, sans doute.

Ah ouais! C'est quand même énorme comme différence.

Quant à la bonne foi de la FCPE... Descartes

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par egomet le Jeu 29 Mar 2012 - 1:39

J'ai vu la circulaire n° 2009-185 du 7-12-2009 affraid

Dans un souci de simplification administrative, la présente circulaire porte abrogation de plus d'un millier de circulaires, instructions, notes de service ou notes, devenues obsolètes. Vous en trouverez la liste en annexe.

Mais je serais curieux de savoir combien ont été pondues depuis.

Qui connaît encore les règles à appliquer?
"Nul n'est censé ignorer la loi." Mais là, ça devient franchement difficile de s'y retrouver.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par victor44 le Jeu 29 Mar 2012 - 15:50

@Lefteris a écrit:
@Reine Margot a écrit:c'est quoi ces c.....ies de dire que les devoirs pénalisent les élèves défavorisés? Non seulement ça fixe les connaissances pour tous, mais justement ceux qui n'ont personne à la maison pour leur payer des cours particuliers ont au moins des devoirs pour reprendre le cours.

Entièrement d'accord, et j'ai un bon "labo" pour comparer : j'ai un enfant encore en primaire, dans un quartier où deux écoles cohabitent dans le même bâtiment. Dans une école où les maîtres donnent du travail, tous les jours : leçons à réviser, cahier à corriger, questions sur un texte, exos de maths, etc. Tous les élèves font quelque chose , même si ce n'est pas réussi, comme je le vois en obligeant les petits voisins à faire les devoirs d'abord quand ils veulent jouer (je sais , je suis un père fouettard). Ils bénéficient du corrigé, d'observations du maître. Il y a QUELQUE CHOSE, et pour tout le monde.
Dans l'école à côté, plus pédagogiste (on ne note pas, on met des lettres), il n'y a rien à faire , et ses copains passent leur temps sur la Nitendo après les cours. C'est d'ailleurs un problème , ils font envie aux aux autres ("trop la chance ! Ils ont rien, EUX ! furieux ). Mais il n'y a RIEN pour la plupart -et c'est un quartier REP , donc pas besoin de faire un dessin, et QUELQUES parents donnent des devoirs, achètent des cahiers, etc.

Dans laquelle des deux écoles l'écart se creuse-t-il le plus ?

J'avais décidé d'abandonner ce fil, mais y a des trucs j'ai du mal à laisser passer.

Comme il n'y a rien à faire, ils vont faire de la nintendo: les pédagogos créent la dépendance aux jeux vidéo?
Dans l'école où il y a des dévoirs, les gamins ne jouent pas à la console?

Tous les ans dans l'école de mes enfants (école sans problème, familles plutot favorisées) il y a un cross. Et tous les ans ça manque pas: il y a toujours des parents qui ont reconnu le parcours, entrainé leurs rejetons, qui leur hurlent dessus quand ils sont pas sur le podium.

Alors oui ceux là seront peut-être plus performants plus tard, mais doit-on m'obliger à courrir 10m/sem avec ma fille pour être un bon père? Doit-on considérer que la prof qui ne m'impose pas de faire une préparation olympique à ma fille comme une démago meyrieuïste décérébrée?

Il en est de même avec les devoirs, lorsque j'ai la chance d'avoir une instit qui s'en fout du qu'en dira-t-on et qui respecte l'interdiction des devoirs maison écrits, mes enfants ont plus de temps pour la lecture, pour jouer avec leur père, dessiner, écouter la radio ou ne rien faire (l'oisiveté est bonne pour l'esprit). Ils ne progressent pas moins mais sont moins stressés.

Oui c'est à nous d'instruire et non aux parents, je préfère un instit qui donne des leçons et des conseils de lecture uniquement. Je me souviens d'une instit de CP qui donnait des fiches de lecture en GS, les commentaires circulaient et étaient soi disant rédigés par les enfants (qui ne savaient pas lire, ni écrire). Dans 90% on avait l'avis des parents super rédigés avec un vocabulaire chatié et j'étais le seul à écrire: "trop rigolo, très jolie la princesse, le monstre m'a fait peur etc..."


victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par Mufab le Jeu 29 Mar 2012 - 17:21

@victor44 a écrit:

J'avais décidé d'abandonner ce fil, mais y a des trucs j'ai du mal à laisser passer.

Comme il n'y a rien à faire, ils vont faire de la nintendo: les pédagogos créent la dépendance aux jeux vidéo?
Dans l'école où il y a des dévoirs, les gamins ne jouent pas à la console?

Tous les ans dans l'école de mes enfants (école sans problème, familles plutot favorisées) il y a un cross. Et tous les ans ça manque pas: il y a toujours des parents qui ont reconnu le parcours, entrainé leurs rejetons, qui leur hurlent dessus quand ils sont pas sur le podium.

Alors oui ceux là seront peut-être plus performants plus tard, mais doit-on m'obliger à courrir 10m/sem avec ma fille pour être un bon père? Doit-on considérer que la prof qui ne m'impose pas de faire une préparation olympique à ma fille comme une démago meyrieuïste décérébrée?

Il en est de même avec les devoirs, lorsque j'ai la chance d'avoir une instit qui s'en fout du qu'en dira-t-on et qui respecte l'interdiction des devoirs maison écrits, mes enfants ont plus de temps pour la lecture, pour jouer avec leur père, dessiner, écouter la radio ou ne rien faire (l'oisiveté est bonne pour l'esprit). Ils ne progressent pas moins mais sont moins stressés.

Oui c'est à nous d'instruire et non aux parents, je préfère un instit qui donne des leçons et des conseils de lecture uniquement. Je me souviens d'une instit de CP qui donnait des fiches de lecture en GS, les commentaires circulaient et étaient soi disant rédigés par les enfants (qui ne savaient pas lire, ni écrire). Dans 90% on avait l'avis des parents super rédigés avec un vocabulaire chatié et j'étais le seul à écrire: "trop rigolo, très jolie la princesse, le monstre m'a fait peur etc..."
Moi aussi y'a un truc qui passe mal : c'est la phrase en gras.
Tu crois vraiment que l'on donne des devoirs par souci du qu'en dira-t-on ? Que c'est notre principal guide pédagogique, à nous, pauvres instits décérébrés ?
Tu ne t'es pas dit que, peut-être, il y avait derrière tout ça plutôt une réflexion, une conviction, une expérience qui nous pousse à ?

Je me permets donc de remettre sur ce fil une discussion qui a eu lieu avec Thaliane (parent d'élève), sur un autre, à ce sujet des motivations à donner des devoirs. (Thaliane, si ça t'ennuie, j'édite, no problémo.)

@thaliane a écrit:
(...) Je m'interroge : considérez-vous que les parents sont co-responsables de l'apprentissage scolaire (lecture, écriture, calcul, savoirs classiques - je ne parle pas d'épanouissement je précise) ?
Si c'est non, ça pencherait plutôt pour ne pas donner de devoirs à la maison (qui, de fait, mettent les parents en situation de co-responsables)
Si c'est oui, ce n'est alors pas étonnant que les parents se mêlent des décisions pédagogiques de l'enseignant, non ? Puisque c'est lui in fine qui sera responsable du niveau scolaire de l'enfant...

@Mufab a écrit:Mais non, Thaliane, il n'est pas responsable du niveau scolaire in fine, comme tu dis.
Il est responsable de l'éducation -à savoir que si le prof, qui a en charge la pédagogie, et qui donne des devoirs s'il a jugé que c'était pédagogiquement profitable à l'ensemble de sa classe, il s'assure que les devoirs ont été faits, parce que le prof a demandé à ses élèves cet effort à la maison, tout simplement.

Et pour aller plus loin, il a pour tâche de lui demander d'obéir à une injonction d'une autorité (décrétée comme telle de par son statut), parce que cette autorité a réfléchi, dans son contexte propre (sa classe) que lui seul connaît, qu'il considère que les devoirs font partie intégrante de l'apprentissage, et qu'on le paye pour prendre à chaque minute ce genre de décisions : qu'est-ce que je juge le plus efficace pour mes élèves, à ce moment M, et qui puisse répondre à la mission que l'on m'a assignée, à savoir couvrir un programme et le rendre accessible au maximum d'enfants dont j'ai la charge.
(...)
Je crois que notre différence de point de vue vient aussi du fait que tu considères l'enfant particulier, ton enfant, ou sa petite copine que tu connais, avec son milieu familial, alors que je considère un groupe d'enfants, indépendamment de leurs parents, du "bagage" de ces parents, de leurs principes éducatifs, etc. dont je ne sais pratiquement rien, et ce qui n'est pas plus mal, car même le sachant, cela n'a pas à entrer en considération dans mes choix pédagogiques, qui s'adressent, de fait, à un groupe.

(...)

En fait, on peut raisonner différemment sur les devoirs ou les punitions : l'école est-elle obligatoire, oui ou non ?
L'école en tant que durée -6 heures de classe par jour, tant de jours par an- et après basta, ou l'école avec tout ce qu'elle impose pour fonctionner ?

@thaliane a écrit:Juste parce que j'aime bien être taquine : étant donné que les devoirs écrits sont interdits par une autorité décrétée comme telle de par son statut (la loi), est-ce que les enseignants qui donnent des devoirs et donc désobéissent à cette autorité ne donnent pas le mauvais exemple ? Razz

@Mufab a écrit:
Là tu marques un point ! Very Happy
Il faudrait que je relise cet article, mais il me semble que seuls les devoirs "écrits" sont interdits.
Ce qui est très vague... Une opération est-elle un devoir "écrit" parce que l'on prend un stylo ? Un exercice à compléter aussi ? Une leçon pour un élève qui a besoin d'écrire pour l'apprendre aussi ?
Il faut donc interdire tout devoir qui demanderait de prendre un stylo, et ce serait ridicule.

Je pense qu'il faut bien faire une distinction entre un travail à la maison qui nécessiterait un investissement matériel ou intellectuel des parents (recherche sur Internet; utilisation d'un dictionnaire ou d'une encyclopédie dont certains parents ne disposent pas; participation des parents à une lecture et à un questionnaire dessus...) et celui qui ne demande que de réinvestir ou d'utiliser ce qui a été fourni par l'école.

D'autre part, il faut considérer que l'exercice non réussi le soir par la plupart des enfants est également un indice pour nous, susceptible d'orienter notre pédagogie (la poésie était trop longue, il faut que j'étale l'apprentissage ou que je leur donne des méthodes; l'exercice était trop difficile donc il faut que l'on revoie ce qui a coincé...) : à partir du moment où l'enfant a fait l'effort, et proposé une réponse qui vienne de lui à l'injonction magistrale, le travail est fait, même s'il n'a pas été réussi.

Donc, on ne demande pas aux parents de mettre tout en oeuvre pour que l'enfant réussisse ce qu'on lui a demandé comme travail personnel, mais qu'il s'assure que l'effort a été tenté. Et un échec massif est révélateur d'une erreur pédagogique de notre part, pas de la vôtre.


Dernière édition par Mufab le Jeu 29 Mar 2012 - 18:33, édité 1 fois (Raison : coquille)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par victor44 le Jeu 29 Mar 2012 - 17:55

@Mufab a écrit:Tu crois vraiment que l'on donne des devoirs par souci du qu'en dira-t-on ? Que c'est notre principal guide pédagogique, à nous, pauvres instits décérébrés ?
Tu ne t'es pas dit que, peut-être, il y avait derrière tout ça plutôt une réflexion, une conviction, une expérience qui nous pousse à ?

Peu importe la raison, vous n'avez pas à le faire , c'est interdit

Ce qui est très vague... Une opération est-elle un devoir "écrit" parce que l'on prend un stylo ?

Ben oui, elle est c.. cette question, j'ose pas imaginer si un élève vous disait "vous avez demandé de répondre par écrit, je peux le faire par oral?"


Il faut donc interdire tout devoir qui demanderait de prendre un stylo, et ce serait ridicule.



conditionnel surperflu, vous auriez du écrire "c'est ridicule". Mais en fait c'est juste normal

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par Mufab le Jeu 29 Mar 2012 - 18:19

@victor44 a écrit:
@Mufab a écrit:Tu crois vraiment que l'on donne des devoirs par souci du qu'en dira-t-on ? Que c'est notre principal guide pédagogique, à nous, pauvres instits décérébrés ?
Tu ne t'es pas dit que, peut-être, il y avait derrière tout ça plutôt une réflexion, une conviction, une expérience qui nous pousse à ?

Peu importe la raison, vous n'avez pas à le faire , c'est interdit

Ce qui est très vague... Une opération est-elle un devoir "écrit" parce que l'on prend un stylo ?

Ben oui, elle est c.. cette question, j'ose pas imaginer si un élève vous disait "vous avez demandé de répondre par écrit, je peux le faire par oral?"


Il faut donc interdire tout devoir qui demanderait de prendre un stylo, et ce serait ridicule.



conditionnel surperflu, vous auriez du écrire "c'est ridicule". Mais en fait c'est juste normal

Hé, tu sais pas, je vais te dire un truc, très poliment, mais avec des mots assez simples quand même.
Les parents de ton style (qui ont vite fait de juger l'instit' de leur enfant : "Whaou, il est trooop coool, il ne donne pas de devoirs ! Quel héros !"), si j'en avais un qui venait me voir, loi de 1956 à la main, en me disant : "Vous ne savez pas que le stylo est interdit à la maison ? Ou en tout cas pour faire ses devoirs ? Et même pour écrire 3 chiffres et une retenue ?"
J'y répondrais :
"Mais bien sûr Monsieur. C'est votre enfant. Et vous me semblez très au fait de la loi. Je vous promets qu'il sera dispensé de devoirs jusqu'à la fin de l'année. Lui, et tout autre enfant dont les responsables légaux m'en feront la demande.
Allez, au revoir, au suivant."

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par John le Jeu 29 Mar 2012 - 18:28

l'oisiveté est bonne pour l'esprit
C'est la logique Shadok, ça, non ?
Si l'oisiveté est bonne pour l'esprit, alors ne faisons rien et nous ferons du bien à notre esprit.
Si l'oisiveté rend productif, alors ne faisons rien, et nous serons très productifs.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par Duplay le Jeu 29 Mar 2012 - 18:46

Encore un bel exemple d'hypocrisie que cette histoire de devoirs.

Ce qui est admis par les textes -et par quasiment tout le monde- c'est que les enseignants peuvent donner des leçons à apprendre. En même temps, il ne faut pas demander aux élèves de prendre un stylo.

Fort bien : les élèves qui ont une mémoire visuelle et à qui il suffit de relire leur leçon une ou deux fois n'auront aucun problème. De même que ceux qui captent tout en un clin d'oeil, du premier coup, pendant le cours. Tout baigne pour eux.

Quant aux élèves qui ont plutôt une mémoire de type kinesthésique... et bien tant pis pour eux. Malheur à celui qui n'a pas une mémoire essentiellement visuelle. A moins que papa ou maman ne prennent sur eux de lui proposer des techniques de mémorisation dans lesquelles on utilise le stylo. Et ceux qui n'ont pas des parents capables de prendre ce genre d'initiative ? Tant pis pour eux. Vive l'égalité !

Par ailleurs, ce qui est aussi merveilleux, c'est qu'au moment même où les enseignants sont sommés de décliner les programmes en termes de compétences, il n'est plus permis d'envisager un temps de retour sur les apprentissages de la journée autrement qu'en termes de savoirs. C'est vraiment d'une logique imparable !

Bref, tu es un élève très vif, qui apprend facilement et tu as une mémoire surtout de type visuelle, tant mieux pour toi. Tu es un élève qui a besoin de plus de temps pour apprendre, tu as de surcroît une mémoire plutôt de type kinesthésique, laisse tomber : tu es un loser.

Magnifique ! furieux


Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par victor44 le Jeu 29 Mar 2012 - 19:22

@John a écrit:
l'oisiveté est bonne pour l'esprit
C'est la logique Shadok, ça, non ?
Si l'oisiveté est bonne pour l'esprit, alors ne faisons rien et nous ferons du bien à notre esprit.
Si l'oisiveté rend productif, alors ne faisons rien, et nous serons très productifs.

Si l'enfant ne fait jamais rien, bien entendu que c'est mauvais. Si on ne lui laisse par contre aucun moment de pure oisiveté c'est très mauvais. C'est tout ce que je voulais dire.

Quand mes enfants ont un instit fan des devoirs à la maison, je dis rien, je souffre et j'oblige mes enfants à faire. Juste c'est bizarrement pas ceux là qui ont le mieux fait progressé mes enfants. Je préfère ceux qui ne donnent que des leçons et ça m'énerve que ce ne soit pas le cas de tous car ce devrait l'être.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par sand le Jeu 29 Mar 2012 - 21:05

Ben moi j'ai constaté le contraire, quand il y avait des devoirs, mes enfants progressaient. Je ne remercierai jamais assez celui qui a donné des listes de mots à analyser. C'était pas la mort, le rituel des 10 mots chaque vendredi, et ça a été très formateur.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par Cath le Jeu 29 Mar 2012 - 21:14

Au cm2, l'instit avait trouvé la parade: il annonçait qu'il donnerait des devoirs, mais que ceux qui ne les feraient pas ne seraient pas punis puisque c'était interdit.
cqfd

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par Dhaiphi le Jeu 29 Mar 2012 - 21:20

cath5660 a écrit:Au cm2, l'instit avait trouvé la parade: il annonçait qu'il donnerait des devoirs, mais que ceux qui ne les feraient pas ne seraient pas punis puisque c'était interdit.
cqfd
Je suis donc espionné ! Shocked Mais que fait la police ? Laughing

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par profecoles le Jeu 29 Mar 2012 - 21:33

Entre :
- apprendre la leçon de grammaire sur le COD
- apprendre la leçon de géométrie sur les droites perpendiculaires
- apprendre la leçon d'histoire sur le Moyen - äge
- apprendre la première strophe de la poésie Les Papillons de Nerval
(que des leçons donc)
et
- Pose et calcule : 345X23 et 560-89 (quand cela a été bien travaillé en classe bien sûr)
- Complète : Deux droites sécantes sont appelées droites perpendiculaires quand ................
- Cherche dans le dictionnaire le mot "serf" et recopie la définition.

(que des devoirs écrits donc).

En tant que parent, je choisirais de loin la seconde option que j'évalue à 15 à 20 minutes de travail maxi pour un élève de CM1 par exemple (sans obligation de résultat juste sauf pour la définition de "serf").
Quant à la première, ça peut prendre ....des heures selon la qualité de écoute réalisée par l'élève en classe, ses capacités de concentration, de mémorisation, sa motivation .....et la patience de son parent.


profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par Mufab le Jeu 29 Mar 2012 - 21:34

Exactement.

De même qu'il y a devoir écrit et devoir écrit.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 26 mars au 09 avril, la FCPE organise "la quinzaine sans devoirs"

Message par doublecasquette le Jeu 29 Mar 2012 - 22:23

@Dhaiphi a écrit:
cath5660 a écrit:Au cm2, l'instit avait trouvé la parade: il annonçait qu'il donnerait des devoirs, mais que ceux qui ne les feraient pas ne seraient pas punis puisque c'était interdit.
cqfd
Je suis donc espionné ! Shocked Mais que fait la police ? Laughing

À moins que ce ne soit moi ? Ils gardent leurs archives et leurs lettres anonymes combien d'années, à la FCPE ? scratch sorcire

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum