Témoignage concernant une inspection en primaire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par MonsieurZ le Lun 26 Mar 2012 - 18:21

Je viens de subir une inspection ces derniers mois, et je suis écœuré, indigné et désespéré par la façon dont on est maltraité. Sous le coup de l'émotion, et pour essayer de digérer les choses, j'ai écrit ce que je ressens, partagé entre la colère et l'abattement. Voici le début :



Lorsque débute une inspection, à chaque fois, j'ai l'impression d'entrer dans une quatrième dimension, comme sous l'effet que cela doit faire, après avoir déposé sur sa langue, un extrait de LSD. La réalité tranquille du quotidien se distord, mes élèves se mettent assez vite à se déformer, les plus sages commencent même à me titiller, et j'entends, pourtant je ne rêve pas, l'inspecteur marmonner tout seul, pour lui-même, mais tout de même assez fort, des réflexions inintelligibles de désapprobation.
Pourtant je ne suis pas un rebelle, une tête brûlée, un provocateur. Ni même un fumiste paresseux constamment en arrêts maladie et qui, le peu de fois où il serait présent, gérerait ses élèves comme dans une garderie, en leur proposant (Oh le vilain mot... !), de l'occupationnel ! Ah l'OCCUPATIONNEL ! Bête noire des inspecteurs. L'occupationnel, c'est tout ce qui n'a pas un objectif pédagogique clairement défini. Par exemple, les petits Pakistanais qui moulent des briques en terre toute la journée pour construire des maisons, si j'organise cela dans ma classe, eh bien, je fais de l'occupationnel. Je précise, cela, je ne le fais pas. Ni même un occupationnel moins rébarbatif comme par exemple, du coloriage toute la journée, de la copie manuscrite de plusieurs pages histoire qu'ils me foutent la paix... Non, tout ça, je ne le fais pas. J'essaye même de faire tout ce que je peux pour leur enseigner plein de choses importantes et utiles et me faire le moins remarquer possible.

La suite est à télécharger si ça vous dit...
Fichiers joints
Inspection.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(64 Ko) Téléchargé 195 fois

MonsieurZ
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par arcenciel le Lun 26 Mar 2012 - 18:50

Je viens de lire ton article et les bras m'en tombent de voir tant de bêtise de la part de ta hiérarchie!
J'ai bien envie de te dire de les laisser causer ces conseillers péda à la noix.
A ta place je continuerai à ma sauce et si le conseiller continue à venir en fond de classe, propose-lui de te montrer comment faire en live!
Je suis persuadée que tu fais au mieux!
Tiens bon!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par Cath le Lun 26 Mar 2012 - 19:12

C'est affligeant.
Comment tu fais pour tenir le coup?!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par Malaga le Lun 26 Mar 2012 - 19:23

Ton récit est effrayant. Le rouleau compresseur administratif qui écrase le professeur et au nom de quoi?

Je rêve d'une éducation nationale où l'on ferait confiance aux professeurs, où on les laisserait enseigner de la manière qu'ils souhaitent.

Je rêve d'une éducation nationale où un professeur en difficulté (je ne suis pas en train de dire que tu es en difficulté, Monsieur Z) obtiendrait une véritable aide de sa hiérarchie et non des "visites-conseils" qui sont en réalité des visites-critiques.

Je rêve d'une éducation nationale où les inspecteurs se comporteraient avec les professeurs de la manière dont ils demandeur à ces mêmes professeurs de se comporter avec leurs élèves: avec bienveillance.

Courage. fleurs2

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par doublecasquette le Lun 26 Mar 2012 - 19:28

@arcenciel a écrit:Je viens de lire ton article et les bras m'en tombent de voir tant de bêtise de la part de ta hiérarchie!
J'ai bien envie de te dire de les laisser causer ces conseillers péda à la noix.
A ta place je continuerai à ma sauce et si le conseiller continue à venir en fond de classe, propose-lui de te montrer comment faire en live!
Je suis persuadée que tu fais au mieux!
Tiens bon!

+ 1

Tes CP avancent, tes CE1 aussi ?
Ils n'ont dans ce cas rien à te reprocher : tu les as reçus au point A, ils sont maintenant au point B et tu comptes bien qu'ils soient au point C au mois de juin.
Tu as même mis en place une aide différenciée pour tes élèves en grande difficulté et tu t'y tiens.
Tu les emmènes donc eux aussi de leur point A à leur point B, très différent de celui de leurs camarades mais tu as le PPRE alibi, tout comme l'administration aime, donc là aussi tu n'as rien à te reprocher.

Demande l'aide d'un syndicat, il n'y a aucune raison qu'un titulaire soit suivi par un CPC sauf à sa demande ou après une faute lourde.

Et les parents d'élèves, qu'en disent-ils ? Ne pourraient-ils pas prendre ta défense en rédigeant une lettre ouverte à l'IEN pour lui demander de laisser l'instit de leur enfant exercer une liberté pédagogique qui leur convient ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par mathmax le Lun 26 Mar 2012 - 19:30

Merci de ce témoignage, bravo pour votre résistance et cet humour noir qui dépeint si bien l'absurdité, et courage!

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par mflo le Lun 26 Mar 2012 - 19:54

Je comprends votre découragement, Monsieur Z. (difficile de tutoyer quelqu'un qu'on appelle Monsieur...)

Mais tant pis, il faut continuer à faire votre travail. Sans avoir aucune reconnaissance de la hiérarchie. Mais avec le sentiment d'avoir fait ce que vous pouviez pour chaque élève.

fleurs

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par MonsieurZ le Lun 26 Mar 2012 - 20:24

@mflo a écrit:Je comprends votre découragement, Monsieur Z. (difficile de tutoyer quelqu'un qu'on appelle Monsieur...)

Mais tant pis, il faut continuer à faire votre travail. Sans avoir aucune reconnaissance de la hiérarchie. Mais avec le sentiment d'avoir fait ce que vous pouviez pour chaque élève.

fleurs

Pas de problème pour le tutoiement Mflo. J'ai toujours eu l'habitude de celui-ci dans notre profession et ça ne m'a jamais dérangé. Le MonsieurZ, c'était aussi une façon ironique de reprendre leur manière de s'adresser à moi. Ces gens là me donnent du Monsieur à tout bout de champ et me piétinent sans aucun état d'âme. Le contraste est d'autant plus grand et ils m'en sont d'autant plus méprisables.

MonsieurZ
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par MonsieurZ le Lun 26 Mar 2012 - 20:40

@doublecasquette a écrit:
@arcenciel a écrit:Je viens de lire ton article et les bras m'en tombent de voir tant de bêtise de la part de ta hiérarchie!
J'ai bien envie de te dire de les laisser causer ces conseillers péda à la noix.
A ta place je continuerai à ma sauce et si le conseiller continue à venir en fond de classe, propose-lui de te montrer comment faire en live!
Je suis persuadée que tu fais au mieux!
Tiens bon!

+ 1

Tes CP avancent, tes CE1 aussi ?
Ils n'ont dans ce cas rien à te reprocher : tu les as reçus au point A, ils sont maintenant au point B et tu comptes bien qu'ils soient au point C au mois de juin.
Tu as même mis en place une aide différenciée pour tes élèves en grande difficulté et tu t'y tiens.
Tu les emmènes donc eux aussi de leur point A à leur point B, très différent de celui de leurs camarades mais tu as le PPRE alibi, tout comme l'administration aime, donc là aussi tu n'as rien à te reprocher.

Demande l'aide d'un syndicat, il n'y a aucune raison qu'un titulaire soit suivi par un CPC sauf à sa demande ou après une faute lourde.

Et les parents d'élèves, qu'en disent-ils ? Ne pourraient-ils pas prendre ta défense en rédigeant une lettre ouverte à l'IEN pour lui demander de laisser l'instit de leur enfant exercer une liberté pédagogique qui leur convient ?

Mes CP avancent évidemment. Ils savent lire quasiment couramment, mais les administratifs qui viennent dans ma classe se moquent éperdument du niveau de mes élèves. L'inspecteur ne s'est même pas donné la peine d'aller se rendre compte d'une façon ou d'une autre de leur niveau scolaire notamment en lecture. Ce n'est pas quelque chose qui les intéresse, ils s'en foutent royalement. La seule chose qui les intéresse, c'est mon "obligation" de moyens, les méthodes que j'emploie, pas les résultats. D'ailleurs, s'ils allaient ne serait-ce que sonder un tout petit peu le niveau de mes élèves, leurs attaques n'auraient plus de raison d'être. A moins de considérer que seuls leurs parents seraient responsables de celui-ci. Mes CE1, c'est pareil, ils sont au top. Alors oui, ils sont tous issus d'un milieu social plutôt favorisé, mais je me sens quand même un peu la cause de leurs réussites.
Je n'ai commis aucune faute lourde, ni même légère, mais mon syndicat (auquel j'adhère et cotise) croit qu'on ne peut pas tenter grand chose; et je veux bien les croire. Le système est monolithique et totalement verrouillé. C'est un système complètement coupé de la réalité et qui fonctionne de manière autonome, pour perpétuer sa propre survie.
Quant aux parents, je ne suis pas convaincu. Comment pourraient-ils croire si facilement que les cadres les plus hauts de notre ministère sont fous à lier ?

MonsieurZ
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par MonsieurZ le Lun 26 Mar 2012 - 20:46

@Malaga a écrit:Ton récit est effrayant. Le rouleau compresseur administratif qui écrase le professeur et au nom de quoi?

Je rêve d'une éducation nationale où l'on ferait confiance aux professeurs, où on les laisserait enseigner de la manière qu'ils souhaitent.

Je rêve d'une éducation nationale où un professeur en difficulté (je ne suis pas en train de dire que tu es en difficulté, Monsieur Z) obtiendrait une véritable aide de sa hiérarchie et non des "visites-conseils" qui sont en réalité des visites-critiques.

Je rêve d'une éducation nationale où les inspecteurs se comporteraient avec les professeurs de la manière dont ils demandeur à ces mêmes professeurs de se comporter avec leurs élèves: avec bienveillance.

Courage. fleurs2

Merci pour ton soutien Malaga, mais pour l'instant, le rêve tient plutôt du cauchemar.
Et tu as raison pour la bienveillance, c'est la qualité essentielle d'un enseignant, d'abord, et de toute relation humaine de valeur. Sans bienveillance, on ne peut rien construire du tout. Et c'est la qualité dont ces gens sont si complètement dépourvus. La bienveillance... ils n'en ont aucune !


MonsieurZ
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par doublecasquette le Lun 26 Mar 2012 - 20:48

Oui. Je sais. Il paraît que notre nouvelle IEN va jusqu'à reprocher à certains collègues de faire trop travailler leurs élèves et d'avoir trop d'ambition pour eux...

J'ai toujours tendance à penser que, du moment où ça ne fait pas de vagues, ils nous fichent la paix mais j'oublie toujours que je suis dans un trou paumé loin du bureau de l'IEN et que le problème des frais de déplacement m'a bien simplifié la vie.

Ceci dit, un syndicat qui n'est même pas capable de défendre ses syndiqués et qui pense qu'on ne peut pas grand-chose est un mauvais syndicat, ça, c'est sûr.

Et ne sous-estime pas les parents : la consigne du "pas de vagues" peut beaucoup, au contraire.
Un parent bien placé qui raconte ta petite histoire dans les journaux, ça fait boule de neige sur la radio locale et ton IEN ne tardera pas à se prendre un soufflon dans les bronches par son IA qui ne s'appelle plus un IA mais qui est toujours un IA...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par Magpie le Lun 26 Mar 2012 - 20:52

Ce témoignage, c'est bien l'assurance que notre planète marche sur la tête... pale Que d'absurdités... fleurs2 bravo pour ton courage pour à la fois amener tes élèves au point B et tenir le choc face à une telle bêtise.

Magpie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par midjie le Lun 26 Mar 2012 - 20:57

Je reconnais bien là toutes les contradictions de nos inspecteurs du primaire...
Bon courage...

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY

midjie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par mflo le Lun 26 Mar 2012 - 20:59

C'est certain que les parents ont un poids que nous n'aurons jamais auprès de notre hiérarchie.

Reste à les convaincre du bien fondé d'une action. On peut les comprendre : comment imaginer que la pédagogie actuellement prônée est à ce point inefficace, et même nocive ?

D'autant plus que le discours est plaisant à entendre. J'y ai cru, moi, il y a quelques années à l'ioufm, à l'apprentissage de la lecture par le bain de littérature de jeunesse, à l'invention du fil à couper le beurre par des élèves laissés libres d'expérimenter... Bref à la possibilité de changer la manière d'apprendre le b-a-ba.

Et j'en suis revenue. Mais moi je suis instit, pas parent d'élève.

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par midjie le Lun 26 Mar 2012 - 21:12

Méfie-toi Mflo, beaucoup de parents s'intéressent aux méthodes de lecture employées.
Même dans ma ZEP très ZEP, où plein de parents ne lisent pas le français, certains m'ont quand même demandé s'il y aurait des mots à apprendre dans ma méthode..

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY

midjie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par mflo le Lun 26 Mar 2012 - 21:22

Oui tu as raison, c'est vrai que le sujet des méthodes de lecture inquiète beaucoup les parents.

Il n'y a qu'à voir le nombre de méthodes syllabiques achetées en grande surface par des parents prudents.

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par Duplay le Lun 26 Mar 2012 - 21:44

@MonsieurZ a écrit:
Mes CP avancent évidemment. Ils savent lire quasiment couramment, mais les administratifs qui viennent dans ma classe se moquent éperdument du niveau de mes élèves. L'inspecteur ne s'est même pas donné la peine d'aller se rendre compte d'une façon ou d'une autre de leur niveau scolaire notamment en lecture. Ce n'est pas quelque chose qui les intéresse, ils s'en foutent royalement. La seule chose qui les intéresse, c'est mon "obligation" de moyens, les méthodes que j'emploie, pas les résultats. D'ailleurs, s'ils allaient ne serait-ce que sonder un tout petit peu le niveau de mes élèves, leurs attaques n'auraient plus de raison d'être. A moins de considérer que seuls leurs parents seraient responsables de celui-ci. Mes CE1, c'est pareil, ils sont au top. Alors oui, ils sont tous issus d'un milieu social plutôt favorisé, mais je me sens quand même un peu la cause de leurs réussites.
Je n'ai commis aucune faute lourde, ni même légère, mais mon syndicat (auquel j'adhère et cotise) croit qu'on ne peut pas tenter grand chose; et je veux bien les croire. Le système est monolithique et totalement verrouillé. C'est un système complètement coupé de la réalité et qui fonctionne de manière autonome, pour perpétuer sa propre survie.
Quant aux parents, je ne suis pas convaincu. Comment pourraient-ils croire si facilement que les cadres les plus hauts de notre ministère sont fous à lier ?

Faux et archi-faux ! C'est un "syndicat" qui te dit ça ? On dirait plutôt l'une de ces associations pédagogos qui préfèrent militer pour leurs credos pédagogiques (souvent les mêmes que ceux des IEN) plutôt que de défendre les collègues et la profession.

Le premier rôle d'un syndicat, c'est d'assurer la défense des intérêts matériels et moraux, individuels et collectifs des salariés.

Je peux te dire, pour avoir vécu, ainsi qu'un certain nombre de collègues aussi "mal-pensants" que toi, des situations épiques avec la hiérarchie, que ça s'est toujours terminé à notre avantage grâce à l'appui de notre syndicat. Ç'a été éprouvant, mais nous avons gagné, nom d'un chien !

C'est honteux de te laisser subir ce harcèlement sans rien faire ! D'après ce que tu as écrit dans ton témoignage, il n'y a rien qui justifie pareil traitement. Ton "syndicat" a-t-il demandé une audience à l'IEN ? Si cela n'a rien donné, a-t-il tapé plus haut en demandant une audience à l'IA ? Si cela n'a rien donné, a-t-il fait intervenir le national ? Si ce n'est pas le cas, prends contact avec un syndicat (un vrai) et ne te laisse pas faire! Il n'y a aucune raison que cela continue. J'hallucine.

Bon courage ! chevalier

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par doublecasquette le Lun 26 Mar 2012 - 21:48

Mowgli a écrit:
@MonsieurZ a écrit:
Mes CP avancent évidemment. Ils savent lire quasiment couramment, mais les administratifs qui viennent dans ma classe se moquent éperdument du niveau de mes élèves. L'inspecteur ne s'est même pas donné la peine d'aller se rendre compte d'une façon ou d'une autre de leur niveau scolaire notamment en lecture. Ce n'est pas quelque chose qui les intéresse, ils s'en foutent royalement. La seule chose qui les intéresse, c'est mon "obligation" de moyens, les méthodes que j'emploie, pas les résultats. D'ailleurs, s'ils allaient ne serait-ce que sonder un tout petit peu le niveau de mes élèves, leurs attaques n'auraient plus de raison d'être. A moins de considérer que seuls leurs parents seraient responsables de celui-ci. Mes CE1, c'est pareil, ils sont au top. Alors oui, ils sont tous issus d'un milieu social plutôt favorisé, mais je me sens quand même un peu la cause de leurs réussites.
Je n'ai commis aucune faute lourde, ni même légère, mais mon syndicat (auquel j'adhère et cotise) croit qu'on ne peut pas tenter grand chose; et je veux bien les croire. Le système est monolithique et totalement verrouillé. C'est un système complètement coupé de la réalité et qui fonctionne de manière autonome, pour perpétuer sa propre survie.
Quant aux parents, je ne suis pas convaincu. Comment pourraient-ils croire si facilement que les cadres les plus hauts de notre ministère sont fous à lier ?

Faux et archi-faux ! C'est un "syndicat" qui te dit ça ? On dirait plutôt l'une de ces associations pédagogos qui préfèrent militer pour leurs credos pédagogiques (souvent les mêmes que ceux des IEN) plutôt que de défendre les collègues et la profession.

Le premier rôle d'un syndicat, c'est d'assurer la défense des intérêts matériels et moraux, individuels et collectifs des salariés.

Je peux te dire, pour avoir vécu, ainsi qu'un certain nombre de collègues aussi "mal-pensants" que toi, des situations épiques avec la hiérarchie, que ça s'est toujours terminé à notre avantage grâce à l'appui de notre syndicat. Ç'a été éprouvant, mais nous avons gagné, nom d'un chien !

C'est honteux de te laisser subir ce harcèlement sans rien faire ! D'après ce que tu as écrit dans ton témoignage, il n'y a rien qui justifie pareil traitement. Ton "syndicat" a-t-il demandé une audience à l'IEN ? Si cela n'a rien donné, a-t-il tapé plus haut en demandant une audience à l'IA ? Si cela n'a rien donné, a-t-il fait intervenir le national ? Si ce n'est pas le cas, prends contact avec un syndicat (un vrai) et ne te laisse pas faire! Il n'y a aucune raison que cela continue. J'hallucine.

Bon courage ! chevalier

Ah ! Il me semblait... Mais je crois que nous sommes dans le même syndicat, Mowgli ? topela

Ce que tu subis, Monsieur Z, c'est du harcèlement. Et le harcèlement au travail est une "grande cause nationale"...
Profites-en et demande de l'aide pour te défendre ! Ce CPC n'a rien à faire dans ta classe, qu'il aille faire son boulot chez les petits jeunes qui ont besoin de lui. Et il n'a aucune légitimité pour écrire un rapport à ton sujet. Tout ceci s'apparente à un abus de pouvoir de ton IEN.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par *Kati* le Lun 26 Mar 2012 - 21:50

Pfff! on marche sur la tête là...!

Et dire que nous trouvions "spéciale" notre inspectrice d'il y a quelques années... Avec ce récit édifiant, finalement, elle me semblerait presque sympa du coup!

Chapeau pour tout ce que tu fais en classe! Courage pour la suite: ne baisse pas les bras, la raison n'est pas de leur côté, sois-en sûr!

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 aaz

*Kati*
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par arcenciel le Lun 26 Mar 2012 - 21:53

Oui, comme dit DC quelle légitimité a-t-il ce CPC pour faire un rapport?

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par Duplay le Lun 26 Mar 2012 - 22:00

@doublecasquette a écrit:
Ah ! Il me semblait... Mais je crois que nous sommes dans le même syndicat, Mowgli ? topela

Ce que tu subis, Monsieur Z, c'est du harcèlement. Et le harcèlement au travail est une "grande cause nationale"...
Profites-en et demande de l'aide pour te défendre ! Ce CPC n'a rien à faire dans ta classe, qu'il aille faire son boulot chez les petits jeunes qui ont besoin de lui. Et il n'a aucune légitimité pour écrire un rapport à ton sujet. Tout ceci s'apparente à un abus de pouvoir de ton IEN.

Tu es aussi au Snudi-FO ? Very Happy chevalier

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par Dhaiphi le Lun 26 Mar 2012 - 22:01

@doublecasquette a écrit:[Ce CPC n'a rien à faire dans ta classe, qu'il aille faire son boulot chez les petits jeunes qui ont besoin de lui.
Euh ? Non plus.
Ils ont besoin de quelqu'un de compétent et d'expérimenté pas d'un CPC.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par doublecasquette le Lun 26 Mar 2012 - 22:16

Mowgli a écrit:
@doublecasquette a écrit:
Ah ! Il me semblait... Mais je crois que nous sommes dans le même syndicat, Mowgli ? topela

Ce que tu subis, Monsieur Z, c'est du harcèlement. Et le harcèlement au travail est une "grande cause nationale"...
Profites-en et demande de l'aide pour te défendre ! Ce CPC n'a rien à faire dans ta classe, qu'il aille faire son boulot chez les petits jeunes qui ont besoin de lui. Et il n'a aucune légitimité pour écrire un rapport à ton sujet. Tout ceci s'apparente à un abus de pouvoir de ton IEN.

Tu es aussi au Snudi-FO ? Very Happy chevalier

Oui. Enfin, j'y étais en 2011... Ils ne sont pas très pressés pour me renvoyer un formulaire de réadhésion mais je vais anticiper leur demande incessamment sous peu. yesyes

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par Mufab le Lun 26 Mar 2012 - 22:24

Je n'ai pas tout lu, MonsieurZ (et je vais le faire dès que possible) mais tu as d'ores et déjà tout mon soutien.

Chacun sait ici que j'ai toujours une interrogation sur les motivations des personnes qui quittent l'enseignement, la classe, pour aller conseiller voire juger les autres.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage concernant une inspection en primaire

Message par MonsieurZ le Lun 26 Mar 2012 - 22:34

En tout cas, merci à tous pour votre soutien et vos encouragements.
J'ai bataillé il y a dix ans, personne ne m'a jamais entendu. Mon syndicat m'a accompagné à l'époque pour essayer de voir ce qu'on pouvait faire. Et... rien, on ne pouvait rien faire. J'ai cru comprendre qu'ils avaient le pouvoir, nous pas, et que la messe était dite !
Quant au conseiller pédagogique qui est déjà venu et doit revenir encore, il me fait frémir de par sa politesse toute glacée et lisse, son absence complète d'empathie ainsi que par son empressement méticuleux à taper sur son clavier, sans presque jamais relever la tête. Je crois que je vais bientôt pouvoir m'atteler au tome 2...


MonsieurZ
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum