Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Althea le Mar 27 Mar 2012 - 22:45

Je ne sais pas si vous partagez la même expérience mais vous n'avez pas l'impression d'avoir en face de vous des collégiens lobotomisés ? (j'en imagine en train de sourire là. )
Les premières heures de cours le matin sont épiques... (je m'en tiendrai à celles-ci en laissant de côté le vent de folie et d'hystérie qui rythme la suite de la journée...)

Les élèves qui mettent dix minutes pour traverser la cour et venir se ranger à deux à l'heure.
Des absentéistes chroniques qui sèchent les cours de 8H à 9H, donnant pour excuse qu'ils se sont trompés - pour la cinquième fois - dans leur emploi du temps ou qui n'en donnent pas du tout et que l'on accepte car on ne peut pas les renvoyer aux parents...

Les élèves qui terminent tranquillement leur nuit en classe, qui piquent du nez sur leur table, bayent aux corneilles bruyamment, sursautent quand on a le malheur de les interroger ("hein ? quoi ? vous avez dit quoi ?") (mais qui sont capables de demander l'heure bien peu discrètement toutes les cinq minutes, ne se rendant pas compte qu'ils manquent de respect au prof...)
J'ai vraiment l'impression de les "emmerder" et c'est pas faute de mettre de l'énergie pour essayer de les intéresser et de les réveiller !

Vérification des exercices... Cinq élèves qui ont pris la peine de les chercher (c'est qu'il faut s'estimer heureux qu'ils aient gribouillé trois pauvres mots qui se battent en duel sur une feuille d'énoncé).
Pourquoi t'as pas fait tes exercices ? Au choix : "J'sais pas" ; "Ben, je l'ai pas noté dans le cahier de texte" (ben oui évidemment, ce pauvre petit ne pouvait donc pas faire ses exercices, suis-je bête alors !); " J'ai pas eu le temps" (au bout de trois semaines, avec vacances comprises...); "J'ai rien compris", "J'ai oublié mon cahier", "Vous m'avez pas donné la feuille", "J'ai perdu les feuilles", "J'étais absent" (oui surtout faut pas te remettre à jour avant le cours. J'en ai même qui se croyaient absents alors qu'ils étaient présents mais passons.) et patati et patata !

A cela s'ajoutent des mots de la part des parents, parfois fort comiques je dois bien avouer :
"Ma fille ne pourra pas vous rendre son dm car elle l'a perdu donc voila elle pourra pas vous le rendre". (Au moins trois fois dans le même carnet, super excuse !)
"Merci d'arrêter de faire copier ma fille car elle a déjà une tonne de devoirs, et vla !" (j'étais tentée de répondre qu'elle copierait quand même tant qu'elle ferait l'imbécile, et toc !)
"Ma fille ne pourra pas faire son ds, elle n'a pas les cours" (Ben oui, la chère petite était au ski la semaine dernière ! D'ailleurs elle avait été exclue pour plusieurs jours avant les vacances d'hiver et le père a téléphoné pour essayer de caser ces jours d'exclusion pendant la semaine de sports d'hiver, sisi je vous assure !)

Les exercices n'étant pas faits, va sans dire que j'ai l'impression de corriger et de me faire cours à moi même !

Rappels de cours en début d'heure, questionnements... ça continue à pioncer !

Bon séance d'exercice en classe maintenant...
"Vous faîtes l'exercice n°1"
Réponses : "Faut faire quoi ?" * 5 ; "On fait le numéro combien" (commence par le dernier, tiens, c'est logique).
Blablabla 10 minutes le temps de trouver un tube de colle (Ras le bol des "J'ai pas de colle" !) et de trouver où coller la feuille alors que c'est toujours à la suite dans le cahier... Enfin quand ils ont le cahier sinon il faut 5 minutes de plus pour trouver une feuille...
10 minutes plus tard, des élèves qui me demandent ce qu'il faut faire : Genre, je vous ai laissé dormir 10 minutes sans rien faire hein, c'est mon habitude !
Allez 3 minutes pour prendre son stylo en main et commencer à lire la phrase...

Et un quart de la classe qui attend que ça se passe ! Méditation profonde apparemment ! Non, l'excuse, c'est "Je comprends pas". C'est trop dur d'aller recopier trois pauvres mots de vocabulaire qui se trouvent sur la page précédente du cahier !
T'as appris ta leçon ? "Ben euh non" Pourquoi ? "Ba euh je sais pas".
Et toutes les semaines, c'est la même chanson...

Autonomie zéro. Motivation zéro. A la pêche aux moules moules moules... (désolée, j'ai besoin de me lâcher !)


Althea
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Derborence le Mar 27 Mar 2012 - 22:47

Si ça peut te rassurer, j'ai les mêmes.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par John le Mar 27 Mar 2012 - 22:48

Althéa, tu es en quelle matière ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Althea le Mar 27 Mar 2012 - 22:49

En sciences physiques. Oui avec tout ça je n'ai pas précisé. Wink

Althea
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par zizza le Mar 27 Mar 2012 - 22:49

J'ai les mêmes aussi (en 4e LV1/LV2 et 3e LV2)....

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)

zizza
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Daphné le Mar 27 Mar 2012 - 22:50

Mais la FCPE approuve Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Invité5 le Mar 27 Mar 2012 - 22:51

J'aurais pu écrire ce post Althéa !

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par MelanieSLB le Mar 27 Mar 2012 - 22:52

Et moi, en anglais. C'est franchement déprimant. titanic

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par John le Mar 27 Mar 2012 - 22:52

Et c'est en quelle classe ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par MelanieSLB le Mar 27 Mar 2012 - 22:53

N'importe laquelle de la 6e à la 3e pour moi.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Althea le Mar 27 Mar 2012 - 22:53

Je me demande vraiment comment nous allons pouvoir nous adapter dans les années futures...
Si les leçons ne sont plus du tout apprises et que les exercices à la maison ne sont plus faits.

J'ai 13 classes (3° / 4° / 5° ) et si 75% des élèves ne font pas leurs exercices, au niveau des punitions cela devient tout bonnement ingérable. (Sachant que l'administration est déjà complètement débordée avec les sanctions liées au comportement).

Althea
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Catalunya le Mar 27 Mar 2012 - 22:53

J'ai les mêmes, sauf qu'il y a toujours un petit groupe de 4-5 élèves qui font le cours. Heureusement qu'ils sont là.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Althea le Mar 27 Mar 2012 - 22:57

Un petit groupe vraiment perdu dans la masse.
Il en reste qui sont sérieux mais vraiment ils deviennent minoritaires et le fossé se creuse avec ceux qui ne travaillent pas du tout.

Althea
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par John le Mar 27 Mar 2012 - 22:58

75% des élèves ne font pas leurs exercices
La FCPE a la solution puisqu'elle souhaite abolir tous les devoirs au collège.

Bah, on fera venir nos ingénieurs en sciences physiques d'Inde ou de Corée du Sud, s'ils veulent bien venir chez nous à ce moment-là.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Invité5 le Mar 27 Mar 2012 - 23:00

Ce qui m'inquiète : l'inertie gagne du terrain dans certaines classes.
J'ai un élève en 3ème qui avait un bon niveau en début d'année. Il s'est mis au diapason du reste de la classe, chute de 4 points entre le 1er T et le 2ème T !

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par InvitéO le Mar 27 Mar 2012 - 23:10

Ben, moi aussi, je reconnais mes élèves, mais il sont lycéens...Et même en 1ère S, certains parents écrivent pour qu'on excuse leur enfant de ne pas avoir fait son travail. Et certains n'ont pas leurs affaires, ni de quoi écrire. Et les torchons qu'ils nous rendent!

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Dhaiphi le Mar 27 Mar 2012 - 23:13

@Althea a écrit:Autonomie zéro. Motivation zéro. A la pêche aux moules moules moules... (désolée, j'ai besoin de me lâcher !)
Tu "enseignes" en ZEP, RAR, ECLAIR ou même pas ? heu

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Hervé Hervé le Mar 27 Mar 2012 - 23:16

@Althea a écrit:


J'ai vraiment l'impression de les "emmerder" et c'est pas faute de mettre de l'énergie pour essayer de les intéresser et de les réveiller !


Mais ce n'est probablement pas une impression.
Si vraiment tu n'y arrives pas, eh bien dépense moins d'énergie.


@Althea a écrit:

j'ai l'impression de corriger et de me faire cours à moi même !

Il faut voir le côté positif, ça te permet de réviser le programme. Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
保持警惕

« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (José Saramago).

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Althea le Mar 27 Mar 2012 - 23:21

Et oui certains bons élèves se laissent entraîner par un effet de groupe.
Les petits camarades ne travaillent pas et obtiennent tout de même 11 / 12 de moyenne générale.
En prime, ils ne sont pas considérés comme les "intellos" de service.
Pourquoi continuer à se fouler donc ?
(enfin certains élèves sérieux gardent honorablement le cap et restent excellents)

La FCPE a la solution puisqu'elle souhaite abolir tous les devoirs au collège.
Ce qui à coup sûr développera encore plus l'autonomie de nos élèves.
Il faudrait peut être selon eux allonger le temps de présence des élèves dans les établissements, sous surveillance des professeurs pour les aider à faire leur devoir. Que tout se fasse en classe... C'est de la bêtise, cela ne fonctionne pas comme ça ! On a beau multiplier les études dirigées dans mon collège, on ne "sauve" pas pour autant les élèves en échec.
Je m'explique.
Nos élèves pensent que faire des devoirs, c'est faire le travail écrit noté dans le cahier texte, point final. (Exercices écrits qu'ils rechignent à faire lorsqu'on en propose en classe d'ailleurs alors qu'il s'agit parfois de recopier tout bêtement le cours.)
Quand est-ce que l'on va commencer à comprendre que ce n'est pas en étant planté à côté de l'élève, limite en train de lui saisir le poignet pour le forcer à écrire, qu'il s'améliorera et qu'il apprendra sa leçon ?
Parce qu'on semble oublier qu'apprendre une leçon, c'est avant tout mémoriser, c'est passer par la phase du "par coeur" tant décrié par bon nombre de pédagogos.
Comment l'élève peut-il "comprendre" s'il ne connaît pas le vocabulaire, s'il ne connaît pas les définitions, s'il ne connaît pas le sens des mots ? Je dis bien "connaître" !
On ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif ! Si la volonté de travailler ne vient pas de l'élève lui même, il ne saura jamais apprendre une leçon !
Or l'apprentissage d'une leçon nécessite de l'autonomie ! Il faut pour cela bien souvent s'isoler du groupe classe. Ce n'est pas dans une salle de classe avec les camarades qui accessoirement bavardent ou s'agitent sans cesse que c'est le plus facile à réaliser.

PS : Mon collège n'est même pas classé en ZEP ou quoi que ce soit.


Dernière édition par Althea le Mar 27 Mar 2012 - 23:23, édité 1 fois

Althea
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Felicie le Mar 27 Mar 2012 - 23:22

Je rigole, j'aurai aussi pu écrire la même chose, ou bien d'autres encore ...
(du genre "i beugue", ou "je ne pouvais pas faire le travail à la maison parce que je n'ai pas internet", sans doute voudraient-ils aussi me faire croire qu'ils n'ont pas Facebook non plus ?)
Mais ce qui est le moins drôle c'est que parmi ces spécimens, j'ai aussi des BTS !!!

Felicie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par John le Mar 27 Mar 2012 - 23:24

@Tinkerbell a écrit:Ce qui m'inquiète : l'inertie gagne du terrain dans certaines classes.
J'ai un élève en 3ème qui avait un bon niveau en début d'année. Il s'est mis au diapason du reste de la classe, chute de 4 points entre le 1er T et le 2ème T !
Ce n'est pas grave, puisqu'il n'y aura bientôt plus de notes non plus.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Althea le Mar 27 Mar 2012 - 23:29

A part écrire, informer, alerter, communiquer pour dénoncer cette réalité, je ne vois vraiment pas quelles sont les armes qui nous restent.

PS : Décidément je suis en mode rébellion ce soir. Twisted Evil
Je crois que la fcpe a été la goutte d'eau de trop. Wink

Althea
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par Hervé Hervé le Mar 27 Mar 2012 - 23:33

@Althea a écrit:
Pourquoi continuer à se fouler donc ?
(enfin certains élèves sérieux gardent honorablement le cap et restent excellents)


Tu as donc la réponse à ta question.

Et puis se rappeler que le travail n'est pas toute notre vie.

Faire "correctement" son travail et ne pas se prendre la tête (comme disent les élèves).

_________________
保持警惕

« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (José Saramago).

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par JaneB le Mar 27 Mar 2012 - 23:37

@Althea a écrit:A part écrire, informer, alerter, communiquer pour dénoncer cette réalité, je ne vois vraiment pas quelles sont les armes qui nous restent.

PS : Décidément je suis en mode rébellion ce soir. Twisted Evil
Je crois que la fcpe a été la goutte d'eau de trop. Wink

Tu as raison! Ce n'est pas en acceptant celà ou en s'y résignant que les choses bougeront...

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes collégiens ne travaillent pas en cours ni à la maison.

Message par JaneB le Mar 27 Mar 2012 - 23:41

@John a écrit:
@Tinkerbell a écrit:Ce qui m'inquiète : l'inertie gagne du terrain dans certaines classes.
J'ai un élève en 3ème qui avait un bon niveau en début d'année. Il s'est mis au diapason du reste de la classe, chute de 4 points entre le 1er T et le 2ème T !
Ce n'est pas grave, puisqu'il n'y aura bientôt plus de notes non plus.

Et dire que dans mon collège, certains profs sont pour ... titanic
Déjà qu'on a du mal à faire travailler les élèves, je n'ose imaginer ce que ce sera sans notes!! Ils seront encore plus désinvoltes et nous désarmés!

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum