Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par John le Dim 1 Avr 2012 - 0:41
http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75005/fausses-notes-au-college-modele-27-03-2012-1925982.php

Alors que les familles choisissent ces jours-ci le futur collège de leurs enfants, le collège Pilâtre-de-Rozier craint la disgrâce. Cet établissement du XIe, jusqu’ici prisé des parents, enchaîne les incidents depuis la rentrée.

A la lisière de quartiers aisés et populaires, l’établissement de 525 élèves était parvenu, ces dernières années, à conserver dans ses murs des enfants de tous les milieux.

Il affichait l’an dernier 93% de réussite au brevet et a été choisi, en janvier 2011, pour le tournage d’un documentaire remarqué sur le métier d’enseignant. « On s’est battus des années pour monter des projets, créer un ciné-club, organiser un forum des métiers… racontent les représentants des parents d’élèves. Ces derniers temps, les familles demandaient des dérogations pour venir à Pilâtre. Et maintenant, ils ne savent plus s’ils doivent y laisser leurs enfants. On ne veut pas laisser faire cela. »

« Climat généralisé d’irrespect »

L’inquiétude est née en novembre : un élève, sorti sans autorisation à la sonnerie de 11 heures, s’est fait agresser dans la rue alors qu’il aurait dû être en classe. Ses racketteurs, qui lui avaient volé ses clés, ont cambriolé l’appartement de ses parents. Cet hiver, un enfant s’est fait voler son portable en plein cours, d’autres ont joué à la récré avec des pétards ou des gaz lacrymogènes. Et Mardi gras s’est soldé par… une bataille d’œufs dans les couloirs.

« L’équilibre d’un collège est très fragile : ces derniers temps, il s’est installé un climat généralisé d’irrespect », confie un enseignant. Les parents d’élèves, de leur côté, pointent « de gros problèmes de communication » avec la nouvelle équipe dirigeante de l’établissement, entièrement renouvelée en septembre.

A plusieurs reprises, le rectorat a envoyé sur place ses « experts » en discipline. Plusieurs cadres, en arrêts maladie, ont été remplacés. Des mesures ont aussi été prises pour améliorer le contrôle des entrées et des sorties des élèves. « Nous suivons ce collège de très près mais il ne faut alarmer personne, insiste Philippe Fatras, le directeur de l’enseignement secondaire au rectorat. Nous travaillons à restaurer une réponse adulte cohérente autour du chef d’établissement, pour que tout le monde aille dans le même sens… »

Pas sûr que la réponse satisfasse les familles. Alors qu’une nouvelle ronde de rendez-vous est prévue au rectorat et à la mairie d’arrondissement, les parents menacent maintenant d’occuper le collège.

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75011/un-documentaire-y-avait-ete-tourne-27-03-2012-1925981.php

Il ne voulait tourner ni dans un établissement réputé « difficile » ni dans une fabrique de « l’élitisme républicain ». En quête de normalité statistique, c’est sur le collège Pilâtre-de-Rozier (XIe) que le réalisateur — et ancien professeur — François Rabaté a jeté son dévolu, l’an dernier, pour un cinquante-deux minutes sur le métier d’enseignant.

Après six mois de tournage, entre janvier et juillet 2011, « Salle des profs » a été diffusé à l’automne sur France 5, et projeté dernièrement à l’Hôtel de Ville. Le documentaire brosse le portrait d’une poignée de profs parfois démoralisés, dépassés, souvent passionnés par leur métier et leurs élèves. « La direction avait lié une relation très forte avec l’équipe enseignante. Les adultes étaient très présents, se souvient François Rabaté. Mais il y avait des problèmes de discipline, comme dans tous les collèges. Je comprends le souci des parents et des professeurs : ils craignent la fuite des classes favorisées. »

On avait discuté du documentaire ici : http://www.neoprofs.org/t37819-salle-des-profs-sur-france-5

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par User5899 le Dim 1 Avr 2012 - 0:53
Je ne parviens pas à comprendre comment, et alors que ce sont des postes à profil et des mutations autrement plus compliquées et encadrées que celles des enseignants, comment, donc, on peut autoriser la mutation simultanée de l'ensemble de la direction d'un établissement. Comment diriger quand chef et adjoint(s) ne savent rien du vécu antérieur ?
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par Oudemia le Dim 1 Avr 2012 - 9:01
L'année où notre établissement a changé de locaux le CDE avait pris sa retraite, l'adjoint avait eu sa mutation, et pour je ne sais plus quelle raison il y avait un nouveau gestionnaire.
Le jour de la pré-rentrée le CDE nous avait dit "vous cherchez où sont vos cartons, nous, nous nous demandons ce qu'il y a dans nos cartons".
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par Ruthven le Dim 1 Avr 2012 - 9:07
"Plusieurs cadres, en arrêts maladie, ont été remplacés."

Qui sont ces mystérieux cadres en arrêt-maladie ? Dans un collège, il y a un principal, un principa-adjoint, un gestionnaire ... Cela n'en fait quand même pas beaucoup (à moins qu'il s'agisse des enseignants et CPE).
avatar
roxanne
Enchanteur

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par roxanne le Dim 1 Avr 2012 - 9:07
comme quoi, c'est bien la direction qui fait un collège..
avatar
sand
Esprit sacré

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par sand le Dim 1 Avr 2012 - 9:12
Ca me rappelle que Mel93 n'intervient plus sur le forum et c'est bien dommage.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par User5899 le Dim 1 Avr 2012 - 11:37
@sand a écrit:Ca me rappelle que Mel93 n'intervient plus sur le forum et c'est bien dommage.
heu heu heu heu Un collège qui coule, ça vous rappelle Mel ? 😕
avatar
sorceress
Niveau 9

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par sorceress le Dim 1 Avr 2012 - 11:45
Pas du tout, elle a travaillé dans cet établissement.
Cath
Esprit sacré

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par Cath le Dim 1 Avr 2012 - 11:52
Je croyais qu'on ne remplaçait jamais toutes les têtes en même temps, dans un établissement?
avatar
Provence
Bon génie

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par Provence le Dim 1 Avr 2012 - 11:57
cath5660 a écrit:Je croyais qu'on ne remplaçait jamais toutes les têtes en même temps, dans un établissement?

C'est pourtant ce qui s'est passé dans mon collège (et ça a fait un bien fou à tout le monde).
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par retraitée le Dim 1 Avr 2012 - 15:31
cath5660 a écrit:Je croyais qu'on ne remplaçait jamais toutes les têtes en même temps, dans un établissement?

Cela arrive très souvent.
avatar
sand
Esprit sacré

Re: Selon Le Parisien, rien ne va plus au collège Pilâtre de Rozier.

par sand le Mar 3 Avr 2012 - 13:49
@sorceress a écrit:Pas du tout, elle a travaillé dans cet établissement.
Merci Sorceress !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum