Comment j'ai pourri le web

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Mer 18 Avr 2012 - 22:46

Bon eh bien je constate que j'ai encore un looooooong chemin à faire dans l'apprentissage des techniques de triche...
Vous me fichez un coup là...
Je vais finir par virer parano, leur fournir systématiquement copies voire gommes, blancs, etc., pour éviter ce genre de soupçon (bonjour le budget). humhum

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Condorcet le Jeu 19 Avr 2012 - 1:48

Tu es diabolique, LadyC ! Je reconnais bien là ton esprit félin ! Razz

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Jeu 19 Avr 2012 - 2:07

@henriette a écrit:Les miens sont plus "bourrins" que ça !
Ceci dit, le dernier que j'ai chopé avait customisé son flacon de blanc correcteur avec les déclinaisons latines... Je me demandais ce qu'il avait à le fixer comme ça : Shocked
Ben moi, même avec le bouquin, ils ont du mal avec les conjugaisons latines Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Thalia de G le Jeu 19 Avr 2012 - 6:33

@LadyC a écrit:Bon eh bien je constate que j'ai encore un looooooong chemin à faire dans l'apprentissage des techniques de triche...
Vous me fichez un coup là...
Je vais finir par virer parano, leur fournir systématiquement copies voire gommes, blancs, etc., pour éviter ce genre de soupçon (bonjour le budget). humhum
Je trouve que tu es déjà pas mal au point. Je pratique comme toi, à l'exception de la règle, parce que les traits à main levée, c'est moche et comme je veux systématiquement une marge à droite...

Pour en revenir au sujet, cette histoire d'article modifié par l'élève est passée à la tv.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par caperucita le Jeu 19 Avr 2012 - 7:12

Il m'est déjà arrivé d'écrire des réponses (dates) sur l'envers de ma règle (en métal) Embarassed

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Jeu 19 Avr 2012 - 8:20

Mais Caperucita, tu n'es pas la seule... pas de cette manière, mais j'ai triché une ou deux fois aussi dans ma scolarité... On ira en enfer, pour sûr !

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Marie Laetitia le Jeu 19 Avr 2012 - 9:30

@caperucita a écrit:Il m'est déjà arrivé d'écrire des réponses (dates) sur l'envers de ma règle (en métal) Embarassed


@LadyC a écrit:Mais Caperucita, tu n'es pas la seule... pas de cette manière, mais j'ai triché une ou deux fois aussi dans ma scolarité... On ira en enfer, pour sûr !


Aaah c'est du propre !

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Thalia de G le Jeu 19 Avr 2012 - 9:35

@Marie Laetitia a écrit:
@LadyC a écrit:Mais Caperucita, tu n'es pas la seule... pas de cette manière, mais j'ai triché une ou deux fois aussi dans ma scolarité... On ira en enfer, pour sûr !
Aaah c'est du propre !
Chuuuuuuuuuut ! Razz

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Jeu 19 Avr 2012 - 16:32

Dites donc, les autres, les moqueuses, les trafiqueuses de taille de police, au lieu de jouer la vertu offensée, avouez... allez...


_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Thalia de G le Jeu 19 Avr 2012 - 16:51

Je ne me souviens pas avoir triché, quoique...

Je peux l'avouer, il y a prescription. En 1e, je devais faire un exposé sur l'Éducation sentimentale. Exposé brillant, félicitations du prof méritées parce que j'avais passé du temps en recherches et en rédaction... mais je n'avais pas lu le roman Embarassed


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 19 Avr 2012 - 17:25, édité 1 fois (Raison : Typographie)

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Jeu 19 Avr 2012 - 17:19

Bah, tu avais bien raison, c'est affreusement ennuyeux L'Education sentimentale...
(Hum, je me rends compte qu'on s'éloigne un peu du sujet... Embarassed )

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Thalia de G le Jeu 19 Avr 2012 - 17:24

Je l'ai lue plus tard et ma foi, je partage ton jugement.
Fin du HS Wink

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par henriette le Jeu 19 Avr 2012 - 18:16

Ce que j'avais fait - je n'en suis pas très fière, mais bon : j'avais un exposé à faire sur le 18 Brumaire, et un grand-père historien passionné de Napoléon.
Il m'avait trouvé un fac-simile de journal du 19 Brumaire, plein de docs géniaux. Mais il avait aussi sa version du coup d'état qu'il m'avait rédigée à la machine (il n'écrivait plus à la main étant hémiplégique et c'était avant les PC...)
Son texte était tellement bien qu'il est devenu le fond de mon travail : j'ai mis des guillemets au début, des guillemets à la fin, et j'ai intitulé ça "L'histoire hors des sentiers battus" de J-D D.
J'ai eu une super note. Et le prof m'a félicitée pour mes lectures, en particulier "l'incontournable ouvrage de J-D D." Wink

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Jeu 19 Avr 2012 - 19:14

@LadyC a écrit:Bah, tu avais bien raison, c'est affreusement ennuyeux L'Education sentimentale...
Eh bien, j'ai été ravie de discuter quelquefois avec vous, mais je ne savais pas que vous étiez en fait une écervelée de seconde. Au-revoir, donc.
L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Cath le Jeu 19 Avr 2012 - 19:29

@Thalia de G a écrit:Je l'ai lue plus tard et ma foi, je partage ton jugement.
Fin du HS Wink


Quoi!
Pas de mal de Flaubert, hein.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Cath le Jeu 19 Avr 2012 - 19:29

Cripure a écrit:
@LadyC a écrit:Bah, tu avais bien raison, c'est affreusement ennuyeux L'Education sentimentale...
Eh bien, j'ai été ravie de discuter quelquefois avec vous, mais je ne savais pas que vous étiez en fait une écervelée de seconde. Au-revoir, donc.
L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:


Bon, je suis d'accord avec Cripure alors, sauf que moi je suis gentille.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Babayaga le Jeu 19 Avr 2012 - 21:16

@Thalia de G a écrit:Je ne me souviens pas avoir triché, quoique...

Je peux l'avouer, il y a prescription. En 1e, je devais faire un exposé sur l'Éducation sentimentale. Exposé brillant, félicitations du prof méritées parce que j'avais passé du temps en recherches et en rédaction... mais je n'avais pas lu le roman Embarassed

Bon, s'il y a prescription, alors je peux vous le dire, j'ai triché au bac. Pour le frisson d'adrénaline. Pour un copain qui de toute façon avait décidé de redoubler, donc vraiment il n'y avait aucun enjeu. Ca lui a permis d'avoir la moyenne en allemand.
Et quand je vois mes élèves tricher, ils faut quand même le dire, même ça ils savent pas faire. Ils s'imaginent être discrets en plus...
Franchement, la triche c'est un art. Et ça mériterait une note tiens, pour la qualité de la triche Wink

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Presse-purée le Jeu 19 Avr 2012 - 21:26

Cripure a écrit:
L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:

Un bouquin incroyable, effectivement. L'Education sentimentale ou l'art de regarder sa vie passer sans la saisir...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Ronin le Jeu 19 Avr 2012 - 21:30

@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:
L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:

Un bouquin incroyable, effectivement. L'Education sentimentale ou l'art de regarder sa vie passer sans la saisir...

Ah ! je suis donc perdu pour la cause des lettres, j'ai vraiment mais vraiment pas aimé L'Education sentimentale, bon j'avais 16 ans et j'étais en 1ère S, ça compte comme circonstances atténuantes ?

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Jeu 19 Avr 2012 - 21:50

@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:
L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:

Un bouquin incroyable, effectivement. L'Education sentimentale ou l'art de regarder sa vie passer sans la saisir...
Avec un congrès d'EELV dans la 3e partie Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Jeu 19 Avr 2012 - 21:52

cath5660 a écrit:
Cripure a écrit:
@LadyC a écrit:Bah, tu avais bien raison, c'est affreusement ennuyeux L'Education sentimentale...
Eh bien, j'ai été ravie de discuter quelquefois avec vous, mais je ne savais pas que vous étiez en fait une écervelée de seconde. Au-revoir, donc.
L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:
Bon, je suis d'accord avec Cripure alors, sauf que moi je suis gentille.
Mais moi taussi Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Jeu 19 Avr 2012 - 21:54

@Ronin a écrit:
@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:
Un bouquin incroyable, effectivement. L'Education sentimentale ou l'art de regarder sa vie passer sans la saisir...
Ah ! je suis donc perdu pour la cause des lettres, j'ai vraiment mais vraiment pas aimé L'Education sentimentale, bon j'avais 16 ans et j'étais en 1ère S, ça compte comme circonstances atténuantes ?
Ah oui, je le crois. C'est trop jeune à 16 ans. Attendez le 2e tour, et réessayez, vous serez dans l'ambiance Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Ronin le Jeu 19 Avr 2012 - 21:57

Dans la foulée on nous avait fait lire Le lys dans la vallée puis Dom Juan. J'ai cru mourir cette année là. C'est Gide ( I love you ) qui m'a fait aimer la littérature.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Nadejda le Jeu 19 Avr 2012 - 22:06

@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:
L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:

Un bouquin incroyable, effectivement. L'Education sentimentale ou l'art de regarder sa vie passer sans la saisir...

Je l'ai dévoré à 18 ans I love you Mon roman préféré du XIXe siècle, je crois.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par cliohist le Jeu 19 Avr 2012 - 22:08

Bon eh bien je constate que j'ai encore un looooooong chemin à faire dans l'apprentissage des techniques de triche.

Revoir Charlot serveur et chanteur dans Les Temps Modernes...
http://www.youtube.com/watch?v=_du8fjUN0Kg

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Marie Laetitia le Jeu 19 Avr 2012 - 22:40

@LadyC a écrit:Dites donc, les autres, les moqueuses, les trafiqueuses de taille de police, au lieu de jouer la vertu offensée, avouez... allez...


de la triche organisée, jamais:
- 1/ c'était plus compliqué qu'apprendre
-2/ si jamais je me faisais chopper, je ne voulais MÊME PAS imaginer ce que j'allais me prendre de la part de mes parents
En revanche, j'ai copié une fois en primaire (je n'avais pas retenu comment on écrivait "jamais") et une autre fois en seconde, je m'en suis mordue les doigts (et j'en ris bcp depuis à chaque fois que je retombe sur le mot): j'avais dû oublier de marquer la date d'un contrôle, bref, je copie la réponse de ma voisine et cette cruche ( Razz ) avait marqué "percepteur" au lieu de "précepteur" :colere:

Mais c'est tout, je crois... (où est le stock d'auréoles? Razz )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum