Comment j'ai pourri le web

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Marie Laetitia le Jeu 19 Avr 2012 - 22:40

@LadyC a écrit:Dites donc, les autres, les moqueuses, les trafiqueuses de taille de police, au lieu de jouer la vertu offensée, avouez... allez...


de la triche organisée, jamais:
- 1/ c'était plus compliqué qu'apprendre
-2/ si jamais je me faisais chopper, je ne voulais MÊME PAS imaginer ce que j'allais me prendre de la part de mes parents
En revanche, j'ai copié une fois en primaire (je n'avais pas retenu comment on écrivait "jamais") et une autre fois en seconde, je m'en suis mordue les doigts (et j'en ris bcp depuis à chaque fois que je retombe sur le mot): j'avais dû oublier de marquer la date d'un contrôle, bref, je copie la réponse de ma voisine et cette cruche ( Razz ) avait marqué "percepteur" au lieu de "précepteur" :colere:

Mais c'est tout, je crois... (où est le stock d'auréoles? Razz )

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Condorcet le Ven 20 Avr 2012 - 0:32

@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:
L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:

Un bouquin incroyable, effectivement. L'Education sentimentale ou l'art de regarder sa vie passer sans la saisir...

Razz lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Condorcet le Ven 20 Avr 2012 - 0:33

En fait, tous les participant(e)s de ce post ont avoué avoir triché !
Shocked affraid Suspect lol!

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Ven 20 Avr 2012 - 8:42

Et que dire de ceux qui n'ont pas avoué ! Ils ne sont même pas à demi pardonnés !
Donc pour nous le purgatoire, mais pour vous l'enfer... diable

@Cripure : merci de me rajeunir... I love you Même dans leurs estimations les plus folles, mes charmants élèves ne descendent pas plus bas que 18 ans. Vous résolvez d'un coup mes interrogations sur mon besoin de crème antiride.
Bon, ironie à part, j'étais sans doute trop jeune pour apprécier quand je l'ai lu (17 ou 18 ans quand même, je crois), mais je le serais encore, je pense ; j'ai trop d'empathie avec les "héros" de ce que je lis pour ne pas être profondément agacée par la mollesse et les vies perdues... Et puis, le contraste entre la facilité de l'homme à se consoler (d'un sentiment de toute façon artificiel) et la fidélité de la femme, me fait grimper aux rideaux. Je sais, ce n'est pas sur ce plan qu'il faut apprécier une oeuvre, mais je suis une jeune écervelée de seconde... Razz

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Ergo le Ven 20 Avr 2012 - 8:58

Moi, je me rappelle ce grand moment de triche en SVT en 6ème: on était 4, on avait chacune appris 1/4 du cours. Pendant le contrôle, on a échangé les copies: il y avait donc 4 écritures sur les copies.

La prof n'a rien dit en nous rendant les copies. Par contre, on n'avait pas toutes la même note même avec les mêmes réponses. Laughing On aurait peut-être dû aller réclamer? scratch Razz

Et à la fac, en trad, en amphi, on s'est toujours donné des mots. Embarassed
(Marrant, la SVT en 6ème, ça ne me fait pas honte mais la trad, en fac, si. Rolling Eyes)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Ven 20 Avr 2012 - 9:02

Ah ben ça n'a pas le même enjeu quand même...
Et puis, entre se filer des mots et partager un DST à 4, c'est pas le même fun non plus.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Ergo le Ven 20 Avr 2012 - 9:06

Non, c'est sûr.
Suis-je à demi pardonnée? Razz

En plus, je suis sûre que si j'avais eu un 0 à ce contrôle de SVT, ça m'aurait vaccinée.
Remarquez, cette année, quand je mets 0 pour triche, ça ne vaccine pas.

Cette anecdote: une élève de 4ème, en plein contrôle, demande à voix haute aux autres: "comment on dit [chaisplusquoi] en anglais?" "Non mais...ça va pas la tête?" "Ben quoi?" "Ben, ta copie, tu triches". Donc je ramasse la copie, bien sûr. L'élève: "Mais madame, c'est pas de la triche, je l'ai fait devant vous."
Je n'ai pas pu m'empêcher: "Ah. Donc si tu voles dans un magasin devant un policier, c'est pas du vol, tu l'as fait devant lui?"
Je ne crois pas qu'elle ait compris (mais les autres ont ri, au moins).

Cela dit, ça démontrait bien que dans sa tête, triche = essayer d'avoir les réponses en douce, sans se faire voir. Donc si on le fait ouvertement, ce n'est pas de la triche. QED.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Ven 20 Avr 2012 - 9:32

@LadyC a écrit:Et que dire de ceux qui n'ont pas avoué ! Ils ne sont même pas à demi pardonnés !
Donc pour nous le purgatoire, mais pour vous l'enfer... diable

@Cripure : merci de me rajeunir... I love you Même dans leurs estimations les plus folles, mes charmants élèves ne descendent pas plus bas que 18 ans. Vous résolvez d'un coup mes interrogations sur mon besoin de crème antiride.
Bon, ironie à part, j'étais sans doute trop jeune pour apprécier quand je l'ai lu (17 ou 18 ans quand même, je crois), mais je le serais encore, je pense ; j'ai trop d'empathie avec les "héros" de ce que je lis pour ne pas être profondément agacée par la mollesse et les vies perdues... Et puis, le contraste entre la facilité de l'homme à se consoler (d'un sentiment de toute façon artificiel) et la fidélité de la femme, me fait grimper aux rideaux. Je sais, ce n'est pas sur ce plan qu'il faut apprécier une oeuvre, mais je suis une jeune écervelée de seconde... Razz
Razz Razz Razz

Condorcet : je n'ai rien avoué du tout : concluez-en ce que vous voudrez Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Luigi_B le Ven 20 Avr 2012 - 9:43

Vas-y, comment vous êtes en train de pourrir mon fil ! Razz

Je vous rappelle que mon expérience, malgré ce qu'en ont retenu les médias avides de spectaculaire, porte moins sur la triche (certes devenue industrielle et peu fiable avec le web) que sur la dépendance au web, même pour des exercices qui ne le nécessitent pas, ce qui constitue un sujet beaucoup plus vaste.

Pour le dire autrement, ce qui m'a interloqué, ce n'est pas que les élèves trichent, c'est qu'ils trichent sans rien comprendre. En pensant que le web pouvait penser pour eux.

Le sonnet, malgré tout ce que j'ai lu, était facile à comprendre littéralement.

C'est comme si des élèves de maternelle, à la question 2+2=? avaient consulté le web et recopié 2+2=5. scratch


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Thalia de G le Ven 20 Avr 2012 - 10:07

@Luigi_B a écrit:Vas-y, comment vous êtes en train de pourrir mon fil ! Razz Pardon Embarassed

Je vous rappelle que mon expérience, malgré ce qu'en ont retenu les médias avides de spectaculaire, porte moins sur la triche (certes devenue industrielle et peu fiable avec le web) que sur la dépendance au web, même pour des exercices qui ne le nécessitent pas, ce qui constitue un sujet beaucoup plus vaste.

Pour le dire autrement, ce qui m'a interloqué, ce n'est pas que les élèves trichent, c'est qu'ils trichent sans rien comprendre. En pensant que le web pouvait penser pour eux.

Le sonnet, malgré tout ce que j'ai lu, était facile à comprendre littéralement.

C'est comme si des élèves de maternelle, à la question 2+2=? avaient consulté le web et recopié 2+2=5. scratch

Ta dernière comparaison me rappelle l'exploit d'un de mes élèves de 6e de l'an dernier (qui redouble avec moi, d'ailleurs...) J'avais demandé la lecture de contes, ce qui ne constitue quand même pas une tâche titanesque, et ce jeune homme m'a présenté le résumé, fort identifiable, de récits mythologiques.
Le même m'a expliqué que pour réviser ses contrôles de grammaire, il faisait des exercices en ligne... et bien sûr, il n'apprenait jamais la leçon, ce qui constitue pour moi un préalable. Il n'ira pas loin dans ses études, il aurait été un candidat parfait à la pratique des méthodes que tu dénonces. En l'occurrence, les élèves ont les outils pour réussir, un cours, et préfèrent chercher des béquilles inutiles, voire nuisibles puisqu'elles entravent la réflexion.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Babayaga le Ven 20 Avr 2012 - 10:18

@Luigi_B a écrit:Vas-y, comment vous êtes en train de pourrir mon fil ! Razz

Je vous rappelle que mon expérience, malgré ce qu'en ont retenu les médias avides de spectaculaire, porte moins sur la triche (certes devenue industrielle et peu fiable avec le web) que sur la dépendance au web, même pour des exercices qui ne le nécessitent pas, ce qui constitue un sujet beaucoup plus vaste.

Pour le dire autrement, ce qui m'a interloqué, ce n'est pas que les élèves trichent, c'est qu'ils trichent sans rien comprendre. En pensant que le web pouvait penser pour eux.

Le sonnet, malgré tout ce que j'ai lu, était facile à comprendre littéralement.

C'est comme si des élèves de maternelle, à la question 2+2=? avaient consulté le web et recopié 2+2=5. scratch


Ah mais justement nous sommes d'accord, la triche, d'est du grand art, il s'agirait de ne pas le faire n'importe comment professeur Une bonne triche ne se reconnaît pas et présuppose une certaine intelligence Wink

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Presse-purée le Ven 20 Avr 2012 - 11:17

@Nadejda a écrit:
@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:
L'Education sentimentale est probablement un des cinq plus grands romans au monde, toutes époques confondues :colere: :colere: :colere: :colere:

Un bouquin incroyable, effectivement. L'Education sentimentale ou l'art de regarder sa vie passer sans la saisir...

Je l'ai dévoré à 18 ans I love you Mon roman préféré du XIXe siècle, je crois.

Mon tryptique personnel: L'Education sentimentale (Flaubert), Illusions Perdues (Balzac), A rebours (Huysmans).

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Luigi_B le Ven 20 Avr 2012 - 11:17

Trois grands échecs, en somme. Laughing


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Presse-purée le Ven 20 Avr 2012 - 15:21

C'est complètement ça!


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Condorcet le Ven 20 Avr 2012 - 15:41

Cripure a écrit:
@LadyC a écrit:Et que dire de ceux qui n'ont pas avoué ! Ils ne sont même pas à demi pardonnés !
Donc pour nous le purgatoire, mais pour vous l'enfer... diable

@Cripure : merci de me rajeunir... I love you Même dans leurs estimations les plus folles, mes charmants élèves ne descendent pas plus bas que 18 ans. Vous résolvez d'un coup mes interrogations sur mon besoin de crème antiride.
Bon, ironie à part, j'étais sans doute trop jeune pour apprécier quand je l'ai lu (17 ou 18 ans quand même, je crois), mais je le serais encore, je pense ; j'ai trop d'empathie avec les "héros" de ce que je lis pour ne pas être profondément agacée par la mollesse et les vies perdues... Et puis, le contraste entre la facilité de l'homme à se consoler (d'un sentiment de toute façon artificiel) et la fidélité de la femme, me fait grimper aux rideaux. Je sais, ce n'est pas sur ce plan qu'il faut apprécier une oeuvre, mais je suis une jeune écervelée de seconde... Razz
Razz Razz Razz

Condorcet : je n'ai rien avoué du tout : concluez-en ce que vous voudrez Very Happy

Mais bon sang, mais c'est bien sûr !


Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Marie Laetitia le Ven 20 Avr 2012 - 16:40

j'ai trop d'empathie avec les "héros" de ce que je lis pour ne pas être profondément agacée par la mollesse et les vies perdues...

+ 1000 LadyC !

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Ven 20 Avr 2012 - 17:53

Ah, ouf, je ne suis pas la seule ! Very Happy topela
(Mais bon, en tant que prof de lettres je n'ai sûrement pas le droit (le héros n'est que du papier, tout ce qui compte c'est le style, toussa), alors je vais me faire discrète...)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Ergo le Ven 20 Avr 2012 - 18:08

Tu sais ce qu'on dit: tranchez les veines d'un personnage et il en coulera de l'encre. Wink
(Si quelqu'un sait d'où ça vient, d'ailleurs...mon génial prof de Kh nous disait ça mais...)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Ven 20 Avr 2012 - 18:15

Ah non, je ne l'avais jamais entendue !

Mais enfin ça ne règlera pas la question (je suis une Lady, je saignerai donc bleu, la couleur ne change rien à l'affaire, non)... la vraie question, c'est : "lorsqu'on lui tranche les veines, le personnage souffre-t-il ?" professeur

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Ergo le Ven 20 Avr 2012 - 18:44

Aucune idée. Razz
Moi, je défends l'autotélicité de la littérature. pingouin
Non, je plaisante. Tiens, j'admets que je ne sais pas ce que je défends.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Ven 20 Avr 2012 - 18:47

Meuh si tu sais, fais pô ta modeste ! Razz (Tiens ça fait longtemps que je n'avais pas entendu ce mot !)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Ergo le Ven 20 Avr 2012 - 18:56

Embarassed Oui mais Luigi va râler parce qu'on pourrit son fil. Razz
Non, je pense effectivement que l'internet n'est qu'un outil qui, comme tout outil, doit apprendre à s'utiliser.
Je citerai donc Baudelaire pour conclure: "être un homme utile m'a toujours paru quelque chose de bien hideux." Qu'en pense le net? Razz

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LadyC le Ven 20 Avr 2012 - 19:02

Je ne sais pas ce qu'en pense le net, mais alors que j'ignorais la citation de Baudelaire Embarassed (et j'avoue ne pas voir le lien direct avec la triche sur internet scratch ), je te renverrai à Wilde : A man who can call a spade a spade should be compelled to use it. Grande vérité ! professeur

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Ergo le Ven 20 Avr 2012 - 19:09

Le net est quelque chose d'utile pour la triche. Wink
Il aurait pour fin de permettre d'avoir les réponses toutes faites alors qu'un outil doit être maîtrisé pour mener à bien un projet, c'est un moyen.

Le problème, avec beaucoup d'élèves, c'est que c'est un outil mal maîtrisé parce que c'est un peu plus difficile à manier qu'une pelle. Razz
Spoiler:
C'est une citation que j'avais eu en sujet de dissert en prépa, celle de Baudelaire. J'adore celle de Wilde.
Aucun lien direct, donc mais une vraie interrogation de ma part sur le caractère "utile" de l'internet - le fait de s'en servir, mais comment?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Presse-purée le Ven 20 Avr 2012 - 21:06

j'ai trop d'empathie avec les "héros" de ce que je lis pour ne pas être profondément agacée par la mollesse et les vies perdues...

C'est cela qui m'amuse dans ces romans, justement ^^

Le passage du voyage de des Esseintes à Londres est un modèle de mollesse veneration


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Dhaiphi le Ven 20 Avr 2012 - 23:07

@Babayaga a écrit:Ah mais justement nous sommes d'accord, la triche, d'est du grand art, il s'agirait de ne pas le faire n'importe comment professeur Une bonne triche ne se reconnaît pas et présuppose une certaine intelligence Wink
C'est la seule raison qui m'en a toujours détourné : plus "difficile" que faire le boulot demandé. Very Happy

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum