Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LadyC
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par LadyC le Mer 4 Avr 2012 - 23:45
Un quadrumhominat professeur
Bon, j'y vais, il faut que je fasse mes cours de latin au lieu d'en parler...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par Lefteris le Mer 4 Avr 2012 - 23:50
@LadyC a écrit:Un quadrumhominat professeur
Bon, j'y vais, il faut que je fasse mes cours de latin au lieu d'en parler...

Je ferai le quatrième, si ça ne dérange personne, vu ce qui est arrivé aux membres du 1er triumvirat :abd:

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
LadyC
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par LadyC le Jeu 5 Avr 2012 - 0:22
Bah, c'est parce que c'était des hommes... les hommes, toujours à se taper dessus et à jouer à "c'est moi le plus fort"... alors que nous, les femmes, n'avons pas du tout l'esprit de compétition... n'est-ce pas ? Razz

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Lefteris
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par Lefteris le Jeu 5 Avr 2012 - 7:43
@LadyC a écrit:Bah, c'est parce que c'était des hommes... les hommes, toujours à se taper dessus et à jouer à "c'est moi le plus fort"... alors que nous, les femmes, n'avons pas du tout l'esprit de compétition... n'est-ce pas ? Razz
C'est pas bien de taper sur les minorités, même invisibles, à grand coup de clichés , c'est politiquement incorrect professeur
Allez, je file dispenser du latinage justement , interro même...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: fonction de l'infinitif

par NLM76 le Sam 14 Avr 2012 - 15:31
Je fais n°5.
Mais je suis beaucoup plus vilain que vous.
Je propose la suppression du capes et de l'agrégation de lettres «modernes», absurdités que rien ne peut justifier.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: fonction de l'infinitif

par User5899 le Sam 14 Avr 2012 - 17:07
@nlm76 a écrit:Je fais n°5.
Mais je suis beaucoup plus vilain que vous.
Je propose la suppression du capes et de l'agrégation de lettres «modernes», absurdités que rien ne peut justifier.
Je plussoie. Et je m'interroge : d'oùsort cette opposition ridicule entre mes adjectifs "moderne" et "classique" ? :shock: :shock:
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: fonction de l'infinitif

par Iphigénie le Sam 14 Avr 2012 - 17:12
L'agreg dite classique, s'appelle "l'agrégation des lettres" en fait- non? ça a changé ça aussi?
avatar
Lefteris
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par Lefteris le Sam 21 Avr 2012 - 22:40
@nlm76 a écrit:Je fais n°5.
Mais je suis beaucoup plus vilain que vous.
Je propose la suppression du capes et de l'agrégation de lettres «modernes», absurdités que rien ne peut justifier.
Rien de plus intransigeant qu'un converti tardif ! Wink

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: fonction de l'infinitif

par Roumégueur Ier le Dim 22 Avr 2012 - 10:01
Cripure a écrit:
@nlm76 a écrit:Je fais n°5.
Mais je suis beaucoup plus vilain que vous.
Je propose la suppression du capes et de l'agrégation de lettres «modernes», absurdités que rien ne peut justifier.
Je plussoie. Et je m'interroge : d'oùsort cette opposition ridicule entre mes adjectifs "moderne" et "classique" ? :shock: :shock:

Un professeur de lettres modernes utilise des tablettes tactiles, un professeur de lettres classiques en est encore à la tablette d'argile... c'est ça, non, la grande différence?
Ok, je sors. boulet

Plus sérieusement, étant lettres 'modernes', la grande différence c'est que je serais bien incapable d'enseigner le latin, je n'en ai aucunement les compétences (tout au plus quelques bases qui me servent en grammaire et en étymologie, surtout en 6ème). Je vous suis pour une initiation au latin dès la 6ème, d'ailleurs.
avatar
LadyC
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par LadyC le Dim 22 Avr 2012 - 10:16
yesyes
Mais tu as tout à fait raison pour les tablettes ; et la grande supériorité de la tablette d'argile, c'est qu'elle ne tombe jamais en panne... Razz

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: fonction de l'infinitif

par Thalia de G le Dim 22 Avr 2012 - 10:22
@Roumégueur Ier a écrit:

Un professeur de lettres modernes utilise des tablettes tactiles, un professeur de lettres classiques en est encore à la tablette d'argile... c'est ça, non, la grande différence?
Ok, je sors. boulet

Plus sérieusement, étant lettres 'modernes', la grande différence c'est que je serais bien incapable d'enseigner le latin, je n'en ai aucunement les compétences (tout au plus quelques bases qui me servent en grammaire et en étymologie, surtout en 6ème). Je vous suis pour une initiation au latin dès la 6ème, d'ailleurs.
J'eusse effectivement apprécié que nous ne nous nous débarrassassions point de ce qui ce pratiquait naguère.
Spoiler:
Formulation pour complaire à LadyC Wink Razz

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
LadyC
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par LadyC le Dim 22 Avr 2012 - 10:28
@Thalia de G a écrit:
J'eusse effectivement apprécié que nous ne nous nous débarrassassions point de ce qui ce pratiquait naguère.
Spoiler:
Formulation pour complaire à LadyC Wink Razz
cheers Very Happy
C'est réussi : tu m'as complu. Razz

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: fonction de l'infinitif

par User5899 le Dim 22 Avr 2012 - 11:52
@Roumégueur Ier a écrit:
Cripure a écrit:
@nlm76 a écrit:Je fais n°5.
Mais je suis beaucoup plus vilain que vous.
Je propose la suppression du capes et de l'agrégation de lettres «modernes», absurdités que rien ne peut justifier.
Je plussoie. Et je m'interroge : d'oùsort cette opposition ridicule entre mes adjectifs "moderne" et "classique" ? :shock: :shock:

Un professeur de lettres modernes utilise des tablettes tactiles, un professeur de lettres classiques en est encore à la tablette d'argile... c'est ça, non, la grande différence?
Hi hi hi Smile C'est vrai que dès que je n'ai pas mon tableau à craie, quand on me change de salle pour le bac blanc, par exemple, je n'écris rien au tableau:lol:
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: fonction de l'infinitif

par User5899 le Dim 22 Avr 2012 - 11:53
@LadyC a écrit:
@Thalia de G a écrit:
J'eusse effectivement apprécié que nous ne nous nous débarrassassions point de ce qui ce pratiquait naguère.
Spoiler:
Formulation pour complaire à LadyC Wink Razz
cheers Very Happy
C'est réussi : tu m'as complu. Razz
Et à Toulouse, tu m'as plu, cong ! Very Happy
avatar
LadyC
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par LadyC le Dim 22 Avr 2012 - 12:05
Cripure, c'est pas bien de détourner des propos honnêtes... Razz

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
yphrog
Sage

Re: fonction de l'infinitif

par yphrog le Dim 22 Avr 2012 - 15:00
@LadyC a écrit:
@Lefteris a écrit:
Maude a écrit:Quelle est la fonction de l'infinitif dans "Il vient travailler" : ma collègue et moi ne sommes pas d'accord. Wink
Infinitif de but dirais-je. Les savants parlent d'"infinitif de progrédience".

Les savants / les latinistes qui pensent immédiatement eo lusum ! Wink
(La grammaire, c'est tellement plus clair en latin, je trouve... enfin je ne suis peut-être pas très objective)
Dans tous les cas, au collège, comme dit Celeborn, aller jusqu'à l'infinitif de progrédience, c'est superflu (mais ce serait un plaisir, avec une classe chouette).

Là, je perds mon latin. C'est intéressant cette terminologie, elle me fait penser aux cas egressif / ingressif. Mais le mot "progrédience" étant inconnu à CNTRL et WordReference, je pense qu'effectivement il serait peut-être bien de l'éviter...
Je ne comprends pas exactement la contribution théorique de ce bout de terminologie: gréd / gress ferait réference à un "chemin" (path) n'est-ce pas? "progressif"? (purpose + path). D'ailleurs, "but" est à la fois "cible" (goal) et "pour quoi faire?" (purpose) (question que je me pose sur la terminologie en français...)

En tout cas, un plaisir de lire les linguistes cheers

_________________
ok

avatar
LadyC
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par LadyC le Dim 22 Avr 2012 - 15:38
Eh bien moi je ne connaissais pas (ou ne me rappelais pas) egressif / ingressif ! Very Happy
CNTRL, je ne connais pas... Mais WordReference, même si c'est le meilleur dictionnaire d'anglais en ligne que je connaisse, n'est tout de même pas ma référence, sans jeu de mot ; l'absence de "progrédience" indique juste qu'il s'agit d'un vocabulaire de "spécialistes".
Je pense - je livre une impression, je ne suis pas allée vérifier dans des bouquins, j'avoue ma flemme - que progrédience, par rapport à but, implique un mouvement physique (ou un verbe de mouvement physique, peut-être employé de manière figurée). But est plus théorique. Et il implique une volonté, alors que pour progrédience, après tout, on peut se poser la question... Un enfant qui dit "Je vais travailler" peut y aller à reculons... Wink
Les autres, qu'est-ce que vous en pensez ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
yphrog
Sage

Re: fonction de l'infinitif

par yphrog le Dim 22 Avr 2012 - 23:04
Je viens travailler : infinitif d'ingrédient
Je pars travailler: infinitif d'égrédient / d'égression

Qu'il aille travailler, cet enfant! toujours de la volonté, non? Sauf que c'est la mienne sorciere2

_________________
ok

avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: fonction de l'infinitif

par Iphigénie le Dim 22 Avr 2012 - 23:10
Je viens travailler : infinitif d'ingrédient
Je pars travailler: infinitif d'égrédient / d'égression

c'est l'art de parler pour ne rien dire ces termes grammaticaux pléonastiques...
Manger du poulet: complément volatile.
avec de la moutarde: complément d'ingrédience épicée. Laughing Suspect
yphrog
Sage

Re: fonction de l'infinitif

par yphrog le Dim 22 Avr 2012 - 23:12
@iphigénie a écrit:
Je viens travailler : infinitif d'ingrédient
Je pars travailler: infinitif d'égrédient / d'égression

c'est l'art de parler pour ne rien dire ces termes grammaticaux pléonastiques...

Je redis: je perds mon latin avec progédience, mais je crois que le mot "but" est surchargé en français dans CC de but et qu'il faut penser "cheminement" de la voix.

Also, les cuisses de grenouilles rappelleront la volatile, c'est indiscutable Sad

_________________
ok

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: fonction de l'infinitif

par User5899 le Lun 23 Avr 2012 - 0:36
xphrog a écrit:Je viens travailler : infinitif d'ingrédient
Je pars travailler: infinitif d'égrédient / d'égression
J'arrive travailler : infinitif d'agression.
je n'aime pas travailler : infinitif d'oppression
Je vais faucher au pré : infinitif de cresson
Je vais courir : infinitif d'hausdetension
je vais courir la gueuse : infinitif d'obsession
yphrog
Sage

Re: fonction de l'infinitif

par yphrog le Lun 23 Avr 2012 - 1:28

  • I don('t) (f***in') wanna (f***in') hear it.
  • I won('t) hear of it!


araignée


infinitif de transgression. (qui exhibe la propriété d'accepter les infixes, ainsi que certains clitiques liés à une manque (ou excès) d'acceptation du cheminement d'une voix ou d'une volonté extérieure. Suspect )

Spoiler:
(Come an' ( angedemon )) take your watercress _back_, Cripure.
Much as it was lexically enriching to cross paths / purposes, je préfère gober les mouches. 💋


  • pour l'infixe qui précede l'accent tonique Cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Expletive_infixation

  • pour une obsession, τμῆσις rocks obsessive. pingouin

_________________
ok

avatar
LadyC
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par LadyC le Lun 23 Avr 2012 - 9:57
Non mais ça devient n'importe quoi cette discussion ! Je tourne le dos et hop ! ça vire au délire, voire à la vulgarité ! tssss... Razz

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
Cath
Bon génie

Re: fonction de l'infinitif

par Cath le Lun 23 Avr 2012 - 10:35
Je m'étais dit: "Tiens, je vais aller faire un peu de grammaire"...
Ah ben bravo!
Wink
avatar
Lefteris
Empereur

Re: fonction de l'infinitif

par Lefteris le Lun 23 Avr 2012 - 10:51
J'ai pourri aussi ce fil en parlant de "progrédience" araignée
Mais c'était involontaire cette fois, je le jure ...
Retour au sérieux : on trouve d'ailleurs ce terme ici :

http://lettresexperts.net/index.php?option=com_content&view=article&id=397:af--syntaxe--linfinitif&catid=30&Itemid=271

ou ici


http://www.etudes-litteraires.com/infinitif.php

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
yphrog
Sage

Re: fonction de l'infinitif

par yphrog le Lun 23 Avr 2012 - 20:10
@Julianne a écrit:Quelle est la fonction de l'infinitif dans "Il vient travailler" : ma collègue et moi ne sommes pas d'accord. Wink

C'est le prédicat et non pas un complément cironstanciel. J'aurais du m'en apercevoir plus tôt.

Le fait que le clitique "vjê" est homophone du verbe lexical intransitif n'est pas un hasard, mais cela ne veut pas dire pour autant que ce marqueur ne peut pas avoir d'autres fonctions dans la langue.

  • Il vient travailler i-vjê-Ø-travaje
  • qu'il vienne travailler ki-vje-n-travaje


  • vjê est un particule / clitique inchoatif (ou bien ingressif, inceptif...) (aspect)
  • n est un infixe indicant le mode (ind/subj) (avec le soutien de k)


L'ordre AMT (aspect-mode-temps) est l'inverse, si je me souviens bien de Bybee1 (?), de ce qu'on y attendrait pour l'ordre des marqueurs si venir était le verbe qui portait le charge prédicatif. Donc, autant en conclure que c'est "travailler" qui est le prédicat, et "vjê" qui est en quelque sorte le CC, ce qui colle avec la sémantique de la phrase dans bien de cas (mais pas forcément tous affraid !)


French is a wacky cool créole. Merci de m'avoir fait réflechi, même si je n'ai pas forcément su en tirer les bonnes conclusions! fleurs



1 Bybee, Joan, Revere Perkins and William Pagliuca. 1994. The evolution of grammar: tense, aspect and modality in the languages of the world. Chicago: University of Chicago Press.


ʘʘ

_________________
ok

Contenu sponsorisé

Re: fonction de l'infinitif

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum