Le théâtre qui emballe (3e)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par V.Marchais le Sam 5 Mai 2012 - 21:55

Je suis d'accord avec toi, Amaliah. Je trouve dommage la "descente" du XIXe siècle en 4e. Un an de plus, ça n'a l'air de rien, mais à cet âge où l'on change si vite, cela donnait la maturité nécessaire pour aborder Zola, Balzac, ou des pièces comme Cyrano ou Roméo et Juliette. En 4e, c'est bien plus hasardeux. En plus, le XIXe, c'est la naissance de la modernité. C'est un non-sens d'étudier le XXe siècle sans passer d'abord par une étude du XIXe siècle dans la perspective de cette modernité. Tout ça pour caser 10 pov'zannées de XXIe siècle ! Suspect

Enfin, bref, c'était mon coup de gueule qui sert à rien...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Blan6ine le Sam 5 Mai 2012 - 21:56

@Hermiony a écrit:
@Derborence a écrit:
Tu commences par raconter aux élèves le mythe d'OEdipe (sans oublier l'énigme du Sphinx), tu fais avec eux un arbre généalogique pour qu'ils comprennent bien les liens de parenté entre les personnages de la pièce, puis tu lis le prologue et c'est parti. Les élèves accrochent à tous les coups.
Tout pareil!!!

+ 1
Wink

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Amaliah le Sam 5 Mai 2012 - 22:33

@V.Marchais a écrit:Je suis d'accord avec toi, Amaliah. Je trouve dommage la "descente" du XIXe siècle en 4e. Un an de plus, ça n'a l'air de rien, mais à cet âge où l'on change si vite, cela donnait la maturité nécessaire pour aborder Zola, Balzac, ou des pièces comme Cyrano ou Roméo et Juliette. En 4e, c'est bien plus hasardeux. En plus, le XIXe, c'est la naissance de la modernité. C'est un non-sens d'étudier le XXe siècle sans passer d'abord par une étude du XIXe siècle dans la perspective de cette modernité. Tout ça pour caser 10 pov'zannées de XXIe siècle ! Suspect

Enfin, bref, c'était mon coup de gueule qui sert à rien...

Je partage ton coup de gueule, Véro!
En 3° cette année, j'ai étudié Au Bonheur des dames, Claude Gueux et je vais commencer Cyrano! J'aime le XIX° siècle! I love you
Honnêtement je suis blasée de ne faire que du XX° l'an prochain. Je trouve que c'est beaucoup plus formateur dans une perspective lecture-écriture de se confronter à Zola et à Hugo. C'est plus facile pour les élèves de repérer des procédés d'écriture dans Claude Gueux et de les réutiliser. Sérieusement je ne vois pas encore bien comment je vais travailler l'an prochain pour arriver au même niveau que cette année. scratch
Cela dit, tant que je suis dans le HS : je suis en train de relire L'Ecume des jours que je n'aime pas du tout, mais je dois dire que vous avez réussi à en rendre l'étude intéressante dans TDL. Pour un peu je me lancerais dans l'étude des extraits que vous proposez sans donner la lecture intégrale aux élèves. (Mais quand même l'écriture de Vian n'arrive pas à la cheville des romanciers du XIX° siècle!).
Enfin j'ai l'impression que le XIX° siècle se réduit à quelques mois de la 4° alors que c'est le siècle le plus riche pour le roman. N'étudier qu'un roman et deux nouvelles du XIX° pour ensuite passer sa 3° sur le roman du XX° siècle me semble une aberration, comme si on prenait les choses à rebours. On ne prend pas le temps de poser les bases qu'on est déjà passé au XX° siècle, je ne parle même pas du XXI° siècle! Bref je suis dépitée du nouveau programme de 3°.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par joliefiona le Ven 6 Juil 2012 - 17:15

Je reprends ce fil:

Pensez-vous qu'on puisse commencer l'année de 3ème par Antigone? Ou par un groupement de textes sur le théâtre?
En général, j'aime bien faire le théâtre en fin d'année, mais comme ça ne tombe quasiment jamais au brevet et qu'en fin d'année ils se concentrent plutôt sur le brevet, j'avais envie de tenter en début d'année. Qu'en pensez-vous?

joliefiona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Blan6ine le Ven 6 Juil 2012 - 17:18

Je trouve, joliefiona, mais cela n'est que mon avis, qu'il est un peu rude de commencer avec Antigone parce que si cette pièce est passionnante, elle n'en est pas moins un peu difficile et s'appuie sur un discours argumentatif qu'ils connaissent souvent encore mal; je te conseillerais de commencer avec un GT sur le théâtre, puis après Antigone (quand ils auront revu ce qu'est le théâtre, et se seront remis dans le bain du collège!)

_________________
Quand on partage un bien matériel, il se divise; quand on partage un bien immatériel, il se multiplie. (Serge Soudoplatoff )

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par V.Marchais le Ven 6 Juil 2012 - 17:19

Moi, je commence souvent par le théâtre, en 3e, pour deux raisons :
1°) ça fait une accroche séduisante pour démarrer l'année.
2°) c'est idéal pour remettre en place quelques jalons dans l'Histoire littéraire.

Edit : l'argumentation est effectivement le gros morceau de la 3e. D'où l'intérêt de commencer le plus tôt possible pour en remettre autant de couches que nécessaire tout au long de l'année. Car un seul chapitre ne suffit guère à apprendre à argumenter.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par cannelle21 le Ven 6 Juil 2012 - 17:32

Je n'arrive pas à faire passer Antigone. Je pense que si j'ai des troisièmes, je ferai Roméo et Juliette, fait il ya deux ans avec succès.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Serge le Ven 6 Juil 2012 - 17:45

William Shakespeare, Pierre Corneille, Jean Racine, Jean
Giraudoux, Jean Cocteau, Eugène Ionesco, Jean Anouilh, Albert
Camus.


Est-ce à dire qu'on peut faire étudier Le Cid en 3ème ? confused

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Singing in The Rain le Ven 6 Juil 2012 - 17:47

@Tiramisu a écrit: Et Cyrano ou Roméo, ça irait en 3e ?

J'ai souvent vu Cyrano en 4èmes dans les nouveaux manuels. Attention aux redites 3èmes-4èmes.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Serge le Ven 6 Juil 2012 - 17:50

Je vais racheter les pièces d'Albert Camus. Je me rappelle vaguement avoir lu Caligula durant mon adolescence, il m'avait plu je crois, faut que je m'y replonge pour voir si c'est toujours adapté. Et je vais sans doute acheter Les justes et Le malentendu si, après les avoir feuilletés, je pense que les gamins peuvent accrocher et qu'il y aurait des choses intéressantes à voir dessus.

Surpris d'ailleurs qu'aucun manuel n'ait choisi cet auteur recommandé dans leur proposition de séquence. Il est plus difficile peut-être, ou moins facile à relier avec d'autres séquences ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par joliefiona le Ven 6 Juil 2012 - 17:54

merci pour vos réponses. Commencer par le théâtre en 3ème ne vous parait pas absurde, je vais donc y réfléchir encore plus.

Cyrano, c'est en 4ème maintenant, à mon grand regret. Le Cid aussi.

joliefiona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par V.Marchais le Ven 6 Juil 2012 - 17:55

Le problème du théâtre de Camus, c'est que c'est hyper-théorique. C'est du débat bien aride pour nos collégiens d'aujourd'hui. Je comprends que ça effarouche. Cela dit, avec une bonne classe, si tu le sens, pourquoi pas ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par malo21 le Ven 6 Juil 2012 - 18:31

je persiste...je referai la cantatrice chauve

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Serge le Ven 6 Juil 2012 - 18:36

Si le Cid est obligatoirement à voir en 4ème, pourquoi signale-t-on Corneille dans la liste possible des auteurs à étudier en 3ème ? confused

Je serais tombé sur un ancien lien programme de 3ème ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par V.Marchais le Ven 6 Juil 2012 - 18:48

Non, tu peux faire Médée, Cinna, Polyeucte...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Serge le Ven 6 Juil 2012 - 19:36

Comme il y a un GT sur Médée dans le Terre des lettres, peut-on envisager une OI sur la Médée d'Euripide ?

Ou le Médée de Jean Anouilh ? Je ne l'ai pas lu, faut que je l'achète pour voir ... DEs avis ?

Bon, là, ce n'est peut-être pas le "théâtre qui emballe" mais bon, s'il faut rester dans la petite liste des auteurs en question, pas sûr qu'on y trouve de quoi soulever un enthousiasme délirant, peu importe la pièce, et même si la petite Antigone est d'un abord plus facile, ça risque d'être lassant à force. A moins d'étudier une version antique en OI et de faire un GT sur celle d'Anouilh pour varier.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par V.Marchais le Ven 6 Juil 2012 - 20:03

Serge, les listes des IO ne sont qu'indicatives. Saisis-en l'esprit et fais-toi plaisir, explore les horizons qui te paraissent pertinents. Euripide en Oi, oui, tout à fait, d'autant plus qu'il y a eu récemment une magnifique mise en scène avec Isabelle Huppert : si ça te parle, fonce !

Par contre, je n'aime pas du tout la Médée d'Anouilh, je trouve qu'il trahit ce personnage que j'adore. Mais Max Rouquette, c'est une réintrprétation contemporaine époustouflante. Il est publié dans la collection "classiques et contemporains" de Magnard : tu peux te le procurer facilement et le lire : je serais étonnée que tu sois déçu. Cette oeuvre, c'est juste... whaouh ! Et si en plus tu peux mettre la main sur une captation de le mise en scène au théâtre des Amandiers dans les années 2000, alors là, c'est le nirvana. En plus, tu pourras me la monnayer très cher ! Razz

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par cannelle21 le Ven 6 Juil 2012 - 20:17

J'arrête de vous lire: à chaque fois je remplis mon panier amazon. Ici les Médée de Corneille, Euripide et Max Rouquette... ça me tente bien.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par lolv0736 le Sam 7 Juil 2012 - 9:00

Après avoir essuyé des avis défavorables pour La guerre de Troie n'aura pas lieu: trop difficile pour des 3èmes me dit-on..., je me lance dans l'idée de Médée à travers les âges: Euripide, Sénèque, quelques extraits pour planter le décor mythologique, puis Corneille, en OI ou non, je ne sais pas. Je ne connais pas la version de Max Rouquette mais vous m'avez donné envie de m'y plonger (moi aussi mon panier amazon déborde chaque jour)! Sinon, il y a la version romanesque indienne écrite par Laurent Gaudé: Medee Kali. Peut-être en lecture cursive pour compléter... Cette séquence me parait d'emblée assez riche! Je reviendrai vers vous quand j'aurais avancé mes lectures...

lolv0736
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Plume le Sam 7 Juil 2012 - 9:11

Je fais étudier Rhinocéros très souvent, et après l'étude des totalitarismes en histoire et en français, ça passe bien. Il y a plein de choses intéressantes à interroger je trouve : ce que représente le rhinocéros bien sûr ; la pensée unique ; la barbarie vs la civilisation ; la figure du monstre mais aussi le dégoût de la vie, la remise en question du monde du travail, l'absurdité du monde qui peut être ressentie après-guerre mais pas seulement. Il y a aussi les questions de représentations scéniques : le rhinocéros sur scène ? etc...

Par contre vous me tentez bien avec Médée que j'ai adoré étudier en fac.


Plume
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Mama le Sam 7 Juil 2012 - 9:12

Cette année plébiscite sur Antigone, je dis bien plébiscite, sur le bilan anonyme de fin d'année, dans mes deux classes, ils ont tous aimé.
Tu peux foncer en suivant les conseils que les collègues ont donné pour introduire le chapitre !

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Plume le Sam 7 Juil 2012 - 9:15

A propos d'Antigone : que pensez-vous de la version de Cocteau ? Quel intérêt (en soi et pour les élèves) ?

Plume
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par MUTIS le Sam 7 Juil 2012 - 9:56

@cannelle21 a écrit:Je n'arrive pas à faire passer Antigone. Je pense que si j'ai des troisièmes, je ferai Roméo et Juliette, fait il ya deux ans avec succès.

yesyes

Je suis assez surpris du consensus sur Antigone....car ce n'est pas une pièce très fameuse à mon avis (celle d'Anouilh, lourde et scolaire, bavarde et didactique, très peu montée au théâtre d'ailleurs ces dernières années). Cette année j'ai essayé pour la première fois Roméo et Juliette avec, en complément, l'étude de deux adaptations cinématographiques : celle de Zeffirelli et celle de Luhrmann. Uniquement pour l'acte I par manque de temps... Gros succès sur ce chapitre, je dois dire et un texte cent fois meilleur qu'Antigone. Ceci dit l'approche mythologique marche toujours (je la trouve plus intéressante sur Médée) et la lecture de ce fil me donne envie de me replonger dans Ionesco (La Cantatrice chauve en particulier), assez bien représenté cette année au festival Off d'Avignon avec 3 spectacles (je le mets dans mon programme !).

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Amaliah le Sam 7 Juil 2012 - 13:34

mamamanette a écrit:Cette année plébiscite sur Antigone, je dis bien plébiscite, sur le bilan anonyme de fin d'année, dans mes deux classes, ils ont tous aimé.
Tu peux foncer en suivant les conseils que les collègues ont donné pour introduire le chapitre !

Quels conseils?

Quelqu'un a lu la Médée Kali de L. Gaudé?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Danaé le Sam 7 Juil 2012 - 16:26

Les conseils pour débuter Antigone : retour sur le mythe d'Oedipe, faire un arbre généalogique avec les élèves et lecture du prologue. Je fais ça aussi.

Danaé
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le théâtre qui emballe (3e)

Message par Kapalouest17 le Ven 13 Juil 2012 - 18:23

Moi j'attends de voir ce que vous proposez, sorti d'Anouilh et de Ionesco ...car j'en suis là ! assez de faire la même chose et besoin de se renouveler : Réza? Schmitt? qui a essayé ? qui dit mieux ?

Kapalouest17
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum