Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par V.Marchais le Dim 8 Avr 2012 - 8:09

Cripure, ce système existe déjà en Primaire et je ne vois pas que ça se bouscule au portillon pour prendre la direction des établissements. Ils ont même plutôt du mal à recruter.
D'ailleurs, pour ma part, avec un tel système, je ne me présenterais même pas. Je détesterais me trouver entre le marteau et l'enclume, entre le rectorat, l'IA et les enseignants. Et l'administratif me fait suer. Ce que j'aime, c'est être en classe, avec les élèves. Et je suis sûre qu'il y a des tas d'enseignants comme moi.
Sans parler des responsabilités de plus en plus lourdes et des emmerdes avec les parents. Nous, déjà, on sait ce que c'est, et les CDE se coltinent les pires.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par V.Marchais le Dim 8 Avr 2012 - 8:11

Moi, ce que je trouverais normal, c'est que le CDE, élu ou non, continue d'enseigner. Qu'il ne nous laisse pas tout seuls face à la merde qu'il génère (désolée pour le langage, mais dans de nombreux établissements, dont le mien, ça revient à ça : les chefs nous enlèvent tout moyen, s'emploient à faire du chiffre - pas de redoublements, pas de conseil de disc, etc. - et les conséquences sur les élèves, c'est nous qui les assumons).
Comme les IPR. Qu'ils sachent de quoi ils parlent quand ils prétendent nous apprendre notre métier.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par User5899 le Dim 8 Avr 2012 - 9:46

@alberto79 a écrit:
Cripure a écrit:
@alberto79 a écrit:
@Chlore a écrit:Mais élire les CDE, ça reviendrait à transformer toutes les SDP en vastes paniers à crabes, à développer le clientélisme, à créer une concurrence malsaine entre collègues. Le "primus inter pares", c'est assez utopique, donc, pour ma part, je pense que le chef doit venir de l'extérieur.
Vous rendez vous compte que vos arguments sont les mêmes qu´utilisent ce qui refusent la Démocratie comme système politique ? Êtes-vous aussi contre l´élection de votre maire ? Préférez-vous donc comme maire quelqu´un d´extérieur à votre ville, nommé depuis Paris ? Et comme député ? Et comme Président de la République ?
Excellent exemple ! Pour l'élection prétendument démocratique du président, les médias ont, sur des bases relativement claires, désigné deux potiches qui sont susceptibles de ne surtout rien changer de fondamental et de bien tenir le discours catastrophiste sous lequel on nous assomme depuis des mois, et tous les autres sont regardés avec une condescendance amusée au nom de la sacro-sainte parole des experts autoproclamés. Vous parlez d'une démocratie ! Une bonne démocratie implique que dans un premier temps, on jette les experts aux lions. Après, on peut choisir Smile Et dans un choix libre, il y a la possibilité de choisir consciemment la mauvaise solution, rappelons-le.
Cripure, je suis le premier à souligner les défauts des Démocraties actuelles, qui sont essentiellement des partitocraties. Si seulement en France on respecterait l´esprit de la Constitution de la Vème République, tel que conçue par le général de Gaulle et Michel Debré. Général, si vous saviez combien vous nous manquez…
Attention à cet appel à l'homme providentiel. On n'a pas besoin d'un héros, mais d'hommes à principes. Or les deux "favoris" (de qui ?) me semblent en manquer cruellement.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par User5899 le Dim 8 Avr 2012 - 9:48

@V.Marchais a écrit:Cripure, ce système existe déjà en Primaire et je ne vois pas que ça se bouscule au portillon pour prendre la direction des établissements. Ils ont même plutôt du mal à recruter.
D'ailleurs, pour ma part, avec un tel système, je ne me présenterais même pas. Je détesterais me trouver entre le marteau et l'enclume, entre le rectorat, l'IA et les enseignants. Et l'administratif me fait suer. Ce que j'aime, c'est être en classe, avec les élèves. Et je suis sûre qu'il y a des tas d'enseignants comme moi.
Sans parler des responsabilités de plus en plus lourdes et des emmerdes avec les parents. Nous, déjà, on sait ce que c'est, et les CDE se coltinent les pires.
Le directeur d'école n'est pas un chef d'établissement. Je le vois bien dans l'école de mon mari : elle est très gentille, mais se refuse à prendre la moindre décision. Au plus petit problème, c'est l'inspection qui doit trancher. Et elle n'a jamais été élue, elle a candidaté, elle a obtenu une sorte d'agrément et ensuite, elle a été affectée sur un poste de direction, où elle restera jusqu'à sa retraite, sauf demande de mutation.
En revanche, que le chef soit obligatoirement un enseignant et qu'il continue obligatoirement à enseigner, pourquoi pas en effet. Il n'y a pas de raisons pour qu'ils ne bénéficient pas des merveilleuses avancées qu'ils nous imposent diable

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par alberto79 le Dim 8 Avr 2012 - 9:55

Cripure a écrit:
@alberto79 a écrit:
Cripure a écrit:
@alberto79 a écrit:
@Chlore a écrit:Mais élire les CDE, ça reviendrait à transformer toutes les SDP en vastes paniers à crabes, à développer le clientélisme, à créer une concurrence malsaine entre collègues. Le "primus inter pares", c'est assez utopique, donc, pour ma part, je pense que le chef doit venir de l'extérieur.
Vous rendez vous compte que vos arguments sont les mêmes qu´utilisent ce qui refusent la Démocratie comme système politique ? Êtes-vous aussi contre l´élection de votre maire ? Préférez-vous donc comme maire quelqu´un d´extérieur à votre ville, nommé depuis Paris ? Et comme député ? Et comme Président de la République ?
Excellent exemple ! Pour l'élection prétendument démocratique du président, les médias ont, sur des bases relativement claires, désigné deux potiches qui sont susceptibles de ne surtout rien changer de fondamental et de bien tenir le discours catastrophiste sous lequel on nous assomme depuis des mois, et tous les autres sont regardés avec une condescendance amusée au nom de la sacro-sainte parole des experts autoproclamés. Vous parlez d'une démocratie ! Une bonne démocratie implique que dans un premier temps, on jette les experts aux lions. Après, on peut choisir Smile Et dans un choix libre, il y a la possibilité de choisir consciemment la mauvaise solution, rappelons-le.
Cripure, je suis le premier à souligner les défauts des Démocraties actuelles, qui sont essentiellement des partitocraties. Si seulement en France on respecterait l´esprit de la Constitution de la Vème République, tel que conçue par le général de Gaulle et Michel Debré. Général, si vous saviez combien vous nous manquez…
Attention à cet appel à l'homme providentiel. On n'a pas besoin d'un héros, mais d'hommes à principes. Or les deux "favoris" (de qui ?) me semblent en manquer cruellement.

Mais je ne demande pas le retour d´un leader charismatique dans le sens de Max Weber. Ce que je souhaite c´est la présence d´un transformational leader, dans le sens de James Burns ou Bernard M. Bass. Or, je constate comme vous que tous ceux que nous avons comme grands favoris à l´élection présidentielle sont au mieux des transactional leaders

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par User5899 le Dim 8 Avr 2012 - 10:01

@alberto79 a écrit:
Cripure a écrit:
@alberto79 a écrit:
Cripure a écrit:
@alberto79 a écrit: Vous rendez vous compte que vos arguments sont les mêmes qu´utilisent ce qui refusent la Démocratie comme système politique ? Êtes-vous aussi contre l´élection de votre maire ? Préférez-vous donc comme maire quelqu´un d´extérieur à votre ville, nommé depuis Paris ? Et comme député ? Et comme Président de la République ?
Excellent exemple ! Pour l'élection prétendument démocratique du président, les médias ont, sur des bases relativement claires, désigné deux potiches qui sont susceptibles de ne surtout rien changer de fondamental et de bien tenir le discours catastrophiste sous lequel on nous assomme depuis des mois, et tous les autres sont regardés avec une condescendance amusée au nom de la sacro-sainte parole des experts autoproclamés. Vous parlez d'une démocratie ! Une bonne démocratie implique que dans un premier temps, on jette les experts aux lions. Après, on peut choisir Smile Et dans un choix libre, il y a la possibilité de choisir consciemment la mauvaise solution, rappelons-le.
Cripure, je suis le premier à souligner les défauts des Démocraties actuelles, qui sont essentiellement des partitocraties. Si seulement en France on respecterait l´esprit de la Constitution de la Vème République, tel que conçue par le général de Gaulle et Michel Debré. Général, si vous saviez combien vous nous manquez…
Attention à cet appel à l'homme providentiel. On n'a pas besoin d'un héros, mais d'hommes à principes. Or les deux "favoris" (de qui ?) me semblent en manquer cruellement.

Mais je ne demande pas le retour d´un leader charismatique dans le sens de Max Weber. Ce que je souhaite c´est la présence d´un transformational leader, dans le sens de James Burns ou Bernard M. Bass. Or, je constate comme vous que tous ceux que nous avons comme grands favoris à l´élection présidentielle sont au mieux des transactional leaders
Pas Mélenchon Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par freche le Dim 8 Avr 2012 - 10:02

@V.Marchais a écrit:Cripure, ce système existe déjà en Primaire et je ne vois pas que ça se bouscule au portillon pour prendre la direction des établissements. Ils ont même plutôt du mal à recruter.
D'ailleurs, pour ma part, avec un tel système, je ne me présenterais même pas. Je détesterais me trouver entre le marteau et l'enclume, entre le rectorat, l'IA et les enseignants. Et l'administratif me fait suer. Ce que j'aime, c'est être en classe, avec les élèves. Et je suis sûre qu'il y a des tas d'enseignants comme moi.
Sans parler des responsabilités de plus en plus lourdes et des emmerdes avec les parents. Nous, déjà, on sait ce que c'est, et les CDE se coltinent les pires.

Oui, moi Very Happy

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par alberto79 le Dim 8 Avr 2012 - 10:19

Cripure a écrit:
@alberto79 a écrit:
Cripure a écrit:
@alberto79 a écrit:
Cripure a écrit:Excellent exemple ! Pour l'élection prétendument démocratique du président, les médias ont, sur des bases relativement claires, désigné deux potiches qui sont susceptibles de ne surtout rien changer de fondamental et de bien tenir le discours catastrophiste sous lequel on nous assomme depuis des mois, et tous les autres sont regardés avec une condescendance amusée au nom de la sacro-sainte parole des experts autoproclamés. Vous parlez d'une démocratie ! Une bonne démocratie implique que dans un premier temps, on jette les experts aux lions. Après, on peut choisir Smile Et dans un choix libre, il y a la possibilité de choisir consciemment la mauvaise solution, rappelons-le.
Cripure, je suis le premier à souligner les défauts des Démocraties actuelles, qui sont essentiellement des partitocraties. Si seulement en France on respecterait l´esprit de la Constitution de la Vème République, tel que conçue par le général de Gaulle et Michel Debré. Général, si vous saviez combien vous nous manquez…
Attention à cet appel à l'homme providentiel. On n'a pas besoin d'un héros, mais d'hommes à principes. Or les deux "favoris" (de qui ?) me semblent en manquer cruellement.

Mais je ne demande pas le retour d´un leader charismatique dans le sens de Max Weber. Ce que je souhaite c´est la présence d´un transformational leader, dans le sens de James Burns ou Bernard M. Bass. Or, je constate comme vous que tous ceux que nous avons comme grands favoris à l´élection présidentielle sont au mieux des transactional leaders
Pas Mélenchon Smile

Oui, mais il n´est pas un grand favori. Je parie même qu´il ne va arriver troisième mais quatrième au premier tour… diable

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par User5899 le Dim 8 Avr 2012 - 11:30

@alberto79 a écrit:
Cripure a écrit:
@alberto79 a écrit:
Cripure a écrit:
@alberto79 a écrit:Cripure, je suis le premier à souligner les défauts des Démocraties actuelles, qui sont essentiellement des partitocraties. Si seulement en France on respecterait l´esprit de la Constitution de la Vème République, tel que conçue par le général de Gaulle et Michel Debré. Général, si vous saviez combien vous nous manquez…
Attention à cet appel à l'homme providentiel. On n'a pas besoin d'un héros, mais d'hommes à principes. Or les deux "favoris" (de qui ?) me semblent en manquer cruellement.

Mais je ne demande pas le retour d´un leader charismatique dans le sens de Max Weber. Ce que je souhaite c´est la présence d´un transformational leader, dans le sens de James Burns ou Bernard M. Bass. Or, je constate comme vous que tous ceux que nous avons comme grands favoris à l´élection présidentielle sont au mieux des transactional leaders
Pas Mélenchon Smile

Oui, mais il n´est pas un grand favori. Je parie même qu´il ne va arriver troisième mais quatrième au premier tour… diable
Probablement. Avec les sourires de ceux qui se plaindront après que rien n'a changé Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Êtes-vous en faveur d´une élection démocratique des Chefs d´Établissement ?

Message par JPhMM le Dim 8 Avr 2012 - 11:41

@alberto79 a écrit:
@Chlore a écrit:

Mais élire les CDE, ça reviendrait à transformer toutes les SDP en vastes paniers à crabes, à développer le clientélisme, à créer une concurrence malsaine entre collègues. Le "primus inter pares", c'est assez utopique, donc, pour ma part, je pense que le chef doit venir de l'extérieur.

Vous rendez vous compte que vos arguments sont les mêmes qu´utilisent ce qui refusent la Démocratie comme système politique ? Êtes-vous aussi contre l´élection de votre maire ? Préférez-vous donc comme maire quelqu´un d´extérieur à votre ville, nommé depuis Paris ? Et comme député ? Et comme Président de la République ?
L'histoire a connu d'excellents podestats !
Mais puisqu'un ELPE n'est pas une démocratie, pourquoi vouloir utiliser les arguments de la démocratie à son encontre ? Renversons donc l'argument, pour rendre à la question son sens initial.

En quoi une organisation calquée sur le régime politique de la démocratie serait-il meilleur à celui qui a actuellement cours dans les EPLE ?

Répondre "vos arguments permettraient de réfuter la démocratie" ne peut pas être un argument, puisque précisément, il s'agit de savoir si les arguments sont transposables. Quand il s'agit de savoir s'il peut y avoir transposition, on ne peut pas dire que les arguments de non-transposition ne sont pas valides du fait qu'ils ne transposent pas. Ce serait alors poser de fait une transposition, pour juger des arguments. Alors que la question demande de poser des arguments pour juger s'il peut y avoir transposition.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum