Le neo management dans l'EN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le neo management dans l'EN

Message par oxa le Ven 6 Avr 2012 - 9:49

Lorsque l’on constate les dérives, la dégradation des conditions de travail, la déshumanisation des relations dans le cadre professionnel…

…lorsque l’on nous demande en plus de remplacer les collègues absents -en surcharge- de notre travail pour palier à la dilapidation volontaire des remplaçants et des TZR…

…lorsque l’on nous demande d’être disponibles et corvéables pour notre beau métier d’enseignant et qu’on nous montre en exemplarité ceux qui acceptent, courbe l’échine…

…lorsque la précarisation devient monaie courante (particulièrement chez les jeunes collègues) , que les établissements « clair » se mettent en place (mutation et embauche sur profil), la notation administrative par le seul chef d’établissement (retour à la féodalité) ….

on comprend que l’école et l’éducation nationale est dorénavant gérée par des stratégies de management. Chaque enseignant est considéré comme un pion (sans jeu de mot) et un rouage. Au modèle paternaliste du XIX° se substitue aujourd’hui l’entreprise maternante dont Paul Aries, politologue, nous fait comprendre les mécanismes.

Prenez vraiment le temps de regarder les 2 vidéos suivantes boulet





Il est temps de réhumaniser le travail et de le remettre à sa juste place. Notre métier est notre gagne pain, notre beafsteack… mais il ne faut pas que ce soit le beafsteack qui nous mange.

Les clefs sont faites pour fermer les portes… mais aussi les ouvrir. Le pouvoir, c’est nous …sauf qu’on a oublié de savoir dire « NON!

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par John le Ven 6 Avr 2012 - 9:55

Lorsque l’on constate les dérives, la dégradation des conditions de travail, la déshumanisation des relations dans le cadre professionnel…...
on comprend que l’école et l’éducation nationale est dorénavant gérée par des stratégies de management... Au modèle paternaliste du XIX° se substitue aujourd’hui l’entreprise maternante
C'est bien connu : le paternalisme humanise, tandis que materner déshumanise. Qu'est-ce que c'est que cette image à la Zemmour ? heu

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par oxa le Ven 6 Avr 2012 - 10:20

@John a écrit:Au modèle paternaliste du XIX° se substitue aujourd’hui l’entreprise maternante
C'est bien connu : le paternalisme humanise, tandis que materner déshumanise. Qu'est-ce que c'est que cette image? heu

Avant de réagir, prenez le temps de regarder car il explique la différence entre "maternalisme" (qui vise a faire grandir pour rendre autonome) et "maternante" (qui cherche à maintenir en position de dépendance). Rolling Eyes

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par Mareuil le Ven 6 Avr 2012 - 12:07

@oxa a écrit:
@John a écrit:Au modèle paternaliste du XIX° se substitue aujourd’hui l’entreprise maternante
C'est bien connu : le paternalisme humanise, tandis que materner déshumanise. Qu'est-ce que c'est que cette image? heu

Avant de réagir, prenez le temps de regarder car il explique la différence entre "maternalisme" (qui vise a faire grandir pour rendre autonome) et "maternante" (qui cherche à maintenir en position de dépendance). Rolling Eyes

La sociologie n'est pas avare de pseudo-concepts plus ou moins flottants. En général, ceux-ci éloignent de la réalité qu'ils prétendent décrire. Soyons simples : le néo-management est aujourd'hui l'un des moyens utilisés, dans le cadre d'une forme nouvelle de socialisation de la production, pour aliéner le travail et paupériser les salariés.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par Pseudo le Ven 6 Avr 2012 - 13:46

Certes... Mais je trouve intéressant cette approche parce qu'elle tente de nous démontrer comment ce fait désormais cette aliénation.

Et à écouter Ariès, je repense à tout un tas de "détails" dans ma vie professionnelle et dans celle de gens proches. Des détails qui n'en sont donc pas tant que ça, et qui font lien.

Il manque un élément me semble-t-il, mais qui est sous tendu, c'est la culpabilisation, outil puissant s'il en est. Il en traite de facto sans le dire lorsqu'il parle du rôle des psy (renvoyer le dysfonctionnement sur la personne), ou quand il aborde l'idée selon laquelle on devrait être fière de sa boite, se sentir lié à elle par des valeurs (en bois), un lien affectif. Par rebond, celui qui ne s'investi à 300% est culpabilisé.

Et accessoirement, le socle commun régulièrement décrié ici n'est pas loin de ce fonctionnement. Et même en plein dedans, me semble-t-il. De même que nos habitudes de trouver une explication en "dys" ou en QI à tout élève hors des clous. La faute est individuelle, le système est parfait.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par Mareuil le Ven 6 Avr 2012 - 14:05

@Pseudo a écrit:Certes... Mais je trouve intéressant cette approche parce qu'elle tente de nous démontrer comment ce fait désormais cette aliénation.

Et à écouter Ariès, je repense à tout un tas de "détails" dans ma vie professionnelle et dans celle de gens proches. Des détails qui n'en sont donc pas tant que ça, et qui font lien.

Il manque un élément me semble-t-il, mais qui est sous tendu, c'est la culpabilisation, outil puissant s'il en est. Il en traite de facto sans le dire lorsqu'il parle du rôle des psy (renvoyer le dysfonctionnement sur la personne), ou quand il aborde l'idée selon laquelle on devrait être fière de sa boite, se sentir lié à elle par des valeurs (en bois), un lien affectif. Par rebond, celui qui ne s'investi à 300% est culpabilisé.

Et accessoirement, le socle commun régulièrement décrié ici n'est pas loin de ce fonctionnement. Et même en plein dedans, me semble-t-il. De même que nos habitudes de trouver une explication en "dys" ou en QI à tout élève hors des clous. La faute est individuelle, le système est parfait.

Nous sommes d'accord.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Des années que je dis ça...

Message par Lefteris le Ven 6 Avr 2012 - 14:35

Il s'agit bien d'une idéologie, et effectivement elle doit s'appliquer coûte-que-coûte à tout , y compris l'administration, les services. Je l'ai vécu , ce passage d'une administration à la logique managériale, avec changement de nom, pleins pouvoirs des petits chefs, eux-mêmes sous pression d'autres petits chefs , obligation de se soumettre à toute injonction fût-elle contradictoire, en faisant semblant d'être motivé, concurrence acharnée entre les personnels pour tout ( affectation s, primes oindividualisées, avancement au "mérite"). Eh bien tout ça paralysait les services, mais on continue dans cette voie, parce qu'on obtient plus facilement le silence, la soumission , et que c'est plus confortable pur la hiérarchie au sommet, et au-dessus-d'elle, pour les "politiques" qui peuvent dire que tout va bien.

C'est pour ne plus être "managé" que je suis venu dans 'l'E.N. , et ça se profile, avec la dénaturation du métier qui va avec Sad

P.S. pour la culpabilisation, c'est fait, je découvre avec effroi sur ce forum la détresse de certains collègues, certaines surtout No

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par Mareuil le Ven 6 Avr 2012 - 14:48

@Lefteris a écrit:Il s'agit bien d'une idéologie, et effectivement elle doit s'appliquer coûte-que-coûte à tout , y compris l'administration, les services. Je l'ai vécu , ce passage d'une administration à la logique managériale, avec changement de nom, pleins pouvoirs des petits chefs, eux-mêmes sous pression d'autres petits chefs , obligation de se soumettre à toute injonction fût-elle contradictoire, en faisant semblant d'être motivé, concurrence acharnée entre les personnels pour tout ( affectation s, primes oindividualisées, avancement au "mérite"). Eh bien tout ça paralysait les services, mais on continue dans cette voie, parce qu'on obtient plus facilement le silence, la soumission , et que c'est plus confortable pur la hiérarchie au sommet, et au-dessus-d'elle, pour les "politiques" qui peuvent dire que tout va bien.

C'est pour ne plus être "managé" que je suis venu dans 'l'E.N. , et ça se profile, avec la dénaturation du métier qui va avec Sad

P.S. pour la culpabilisation, c'est fait, je découvre avec effroi sur ce forum la détresse de certains collègues, certaines surtout No

On peut faire reculer :
http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2011/09/09/management.html

L'inspecteur qui avait proposé cette grille l'a retirée.
Ne laissons pas faire.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par Condorcet le Ven 6 Avr 2012 - 18:17

Je pense à cet ouvrage de l'anthropologue Marc Augé assez touffu dans lequel il explique que l'on assiste de nos jours à l'hypertrophie du sujet, du temps et de l'espace : Non-Lieux, introduction à une anthropologie de la surmodernité. Autre remarque qui rejoint celle de Pseudo dont je trouve le message plein de vérité : l'aliénation au sens marxiste me semble absente des discours médiatiques et académiques (du moins ce que j'en lis et sais) et particulièrement présente dans nos sociétés. Ce qu'explique Paul Ariès me rappelle un module de DEUG II aidant les néophytes à découvrir la démarche du sociologue et qui était déjà abordé dans l'ouvrage de Jean-Pierre Le Goff Le Mythe de l’entreprise : Critique de l’idéologie managériale .

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par oxa le Ven 6 Avr 2012 - 20:01


Très bon lien.
Hélas, je ne pense pas que nous pourrons résister individuellement.
Notre CDE commence les entretiens dès cette année lors de la remise des fiches de vœux (convocation individuelle bien sûr) pour l'année prochaine....Vous avez tout comprit. Le chantage se met déjà en place. No
Le refus doit être organisé et collectif!!

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par User5899 le Ven 6 Avr 2012 - 20:30

@Pseudo a écrit:Certes... Mais je trouve intéressant cette approche parce qu'elle tente de nous démontrer comment ce fait désormais cette aliénation.

Et à écouter Ariès, je repense à tout un tas de "détails" dans ma vie professionnelle et dans celle de gens proches. Des détails qui n'en sont donc pas tant que ça, et qui font lien.

Il manque un élément me semble-t-il, mais qui est sous tendu, c'est la culpabilisation, outil puissant s'il en est. Il en traite de facto sans le dire lorsqu'il parle du rôle des psy (renvoyer le dysfonctionnement sur la personne), ou quand il aborde l'idée selon laquelle on devrait être fière de sa boite, se sentir lié à elle par des valeurs (en bois), un lien affectif. Par rebond, celui qui ne s'investi à 300% est culpabilisé.

Et accessoirement, le socle commun régulièrement décrié ici n'est pas loin de ce fonctionnement. Et même en plein dedans, me semble-t-il. De même que nos habitudes de trouver une explication en "dys" ou en QI à tout élève hors des clous. La faute est individuelle, le système est parfait.
Entièrement d'accord avec cette analyse. Il n'y a qu'à lire la prose hallucinatoire des BO Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par Lefteris le Ven 6 Avr 2012 - 22:43


On peut faire reculer :
http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2011/09/09/management.html

L'inspecteur qui avait proposé cette grille l'a retirée.
Ne laissons pas faire.

Si ça m'arrive, je ferai semblant de jouer le jeu , et je me noterai à 10 partout, l'air sérieux. En disant que si on m'a gardé jusque là , c'est que je faisais l'affaire. Je tenterai un petit pastiche de l'Apologie de Socrate , en disant que ma vie et mon oeuvre sont les meilleurs témoins de mon aretè pédagogique. Après tout, je touche aussi au terme ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par Loubdalou le Sam 7 Avr 2012 - 13:19

J'ai trouvé les explications de Paul Aries tout à fait pertinentes.

En ce qui concerne la grille, finalement, ce sont les fameuses 10 compétences que nos chers tuteurs ont dû remplir à notre sujet durant l'année de stage. C'est complètement fumeux, pure langue de bois, ma tutrice y voyait des choses que je ne voyais pas et inversement Suspect

Il me semble que l'année de stage était pour moi un condensé de tout ce que Paul Aries décrit : culpabilisation décuplée, individualisation jusqu'au non sens, absence de solidarité et donc d'aide alors même que lorsque l'on débute c'est exactement ce dont nous avons besoin, le salaire est tabou (ça permet de sous payer les gens qui n'en parleront pas entre eux et qui de ce fait ne chercheront pas à avoir plus) et le repos doit être presque inexistant, "tu peux t'accorder 2h le samedi pour allez au cinéma tout de même."
Toute tentative de communication visant à régler les problèmes est expédiée en sanction plus ou moins dite, comme la visite-conseil à une heure très délicate avec une classe franchement indomptable. Mais la culpabilisation revient encore plus fort ensuite "cherchez à améliorer vos cours, les élèves seront de fait plus attentifs." ou bien "Mais cessez donc de culpabiliser vos élèves ! Remettez-vous en cause !"

Il est vrai qu'il est nécessaire d'avoir un caractère fortement affirmé pour ne pas péter les plombs dans de pareilles conditions, car beaucoup de gens ne feront que conseiller de courber l'échine en attendant que ça passe. Mais dans une entreprise, ça dure des années...Pas seulement le temps du stage. Je pars du principe qu'une fois le stage passé, on est titulaire et donc ces paroles pour le moins déplacées n'ont aucune incidence (ou très peu) sur notre salaire.

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par Lefteris le Sam 7 Avr 2012 - 23:09

@Loubdalou a écrit:J'ai trouvé les explications de Paul Aries tout à fait pertinentes.

En ce qui concerne la grille, finalement, ce sont les fameuses 10 compétences que nos chers tuteurs ont dû remplir à notre sujet durant l'année de stage. C'est complètement fumeux, pure langue de bois, ma tutrice y voyait des choses que je ne voyais pas et inversement Suspect


le salaire est tabou (ça permet de sous payer les gens qui n'en parleront pas entre eux et qui de ce fait ne chercheront pas à avoir plus) et le repos doit être presque inexistant, "tu peux t'accorder 2h le samedi pour allez au cinéma tout de même."
C'était ça à l'IUFM déjà : jamais assez bien, il fallait que tout soit archi-formalisé, tapé, mis dans des classeurs, prévu au millimètre près : il faut tout prévoir bureaucratiquement, la moindre minute de cours, mais en même temps il faut individualiser, s'adapter , chaque élève et chaque classe sont différents . Deux injonctions aux exacts contraires . J'avoue que je n'ai toujours pas compris ...
Oui, le salaire est tabou , ça m'a surpris en entrant dans le métier. Il faut avoir l'air de travailler pur la vocation , on le ferait gratuit , soi disant : on se demande bien pourquoi il y a des échelons, et dans chaque échelon des vitesses différentes.
Par esprit malicieux, je ne manque jamais de rappeler que telle initiative est un travail (un projet par exemple) et que tout travail mérite salaire . J'ai même fait un recours administratif parce qu'on me reclassait mal (je sais, je suis un infâme ...)

Toute tentative de communication visant à régler les problèmes est expédiée en sanction plus ou moins dite, comme la visite-conseil à une heure très délicate avec une classe franchement indomptable. Mais la culpabilisation revient encore plus fort ensuite "cherchez à améliorer vos cours, les élèves seront de fait plus attentifs." ou bien "Mais cessez donc de culpabiliser vos élèves ! Remettez-vous en cause
!"
Si en plus certains font semblant de croire à leur fonction de juge alors qu'ils sont là pour s’économiser et ne pas être devant les monstres, ça devient grave. Par contre, à la soutenance du mémoire (ou toute bonne biblio contenait la vie, les oeuvres, la pensée de Meirieu ...) , j'ai eu droit à une idéologue qui m'a détruit parce que je mettais en cause la baisse des heures et que j'ironisais sur l'incapacité des élèves à ne pas s'apostropher en cours.
Je me suis fait aussi engueuler parce que j'avais oublié de caviarder le nom sur certaines copies que j'avais jointes . "Quel mépris oooooohhhh ! "J'avais oublié effectivement que ce morceau d ' anthologie allait être tiré à plusieurs millions d'exemplaires... Rolling Eyes
J'ai pensé "cause toujours", et je le pense encore...


Mais dans une entreprise, ça dure des années...Pas seulement le temps du stage. Je pars du principe qu'une fois le stage passé, on est titulaire et donc ces paroles pour le moins déplacées n'ont aucune incidence (ou très peu) sur notre salaire.
Très bonne conclusion
Au pire, ça ralentit l'avancement,c'est déplaisant, mais on mange quand même tous les jours et on souffre moins de la partie postérieure de son anatomie .
Avec la nouvelle notation, si elle entre en vigueur, on aura au moins le plaisir de s'auto-surnoter... succes

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par Loubdalou le Sam 7 Avr 2012 - 23:42

Very Happy

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par loup des steppes le Lun 9 Avr 2012 - 14:45

Merci Oxa .. très intéressantes les vidéos de Paul Aries, en effet..

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le neo management dans l'EN

Message par pavot le Lun 9 Avr 2012 - 15:59

Très intéressantes!!!!!!!!

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum