Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par dandf le Sam 7 Avr 2012 - 9:47

c'est terrifiant! Je suis moi aussi très inquiète pour la collègue... Comment va-t-elle retourner dans sa salle de classe et s'y sentir en (relative) sécurité?

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Al-qalam le Sam 7 Avr 2012 - 9:56

Le "collège calme" Garcia Lorca est réputé être le plus dur de Saint-Denis, au cœur de la cité des Franc Moisins et pour connaître quelqu'un qui y a enseigné (il y a déjà quelques années), ce n'est pas une réputation usurpée.

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par deroute le Sam 7 Avr 2012 - 10:20

J'enseigne dans un collège proche de celui là et il est vrai qu'il a une réputation...

Je suis affligée et effrayée par les commentaires! J'espère que la collègue va s'en remettre.

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par John le Sam 7 Avr 2012 - 11:32

Eh bien c'est confirmé : l'AFP n'a pas repris l'info, les grands médias n'en parlent pas.
Black out quasi-complet sur l'enseignante agressée en plein cours.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Hermiony le Sam 7 Avr 2012 - 11:34

@John a écrit:Eh bien c'est confirmé : l'AFP n'a pas repris l'info, les grands médias n'en parlent pas.
Black out quasi-complet sur l'enseignante agressée en plein cours.

Ironie on : c'est elle, en fait qui l'a bien cherché, quelle idée aussi d'être prof, tout ça....Si ça se trouve, c'est un ancien élève, elle a été trop frontale avec lui, et voilà la résultat! Y a vraiment des enseignants qui devraient revoir leur pédagogie...Ironie off.

C'est lamentable, à moins que ce soit désormais un fait divers, tant c'est devenu banal et accepté (prof = punching ball)? Si c'est le cas... affraid

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Pandorafa le Sam 7 Avr 2012 - 11:44

@John a écrit:Eh bien c'est confirmé : l'AFP n'a pas repris l'info, les grands médias n'en parlent pas.
Black out quasi-complet sur l'enseignante agressée en plein cours.

On peut peut-être aussi tenter de faire tourner l'info un max, pour qu'ils soient justement amenés à en parler, de cette info ?

En parler ici peut aider, on peut aussi faire tourner l'article du Parisien sur nos compte FB ou twitter, en insistant sur le fait que beaucoup de journaux n'en parlent pas !

Et les syndicats pourraient se mobiliser aussi pour médiatiser l'affaire, non ?

Après tout, l'histoire de Luigi, et celle de Babayaga ont d'abord été évoquées ici, avant d'être reprises par différents médias... Les journalistes qui s'interessent à l'éducation viennent trouver l'inspiration sur Neoprof je crois professeur

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Loubdalou le Sam 7 Avr 2012 - 12:32

Ce quartier est à 1 ou 2 km de chez moi. C'est glauque, c'est LE quartier à fuir à Saint-Denis, on dit que mon collège est terrible, là-bas c'est bien pire.
Il faut vraiment mentir pour dire que c'est un endroit calme...

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Jane le Sam 7 Avr 2012 - 12:34

@Loubdalou a écrit:Ce quartier est à 1 ou 2 km de chez moi. C'est glauque, c'est LE quartier à fuir à Saint-Denis, on dit que mon collège est terrible, là-bas c'est bien pire.
Il faut vraiment mentir pour dire que c'est un endroit calme...

CQFD.
On devrait avoir l'habitude, puisqu'à chaque fois on nous ressert la même soupe. Malgré tout, je n'arrive pas à m'y habituer. humhum

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par varia le Sam 7 Avr 2012 - 14:36

Et qu'est-ce qu'on fait d'autre que se lamenter ?
Ne sommes-nous pas un peu responsables aussi ?
L'administration des établissements concernés est accusée de tout laisser passer pour ne pas faire de bruit, mais ne faisons-nous pas la même chose ?
Tous ceux qui s'apprêtent à voter Mélenchon ou autre projet glorieux, n'envisagez-vous pas de pouvoir un jour participer à un droit de retrait NATIONAL ?
OK c'est facile pour moi, je n'ai ni mari, ni enfant, ni prêt immo. lourd sur le dos.
OK tout le monde n'accepterait pas de toute façon de le faire.
OK ça peut ne rien changer.
Mais je croyais qu'on devait faire en sorte qu'il soit vraiment question d'éducation en cette période de présidentielle.
Mais je croyais qu'une enseignante violemment agressée (puis une autre, puis une autre, puis une autre....), c'était nous tous qui étions visés...
Mais je croyais qu'on n'acceptait plus de se faire cracher à la gueule...
Mais je croyais qu'on déplorait le naufrage de l'éducation....
Ah bon, je me suis trompée.

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par frankenstein le Sam 7 Avr 2012 - 15:01

Les agressions se multiplient mais on n'en parle pas toujours: Dans ma ville , un professeur de collège agressé par un parent et, il y a 4 jours une directrice d'école (enceinte) bousculée par une mère (elle est choquée et doit passer de nx examens: échographies...). C'est moi qui l'ai remplacée ...mais elle ne veut pas qu'on en parle. Crying or Very sad
Pour le collège:
http://www.midilibre.fr/2012/04/06/agression-a-condorcet-les-cours-suspendus,482520.php

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par John le Sam 7 Avr 2012 - 15:51

Agression lâche du début à la fin...

Aucun cours n’a eu lieu hier au collège Federico-Garcia-Lorca, situé dans le quartier du Franc-Moisin à Saint-Denis. Après la violente agression d’une professeur de français, jeudi après-midi, l’établissement a décidé de consacrer la journée d’hier à rassurer les parents et les enseignants en présence de l’inspecteur d’académie adjoint Marc Bablet.

Parallèlement, l’enquête avance avec la garde à vue d’un des protagonistes de l’affaire.

Vers 14h30 jeudi, un jeune homme, qui, selon les premiers éléments de l’enquête, serait extérieur à l’établissement est parvenu à monter au troisième étage de l’établissement et à pénétrer dans la classe où la victime, âgée d’une trentaine d’années, faisait cours. L’homme, qui avait pris soin de dissimuler son visage, s’est précipité vers elle, l’a projetée à terre et l’a frappée violemment au visage et au bras, lui ouvrant l’arcade sourcilière. L’enseignante s’est vu délivrer un arrêt de travail de neuf jours. Tout s’est passé très vite et l’agresseur a pu s’enfuir rapidement.

« Ma fille, alertée par le bruit, est allée voir ce qui se passait et a aperçu du sang par terre, raconte Zara, une mère de famille. Elle est traumatisée et n’a pu fermer l’œil de la nuit. » L’ensemble des élèves a été renvoyé chez eux jeudi après-midi. Le soir même, un élève de la classe a été placé en garde à vue. « Il aurait eu un différend avec la victime et aurait fait appel à une tierce personne pour se venger », confie une source proche de l’enquête. Le suspect a été remis en liberté hier soir et sera reconvoqué ultérieurement.

Hier matin, les échanges entre parents, professeurs et inspection académique se sont poursuivis. Certains parents réclament plus de moyens pour assurer la sécurité.

« Comment un élève extérieur au collège a pu monter jusqu’au troisième étage sans être intercepté? s’interroge Valérie, maman de deux élèves. Il faudrait rehausser les grilles et mettre des caméras à l’entrée. »

« Il n’y a pas assez de surveillants », renchérit Alain. Marc Bablet, comme les professeurs, refuse de dévoiler le contenu de leur conversation. Seul le calendrier de la semaine prochaine a été précisé. « Mardi matin, en binôme, les enseignants vont prendre une heure pour parler de ce qui s’est passé avec leurs élèves, puis les cours reprendront normalement », détaille l’inspecteur d’académie adjoint. La sécurité relevant de la responsabilité du conseil général, Mathieu Hanotin, vice-président PS chargé de l’éducation, est allé également à la rencontre des professeurs. « Dès les vacances de Pâques, nous allons installer une grille de séparation entre le parking et la cour de récréation et nous allons tester, sur cinq portes, un système d’accès sans poignée, uniquement déverrouillable depuis l’intérieur. »

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par cristal le Sam 7 Avr 2012 - 20:22

@roxanne a écrit:Oui, c'est terrifiant...Et je mesure ma chance d'être (encore ? ) dans un établissement où malgré tout, je fais cours...

C'est ce que je me dis aussi à chaque fois...

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par User5899 le Sam 7 Avr 2012 - 22:14

@varia a écrit:Et qu'est-ce qu'on fait d'autre que se lamenter ?
Ne sommes-nous pas un peu responsables aussi ?
L'administration des établissements concernés est accusée de tout laisser passer pour ne pas faire de bruit, mais ne faisons-nous pas la même chose ?
Tous ceux qui s'apprêtent à voter Mélenchon ou autre projet glorieux, n'envisagez-vous pas de pouvoir un jour participer à un droit de retrait NATIONAL ?
OK c'est facile pour moi, je n'ai ni mari, ni enfant, ni prêt immo. lourd sur le dos.
OK tout le monde n'accepterait pas de toute façon de le faire.
OK ça peut ne rien changer.
Mais je croyais qu'on devait faire en sorte qu'il soit vraiment question d'éducation en cette période de présidentielle.
Mais je croyais qu'une enseignante violemment agressée (puis une autre, puis une autre, puis une autre....), c'était nous tous qui étions visés...
Mais je croyais qu'on n'acceptait plus de se faire cracher à la gueule...
Mais je croyais qu'on déplorait le naufrage de l'éducation....
Ah bon, je me suis trompée.
Je ne comprends pas bien votre charge contre moi, parmi d'autres, au motif que je défends la candidature de Mélenchon. Moi, je participe au droit de retrait national sans problème ni conditions le jour où l'on se met d'accord. Mais il faut cette organisation. Sans cela, ça ne sert à rien.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par varia le Sam 7 Avr 2012 - 22:20

Cripure, ce n'est aucunement contre vous, je ne me souvenais même pas que vous souteniez, parmi d'autres en effet, la candidature de Mélenchon.
Simplement je m'étonne que certains se réclament d'un mouvement révolutionnaire qui prône le retour d'un relatif pouvoir aux "petites gens" et que personne ici n'ait d'autre réaction qu'une lamentation trop souvent répétée ou une compassion de bon aloi (tant que ça n'arrive qu'aux autres...).
Je ne sais pas, moi ça me met hors de moi, et tant que ça ne suscitera rien d'autre rien ne risque en effet ne serait-ce que de commencer à s'organiser.... J'espérais autre chose ici...les signes s'accumulent...

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Kensei le Mar 10 Avr 2012 - 9:57

@Al-qalam a écrit:Le "collège calme" Garcia Lorca est réputé être le plus dur de Saint-Denis, au cœur de la cité des Franc Moisins et pour connaître quelqu'un qui y a enseigné (il y a déjà quelques années), ce n'est pas une réputation usurpée.
Je plussoie. Quand on connaît un peu le coin et qu'on a travaillé dans le 93, on connaît très bien le collège en question et le quartier des Franc-Moisins. Ca n'a JAMAIS été un collège calme !

Kensei
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Finrod le Mar 10 Avr 2012 - 14:01

Calme.... non mais.

Moi du coup je suis dans un collège super ultra calme :

Tiens, par exemple, les élèves n'ont jamais mis le feu.

Malgré les feux d'artifices dans les couloirs, le lance flamme improvisé avec une bombe insecticide (un truc du genre), l'alcool introduit via des bouteilles d'eau minérale, les cigarettes dans les toilettes....

C'est bien la preuve que ce sont des collégiens extrêmement respectueux, calmes et diligents. Manipuler tout cela sans mettre le feu témoigne d'une grande maturité et d'une dextérité hors pair.



Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Isidoria le Mar 10 Avr 2012 - 15:44

J'ai enseigné quatre ans au collège Garcia Lorca. Alors mes anciens collègues m'ont dit que la collègue allait bien physiquement, moralement j'imagine que c'est autre chose.
Moi aussi j'ai été révoltée par cet article. Ce collège est un des pires de Seine Saint Denis! Zep, violence sensible, EP1, le seul avantage c'est d'avoir la plus grosse DHG de France!
Ca a toujours été dur, Micheline il y a quelques années avait écrit cette lettre parce qu'elle n'en pouvait plus et qu'une nouvelle principale étouffait les affaires. Pour ma part j'ai été gazée à la bombe lacrymo dans ma classe, je devais être mutée en priorité, et quelle affectation m'avait-on donnée? Garcia Lorca! Beaucoup de collègues ont porté plainte, mais le tribunal d'instance de Bobigny est débordé, et en général les plaintes n'aboutissent pas.
En revanche pour citer des aspects positifs, il y a un vrai soutien dans cet établissement, de la plupart des collègues. Les parents aussi nous soutiennent, et les gamins sont reconnaissants. Parfois je regrette, j'ai bien dit parfois, d'en être partie, parce que l'écoute et l'entraide y sont de vraies valeurs...

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 18:04

@Finrod a écrit:Calme.... non mais.

Moi du coup je suis dans un collège super ultra calme :

Tiens, par exemple, les élèves n'ont jamais mis le feu.

Malgré les feux d'artifices dans les couloirs, le lance flamme improvisé avec une bombe insecticide (un truc du genre), l'alcool introduit via des bouteilles d'eau minérale, les cigarettes dans les toilettes....

C'est bien la preuve que ce sont des collégiens extrêmement respectueux, calmes et diligents. Manipuler tout cela sans mettre le feu témoigne d'une grande maturité et d'une dextérité hors pair.


Pardon, mais si vous mettez sur le même plan un gamin qui fume une clope aux toilettes et un autre qui apporte un lance-flamme artisanal, il y a quand même un problème. Et si fumer une clope aux toilettes est un signe de violence, 100% des établissements scolaires sont violents. Un peu de discernement, que diable !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Finrod le Mer 11 Avr 2012 - 21:28

Cripure, pour être précis, le gamin que j'avais en tête s'enfermait dans les toilettes pour sécher les cours, se scarifiait et achetait des clopes au sein du collège d'une élève de 3-ème qui organisait un traffic.

Comparé à une ou deux flammes de 20 ou 30 cm, ça a déjà plus de poids. Mais évidemment, s'il n'y a que la clope, ça ne tiens pas.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par User5899 le Jeu 12 Avr 2012 - 0:21

@Finrod a écrit:Cripure, pour être précis, le gamin que j'avais en tête s'enfermait dans les toilettes pour sécher les cours, se scarifiait et achetait des clopes au sein du collège d'une élève de 3-ème qui organisait un traffic.
On a au moins trois filières différentes de trafic de clopes chez nous. Il y en a partout, vous savez. Mais le gouvernement croit qu'il suffit de pondre des textes idiots pour régir la vie des gens. Il se trompe. Quant au gamin qui se scarifie... C'est peut-être embêtant (je n'ai pas d'avis précis sur la question), mais ça me semble peu dangereux pour les usagers de l'EPLE Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Gryphe le Jeu 12 Avr 2012 - 11:08

Cripure a écrit:Quant au gamin qui se scarifie... C'est peut-être embêtant (je n'ai pas d'avis précis sur la question), mais ça me semble peu dangereux pour les usagers de l'EPLE Very Happy
C'est parfois signe de pré-TS.
En général, il y a une sorte d'aura autour de ceux qui se scarifient, un mélange de "je veux faire pareil" et d'effroi, avec toute une bande qui gravite autour.
Le risque de tentative de suicide chez les proches n'est pas nul.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Pandorafa le Jeu 12 Avr 2012 - 11:51

@Gryphe a écrit:
Cripure a écrit:Quant au gamin qui se scarifie... C'est peut-être embêtant (je n'ai pas d'avis précis sur la question), mais ça me semble peu dangereux pour les usagers de l'EPLE Very Happy
C'est parfois signe de pré-TS.
En général, il y a une sorte d'aura autour de ceux qui se scarifient, un mélange de "je veux faire pareil" et d'effroi, avec toute une bande qui gravite autour.
Le risque de tentative de suicide chez les proches n'est pas nul.

+1. La plupart des ados suicidaires que j'ai eu l'occasion de rencontrer commencaient par ce genre "d'appels au secours". Un de mes élèves de Tle se scarifiait l'an dernier. A 19 ans, il avait l'air déjà terriblement usé par la vie. Avec ses parents et les autres profs, on redouté toute l'année un passage à l'acte à l'issue fatale... pale

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par c.l. le Jeu 12 Avr 2012 - 12:57

Cette jeune professeure, c'est une amie à moi. Quelqu’un de courageux, de brillant, de fort.
Elle a eu un traumatisme crânien, 16 points de suture au front et de gros problèmes à la main (elle écrit très difficilement).

Pour ne jamais l’oublier.

c.l.
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par John le Jeu 12 Avr 2012 - 13:25

@c.l. a écrit:Cette jeune professeure, c'est une amie à moi. Quelqu’un de courageux, de brillant, de fort.
Elle a eu un traumatisme crânien, 16 points de suture au front et de gros problèmes à la main (elle écrit très difficilement).
Pour ne jamais l’oublier.
Merci pour ce message.
Tout notre soutien à cette collègue.
J'espère qu'elle s'en remettra très vite physiquement, et le plus vite possible moralement.

Ce qui me révolte le plus, c'est qu'aucun média n'en ait parlé, mis à part le Parisien et Elle. C'est un acte d'une violence physique et symbolique très forte.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Violente agression contre une jeune prof de lettres en plein cours : droit de retrait au Collège Garcia Lorca (93)

Message par Pandorafa le Jeu 12 Avr 2012 - 13:44

@John a écrit:
@c.l. a écrit:Cette jeune professeure, c'est une amie à moi. Quelqu’un de courageux, de brillant, de fort.
Elle a eu un traumatisme crânien, 16 points de suture au front et de gros problèmes à la main (elle écrit très difficilement).
Pour ne jamais l’oublier.
Merci pour ce message.
Tout notre soutien à cette collègue.
J'espère qu'elle s'en remettra très vite physiquement, et le plus vite possible moralement.

Ce qui me révolte le plus, c'est qu'aucun média n'en ait parlé, mis à part le Parisien et Elle. C'est un acte d'une violence physique et symbolique très forte.

Toutes mes pensées pour elle aussi... No

Moi aussi ça me révolte. J'ai mis l'article sur mon wall FB, en demandant à mes contacts de faire tourner l'info... 3 personnes seulement l'ont fait. Ca donne l'impression que tout le monde s'en tape, même certains profs, qui ne veulent pas que leur entourage leur reproche de "faire passer les profs pour des victimes".

Le jour où ces profs seront victimes d'une agression, ils feront peut-être partie de ceux, trop nombreux, qui renoncent à porter plainte, sous la pression de leur chef ou de l'inspection... Et on continuera de parler de cas isolé à chaque nouvelle agression de prof ! furieux

Edit : j'ai contacté des amis journalistes de différentes rédactions à ce sujet, ils me répondent tous qu'ils vont essayer de faire passer l'info, mais que ce n'est pas ce qui interesse le plus leurs chefs en ce moment... No


Dernière édition par pandorafanny le Jeu 12 Avr 2012 - 15:00, édité 1 fois

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum