V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par John le Sam 7 Avr 2012 - 11:56

Fin discrète du collège unique

L’UMP peut jubiler : la circulaire de rentrée ouvre la voie à la différenciation des parcours et à un retour du palier d’orientation en fin de 5e.

Pourquoi se gêner ? À un mois de l’élection présidentielle, la circulaire de rentrée, publiée au Bulletin officiel du 29 mars, organise en toute discrétion la fin du collège unique ! Le texte, qui a la tonalité d’un tract de l’UMP, propose ainsi d’« ouvrir la voie à un collège des intelligences multiples qui propose différents parcours ».

En clair, la circulaire annonce officiellement que les classes de 3e « découverte professionnelle-six heures » (DP6) deviennent « des classes préparatoires aux formations professionnelles ». Plus grave encore, le texte explique également que « les nouvelles formes variées d’alternance proposées dès la classe de 4e donnent aux établissements toute la souplesse nécessaire pour répondre aux besoins de certains de leurs élèves et ainsi personnaliser leurs parcours ». Le tout est complété par la généralisation d’une évaluation en fin de 5e, portant sur le français et les maths, qui annonce le retour d’un palier d’orientation.

« Ces décisions signent la fin programmée du collège unique et le retour, sous des appellations nouvelles, à des classes supprimées à juste titre il y a plus de vingt ans car elles étaient devenues des filières d’exclusion », a dénoncé Vincent Peillon, chargé de l’éducation dans l’équipe de François Hollande. La FCPE s’est également dite « particulièrement choquée » par le contenu de la circulaire qui constitue, selon elle, « un véritable projet de politique éducative, sans avoir jamais fait l’objet d’aucune concertation ». Ce n’est 
pas le genre de la maison sarkozienne.

L. M.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Emeraldia le Sam 7 Avr 2012 - 11:58

Certes mais le collège unique n'a pas que des bons côtés, franchement enseigner à des classes de 28 avec 10 qui s'en foutent depuis des années, ne suivent pas, perturbent et pire font baisser le niveau de ceux qui veulent travailler, est-ce mieux ?

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par goldi le Sam 7 Avr 2012 - 12:08

@Emeraldia a écrit:Certes mais le collège unique n'a pas que des bons côtés, franchement enseigner à des classes de 28 avec 10 qui s'en foutent depuis des années, ne suivent pas, perturbent et pire font baisser le niveau de ceux qui veulent travailler, est-ce mieux ?

Personnellement, j'en vois que des mauvais côtés au collèges unique dans notre système actuel...
Ceci dit si c'est pour changer pour quelque chose de pire fait sans aucune concertation, je n'aurais que mes yeux pour pleurer... encore.


Dernière édition par goldi le Sam 7 Avr 2012 - 12:20, édité 1 fois

_________________
Nos amis les plantes : http://www.cactuspassion.com/

goldi
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Lefteris le Sam 7 Avr 2012 - 12:09

@John a écrit:
Fin discrète du collège unique

L’UMP peut jubiler : la circulaire de rentrée ouvre la voie à la différenciation des parcours et à un retour du palier d’orientation en fin de 5e.

Pourquoi se gêner ? À un mois de l’élection présidentielle, la circulaire de rentrée, publiée au Bulletin officiel du 29 mars, organise en toute discrétion la fin du collège unique ! Le texte, qui a la tonalité d’un tract de l’UMP, propose ainsi d’« ouvrir la voie à un collège des intelligences multiples qui propose différents parcours ».

En clair, la circulaire annonce officiellement que les classes de 3e « découverte professionnelle-six heures » (DP6) deviennent « des classes préparatoires aux formations professionnelles ». Plus grave encore, le texte explique également que « les nouvelles formes variées d’alternance proposées dès la classe de 4e donnent aux établissements toute la souplesse nécessaire pour répondre aux besoins de certains de leurs élèves et ainsi personnaliser leurs parcours ». Le tout est complété par la généralisation d’une évaluation en fin de 5e, portant sur le français et les maths, qui annonce le retour d’un palier d’orientation.

« Ces décisions signent la fin programmée du collège unique et le retour, sous des appellations nouvelles, à des classes supprimées à juste titre il y a plus de vingt ans car elles étaient devenues des filières d’exclusion », a dénoncé Vincent Peillon, chargé de l’éducation dans l’équipe de François Hollande. La FCPE s’est également dite « particulièrement choquée » par le contenu de la circulaire qui constitue, selon elle, « un véritable projet de politique éducative, sans avoir jamais fait l’objet d’aucune concertation ». Ce n’est 
pas le genre de la maison sarkozienne.

L. M.
Que l'on mette un terme à l'aberration et au scandale du collège unique, qui devient une garderie sauf pour les débrouillards, qui fait par contrecoup baisser le niveau des lycées, soit. Mais il faut proposer autre chose d'équivalent , comme une anticipation du lycée professionnel, avec des passerelles. Ce qui n'est pas fait car l'objectif n'est pas de préparer l'avenir des élèves, mais de coûter moins cher, et au passage de satisfaire le patronat.

Casser sans rien mettre de valable à la place est la politique. Comme pour les IUFM, que peu ont pleuré à juste titre, mais dont la disparition n'a été remplacée par rien en termes de formation, et a amené la situation que l'on connaît.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par bea33 le Sam 7 Avr 2012 - 12:16

Alors je me permets d'intervenir car il ne faudrait pas revenir en arrière ! J'ai connu et subi le palier d'orientation en 5eme et ce fut un catastrophe. J'ai été orientée en Cap sténo.-dactylo parce que j'étais nulle en maths mais plutôt meilleure en français. Donc orientée de force et non volontairement. J'ai réussi malgré tout à faire des études supérieures parce que je n'ai jamais accepté cette orientation mais que ce fut difficile !!! Je suis aujourd'hui prof de lettres. Ce qui me fait peur c'est que l'on retombe dans l'excès inverse.

bea33
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Nita le Sam 7 Avr 2012 - 12:19

Pas de concertation, mais pas de réflexion non plus.

Je ne suis pas pour le collège unique, mais on n'offre aucune solution réellement viable à ceux de nos élèves qui ne peuvent/veulent pas d'une formation strictement scolaire, et naturellement aucune passerelle pour ceux qui, l'âge et l'expérience venant, souhaitent revenir sur les bancs de l'école.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Lefteris le Sam 7 Avr 2012 - 12:22

@bea33 a écrit:Alors je me permets d'intervenir car il ne faudrait pas revenir en arrière ! J'ai connu et subi le palier d'orientation en 5eme et ce fut un catastrophe. J'ai été orientée en Cap sténo.-dactylo parce que j'étais nulle en maths mais plutôt meilleure en français. Donc orientée de force et non volontairement. J'ai réussi malgré tout à faire des études supérieures parce que je n'ai jamais accepté cette orientation mais que ce fut difficile !!! Je suis aujourd'hui prof de lettres. Ce qui me fait peur c'est que l'on retombe dans l'excès inverse.
Oui, parce qu'à une certaine époque, c'était une filière sans passerelles, avec des diplômes qui constituaient souvent des culs-de-sac, et revenir dans l'enseignement général était difficile. Si l'on crée des filières permettant d'atteindre des objectifs différents (bacs pros, technologique, retour vers des filières générales...) , cet inconvénient serait supprimé.
Le collège unique n'est plus viable, c'est une évidence, il est esquivé par tous (même moi, j'y suis contraint, pour éviter la pétaudière du coin, et aussi bénéficier des options qui ont disparu dans le collège-garderie du coin...)

Nita a à peu près la même analyse concernant la voie sans retour et l'absence de solution ...


Dernière édition par Lefteris le Sam 7 Avr 2012 - 12:24, édité 1 fois (Raison : Message croisé avec Nita)

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Albator le Sam 7 Avr 2012 - 12:47

@bea33 a écrit:Alors je me permets d'intervenir car il ne faudrait pas revenir en arrière ! J'ai connu et subi le palier d'orientation en 5eme et ce fut un catastrophe. J'ai été orientée en Cap sténo.-dactylo parce que j'étais nulle en maths mais plutôt meilleure en français. Donc orientée de force et non volontairement. J'ai réussi malgré tout à faire des études supérieures parce que je n'ai jamais accepté cette orientation mais que ce fut difficile !!! Je suis aujourd'hui prof de lettres. Ce qui me fait peur c'est que l'on retombe dans l'excès inverse.

+1 j'ai un parcours à peu près identique au votre Smile

Albator
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Cath le Sam 7 Avr 2012 - 12:58

bea33 et Albator, votre situation n'est pas comparable à celle de l'époque, que j'ai connue aussi en tant qu'élève...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par sand le Sam 7 Avr 2012 - 13:22

@bea33 a écrit:Alors je me permets d'intervenir car il ne faudrait pas revenir en arrière ! J'ai connu et subi le palier d'orientation en 5eme et ce fut un catastrophe. J'ai été orientée en Cap sténo.-dactylo parce que j'étais nulle en maths mais plutôt meilleure en français. Donc orientée de force et non volontairement. J'ai réussi malgré tout à faire des études supérieures parce que je n'ai jamais accepté cette orientation mais que ce fut difficile !!! Je suis aujourd'hui prof de lettres. Ce qui me fait peur c'est que l'on retombe dans l'excès inverse.
Ton exemple et tous ceux que j'ai connus quand j'étais collégienne me rendent prudente. Mais il faut trouver une solution pour les enfants qui après quatre années de collège, nous quittent avec la conviction qu'ils sont et seront toujours des nuls.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par MarieL le Sam 7 Avr 2012 - 13:27

@Lefteris a écrit:
@bea33 a écrit:Alors je me permets d'intervenir car il ne faudrait pas revenir en arrière ! J'ai connu et subi le palier d'orientation en 5eme et ce fut un catastrophe. J'ai été orientée en Cap sténo.-dactylo parce que j'étais nulle en maths mais plutôt meilleure en français. Donc orientée de force et non volontairement. J'ai réussi malgré tout à faire des études supérieures parce que je n'ai jamais accepté cette orientation mais que ce fut difficile !!! Je suis aujourd'hui prof de lettres. Ce qui me fait peur c'est que l'on retombe dans l'excès inverse.
Oui, parce qu'à une certaine époque, c'était une filière sans passerelles, avec des diplômes qui constituaient souvent des culs-de-sac, et revenir dans l'enseignement général était difficile. Si l'on crée des filières permettant d'atteindre des objectifs différents (bacs pros, technologique, retour vers des filières générales...) , cet inconvénient serait supprimé.
Le collège unique n'est plus viable, c'est une évidence, il est esquivé par tous (même moi, j'y suis contraint, pour éviter la pétaudière du coin, et aussi bénéficier des options qui ont disparu dans le collège-garderie du coin...)

Nita a à peu près la même analyse concernant la voie sans retour et l'absence de solution ...

Le "si" a une sacrée importance ! Les passerelles qui existent officiellement entre les sections professionnelles et les sections générales, vous connaissez beaucoup d'élèves qui arrivent à les emprunter dans les deux sens ? Les stages de remise en niveau qui existent officiellement, ils sont mis en oeuvre dans vos établissements ?
Pour que les passerelles existent vraiment, pour que la formation tout au long de la vie ne soit pas une coquille vide, il faut beaucoup plus que de les créer sur papier.
Supprimer le collège unique en ce moment ça ressemble beaucoup trop à un retour en arrière pour moi = une orientation précoce et quasi irréversible.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par User5899 le Sam 7 Avr 2012 - 15:06

Tiens Smile Les trois boussoles qui marquent le sud...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Celeborn le Sam 7 Avr 2012 - 16:17

@bea33 a écrit:Donc orientée de force et non volontairement. J'ai réussi malgré tout à faire des études supérieures parce que je n'ai jamais accepté cette orientation mais que ce fut difficile !!! Je suis aujourd'hui prof de lettres. Ce qui me fait peur c'est que l'on retombe dans l'excès inverse.

Croire qu'on peut avoir 100% d'orientation volontaire et non subie, c'est une utopie, de toute manière. On peut trouver de nombreux exemples aujourd'hui de gens qui n'ont pas eu d'orientation en fin de 5e, qui sont même allés au lycée, et qui ont abouti à un résultat bien pire que le tien à l'arrivée. Ne confondons pas le cas particulier et le fonctionnement général ; aucun système n'est parfait, aucun n'est infaillible : il s'agit avant tout d'en trouver un moins mauvais. Or je crois que l'actuel est très très mauvais.

Cela étant dit, je ne suis pas certain que cette circulaire de rentrée améliore beaucoup les choses quant à l'état du collège.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Emeraldia le Sam 7 Avr 2012 - 17:22

L'actuel est très mauvais, c'est indéniable et au lieu d'orienter de force, sans concertation, on pourrait déjà s'intéresser aux élèves qui ont redoublé une ou deux fois et qui attendent d'avoir 16 ans pour quitter le fameux collège unique ss formation. J'ai des élèves qui ont 15 ans et qui n'attendent qu'une chose : avoir une formation pro.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par titus06 le Sam 7 Avr 2012 - 19:24

Le problème de l'ex DP6 futur prepa-pro, c'est que de toute façon le recrutement se fait sur dossier vu le nombre de places limitées. Donc en gros les glandeurs-emmerdeurs qui pourrissent les cours n'y vont pas et on doit se les trainer en 3e (en règle générale, on les inscrit soit au DNB pro ou au CFG qu'ils se font un plaisir de rater souvent par absentéisme d'ailleurs). Ce sont des élèves certes un peu faibles mais motivés et qui ont un dossier comportement correct qui sont pris.
Finalement, en discutant avec pas mal de collègues, je me rend compte que la majorité sont contre le collège unique ce que les partis de gauche (pour lesquels la majorité des collègue votent aussi) ne semblent pas avoir encore compris.

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par neomath le Sam 7 Avr 2012 - 19:46

Nous sommes à peu près tous d'accord sur les dégâts de l'association collège unique + suppression des redoublements. Mais ceux qui comme moi ont connu l'époque du CAP à partir de la 5e n'en ont aucune nostalgie. D'autant que le chômage de masse s'est encore aggravé depuis.
Dans un monde où même les jeunes très qualifiés rament pour trouver leur place dans le monde du travail, que faire des gamins qui manifestement n'ont pas la tête aux études ? Je n'ai pas la réponse.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par cristal le Sam 7 Avr 2012 - 20:01

@Emeraldia a écrit:Certes mais le collège unique n'a pas que des bons côtés, franchement enseigner à des classes de 28 avec 10 qui s'en foutent depuis des années, ne suivent pas, perturbent et pire font baisser le niveau de ceux qui veulent travailler, est-ce mieux ?
+1

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par grego le Sam 7 Avr 2012 - 23:28

Le collège dans sa fortune actuelle ne fonctionne pas bien, nous sommes d'accord.

Je n'ai connu que marginalement l'époque où les CAP en fin de 5e existaient. Il y en avait dans le collège où j'étais élève et c'était effectivement une filière de relégation.

Que les élèves qui ne suivent pas et perturbent soient une plaie, c'est certain. Mais si on en revient à des filières différenciées, la vraie question que nous devons nous poser, c'est :
Sommes nous prêt à faire cours dans des classes de 25 élèves très faibles et potentiellement perturbateurs ? Parce que quelqu'un va devoir s'en charger.

grego
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Celeborn le Dim 8 Avr 2012 - 0:41

@neomath a écrit:
Dans un monde où même les jeunes très qualifiés rament pour trouver leur place dans le monde du travail, que faire des gamins qui manifestement n'ont pas la tête aux études ?

Mais justement, les jeunes sont souvent trop qualifiés pour tout un tas d'emplois. Demandez à côté de chez nous aux gens des métiers du bâtiment : ils recrutent mais ne trouvent personne…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Clint le Dim 8 Avr 2012 - 0:54

@grego a écrit: Le collège dans sa fortune actuelle ne fonctionne pas bien, nous sommes d'accord.
Mais si on en revient à des filières différenciées, la vraie question que nous devons nous poser, c'est :
Sommes nous prêt à faire cours dans des classes de 25 élèves très faibles et potentiellement perturbateurs ? Parce que quelqu'un va devoir s'en charger.

Eh bien.......ça existe déjà ! Rolling Eyes
Puisque c'est exactement ce que je fais dans mon remplacement actuel en Lycée Pro Zep....

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Clint le Dim 8 Avr 2012 - 1:09

@titus06 a écrit:Le problème de l'ex DP6 futur prepa-pro, c'est que de toute façon le recrutement se fait sur dossier vu le nombre de places limitées. Donc en gros les glandeurs-emmerdeurs qui pourrissent les cours n'y vont pas et on doit se les trainer en 3e (en règle générale, on les inscrit soit au DNB pro ou au CFG qu'ils se font un plaisir de rater souvent par absentéisme d'ailleurs). Ce sont des élèves certes un peu faibles mais motivés et qui ont un dossier comportement correct qui sont pris.

Mouais......Alors attention, il y a DP6 et DP6 ! Rolling Eyes
Dans ma zone, les DP6 sont constituées d'élèves savamment sélectionnés parmi les plus chieurs de 4e collèges des environs. Les élèves faibles qui ont un comportement correct restant en 3e classiques, et ce depuis quelques temps, histoire justement de faire un peu "respirer" ces classes de 3e.....Ce qui donne évidemment des DP6 limite ingérables...
Même en adoptant des "pédagogies innovantes" comme dirait l'autre, il n'y a malheureusement pas grand chose à en tirer, en raison des dégradations, des incivilités, mais aussi du nombre (24-25).
Il semblerait qu'effectivement pour les classes restées en collège cela soit bénéfique, au dire de mes collègues.
Mais en effet, il va bien falloir trouver des personnels volontaires pour s'occuper de telles classes et pour honnête, c'est physique... humhum

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par neomath le Dim 8 Avr 2012 - 1:16

@Celeborn a écrit:Demandez à côté de chez nous aux gens des métiers du bâtiment : ils recrutent mais ne trouvent personne…
Il ne trouvent personne parce que le secteur est gangrené par les donneurs d'ordre qui imposent aux sous-traitants des prix intenables. Sauf à faire travailler au black des semi esclaves venus des pays de l'est. Du coup les salaires sont minables, les conditions de travail désastreuses et, logiquement, aucun jeune ne veut y aller.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par User5899 le Dim 8 Avr 2012 - 9:53

@neomath a écrit:
@Celeborn a écrit:Demandez à côté de chez nous aux gens des métiers du bâtiment : ils recrutent mais ne trouvent personne…
Il ne trouvent personne parce que le secteur est gangrené par les donneurs d'ordre qui imposent aux sous-traitants des prix intenables. Sauf à faire travailler au black des semi esclaves venus des pays de l'est. Du coup les salaires sont minables, les conditions de travail désastreuses et, logiquement, aucun jeune ne veut y aller.
Aucun jeune et aucun moins jeune, sauf contraint et forcé.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Cath le Dim 8 Avr 2012 - 10:17

@neomath a écrit:
@Celeborn a écrit:Demandez à côté de chez nous aux gens des métiers du bâtiment : ils recrutent mais ne trouvent personne…
Il ne trouvent personne parce que le secteur est gangrené par les donneurs d'ordre qui imposent aux sous-traitants des prix intenables. Sauf à faire travailler au black des semi esclaves venus des pays de l'est. Du coup les salaires sont minables, les conditions de travail désastreuses et, logiquement, aucun jeune ne veut y aller.

Pas forcément.
Le maçon qui construisait une maison derrière chez moi cherchait à embaucher, mais ne trouvait personne.
Salaire: 1800 euros nets.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: V. Peillon, la FCPE et l'Humanité dénoncent la mort du collège unique.

Message par Celeborn le Dim 8 Avr 2012 - 10:22

cath5660 a écrit:
@neomath a écrit:
@Celeborn a écrit:Demandez à côté de chez nous aux gens des métiers du bâtiment : ils recrutent mais ne trouvent personne…
Il ne trouvent personne parce que le secteur est gangrené par les donneurs d'ordre qui imposent aux sous-traitants des prix intenables. Sauf à faire travailler au black des semi esclaves venus des pays de l'est. Du coup les salaires sont minables, les conditions de travail désastreuses et, logiquement, aucun jeune ne veut y aller.

Pas forcément.
Le maçon qui construisait une maison derrière chez moi cherchait à embaucher, mais ne trouvait personne.
Salaire: 1800 euros nets.

Merci de confirmer que la caricature, ça va bien un moment, mais que ça reste de la caricature.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum