L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Avril69 le Mar 10 Avr 2012 - 12:08

@Collier de Barbe a écrit:
Car figurez vous que les élèves nous évaluent déjà et tout le temps et pas toujours pour de bonnes raisons. Si leur avis étaient plus systématiquement recueillis on verrait moins certains désastres (je cite quelques trucs que j'ai vus ces dernières années dans mon établissement ):
-un super prof de LC, grand érudit traducteur de l'arabe, etc. etc. qui ne prépare aucun cours et dit le programme de littérature en 1e STG c'est Platon et Machiavel. Régulièrement ses cours explosent, les élèves tapent le carton au fond de la classe, jouent au foot ou font des concours de pompes...
-une prof d'anglais norvégienne dont le français est à peine compréhensible, anglais hésitant, idem fabuleux bordel
-le collègue de philo qui chaque année ne traite que 10 des 25 notions au programmes en L et à qui je dois demander 15 fois de bien vouloir donner aux eleves l'oeuvre au rattrappage,
Etc, etc, etc

Tous ceux la, je pense qu'un dialogue constructif avec leurs élèves ça aurait fait du bien.

Et plutôt qu'être evalué par l'avis bidon du proviseur ou de l'IPR ou pire sur les performances aux examens ou à des tests (modèle anglais ou américain) je pense que l'avis des élèves n'est pas forcément inintéressant.

Je suis d'accord avec le fait que nous avons de toute façon une évaluation 'in-vivo', parfois quasi-instantanée lorsque nous sommes face aux élèves.
Quel que soit le contexte, les faiblesses ne nous sont pas pardonnées de toute façon.

Mais je pense que nous sommes suffisamment lucides pour en juger par nous-mêmes. Je crois qu'une majorité d'entre nous est très consciente de ses forces et de ses défaillances. Et pour les autres, un QCM ne servira de toute façon à rien.

As-tu déjà essayé de porter secours à tes collègues en difficulté que tu dis sanctionnés par leurs élèves ou te poses-tu en simple observateur ? Peut-être pourrais-tu établir avec eux un 'dialogue constructif' ? idee

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par roxanne le Mar 10 Avr 2012 - 12:16

Tiens, une histoire qui me revient à propos d'évaluations par des élèves.Une année, TZR j'ai eu des BTS, à l'époque où il n' y avait pas de thème imposé.J'ai donc essayé de varier les thèmes, les idées.A la fin de l'année ,j'ai proposé un petit questionnaire sur les sujets abordés pour voir ceux qui avaient plu ou non.Très peu de réponses.J'avais ajouté une question ouverte "avez-vous d'autres remarques à faire? "..Et bien, je crois que le seul "commentaire" que j'ai eu (alors qu'ils pouvaient se "lâcher" , d'autant plus que je changeais d'académie)"La salle est trop froide "....Super constructif, n'est-il ^pas ?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par alberto79 le Mar 10 Avr 2012 - 13:23

Je ne peux pas être plus en désaccord avec cette idée d´évaluation des enseignants par des étudiants à l´Université pour plusieurs raisons :
a) Les étudiants, par définition, n´ont pas assez de connaissances pour juger du contenu du cours des enseignants, de la même façon qu´un patient ne peut pas juger si son médecin est en train de le diagnostiquer bien.
b) On peut objecter que l´étudiant pourrait au moins juger de la qualité pédagogique des cours. Or, dans le monde de l´enseignement universitaire et la recherche, le fond et la forme sont étroitement liées et c´est difficile d´en juger une sans maitriser parfaitement l´autre.
c) Il est d´un naïveté surprenante ou d´une mauvaise foi évidente de considérer que les étudiants vont être assez mûrs pour jouer le jeu. J´ai l´expérience des évaluations par les étudiants dans l´université espagnole. Je l´ai déjà raconté ici. Ma mère est MCF en électronique en Espagne et ses étudiants le donnaient et lui donnent encore de mauvaises évaluations pour la simple raison que sa matière est très difficile et que le taux de réussite est donc très bas. Or, ses cours étaient et sont excellents et elle est une excellente pédagogue. Moi, par contre, à ce moment j´étais doctorant et faisais quelques cours à la Fac et je recevais des évaluations magnifiques parce que mes cours étaient faciles, et je ne crois pas que j´étais un bon enseignant alors.
d) Si on veut transférer le système américaine des évaluations des enseignants par leurs étudiants alors il faut tout transférer. Moi je veux bien que mes étudiants m´évaluent si au lieu de toucher mon misérable salaire de MCF, je touche un salaire d´Associate Professor americain.


Dernière édition par alberto79 le Mar 10 Avr 2012 - 15:12, édité 3 fois

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Collier de Barbe le Mar 10 Avr 2012 - 13:31

@harry james a écrit:bonjour à tous, je m'incruste dans le fil....

Dites-donc CdB, ce ne serait pas un peu exagéré—sans mépris aucun pour nos élèves— de penser qu'ils sèchent ou tapent le carton uniquement pour protester de la médiocre qualité de la construction du cours de madame Michu ou du manque d'autorité de monsieur tartenpion?

Pour ce qui est du sujet de départ, si en fac et/ou au lycée (et encore, en terminale éventuellement), l'idée peut se défendre car on est en droit d'attendre une certaine maturité des étudiants/lycéens, je ne vois pas comment justifier autrement que par la démagogie l'évaluation par les collégiens.

Nous ne sommes pas sur un pied d'égalité, c'est aussi simple que cela. L'enseignant est un adulte, le collégien un enfant et à ce titre, excusez-moi la brutalité, il ferme sa bouche. Oui, c'est exagéré, inutile d'y aller....mais c'est l'idée en gros.
En revanche, comme je l'ai lu plus haut, lorsque les pioupious posent beaucoup de questions et que visiblement j'ai merdé quelque part, je n'ai aucun souci pour reconnaitre devant eux qu'il me faut revoir le cours, reprendre et que c'est en partie ma faute et que nous allons donc recommencer.

Oui c'est assez juste: il y a des insupportables qui vont essayer de mettre le bazar même si le prof est aussi brillant que Cripure quand il parle de lui. Et tu as raison au collège c'est compliqué. J'ai essayé quand même c'est la que j'ai compris que je gueulais trop (:-))
Mais au lycée et à la fac, je crois que ça peut apporter beaucoup (et pas pour virer ou torturer ou que sais je) mais parce qu'enseigner sans rechercher l'impact de son enseignement sur les principaux intéressés ça me semble curieux.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par alberto79 le Mar 10 Avr 2012 - 13:32

Et j´ajoute que selon notre statut et les libertés universitaires traditionnelles, les enseignants-chercheurs ne peuvent être évalués que par leurs pairs. Les MCF seulement par d´autres MCF et des PR et les PR seulement par d´autre PR.

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Tristana le Mar 10 Avr 2012 - 13:34

@Collier de Barbe a écrit:Encore une fois, l'évaluation les élèves la font déjà en bordélisant le cours, en séchant ou en nous faisant une bonne ou une mauvaise réputation.
On peut se cacher derrière son petit doigt c'est vrai
Cela n'a rien à voir avec de l'évaluation : vous citez des situations où l'élève prouve simplement qu'on ne lui a pas appris à respecter un enseignant et son cours. Parce qu'on peut trouver qu'un cours est mal fait, même en tant qu'élève, mais cela ne donne nullement le droit de bordéliser l'enseignant.
Quant à la réputation ou au fait de sécher, cela ne concerne que les élèves qui sont dans l'affect et s'expriment de cette manière-là. Cela n'a rien à voir avec un retour constructif sur ce qu'ils ont fait en cours.
Je ne comprends pas vos remarques qui sous-entendent que les enseignants ici sont sourds aux mots de leurs élèves. C'est faux, quasiment tout le monde est unanime sur ce topic : oui au questionnaire de fin d'année, mais seulement si l'enseignant le souhaite et que ce n'est pas imposé par la hiérarchie. Il me semble que c'est là que le bât blesse : quand on se met à imposer ce genre de choses, afin de retirer encore un peu de pouvoir aux enseignants, alors que certains ont également le droit de penser que ce que peuvent dire leurs élèves sur leurs cours ne les intéressent pas.
Très sincèrement, les personnes qui doivent juger le travail d'un enseignant doivent avoir certaines compétences, que les élèves n'ont pas. Ils sont là pour apprendre : pourquoi leur demander de porter des jugements alors qu'ils connaissent moins bien que la personne qu'ils vont juger la matière en question ?! C'est quand même le monde à l'envers.
Que chacun fasse ce qu'il veut, mais qu'on n'impose pas d'évaluation par les élèves. Ce serait un retournement de pouvoir particulièrement malvenu, surtout dans la situation où se trouve déjà l'autorité de l'enseignant actuellement.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Condorcet le Mar 10 Avr 2012 - 13:51

@Collier de Barbe a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Oui l'idée sotte de demander aux élèves ce qu'ils pensent du cours...
C'est le premier pas vers le gouffre

Heu...vous avez honnêtement lu ce qui précède, et la distinction que nous faisons entre une évaluation institutionnelle par les élèves, refusée, et une demande informelle d'avis, envisagée et pratiquée par plusieurs?
"Car nous voulons la nuance encore"...
Qu'est-ce que cette manière de caricaturer pour discréditer ceux qui sont en désaccord avec vous?

Oh non vous faites ça très bien par vous mêmes!
Ce fil transpire la peur (le péril néolibéral nous guette) et le mépris (des élèves)

Et à tout prendre, je préfère que l'avis des élèves soient pris en compte dans l'évaluation de mon travail (pas un facteur unique évidemment) plutôt que la clownerie actuelle du duo improbable proviseur/IPR.
Au final, la note et la carrière du collègue investi, sérieux et dynamique est la même que celle du démissionnaire qui se fait bordeliser à chaque cours ou de la collègue demago qui met des super notes toute l'année.

Car figurez vous que les élèves nous évaluent déjà et tout le temps et pas toujours pour de bonnes raisons. Si leur avis étaient plus systématiquement recueillis on verrait moins certains désastres (je cite quelques trucs que j'ai vus ces dernières années dans mon établissement ):
-un super prof de LC, grand érudit traducteur de l'arabe, etc. etc. qui ne prépare aucun cours et dit le programme de littérature en 1e STG c'est Platon et Machiavel. Régulièrement ses cours explosent, les élèves tapent le carton au fond de la classe, jouent au foot ou font des concours de pompes...
-une prof d'anglais norvégienne dont le français est à peine compréhensible, anglais hésitant, idem fabuleux bordel
-le collègue de philo qui chaque année ne traite que 10 des 25 notions au programmes en L et à qui je dois demander 15 fois de bien vouloir donner aux eleves l'oeuvre au rattrappage,
Etc, etc, etc

Tous ceux la, je pense qu'un dialogue constructif avec leurs élèves ça aurait fait du bien.

Et plutôt qu'être evalué par l'avis bidon du proviseur ou de l'IPR ou pire sur les performances aux examens ou à des tests (modèle anglais ou américain) je pense que l'avis des élèves n'est pas forcément inintéressant.

Je passe sur notre mépris supposé des élèves...ça me fait rire. Le mien ne va qu'à ceux qui veulent se servir des élèves à leurs propres fins.

Les situations que vous évoquez sont parfaitement constatables par CDE et IPR, oui ou non?
Et si IPR et CDE sont incapables d'agir en conséquence, l'avis des élèves y changera quelque chose?
Et pensez-vous à la situation intolérable dans laquelle les élèves seraient mis? Sentiment de toute puissance "on a eu la peau du prof" ou sentiment de culpabilité "le pauvre, il allait mal, et c'est à cause de nos évaluations qu'il a été viré". Deux cas absolument nocifs pour eux.
L'évaluation professionnelle est de la responsabilité des adultes, qui doivent l'assumer. S'en décharger sur les élèves est irresponsable.

Je n'ai pas parlé de virer. Qui a jamais été viré de l'EN d'ailleurs?
Les situations décrites sont on ne peut plus communes et banales.
Ma proposition consiste essentiellement à instaurer un dialogue constructif.

Encore une fois, l'évaluation les élèves la font déjà en bordélisant le cours, en séchant ou en nous faisant une bonne ou une mauvaise réputation.
On peut se cacher derrière son petit doigt c'est vrai

Les professeurs stagiaires non validés.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Babayaga le Mar 10 Avr 2012 - 13:59

Mon mari enseigne à la fac, et il y a justement des questionnaires de satisfaction. Cela n'apporte rien du tout, si ce n'est des détails comme le chauffage des classes comme le disait un néo.
Mais cela fait perdre du temps par contre.

Un questionnaire de satisfaction relatif aux thèmes abordés dans ma matière ? Autant leur donner le BO et leur demander ce qu'ils pensent du programme, puis faire remonter au ministère, pas besoin de passer par mon cours pour ça, cessons de me faire gaspiller mon temps Wink

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par lene75 le Mar 10 Avr 2012 - 15:08

Pas le temps de lire le fil mais vous ai-je déjà parlé du correspondant américain de mon frère il y a environ 25 ans (oui oui, ces supers méthodes ont été testées il y a une paie outre Atlantique) ? Ce lycéen était d'une nullité incroyable en français : en fin de séjour, il nous avait expliqué (en anglais) qu'il avait beaucoup progressé parce qu'il arrivait à se rendre compte où commençaient et finissaient les mots alors qu'en arrivant ça n'était pour lui qu'une musique affraid Eh bien ce jeune homme nous avait raconté que sa prof de français était très bien notée par ses élèves... parce qu'elle leur apportait des gâteaux maison pour leur faire découvrir la gastronomie française pale

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Provence le Mar 10 Avr 2012 - 16:00

@Thalia de G a écrit:
@Aurore a écrit:
@Celeborn a écrit:Si certains trouvent un intérêt à la chose dans le cadre de leur pédagogie, grand bien leur fasse. Moi, je n'en trouve aucun (et je n'ai pas que ça à faire, d'ailleurs).

PS : je ne la lis toujours pas (merci la fonction ignorer), mais je vois que la présence d'une parent d'élève améliore une fois encore nettement l'ambiance du forum. Je maintiens qu'elle ne devrait pas être là, et je le redirai à chaque fois qu'un sujet de discussion se transformera en polémique stérile du simple fait de sa présence.
topela
Nous sommes au moins deux à le penser ET à l'avoir écrit.
@Celeborn a écrit:L'ouverture, il y a des partis politiques pour ça.

diable
Je l'ai dit aussi sur un autre fil.

Avec moi, ça fait quatre... Wink

N'importe qui peut expliquer à un professionnel comment exercer son métier. Ben voyons...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Babayaga le Mar 10 Avr 2012 - 16:04

Lene : mes deux nièces sont scolarisées aux USA, c'est une catastrophe (enfin, elles sont dans des écoles privées, la catastrophe est surtout dans le public). Ceci-dit leur école n'échappe pas à la tendance des évaluations systématiques sous forme de QCM. On apprend peu et on est évalué en permanence dessus.

Provence : je pense que sous prétexte d'être allé soi-même à l'école, tout le monde se croit permis de juger le travail d'un enseignant, car il pense le connaître, parfois en toute bonne foi (et parfois non).


Dernière édition par Babayaga le Mar 10 Avr 2012 - 18:04, édité 1 fois (Raison : Ponctuation)

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Cath le Mar 10 Avr 2012 - 16:28

@Provence a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Aurore a écrit:
@Celeborn a écrit:Si certains trouvent un intérêt à la chose dans le cadre de leur pédagogie, grand bien leur fasse. Moi, je n'en trouve aucun (et je n'ai pas que ça à faire, d'ailleurs).

PS : je ne la lis toujours pas (merci la fonction ignorer), mais je vois que la présence d'une parent d'élève améliore une fois encore nettement l'ambiance du forum. Je maintiens qu'elle ne devrait pas être là, et je le redirai à chaque fois qu'un sujet de discussion se transformera en polémique stérile du simple fait de sa présence.
topela
Nous sommes au moins deux à le penser ET à l'avoir écrit.
@Celeborn a écrit:L'ouverture, il y a des partis politiques pour ça.

diable
Je l'ai dit aussi sur un autre fil.

Avec moi, ça fait quatre... Wink

Je crois que ça fait bien plus que ça...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Aurore le Mar 10 Avr 2012 - 16:28

@Babayaga a écrit:Lene : mes deux nièces sont scolarisées aux USA, c'est une catastrophe (enfin, elles sont dans des écoles privées, la catastrophe est surtout dans le public). Ceci-dit leur école n'échappe pas à la tendance des évaluations systématiques sous forme de QCM. On apprend peu et on est évalué en permanence dessus?

Provence : je pense que sous prétexte d'être allé soi-même à l'école, tout le monde se croit permis de juger le travail d'un enseignant, car il pense le connaître, parfois en toute bonne foi (et parfois non).

La catastrophe est aussi dans le privé, y compris le privé le plus élitiste à 25 000 dollars l'année. C'est juste la fréquentation des établissements qui n'est pas la même.

Les QCM, les "projets" les plus fumeux et la religion des TICE y règnent sans partage.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Dragons le Mar 10 Avr 2012 - 16:31

interloqué de voir que note2be.com fonctionne encore ...

Dragons
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Clarinette le Mar 10 Avr 2012 - 16:42

[HS] Sur les Etats-Unis, voir le projet "Follow through" :



Je m'en vais créer un topic à ce sujet.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Sapotille le Mar 10 Avr 2012 - 17:05


Très intéressant, Clarinette !



E t réconfortant !!! yesyes

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 17:29

@Celeborn a écrit:Si certains trouvent un intérêt à la chose dans le cadre de leur pédagogie, grand bien leur fasse. Moi, je n'en trouve aucun (et je n'ai pas que ça à faire, d'ailleurs).

PS : je ne la lis toujours pas (merci la fonction ignorer), mais je vois que la présence d'une parent d'élève améliore une fois encore nettement l'ambiance du forum. Je maintiens qu'elle ne devrait pas être là, et je le redirai à chaque fois qu'un sujet de discussion se transformera en polémique stérile du simple fait de sa présence. L'ouverture, il y a des partis politiques pour ça.
Entièrement d'accord, Celeborn, et je le redis et je redis mon incompréhension devant sa présence. Oui, je suis sectaire, oui je suis renfermé sur moi-même, qu'on arrête de me complimenter ainsi Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Clarinette le Mar 10 Avr 2012 - 17:31

@Sapotille a écrit:
Très intéressant, Clarinette !



Et réconfortant !!! yesyes
Le topic est créé, si tu veux venir t'y exprimer. Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 17:31

@Aurore a écrit:
@Celeborn a écrit:Si certains trouvent un intérêt à la chose dans le cadre de leur pédagogie, grand bien leur fasse. Moi, je n'en trouve aucun (et je n'ai pas que ça à faire, d'ailleurs).

PS : je ne la lis toujours pas (merci la fonction ignorer), mais je vois que la présence d'une parent d'élève améliore une fois encore nettement l'ambiance du forum. Je maintiens qu'elle ne devrait pas être là, et je le redirai à chaque fois qu'un sujet de discussion se transformera en polémique stérile du simple fait de sa présence.
topela
Nous sommes au moins deux à le penser ET à l'avoir écrit.
@Celeborn a écrit:L'ouverture, il y a des partis politiques pour ça.

diable
Accordez-moi, chère Aurore, que je ne cesse de mon côté de dire la même chose.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 17:35

@Hervé Hervé a écrit:
Cripure a écrit:
@thaliane a écrit:"Il n'y a pas besoin d'être spécialiste pointu en questionnaire pour avoir un feedback qui serve à quelque chose"

Vous avez sans aucun doute raison, j'avais oublié le postulat d'omniscience des enseignants : je vais recommander à Ipsos, Sofres, CSA and co de penser à recruter des anciens profs. topela
Ca fera une reconversion toute trouvée pour Cripure qui semble ne plus "supporter" nos "gosses". Twisted Evil
Cripure va très bien et, comme il respecte la définition du forum qui se lit en haut de chacune des pages, il va cesser de vous parler, parce qu'il ne cause aux parents que sur rdv, surtout quand ils s'abritent derrière internet pour se montrer insultants envers des gens qui acceptent de leur parler dans un lieu où ils n'ont que faire.

La fonction "ignorer" fonctionne très bien...
Ce n'est pas à moi d'ignorer, c'est au forum de respecter ses propres règles. En plus, la fonction "ignorer" n'empêche pas le parasite de croître et multiplier dans les réponses à autrui. Et en plus une spécialiste du marketing ! Comme si, dans nos classes, nous ne côtoyions pas suffisamment le néant !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Celadon le Mar 10 Avr 2012 - 17:36

édité

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Provence le Mar 10 Avr 2012 - 17:38

Cripure a écrit:Ce n'est pas à moi d'ignorer, c'est au forum de respecter ses propres règles. En plus, la fonction "ignorer" n'empêche pas le parasite de croître et multiplier dans les réponses à autrui. Et en plus une spécialiste du marketing ! Comme si, dans nos classes, nous ne côtoyions pas suffisamment le néant !

Eh bien j'ai fini par en avoir assez. C'est rare que j'ignore quelqu'un, mais je viens de la placer dans la liste des ignorés. Je ne viens pas sur néoprofs pour avoir l'avis de parents d'élèves sur tout et n'importe quoi.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 17:38

@Collier de Barbe a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Oui l'idée sotte de demander aux élèves ce qu'ils pensent du cours...
C'est le premier pas vers le gouffre

Heu...vous avez honnêtement lu ce qui précède, et la distinction que nous faisons entre une évaluation institutionnelle par les élèves, refusée, et une demande informelle d'avis, envisagée et pratiquée par plusieurs?
"Car nous voulons la nuance encore"...
Qu'est-ce que cette manière de caricaturer pour discréditer ceux qui sont en désaccord avec vous?

Oh non vous faites ça très bien par vous mêmes!
Ce fil transpire la peur (le péril néolibéral nous guette) et le mépris (des élèves)
Donc vos T STG, leur avis sur vos cours vous intéresse vraiment ? Vous accepteriez d'être évalué par des gamins avec lesquels vous avez failli vous battre physiquement ? Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Moi, je vais demander à mes élèves, en fin d'année, de façon informelle, par écrit anonyme, de me dire sur quoi ils ont peiné plus que de raison, ce qu'ils ont aimé, ce qu'ils pensent que je peux tenter de changer pour leurs cadets. Leur regard ne me gêne pas. Mais qu'ils m'évaluent ? Sur quoi ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Collier de Barbe le Mar 10 Avr 2012 - 17:41

@Aurore a écrit:
@Babayaga a écrit:Lene : mes deux nièces sont scolarisées aux USA, c'est une catastrophe (enfin, elles sont dans des écoles privées, la catastrophe est surtout dans le public). Ceci-dit leur école n'échappe pas à la tendance des évaluations systématiques sous forme de QCM. On apprend peu et on est évalué en permanence dessus?

Provence : je pense que sous prétexte d'être allé soi-même à l'école, tout le monde se croit permis de juger le travail d'un enseignant, car il pense le connaître, parfois en toute bonne foi (et parfois non).

La catastrophe est aussi dans le privé, y compris le privé le plus élitiste à 25 000 dollars l'année. C'est juste la fréquentation des établissements qui n'est pas la même.

Les QCM, les "projets" les plus fumeux et la religion des TICE y règnent sans partage.

Vous avez oublié les enfants en surpoids, le ghetto et les armes à feu
Et aussi les chapeaux de cow-boys

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par User5899 le Mar 10 Avr 2012 - 17:43

@Collier de Barbe a écrit:il y a des insupportables qui vont essayer de mettre le bazar même si le prof est aussi brillant que Cripure quand il parle de lui.
Ben oui. Sauf que Cripure, en 24 ans de métier, n'a pas demandé le silence une seule fois. C'est ainsi. Et d'ailleurs, ça l'effraie chaque 2 septembre à 7h59. Mais il est rassuré chaque 2 septembre à 8h02. C'est ainsi. Doit-il mourir ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évaluation des enseignants par leurs élèves

Message par Collier de Barbe le Mar 10 Avr 2012 - 17:46

Cripure a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Oui l'idée sotte de demander aux élèves ce qu'ils pensent du cours...
C'est le premier pas vers le gouffre

Heu...vous avez honnêtement lu ce qui précède, et la distinction que nous faisons entre une évaluation institutionnelle par les élèves, refusée, et une demande informelle d'avis, envisagée et pratiquée par plusieurs?
"Car nous voulons la nuance encore"...
Qu'est-ce que cette manière de caricaturer pour discréditer ceux qui sont en désaccord avec vous?

Oh non vous faites ça très bien par vous mêmes!
Ce fil transpire la peur (le péril néolibéral nous guette) et le mépris (des élèves)
Donc vos T STG, leur avis sur vos cours vous intéresse vraiment ? Vous accepteriez d'être évalué par des gamins avec lesquels vous avez failli vous battre physiquement ? Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Moi, je vais demander à mes élèves, en fin d'année, de façon informelle, par écrit anonyme, de me dire sur quoi ils ont peiné plus que de raison, ce qu'ils ont aimé, ce qu'ils pensent que je peux tenter de changer pour leurs cadets. Leur regard ne me gêne pas. Mais qu'ils m'évaluent ? Sur quoi ?

Si ça devenait la règle je m'y plierai.
Pour l'heure, on en est pour la moitié d'entre eux a la haine pure et simple donc la consultation n'est plus vraiment nécessaire: je pense que ce sont des dégénérés et eux pensent que je suis un boloss ou un vice ou un bâtard...
Mais pour le reste de la classe leur avis m'intéresse puisque c'est à eux que je m'adresse.

Entre l'avis de mon andouille de proviseur et celui de élèves, je n'hésite pas longtemps...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum