Chronique ordinaire d'un collège qui part en sucette... et une agression, une de plus!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Chronique ordinaire d'un collège qui part en sucette... et une agression, une de plus!

Message par Audrey le Mar 10 Avr 2012 - 23:56

Mais rassure-toi: l'heure syndicale est posée chaque mois.

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ordinaire d'un collège qui part en sucette... et une agression, une de plus!

Message par Condorcet le Mer 11 Avr 2012 - 0:33

@Patissot a écrit:C'est... effarant.

Audrey fleurs

Itou.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ordinaire d'un collège qui part en sucette... et une agression, une de plus!

Message par LadyC le Mer 11 Avr 2012 - 0:55

Bon courage Audrey. Tiens-nous au courant (bien sûr), j'espère de tout coeur que vous réussirez à obtenir un minimum d'équité. fleurs2

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ordinaire d'un collège qui part en sucette... et une agression, une de plus!

Message par Clarianz le Mer 11 Avr 2012 - 7:19

@chaumont2012 a écrit:Sud education vient de lancer une enquête sur les rapports avec la hiérarchie : c'est le moment de s'exprimer.

tu mets un lien?
topela


tiens au courant des suites de cette agression audrey! j'espère que vous réussirez à la faire plier.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ordinaire d'un collège qui part en sucette... et une agression, une de plus!

Message par Reine Margot le Mer 11 Avr 2012 - 7:29

comme dit plus haut, seule une réaction collective peut changer les choses. Etes-vous soudés?
débrayages, refus de prendre les élèves...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ordinaire d'un collège qui part en sucette... et une agression, une de plus!

Message par Thalia de G le Mer 11 Avr 2012 - 7:44

@Audrey a écrit:On préfèrerait sûrement passer par une autre solution qu'un audit ou l'intervention d'un médiateur...
Nous laisserons la possibilité à notre CDE de convoquer le conseil de discipline. Les choses se compliqueront si elle ne nous l'accorde pas...
Tout à fait d'accord avec toi pour l'audit ou l'intervention d'un médiateur. C'est du mou. (J'ai déjà vécu un audit dans mon établissement précédent).
Étant donné la gravité des faits, je ne vois, moi aussi, qu'une solution, le conseil de discipline : c'est le seul moyen d'enrayer tout mouvement vers la violence. Si ta cde n'en convoque pas, elle se tire une balle dans le pied et s'étonnera de ne pouvoir tout contrôler.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ordinaire d'un collège qui part en sucette... et une agression, une de plus!

Message par Docteur OX le Mer 11 Avr 2012 - 7:53

Chez nous, suite à une agression sur un AE, droit de retrait pendant une journée, courrier au rectorat et aux parents et coup de fil à la mairie. Réunion représentants des parents avec les profs. Menace d'une grève. 2 semaines + tard: un demi poste d'AE offert généreusement. Youpi. Jusqu'ici, nous avions que 2 AE pour 430 élèves...

PS: Notre CDE est le modèle parfait du cynisme, de la lâcheté et... du grotesque. Donc on s'est débrouillé sans lui.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ordinaire d'un collège qui part en sucette... et une agression, une de plus!

Message par henriette le Mer 11 Avr 2012 - 11:23

Audrey, c'est n'importe quoi ! Toute ma sympathie à ta collègue. Ta CDE est complètement incompétente !

Mais on peut agir, voici un exemple vécu qui le prouve : il y a trois ans, à mon retour en France, je me suis retrouvée dans un collège où on marchait sur la tête un peu comme chez toi, avec un CDE qui ne soutenait jamais les collègues. Il y avait déjà eu l'année précédente multiples remontées des représentants syndicaux sur son comportement, ses dérapages verbaux, ainsi qu'un nombre très anormalement élevé de demandes de mutation pour un collège stable avant son arrivée.
La goutte d'eau a été son refus d'organiser un conseil de discipline contre un élève (un "cas" très pénible, et violent) qui avait caillassé un prof dans la cours. Tout le collège a fait grève 3 jours.
Il a dû céder finalement après intervention du rectorat - mais en sous-marin, il a passé un accord avec les représentants de parents d'élèves pur qu'ils ne votent pas l'exclusion du jeune... Jeune qui a fini par casser la figure au policier municipal qui s'était interposé entre lui et la CDE adjointe à la gorge de laquelle il allait sauter à la sortie des cours un mardi soir (sachant que la seule réaction du CDE a été de considérer que cette agression était la responsabilité des profs qui attendaient dans leur voiture pour sortir du collège, car ils n'étaient pas intervenus à la place du policier...)
N'empêche que le rectorat a fini par s'en émouvoir et agir vraiment : une collègue TZR qu'il harcelait moralement a vu son affectation annulée et a été réaffectée ailleurs où elle a pu enfin travailler sereinement. Et à la fin de l'année, ce CDE a été muté d'office (je plains ceux qui en ont hérité, mais aux dernières nouvelles il était supposé être mis en remplacement uniquement).

Si vous êtes tous unis, vous pouvez espérer avoir gain de cause contre cette femme.
Courage.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum