Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: oraux blancs

par User5899 le Jeu 12 Avr 2012, 22:18
@Li-Li a écrit:J'aime Iphigénie!!! Mais là pour le coup mes collègues auraient organisé un lynchage public Razz
Bah Smile J'ai été stagiaire. Et le premier titulaire qui aurait jugé bon de me donner un ordre se serait fait rembarrer publiquement de la belle manière. Non mais ils se prennent pour qui, vos cadors, avec leurs tristes questions tartissimes ?

Iphigénie, pour la Cantatrice, il y a aussi
-Comment se coiffe-t-elle ?
-faut-il aller répondre quand ça sonne ?
diable
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: oraux blancs

par User5899 le Jeu 12 Avr 2012, 22:22
@Mareuil a écrit:J'aime beaucoup "Quelles impressions ce début de roman et son personnage produisent-ils sur le lecteur ?". C'est un peu comme l'histoire du refroidissement du canon. Que l'enseignement des lettres en soit arrivé au niveau de l'adjudant de carrière est amusant.
Oui, c'est pathétique. On en est à suggérer à des adolescents qu'un sentiment s'éprouve nécessairement. J'imagine ensuite le prof en classe en train de donner le corrigé Smile Et ne pas savoir quoi répondre à l'ado farceur ou sincère qui lui dira que non, lui, il ne ressent pas cette impression. Et la prof demander une sanction pour insolence Suspect
Pathétique, vraiment. Aucun recul critique sur les pratiques. Plus ça va, plus c'est n'importe quoi.
avatar
Li-Li
Neoprof expérimenté

Re: oraux blancs

par Li-Li le Jeu 12 Avr 2012, 22:35
Cripure, j'avoue m'être montrée faible, et surtout surprise des attaques. Mais je me suis préparée pour les écrits et j'attends les retombées avec impatience!! Twisted Evil
Et oui dérive des impressions de lecteur quand tu nous tiens. En trois réunions avec l'IPR je crois avoir entendu plus de conneries qu'en 1 an d'IUFM.
Et merci pour m'avoir ouvert les yeux sur l'amusement des oraux. Cela me rappel un collègue qui hier me disait, mais non laisse tes élèves faire des ouvertures sous forme de questions tu auras au moins le plaisir de rire et d'écrire "idioties", avec un peu de chance il y en aura une bien. Razz

Merci nlm76, et oui quand c'est plus l'heure, mon français part à vau l'eau. en espérant avoir réduit le million Smile
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: oraux blancs

par User5899 le Jeu 12 Avr 2012, 23:09
@Li-Li a écrit:Cripure, j'avoue m'être montrée faible, et surtout surprise des attaques. Mais je me suis préparée pour les écrits et j'attends les retombées avec impatience!! Twisted Evil
Et oui dérive des impressions de lecteur quand tu nous tiens. En trois réunions avec l'IPR je crois avoir entendu plus de conneries qu'en 1 an d'IUFM.
Et merci pour m'avoir ouvert les yeux sur l'amusement des oraux. Cela me rappel un collègue qui hier me disait, mais non laisse tes élèves faire des ouvertures sous forme de questions tu auras au moins le plaisir de rire et d'écrire "idioties", avec un peu de chance il y en aura une bien. Razz

Merci nlm76, et oui quand c'est plus l'heure, mon français part à vau l'eau. en espérant avoir réduit le million Smile
je vais vous dire quelque chose de simple. En cours, je suis intransigeant. Lors des examens, en revanche, j'y vais détendu et je n'attends rien. J'écoute, je pose des questions larges et ouvertes, et la seule chose que je me demande, c'est si le candidat a un peu lu, s'il a essayé de réfléchir, s'il essaye de répondre en se justifiant. C'est facile de terroriser quelqu'un qui passe un examen, je me l'interdis. Donc, je viens sans grilles de critères, sans avoir bûché les textes tels des oeuvres d'agreg et je les écoute. essayez, et vous verrez que c'est tout sauf démagogique, mais que ça leur permet, quand même, de s'organiser comme ils le souhaitent.
avatar
Li-Li
Neoprof expérimenté

Re: oraux blancs

par Li-Li le Jeu 12 Avr 2012, 23:23
Je suis bien d'accord avec vous, mais l'énorme souci du moment c'est la pression que l'on fait peser notamment sur les stagiaires de lycée avec cette question des oraux!! du coup on se crispe, on se prend la tête pour des bêtises. on a pas assez remplis la fiche et cie.
Ce que je répète souvent à mes élèves, assez anxieux, c'est que l'on attend d'eux un certain investissement, que l'on veut voir à l'oeuvre leur raisonnement, leur confrontation d'avec le(s) texte(s). Bon, mais je ne suis pas une rigide du plan, et j'ai peut-être tord.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: oraux blancs

par User5899 le Jeu 12 Avr 2012, 23:55
@Li-Li a écrit:Je suis bien d'accord avec vous, mais l'énorme souci du moment c'est la pression que l'on fait peser notamment sur les stagiaires de lycée avec cette question des oraux!!
Les salauds.
maLapsker
Niveau 2

Re: oraux blancs

par maLapsker le Ven 13 Avr 2012, 12:00
[quote="Cripure"]
@Li-Li a écrit:Je suis bien d'accord avec vous, mais l'énorme souci du moment c'est la pression que l'on fait peser notamment sur les stagiaires de lycée avec cette question des oraux!!

C'est vrai qu'on a beau essayer de s'en détacher, il y a toujours cette impression que l'on guette le moindre de nos faux pas...
Contenu sponsorisé

Re: oraux blancs

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum