Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mike92
Niveau 10

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Mike92 le Sam 14 Avr 2012 - 0:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais Mike, c'est bien parce que je sais que vous étiez prof d'allemand que je m'indigne de lire sous votre pseudo qu'on peut former de bons scientifiques et de bons bacheliers ES sans leur proposer une LV2.
Pour former de bons scientifiques il faudrait surtout leur faire faire des sciences avant de leur proposer une LV2 ; et je ne vois pas en quoi il est scandaleux que ce soit un collègue de langue qui le dise.
Ben oui, merci, Moonchild, ce que tu dis est frappé au coin du bon sens, et notre rôle (ici : profs de LV) n'est pas , indéfiniment, de défendre notre petite chapelle...
avatar
Pluiedetoiles
Expert spécialisé

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Pluiedetoiles le Sam 14 Avr 2012 - 0:03
On voit ce que ça a donné, JPhMM I love you

_________________
Mon blog : Les Etoiles de Pluie
avatar
ysabel
Devin

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par ysabel le Sam 14 Avr 2012 - 3:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Dire qu'en TC j'avais anglais, allemand, grec, eps, svt, phy-ch, maths (9 h, oui oui, neuf heures), h-g, philo.

Inouï, n'est-ce pas ?

mais la LV2 était optionnelle... j'ai passé mon bac D en 1989 et je n'avais qu'une seule LV

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Audrey
Oracle

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Audrey le Sam 14 Avr 2012 - 4:15
Tout pareil que toi JPh, hormis qu'étant en D, j'avais moins de maths et plus de svt que toi...

J'ai gardé jusqu'en fin de seconde mes deux LV et mes deux langues anciennes, j'ai dû choisir entre latin et grec pour l'entrée en 1ère S. En plus, à la différence de beaucoup d'entre vous, j'avais 1h d'instruction religieuse par semaine, ainsi qu'une heure de messe/activité diverses à l'emploi du temps, étant dans une école privée tenue par une congrégation de bonnes soeurs. J'avais cours de 8h jusqu'à 12h/12h30, et de 13h à 18 selon les jours, y compris le mercredi aprèm, et le samedi de 8h à 12h. Et vous savez quoi?
J'ai survécu. Malgré les cours d'instruction religieuse... lol!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic![Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
henriette
Médiateur

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par henriette le Sam 14 Avr 2012 - 11:21
En S puis D moi aussi, avec allemand, anglais, latin, grec, hist-Géo, philo, math, SVT, Physique-Chimie, EPS, plus religion aussi (mais pas la messe par contre, j'étais chez les protestants). Cours tous les jours de 8h à 12h et de 13h à 18h, mais pas le mercredi après-midi par contre.
J'en garde un excellent souvenir, c'était même la sinécure au regard de la prépa l'année suivante !
avatar
Jim Thompson
Expert

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Jim Thompson le Dim 15 Avr 2012 - 14:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On ne peut pas à la fois constater que les horaires hebdo des lycées sont trop chargés (34,35, 36 heures !!), ce qui entraîne une mauvaise humeur permanente des élèves et un mauvais rendement pédagogique — et refuser des changements, arguant que sa matière est prioritaire.

Je serais pour la solution de filières plus différenciées : on supprime par ex. la LV2 aux S et ES, et on allège fortement les maths et physique-chimie aux littéraires. Entre autres... D'où des classes plus légères pour nous.. J'ai gardé un très bon souvenir de ma terminale philo : 7h de philo + 1h de français.. (certes, il y a longtemps !)
rien que des classes plus légères à 20 par exemple parce que la suppression des LV2 je ne vois pas bien l'intérêt
c'est stupide de supprimer la lv2 aux ES surtout ce qui veulent ce diriger vers le commerce..............

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU
avatar
Jim Thompson
Expert

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Jim Thompson le Dim 15 Avr 2012 - 14:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais Mike, c'est bien parce que je sais que vous étiez prof d'allemand que je m'indigne de lire sous votre pseudo qu'on peut former de bons scientifiques et de bons bacheliers ES sans leur proposer une LV2.
Pour former de bons scientifiques il faudrait surtout leur faire faire des sciences avant de leur proposer une LV2 ; et je ne vois pas en quoi il est scandaleux que ce soit un collègue de langue qui le dise.
pourquoi cette volonté d'abaisser le niveau et de retirer des heures de cours......

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU
avatar
Mike92
Niveau 10

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Mike92 le Dim 15 Avr 2012 - 18:28
Peut-être me suis-je mal exprimé ? je pars du constat facile à faire que les semaines des élèves sont trop chargées et les programmes de toutes matières trop copieux, ce qui atteint le seuil critique quand on y ajoute le nombre d'élèves par classe, sans parler de tous ceux qui arrivent au collège puis au lycée avec des bases bien fragiles. Le niveau réel des élèves réussissant le bac va dans le même sens (quel français ils maîtrisent !)

D'où ma proposition de reformer des filières plus réalistes et mieux cernées/recentrées, permettant un meilleur approfondissement des connaissances par la diminution des horaires (ainsi, les élèves scientifiques auraient plus de temps pour les maths et la physique avec une LV en moins et peu ou pas de philo) et un abaissement du nombre d'élèves par classe, les heures libérées le permettant. A vrai dire, je ne l'ai pas inventé (je n'ai pas inventé l'eau tiède, non plus, je le sais !) on en parlait souvent au lycée.

On m'objecte que la LV2 est nécessaire aux ES pour les écoles de commerce (j'enseignais en ECS et ECE, je connais..) ; il faut voir quel est le niveau réel obtenu, même après 2 ans de prépa, en LV2 ! (quand aux LV en écoles de commerce, elles sont carrément sacrifiées) Mieux vaut renforcer les langues d'une vraie filière langues-culture générale, qui a déjà droit de cité aux concours d'écoles de commerce... et que demandent les entreprises.

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
manuels publiés : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Moonchild le Dim 15 Avr 2012 - 19:26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais Mike, c'est bien parce que je sais que vous étiez prof d'allemand que je m'indigne de lire sous votre pseudo qu'on peut former de bons scientifiques et de bons bacheliers ES sans leur proposer une LV2.
Pour former de bons scientifiques il faudrait surtout leur faire faire des sciences avant de leur proposer une LV2 ; et je ne vois pas en quoi il est scandaleux que ce soit un collègue de langue qui le dise.
pourquoi cette volonté d'abaisser le niveau et de retirer des heures de cours......
Il ne s'agit pas de faire baisser le niveau mais d'utiliser au mieux les heures de cours pour que les bacheliers scientifiques aient un bon niveau en science parce que c'est ça qui compte avant tout.
Il ne sert à rien de former des cohortes de pseudo-scientifiques trilingues qui ne savent pas aligner deux calculs corrects... et pire, comme l'a rappelé Mike92, on n'y arrive même pas à former des trilingues : déjà les élèves ne maîtrisent pas bien le français, ils savent vaguement annoner quelques mots d'anglais, alors ajouter à leur palette quelques bafouilles en allemand ou en espagnol c'est juste pour faire illusion - sans compter que pour l'avenir il serait certainement plus judicieux de faire LV2 chinois...
avatar
Mike92
Niveau 10

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Mike92 le Dim 15 Avr 2012 - 19:30
Ben oui, Moonchild, on est bien d'accord, il faut revenir à plus de réalisme et avoir de vrais matheux et de vrais linguistes... Ah, si les autres membres de ce forum avaient une parcelle de notre rayonnant génie !! Very Happy Very Happy

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
manuels publiés : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jim Thompson
Expert

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Jim Thompson le Dim 15 Avr 2012 - 20:52
on se croirait à un colloque de sgenards!
ils voient des problèmes mais pas les solutions!
Le seul problème c'est pas le nombre d'heures semaines, c'est les conditions de travail//d'apprentissage
des classes à 20 de la 2nde à la T, pas besoin de sacrifier les disciplines et le programmes: plus de profs (mieux payés) et 20élèves par classes au lycée, 18 au collège et 16 primaire/maternelle avec retour des rased et autres maitres E pour les gamins en difficultés (chiffres à revoir à la baisse pour les ZEP bien sûr)
je te garantie de meilleurs résultats

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU
pitchounette
Esprit éclairé

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par pitchounette le Dim 15 Avr 2012 - 21:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Son service normal est de 18 heures mais avec toutes les périodes de stages, ça revient a à peine 13 heures par semaine (et comme il dit les visites des élèves en stage ne mobilisent pas 5 h x 36 = 180 heures sur l'année loin de là).
Enseigne-t-il une matière pro??? Ces visites de stage me bouffent un temps fou...En moyenne une heure voire 1h30 quand il faut aborder les projets ou études


Autre point dont il m'en parlé et qui pourrait être source d'économie : les TZR sans remplacement. Ils pourraient être solliciter pour élaborer les sujets d'examen, les surveiller et les corriger.
Après je ne sais pas si cela est envisageable mais d'après lui oui...
Ca dépendra des académies et des spécialités pour les bacs pros : deparetment haut de seine aucun TZR en com/orga qui n'a rien eu à faire cette année. Certains ont demandé des disponibilités mais tous les autres ont été placés.
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Moonchild le Dim 15 Avr 2012 - 21:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:on se croirait à un colloque de sgenards!
ils voient des problèmes mais pas les solutions!
Le seul problème c'est pas le nombre d'heures semaines, c'est les conditions de travail//d'apprentissage
des classes à 20 de la 2nde à la T, pas besoin de sacrifier les disciplines et le programmes: plus de profs (mieux payés) et 20élèves par classes au lycée, 18 au collège et 16 primaire/maternelle avec retour des rased et autres maitres E pour les gamins en difficultés (chiffres à revoir à la baisse pour les ZEP bien sûr)
je te garantie de meilleurs résultats
Ce n'est pas du tout une question de sacrifier des disciplines et le programme, mais de cohérence dans le cursus : des étudiants scientifiques doivent avant tout avoir un bon niveau dans les disciplines scientifiques ; après qu'ils soient trilingues c'est sans doute un petit plus mais c'est franchement accessoire.
Si l'objectif est de former de vrais scientifiques, autant libérer les heures de LV2 pour faire davantage de sciences à la place et conserver une option pour ceux qui le souhaitent ; sinon tant qu'on y est pourquoi s'arrêter à la maîtrise de trois langues, pourquoi ne pas en imposer cinq ou six ?
Alors bien sûr on peut dire que cela revient à faire une "orientation précoce", mais il me semble que ce fameux couperet est justement un des arguments récurrents des sgenards.
pitchounette
Esprit éclairé

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par pitchounette le Dim 15 Avr 2012 - 21:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le seul problème c'est pas le nombre d'heures semaines, c'est les conditions de travail//d'apprentissage
On a fait un bac pro 3 ans pour soit disant améliorer les conditions pour les élèves
Au final, ils passent une certification qui n'est pas reconnue. En effet, il faut que les élèves aient des notes pas trop mal ni trop éloignées les uns des autres. Les inspecteurs te disent sinon de leur donner. Pourquoi ne pas avoir gardé le BEP? Ca fait des profs en moins, des épreuves en moins à préparer, des classes à moins à retenir pour les épreuves, plus de correction

On a gagné :
-> des classes de 2ndes à 30 élèves.
->un programme toujours aussi lourd à gérer à faire en moins de temps
-> un programme où on assure moins les fondamentaux pour coller aux besoins de l'entreprise.
-> des logiciels en moins à étudier (Access) parce qu'il est trop dur à apprendre et coute cher en licence

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
Jim Thompson
Expert

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Jim Thompson le Dim 15 Avr 2012 - 21:26
en imposer 5 ou 6 là c'est illogique sauf si tu as des gamins volontaires et une filière spéciale LVE
Gardons le rythme actuel ; Diminuons les effectifs mettons plus de profs on observe pendant 5ans et on voit si on doit changer

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU
avatar
Jim Thompson
Expert

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Jim Thompson le Dim 15 Avr 2012 - 21:28
Lenou3132 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le seul problème c'est pas le nombre d'heures semaines, c'est les conditions de travail//d'apprentissage
On a fait un bac pro 3 ans pour soit disant améliorer les conditions pour les élèves
Au final, ils passent une certification qui n'est pas reconnue. En effet, il faut que les élèves aient des notes pas trop mal ni trop éloignées les uns des autres. Les inspecteurs te disent sinon de leur donner. Pourquoi ne pas avoir gardé le BEP? Ca fait des profs en moins, des épreuves en moins à préparer, des classes à moins à retenir pour les épreuves, plus de correction

On a gagné :
-> des classes de 2ndes à 30 élèves.
->un programme toujours aussi lourd à gérer à faire en moins de temps
-> un programme où on assure moins les fondamentaux pour coller aux besoins de l'entreprise.
-> des logiciels en moins à étudier (Access) parce qu'il est trop dur à apprendre et coute cher en licence
oui moi je suis contre les 3 réformes du lycée, tout comme mon syndicat, le SNES
on siat tous que cette réforme c'était pour supprimer plus de postes
il faut supprimer ces 3 réformes, diminuer le nombre d'élèves par classe, plus de profs (et mieux payés)

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Moonchild le Dim 15 Avr 2012 - 22:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:en imposer 5 ou 6 là c'est illogique sauf si tu as des gamins volontaires et une filière spéciale LVE
Gardons le rythme actuel ; Diminuons les effectifs mettons plus de profs on observe pendant 5ans et on voit si on doit changer
Bien sûr que c'est illogique, mais quelle est la logique dans le fait d'imposer une LV2 obligatoire à de futurs scientifiques ?

D'ailleurs certains collègues plus âgés que moi m'ont appris que lorsqu'ils ont passé le bac dans les années 70, certaines matières n'intervenaient qu'au second tour et de fait certains ont eu le bac C sans avoir d'épreuve de SVT ou de LV2 ; pourtant le niveau n'était pas plus faible.
avatar
Malaga
Modérateur

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Malaga le Dim 15 Avr 2012 - 22:21
J'ai passé un bac ES (option anglais renforcé) et je trouve important de garder une LV2. J'ai même continué à étudier volontairement l'anglais et l'espagnol en fac de géographie.

Sur Eduscol, il est indiqué que les élèves de Terminale ES avaient 26h30 de cours par semaine; cela ne me semble pas insurmontable.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]     [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Invité19
Enchanteur

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Invité19 le Dim 15 Avr 2012 - 22:23
bon, je suis à l'ouest, mais le coup des 26h, ça en est où ?
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Moonchild le Dim 15 Avr 2012 - 22:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai passé un bac ES (option anglais renforcé) et je trouve important de garder une LV2. J'ai même continué à étudier volontairement l'anglais et l'espagnol en fac de géographie.
Ne connaissant pas bien le domaine, je veux bien croire qu'une LV2 puisse être un atout en ES pour continuer dans le commerce (et là encore on néglige le chinois...) ou éventuellement dans certaines filières des sciences humaines ; mais dans des cursus de maths, physique, chimie, informatique ou biologie, une LV2 est purement accessoire.
avatar
Mike92
Niveau 10

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Mike92 le Dim 15 Avr 2012 - 22:39
Tu vois, Moonchild, on essaie de leur ouvrir le coeur, l'intelligence, on leur indique la recette des paupiettes de veau et la façon de faire baisser la pression en modifiant les programmes et l'horaire hebdomadaire des élèves : rien n'y fait!

Plus sérieusement : C'est un sujet important et quasi passionnel ; si l'horaire hebdomadaire des élèves diminue, nos horaires aussi, compensés par d'autres classes, donc in fine, c'est le nombre d'élèves par classe qui baisse, donc on est gagnants. Il suffit de repenser les filières !

Quand on nous dit que les programmes et horaires actuels sont corrects, je renvoie à notre expérience vécue de prof, et pas dans le 9-3 : Etes-vous enseignants ? avec quel résultats ? avec quelles connaissances assimilées par les élèves ? Vous croyez qu'on soulèverait le sujet s'il n'y avait pas un problème aigu ??

Qui a dit que la quantité était garantie de qualité ? pas nous.

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
manuels publiés : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Moonchild le Dim 15 Avr 2012 - 23:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:si l'horaire hebdomadaire des élèves diminue, nos horaires aussi, compensés par d'autres classes, donc in fine, c'est le nombre d'élèves par classe qui baisse, donc on est gagnants.
Sur ce point, j'ai un doute : des horaires en baisse cela nous fait plus de classes par prof, mais pas forcément moins d'élèves par classe ; la tendance actuelle est plutôt à la suppression de postes et à la surcharge de la barque.

En fait, je ne suis a priori ni pour ni contre une diminution ou une augmentation des horaires des élèves ; pour moi ce n'est pas un objectif en tant que tel. Mon idée serait plutôt de recentrer les filières sur les disciplines fondamentales et, après avoir défini celles qui sont prioritaires et celles qui seront optionnelles, accorder aux disciplines dominantes de chaque filière un volume horaire suffisant pour bien traiter les programmes, dans la limite d'un total raisonnable que je m'abstiendrai de chiffrer à la hâte. Cela irait plutôt dans le sens de moins de matières différentes pour les élèves mais avec des horaires plus conséquents pour chacune d'entre elles (hors options) et il y aurait donc moins de classes par prof dans le cadre d'une matière dominante.

Mais ce type de projet ne trouvera que très peu de soutien dans le monde éducatif, il y a même fort à parier qu'il ferait presque l'unamité contre lui : les pédagos et les fédérations de parents s'opposeraient à une orientation qu'ils jugent toujours trop précoce, la plupart des anti-pédagos refuserait cette spécialisation au nom de l'idéal de formation humaniste et beaucoup d'enseignants y verraient une menace sur le nombre de postes dans leur chapelle discipline.
avatar
Mike92
Niveau 10

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Mike92 le Dim 15 Avr 2012 - 23:35
Mon idée serait plutôt de recentrer les filières sur les disciplines fondamentales et, après avoir défini celles qui sont prioritaires et celles qui seront optionnelles, accorder aux disciplines dominantes de chaque filière un volume horaire suffisant pour bien traiter les programmes. Cela irait plutôt dans le sens de moins de matières différentes pour les élèves mais avec des horaires plus conséquents pour chacune d'entre elles (hors options) et il y aurait donc moins de classes par prof dans le cadre d'une matière dominante.
Nous pensons bien la même chose ; s'il y a moins de classes par prof (qui a toujours le même horaire), il semble raisonnable de penser que le nombre d'élèves par classe pourrait bien diminuer...

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
manuels publiés : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jacq
Doyen

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Jacq le Lun 16 Avr 2012 - 0:47
Lenou3132 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le seul problème c'est pas le nombre d'heures semaines, c'est les conditions de travail//d'apprentissage
On a fait un bac pro 3 ans pour soit disant améliorer les conditions pour les élèves
Au final, ils passent une certification qui n'est pas reconnue. En effet, il faut que les élèves aient des notes pas trop mal ni trop éloignées les uns des autres. Les inspecteurs te disent sinon de leur donner. Pourquoi ne pas avoir gardé le BEP? Ca fait des profs en moins, des épreuves en moins à préparer, des classes à moins à retenir pour les épreuves, plus de correction

On a gagné :
-> des classes de 2ndes à 30 élèves.
->un programme toujours aussi lourd à gérer à faire en moins de temps
-> un programme où on assure moins les fondamentaux pour coller aux besoins de l'entreprise.
-> des logiciels en moins à étudier (Access) parce qu'il est trop dur à apprendre et coute cher en licence

A retenir : ne plus employer ce terme de "certification intermédiaire" imposée par l'administration. Il s'agit du BEP, et il faut l'affirmer à nos élèves et à leurs parents : ils passent le BEP (pas la peine de s'étendre par contre sur le niveau de ce diplôme depuis la réforme....) !
"Certification intermédiaire" est un terme utilisé pour dire que cela n'empêche pas les "excellents élèves" Razz qui trouvent le moyen de louper le BEP de continuer jusqu'en terminale bac pro... et cela vient surtout de la volonté de supprimer le BEP, qui a été maintenu contre la volonté du gouvernement.

L'autre problème est effectivement celui des épreuves de CCF dans presque toutes les matières, avec les pressions des inspecteurs sur la notation. Mais nous avions déjà cela aussi avec l'épreuve ponctuelle, les consignes de corrections, la réévaluation des notes.

Jacq.
avatar
Jacq
Doyen

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Jacq le Lun 16 Avr 2012 - 1:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
cath5660 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Par exemple, les HSA en lycée pro : un ami enseignant dans ce type de structure en matière professionnelle a fait le constat suivant : avec les périodes de stage des différentes classes, il a une moyenne de 13 heures de cours hebdomadaire annualisées sur 36 semaines (et encore il dit qu'il devrait compter moins de semaines car il ne fait pas cours jusqu'au 5 juillet mais comme il fait passer des CCF, ça doit compenser !!!!

Son service normal est de 18 heures mais avec toutes les périodes de stages, ça revient a à peine 13 heures par semaine (et comme il dit les visites des élèves en stage ne mobilisent pas 5 h x 36 = 180 heures sur l'année loin de là). Donc pour ses collègues qui ont une, deux ou trois HSA, ce ne sont pas des heures supplémentaires puisque le service réel n'est déjà pas à 18 heures....Il est très embêté de ce constat et pense que si en haut lieu on fait ce constat, cela risque fort d'être impacté...


Ton collègue a bien de la chance.
Il ne tient peut-être pas compte du fait que la durée du stage est toujours comptabilisée sur 3 semaines, même si le stage dure en réalité 4 ou 5 semaines...Ou que dans certaines sections, on ne peut pas faire plus d'une visite de stage en 1/2 journée...
Chez nous, les profs de professionnel sont toujours en excédent d'heures: en comptabilisant les heures passées en visite de stage, le lycée devrait leur payer des hse. Mais voilà bien longtemps qu'ils ne les demandent même plus car le lycée n'en a tout simplement pas les moyens.
Alors dire qu'on pourrait récupérer ainsi les heures dues, je trouve ça, comment dire, plutôt moyen.

Je ne suis pas experte en la matière, je rapporte simplement ce qu'il m'a dit et expliqué en détails : il a des classes (2 ou 3 je crois) qui partent 8 semaines en stage donc pas de cours pendant 8 semaines et pour les visites de stage, il a, à chaque fois, 3 élèves à voir et ça ne lui prend pas des heures et des heures apparemment : environ 1 heure, 1h30 par élève...C'est loin de compenser les heures en moins pendant 8 semaines. Après peut-être que les règles sont spécifiques à son lycée. Je ne comprends pas ce que tu veux dire par :
- la durée du stage est toujours comptabilisée sur 3 semaines, même si le stage dure en réalité 4 ou 5 semaines.


Si on compte en annualisation nous arrivons en effet à un nombre d'heures proche de 14h semaine (grossièrement). Mais il y a plusieurs choses à faire remarquer.

Tout d'abord, sauf le cas cité plus haut des 8 semaines de stage placées à la suite (je reviens dessus plus bas), et sauf en classe terminale, l'une des deux périodes de 4 semaine est normalement placée en juin (par un proviseur ou un chef des travaux pas trop idiot), donc une période où la plupart des cours sont suspendus lorsqu'on est centre d'examen (par exemple dans un lycée polyvalent). Ce qui fait qu'au final ce ne sont plus que 4 semaines environ qui sont à déduire de l'année scolaire effective.

Les 8 semaines de stage à la suite : c'est une stupidité pédagogique demandée par certaines filières uniquement et pratiquée effectivement dans certains lycées uniquement (car, profs comme personnels de direction, ceux qui sont assez sérieux ne pratiquent pas cela). Mais c'est vrai, il faut le dire, cela arrange certains profs qui en profitent bien dans certains établissements. Une fois de plus ce sont quelques profiteurs qui plombent le système.

Les heures de visite de stage//heures de cours :
- normalement il y a un taux horaire, qui n'est qu'une moyenne. Parfois nous y gagnons largement en heures, mais parfois nous y perdons. Lorsqu'il faut aller voir un élève en stage à plus de 100 km (cela m'est arrivé) nous y perdons. Donc, il y a une moyenne. Un bon élève qui fait un bon stage et pas très éloigné, nous y gagnons... par contre lorsqu'il faut passer du temps pour courir après un élève qui fait des bêtises en stage, le rabibocher avec son tuteur, aller le voir trois fois dans la semaine lorsque cela se passe mal, lui retrouver un lieu de stage lorsqu'il s'est fait virer... là nous perdons.
- il y a un système qui a été mis en place pour payer d'éventuels dépassements horaires, qui est malheureusement parfois utilisé de façon scandaleuse par qq profs pour se faire payer des heures supplémentaires ! Une fois encore, quelques brebis galeuses qui plombent le système. J'ai connu des profs qui à ce sujet trichaient de façon honteuse et se faisaient presque payer un 13e mois !
- une visite de stage peut durer un petite 1/2h parfois, ou 1h30 ! Donc il faut bien un milieu !
- selon les matières enseignées enfin cela change du tout au tout. Lorsqu'un prof de matière professionnelle a une classe 9h semaine et qu'elle est en stage, cela lui fait de larges trous dans l'EDT (... compensée par plus d'élèves à aller visiter), mais lorsque c'est une matière où il y a peu d'heures, cela seulement des trous dans l'EDT dont on ne peut rien faire... Si cela me fait un trou de 9h à 10h cela m'apporte quoi ?
- ce que disait Johel sur les HSA n'est pas faux, mais pas non plus à généraliser. Il y a des gens qui abusent du système (le pire étant de se faire payer des HSE pour les visites de stage, là il y a des moyens de "voler" l'EN qui sont utilisés par certains profs dans certains établissements). Dans les deux cas cités c'est au CdE de surveiller les pratiques et d'y mettre fin (enfin, d'essayer).

Enfin il y a certaines filières qui exigent (les inspecteurs) que les élèves soient visités par les profs de matières professionnelles seulement... mais là les collègues devraient peut-être réagir. J'ai le cas cette année où j'ai une classe terminale en stage mais où je ne vais voir aucun élève en stage. Maintenant les collègues de la filière et leurs inspecteurs auraient peut être dû réfléchir un peu en établissant les règles du bac prof trois ans.

Par contre c'est clair que le gouvernement actuel, et les futurs gouvernements vont sans doute tenter de faire passer une forme d'annualisation pour créer des heures dues pour les périodes de formation. Cela se fait déjà dans certains établissements pour certaines matières où ils tentent de transformer les HSA en HSE. Preuve en est la volonté de NS de placer la dernière année de formation en LP en alternance, qui permettrait de supprimer une heure sur deux en terminale ! C'est le seul but d'ailleurs (les bénéfices étant nuls -sauf pour supprimer les postes- , la faisabilité aussi, mais cela il s'en tape).

Autre chose : mes collègues du lycée général qui souvent se moquaient de nous (nous titillaient) avec nos heures en moins durant les périodes de stage ont l'année dernière pris des heures en LP pour compléter leurs EdT (manque d'heure chez eux, ils ont simplement pris 3h5 de cours). Lorsqu'ils ont vu et supporté nos charmants élèves (bien différents des leurs) ils ont vu la charge de fatigue que nos bambins nous imposent par rapport à ce que leur impose leurs élèves... et finalement ils ont trouvé que ces quelques heures en moins n'était qu'un petit allègement permettant de souffler parfois... et pas du tout un luxe ou un cadeau.
Depuis ils refusent les heures chez nous, préférant avoir leurs élèves bien plus calmes toute l'année que nos "petits" même avec deux moins de stage à l'année ! Comme quoi ce supposé avantage ne l'est pas tant que cela.

Enfin il y a ce problème des CCF qui oblige à passer des épreuves durant le temps scolaire au lieu de faire comme avant et de tout grouper en épreuves ponctuelles au mois de juin. Là nous avons une réelle perte de temps scolaire, car en plus pour les classes terminales les notes sont à remonter tôt dans l'année et que finalement ce qui se faisait avant en juin doit être fait bien avant. Là nous avons double perte : en terminale le stage ne peut s'effectuer en juin, les CCF ne peuvent s'effectuer en juin mais avant : donc le mois de juin est totalement perdu et ne sert plus à rien et pire encore le reste de l'année est utilisé pour faire passer les épreuves en cours de formation.
Ca c'est une "véritable grosse connerie" imposée par les dernières réformes et qui au lieu de libérer du temps (la fameuse reconquête du mois de juin) fait en réalité perdre beaucoup d'heures d'enseignement.
Encore une réforme totalement contre-productive !

Enfin, cela pourrait être un (vaste) sujet à part, car nous dérivons de celui d'origine.

Jacq.


avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Daphné le Lun 16 Avr 2012 - 8:56
Oiseau phenix a écrit:bon, je suis à l'ouest, mais le coup des 26h, ça en est où ?

L'instigateur de ce projet n'est pas encore élu que je sache.
Contenu sponsorisé

Re: la réforme des rythmes scolaires : la nouvelle version d'Hollande

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum