Lettres classiques : organiser ses études...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Virgules le Ven 13 Avr - 21:12

Bonsoir !

J'ai une question candide à vous soumettre. Je compte entrer en L2 de Lettres classiques l'an prochain (sans difficulté aucune sur le plan proprement académique), seulement, mon organisation me laisse perplexe, et je voudrais être davantage méthodique et ne pas éprouver la même désagréable sensation d'éparpillement.

1) Lire le grec et le latin :
- Comment choisissiez-vous les oeuvres que vous lisiez en petit latin et grec ? Chez moi : propension à l'éparpillement, et j'ai bien peur de faire n'importe quoi. Je vais d'ailleurs me procurer une Histoire de la littérature pour les deux langues, histoire d'avoir les idées plus claires.
- Lisez/siez-vous les oeuvres en entier, ou bien choisissiez-vous des passages après une lecture préalable en français ?
==> conseillez-vous de fouiller dans des anthologies type manuels lycées/sup' ou de privilégier les oeuvres complètes (Budés) ?
- Combien de temps y consacriez-vous (je tourne autour de 45 mn par langue, mais je vous l'ai dit, je pars dans tous les sens) ?
- Etiez-vous rétifs/ves à lire les oeuvres en français ?
- Répartissiez-vous votre temps de travail entre lecture dans le texte, et travail de version (personnel) ou non ?

2) Culture, langue et civilisation
- J'avoue aussi être embarrassé en ce qui concerne la civilisation. Là encore, je manque d'encadrement, a fortiori de ce que nous n'avons pas à proprement parler de cours pour nous orienter. Comment procédiez-vous/procéderiez-vous ?
- A part les grammaires Gason, Thomas & Baudiffier en latin, Ragon & Dain en grec, dois-je me procurer d'autres ouvrages de linguistique ?
- Les Martin pour le vocabulaire, c'est bien ? C'est ce que j'utilise (pas toujours formidable en termes de présentation, herm), et vous qu'utilisiez-vous ?

Bref, de manière générale, comment travailliez-vous lorsque vous étiez à ma place ? Avez-vous des conseils ?

Beaucoup de questions, désolé, mais j'aimerais tellement avoir l'impression de bien faire... veneration

Merci à vous et bonne soirée !!

Virgules
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Presse-purée le Ven 13 Avr - 21:32

Salut à toi,

Pour le petit latin et le petit grec, j'ai pratiqué dans un premier temps des anthologies, type


ou encore du César ou du Apollodore en œuvre complète.

Personnellement, j'ai beaucoup travaillé sur les éditions Loeb Classical Library, pour une question de format, que je trouve pratique. Autre avantage: c'est moins cher que Budé. Mais l'édition du texte est moins souvent moins sûre.


Je faisais en gros une demi-heure de chaque par jour, et je lisais une ou deux oeuvres complètes en trad par semaine.
Je pratiquais les histoires de la littérature latine et grecque en édition universitaires, du type de la Zenhacker/Fredouille.



Et surtout, j'ai lu ENORMEMENT de bouquins d'histoire. Franchement, ça aide pour énormément de choses: contexte en traduction, bibliographies intéressantes, repérage des références antiques qui reviennent constamment (que je parcourais ensuite dans le texte en BU).

Pour l'histoire antique, tu as les sommes universitaires, telles que celles de la collection du Zehnacker/Fredouille. Mais tu as surtout les formidables volumes de La nouvelle histoire de l'Antiquité



Les tomes 2, 3 et 7 sont de pures merveilles.

Pour le vocabulaire, j'utilisai les Martin et les vocabulaires fréquentiels



Celui du grec, je l'avais commandé auprès de la fac de Besançon à l'époque.

Un truc pas mal à faire aussi, car tu tombes sur des perles, c'est de chiner les brocantes ou les boutiques de livres anciens. Tu as souvent des fonds d'anciens collègues, revendus par les héritiers, où tu trouves des petites perles.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Infiniment le Ven 13 Avr - 21:56

Ce qui suit n'a pas valeur de conseil, cela résulte seulement de ma propre expérience (relativement récente) en tant qu'étudiant en LC.

Pour le petit latin et le petit grec, je n'ai jamais eu de programme particulier. Je choisissais les ouvrages en fonction de ce qui me plaisait. Bien sûr, j'essayais de varier un peu. Mais, à mon sens, le plus important, surtout en licence, c'est d'opter pour des auteurs dont la langue est assez classique. J'ai toujours évité Homère ou Thucydide pour le petit grec, par exemple.
La lecture en français est toujours agréable, avant ou après la traduction. C'est pour cela que je travaillais avec les Budé empruntés à la BU.
Je ne me suis jamais fixé de temps précis. Il faut que cela soit/reste/devienne un plaisir ; je me suis toujours arrêté avant l'écœurement ! Je ne suis pas persuadé qu'il faille établir un cadre trop précis. Le latin et le grec portent en eux-même suffisamment de rigueur et d'exigence(s) sans qu'une répartition stricte du temps soit nécessaire. Fais selon tes disponibilités, tes envies du moment, ta motivation. Il faut sans doute se fixer un minimum, et s'y tenir, mais pas de maximum. Certains vont très vite, d'autres moins.

Pour la civilisation, il y a une multitude d'ouvrages. Deux bibles, chez Hachette : le Guide grec antique et le Guide romaine antique. Succincts, clairs et faciles d'accès ; d'aucuns les trouveront insuffisants, mais si l'on maîtrise parfaitement tout ce qu'ils contiennent, c'est déjà pas mal ! Pour être au point en Histoire et avoir les idées claires, rien ne vaut les bonnes vieilles fiches et la frise chronologique. Je ne sais quels ouvrages te recommander précisément, il y en a tant !
Pour la grammaire, je te donne les références de celles que j'utilise et que je trouve formidables. La Syntaxe latine, d'Ernout et Thomas, aux éditions Klincksieck. En grec, j'ai commencé avec Allard et Feuillatre, avant de connaître la Nouvelle grammaire grecque, de Joëlle Bertrand, chez Ellipses. Mais les grammaires que tu cites font partie des références. Il suffit d'une grammaire par langue, que l'on ait l'habitude de manier et avec laquelle on soit à l'aise ; ensuite, libre à toi d'aller de temps à autre à la BU en consulter d'autres !

Voilà, ma foi, quelques remarques fort peu organisées... Je vais tâcher de conclure un peu mieux. L'essentiel, dans les études en général, mais en Lettres Classiques peut-être plus qu'ailleurs, c'est le plaisir que l'on prend. La fréquentation des textes est l'élément principal. Que ce soit dans le texte d'origine ou dans une traduction bien choisie. Il n'y a pas de bons ou de mauvais textes. Tous n'ont pas le même charme, ou le même intérêt, mais ce n'est qu'une question d'appréciation. Ce que j'écris ne t'aidera sans doute pas beaucoup, mais cela m'a fait repenser avec bonheur à ces belles années que furent mes années à l'Université. Je te souhaite beaucoup de plaisir et - cela devrait aller de soi quand on aime ce que l'on fait - une réussite proportionnelle à ce plaisir.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Presse-purée le Sam 14 Avr - 5:58

La Syntaxe latine, d'Ernout et Thomas, aux éditions Klincksieck. En grec, j'ai commencé avec Allard et Feuillatre, avant de connaître la Nouvelle grammaire grecque, de Joëlle Bertrand, chez Ellipses. Mais les grammaires que tu cites font partie des références.

Les deux références que je souligne me paraissent aussi très importantes. La grammaire de Joëlle Bertrand, notamment.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Derborence le Sam 14 Avr - 6:27

J'ai utilisé les mêmes ouvrages que ceux qu'ont cité Presse-purée et Infiniment.
J'ai fait un peu de petit latin et de petit grec.
J’ai surtout énormément travaillé la grammaire. J'ai appris le grec à la fac, donc cela m'a demandé plus de travail que le latin.
Je faisais scrupuleusement et assidument le travail demandé par les profs : thèmes, versions, préparation des traductions des textes étudiés en cours de littérature...
Je pense que ce qui prime, c'est la régularité.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Ruthven le Sam 14 Avr - 7:55

En grec, je complète la Ragon avec la Syntaxe grecque de Humbert. Comme dictionnaire, le Liddell-Scott-Jones est une mine, surtout pour la langue non classique (mais c'est un investissement). En latin, c'était la grammaire de Sausy.

Pour la civi., du côté de l'histoire de la pensée (sciences, philo), il y a l'excellent Savoir grec.


Dernière édition par Ruthven le Sam 14 Avr - 12:13, édité 1 fois

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Kalliopé le Sam 14 Avr - 8:22

@Derborence a écrit:J'ai utilisé les mêmes ouvrages que ceux qu'ont cité Presse-purée et Infiniment.
J'ai fait un peu de petit latin et de petit grec.
J’ai surtout énormément travaillé la grammaire. J'ai appris le grec à la fac, donc cela m'a demandé plus de travail que le latin.
Je faisais scrupuleusement et assidument le travail demandé par les profs : thèmes, versions, préparation des traductions des textes étudiés en cours de littérature...
Je pense que ce qui prime, c'est la régularité.

Ah, merci Derborence! Je commençais à me sentir un peu seule et honteuse... J'ai moi aussi assez peu pratiqué le petit latin et le petit grec car en prépa j'avais un milliard d'autres choses à faire, et idem durant les années de concours. Je n'ai pas non plus traduit l'ensemble des oeuvres au programme de l'agrégation comme cela était préconisé... Rolling Eyes Mais par contre, j'ai toujours travaillé avec un grand sérieux et une grande régularité ma grammaire, mes versions et mes thèmes + traductions en temps limité très régulières pour l'entraînement à l'épreuve orale.
Donc comme pour Derborence, ce qui prime à mes yeux c'est de faire sérieusement et régulièrement le travail demandé par les professeurs , et par moment (en L2 je pense qu'il te reste effectivement un peu de temps libre Wink ) en faire un peu plus du type petit latin ou petit grec, mais surtout bouquiner des livres d'histoire en les fichant.
En tout cas félicitations, je te trouve quand même sacrément motivé et sérieux pour un L2! veneration (les étudiants de ma fac étaient-ils particulièrement feignasses?...)

Kalliopé
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Presse-purée le Sam 14 Avr - 11:18

Je précise que, naturellement, que ce soit en prépa ou à la fac, je rendais les exos demandés ^^

Par ailleurs, ma référence en grammaire latine est la même que Ruthven: la Sausy.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par nlm76 le Sam 14 Avr - 19:31

Pour le petit latin, voici une proposition de programme :
1. César, Guerre des Gaules
2. Cicéron, De amicitia
Et parallèlement, les Bucoliques puis l'Enéide.
Mais surtout César.

Pour le petit grec, je recommande d'abord le vocabulaire grec de Fontoynont (8 beaux textes de Xénophon, Platon et Démosthène + compléments divers), puis Isocrate, qui procure le plaisir de comprendre le grec. Et parallèlement, Homère, plus accessible que les tragiques, pour commencer. Et de toute façon, Homère, c'est le commencement.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par FD le Sam 14 Avr - 21:35

Pour le latin, tu peux lire — sans traduire, si la recherche d'une traduction est nécessaire c’est que le texte choisi est trop difficile — (presque) tous les textes de la méthode Lingua Latina per se Illustrata (il y a deux liens dans la proposition précédente), ça va du niveau débutant (textes simples non authentiques) à avancé (textes d'auteur non adaptés), en passant par des intermédiaires (textes non authentiques plus compliqués et textes d'auteur adaptés), mais on peut commencer au milieu. Une fois qu’on maîtrise bien tout ça (ce qui nécessite plusieurs centaines d’heures, si on veut assimiler le vocabulaire il faut lire plusieurs fois), on peut lire et comprendre sans trop de peine beaucoup de textes en latin.

FD
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Oudemia le Dim 15 Avr - 6:43

Pour histoire/civilisation, un conseil tout bête; les manuels scolaires avant les années 60, du temps où c'était la Grèce en 6e, Rome en 5e, cela donne des bases pour les événements

Lucien Jerphagnon Histoire de la Rome antique est une mine d'informations

Pour la mythologie: le dictionnaire Grimal, à feuilleter sans modération; on passe d'un article à l'autre, c'est une histoire sans fin, à compléter par un ou deux autres, pour avoir une autre formulation des mêmes faits (dans le Commelin il y a une partie spéciale pour Rome).

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Ergo le Dim 15 Avr - 8:13

(HS: et faire de la traduction. Fin du HS.)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Ruthven le Dim 15 Avr - 8:20

Pour le thème, tu as les deux manuels de Bizos chez Vuibert et surtout le Précis d'accentuation grecque de Lejeune.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par petitefleur le Dim 15 Avr - 8:44

Un de mes professeurs m'avait conseillé le De Viris Illustribus de l'abbé de Lhomond: des textes cours, en latin accessible, et qui permet de faire d'une pierre deux coups (petit latin + révisions/apprentissages en civilisation).
Quant au thème grec, je ne pense pas qu'il soit utile de l'aborder en L2, sauf si des cours te sont proposés à la fac (surtout en ce qui concerne l'accentuation... quelques règles de base suffisent).

petitefleur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Virgules le Ven 27 Avr - 7:59

Bonjour !

Désolé de n'avoir pas répondu plus tôt, concours obligent. Je vous remercie chaleureusement pour tous vos conseils, que j'appliquais déjà, mais sans réelle conviction ni confiance (tout est là, je pense). Je remarque avec plaisir que vous insistez tous beaucoup sur la nécessité de (bien) connaître l'histoire grecque, comme romaine, sur quoi insistent aussi les rapports de CAPES...

Une grosse biblio m'attend. Very Happy

Merci à tous, et bonne journée !

Virgules
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par leyade le Ven 27 Avr - 8:03

Bon courage!!! fleurs

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par User5899 le Ven 27 Avr - 10:23

@Ruthven a écrit:Pour le thème, tu as les deux manuels de Bizos chez Vuibert et surtout le Précis d'accentuation grecque de Lejeune.
Pour le thème grec, il faut quand même citer l'excellentissime manuel de Lacroix, 50 thèmes grecs, et les Essais de stylistique grecque de Séchan et Delebecque, avec une partie de thèmes grecs, mais aussi des mémos très bien faits, en particulier, tout savoir sur la parataxe, sans laquelle il n'est pas de thème grec, ni de grec tout court. Pour le petit latin ou le petit grec, si l'on doit s'habituer à la langue classique en vue du thème, il faut lire, en latin, César (tout) et Cicéron (discours et traités ; de mon temps, sa correspondance était considérée comme parfois relâchée... Smile) ; en grec, Isocrate, Lysias, Démosthène. Après, on peut évidemment panacher avec les grandes oeuvres des deux littératures : Virgile, Homère, Tite-Live, Tacite, Thucydide, Platon, Lucrèce... I love you I love you

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par Virgules le Ven 27 Avr - 16:12

Merci à vous deux ! fleurs

(discours et traités ; de mon temps, sa correspondance était considérée comme parfois relâchée... )
Elle l'est toujours !

on peut évidemment panacher avec les grandes oeuvres des deux littératures : Virgile, Homère, Tite-Live, Tacite, Thucydide, Platon, Lucrèce...
I love you I love you comme vous dites ! J'ai eu l'occasion de toucher un peu à tous ces auteurs en petit grec/latin, mais pas de manière approfondie...

Virgules
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres classiques : organiser ses études...

Message par User5899 le Ven 27 Avr - 22:19

@Presse-purée a écrit:
La Syntaxe latine, d'Ernout et Thomas, aux éditions Klincksieck. En grec, j'ai commencé avec Allard et Feuillatre, avant de connaître la Nouvelle grammaire grecque, de Joëlle Bertrand, chez Ellipses. Mais les grammaires que tu cites font partie des références.

Les deux références que je souligne me paraissent aussi très importantes. La grammaire de Joëlle Bertrand, notamment.
Hola, attention, j'y ai trouvé des fautes en morphologie verbale.
Latin : Précis de grammaire des lettres latines (Morisset) et surtout, Sausy (Grammaire latine + un excellentissime manuel de thèmes latins, épuisé, mais sait-on jamais... Je peux d'ailleurs vous en faire un exemplaire photocopié) + Syntaxe de Ernout Thomas citée.
Grec : Grammaire grecque de Ragon et Dain (ça ne s'invente pas Smile Et ce n'est pas aux éditions du cerf Laughing) ou de Allard et Feuillatre, + syntaxe grecque de Humbert ou de Byzos. Avec ça, vous êtes blindée de chez blindée. Un bouquin intéressant pour après, vieux lui aussi : Meillet & Vendryes, Traité de grammaire comparée des langues classiques I love you I love you I love you Et aussi Marc Baratin (hi hi Smile), La naissance de la syntaxe à Rome, un vrai roman Smile

Pour le petit latin et le petit grec, de ma 1re jusqu'à l'agrégation, soit pendant sept ans, je me suis astreint, tous les jours (j'ai dû manquer 7 ou 8 fois) à 12h-12h30 petit latin, 12h30-13h, petit grec.
Enfin, puisque vos questions étaient d'ordre méthodologique, commencez par les ouvrages généraux, et élargissez. On se perd souvent dans les détails. Le latin et le grec, c'est déjà une morphologie et une syntaxe solides (même si la morphologie grecque est difficile).

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum