Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Spinoza1670 le Sam 14 Avr 2012 - 7:28

Michel Delord me communique le texte suivant :

Appel pour la défense des mathématiques

La poursuite de la dernière réforme en terminale parachève la destruction systématique de l’enseignement des mathématiques, entre autres matières.

Le programme réservé aux classes scientifiques est une simple caricature. Vidé de toute rigueur, de tout concept, de toute logique, il se résume à une suite désordonnée de vagues observations.

Sous l’influence du monde de l’économie et de la gestion, les statistiques et les probabilités ont pris une place démesurée, sans apporter le moindre recul critique sur leur usage.

La démonstration, la preuve, la justification qui sont le fondement même de la formation mathématique dans le cadre des humanités, ont quasiment disparu.

Au prétexte qu’une seule petite partie des élèves poursuivra des études de mathématiques pures, le niveau d’exigence est réduit à néant. Avec un tel raisonnement, on peut supprimer toute étude des œuvres littéraires au lycée, puisque à peine quelques dizaines d’élèves deviennent écrivains.

Il est absurde d’imaginer un instant que cette politique par le vide pourra pallier la désaffection continue pour les sciences et les mathématiques observée depuis deux décennies. Non seulement la situation ne peut que s’aggraver, puisque rien dans ces nouveaux programmes ne suscite la curiosité ni l’envie de recherche ; mais tout notre avenir se trouve compromis, que ce soit dans la formation de nos techniciens, de nos ingénieurs, de nos chercheurs ou dans l’essor de notre école mathématique.

L’égalité républicaine ne saurait tolérer que l’enseignement de véritables mathématiques soit l’apanage d’officines privées qui ne tarderont pas à émerger sur les ruines de cette réforme ou de quelques grands lycées prestigieux qui ont toujours conservé le privilège de choisir leurs élèves et les programmes qu’ils leur destinent.

En conséquence, les enseignants signataires appellent toute la communauté mathématique et scientifique à opposer un front de résistance, à organiser collectivement des programmes dignes de ce nom, de la tradition humaniste de notre école et du respect dû à l’intelligence de nos élèves.

L'équipe de Mathématiques du Lycée Maine de Biran, Bergerac 24.



Rendu public le 12 Avril 2012
Contact : jcrenoult@voila.fr

http://michel.delord.free.fr/appel-maine_de_biran.pdf





Dernière édition par Spinoza1670 le Sam 14 Avr 2012 - 8:54, édité 2 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Pierre_au_carré le Sam 14 Avr 2012 - 7:35

yesyes

Vive (le) Bergerac.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Celadon le Sam 14 Avr 2012 - 7:40

Fallait bien que quelqu'un commence...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Spinoza1670 le Sam 14 Avr 2012 - 7:51

Si vous voulez diffuser le pdf de l'appel : http://michel.delord.free.fr/appel-maine_de_biran.pdf

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Patissot le Sam 14 Avr 2012 - 7:52

Ils prennent des stagiaires ?

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Spinoza1670 le Sam 14 Avr 2012 - 7:52

Il manque quand même une image à ce texte, je trouve.
Par exemple, celle-ci :

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Celadon le Sam 14 Avr 2012 - 7:54

En effet, c'est mieux, merci.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par chaumont2012 le Sam 14 Avr 2012 - 8:33

Remarquable initiative.
(Ca fait du bien de lire ce texte, à la sortie du fil sur Disneyland...)


Cette position revendicative sera -t -elle enfin relayée par l'association professionnelle de professeurs de mathématiques ?

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Dulcinea le Sam 14 Avr 2012 - 8:46

Je soutiens cette initiative qui pourrait être étendue aux autres matières aussi!

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Anaxagore le Sam 14 Avr 2012 - 9:26

Très bonne idée ce texte!

aai

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par JPhMM le Sam 14 Avr 2012 - 10:42

Le texte tourne un peu sur la liste math de l'académie. Quelques réponses aussi.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Marcassin le Sam 14 Avr 2012 - 11:44

@Spinoza1670 a écrit:Au prétexte qu’une seule petite partie des élèves poursuivra des études de mathématiques pures, le niveau d’exigence est réduit à néant. Avec un tel raisonnement, on peut supprimer toute étude des œuvres littéraires au lycée, puisque à peine quelques dizaines d’élèves deviennent écrivains.
On y tend.

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Dani le Sam 14 Avr 2012 - 11:51

A quoi bon les mathématiques ?
Ca ne donne pas d'emploi, c'est Disney qui en "offre"! Smile

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Serge le Sam 14 Avr 2012 - 14:38

Au fait .... Il n'y a pas encore de topic sur l'enseignement des mathématiques par "tâches complexes" je crois ? heu

Une collègue (de collège) est rentrée de formation sur le "socle" complètement démoralisée : tous les cours actuels de collège sont à aussi "revoir" de façon impérative avec, derrière, l'idée du "socle" ("niveau minimum" sans doute en passe de devenir ... le futur niveau maximum?) No
L'épreuve du brevet va être modifiée dans cette optique dès l'an prochain, ce qui contraint vraiment les collègues de maths à changer radicalement leurs méthodes, leurs objectifs et leur façon d'enseigner ...

Il y a finalement une cohérence avec les nouvelles directives exigées au collège (avec, en prime, des manuels qui ne présenteront sans doute pas d'exemples d'activités de ce type avant deux trois ans : ils vont devoir se lancer à l'aveugle dans cette belle aventure ...)


Dernière édition par Serge le Sam 14 Avr 2012 - 15:10, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Mareuil le Sam 14 Avr 2012 - 14:51

@Spinoza1670 a écrit:Michel Delord me communique le texte suivant :

Appel pour la défense des mathématiques

La poursuite de la dernière réforme en terminale parachève la destruction systématique de l’enseignement des mathématiques, entre autres matières.

Le programme réservé aux classes scientifiques est une simple caricature. Vidé de toute rigueur, de tout concept, de toute logique, il se résume à une suite désordonnée de vagues observations.

Sous l’influence du monde de l’économie et de la gestion, les statistiques et les probabilités ont pris une place démesurée, sans apporter le moindre recul critique sur leur usage.

La démonstration, la preuve, la justification qui sont le fondement même de la formation mathématique dans le cadre des humanités, ont quasiment disparu.

Au prétexte qu’une seule petite partie des élèves poursuivra des études de mathématiques pures, le niveau d’exigence est réduit à néant. Avec un tel raisonnement, on peut supprimer toute étude des œuvres littéraires au lycée, puisque à peine quelques dizaines d’élèves deviennent écrivains.

Il est absurde d’imaginer un instant que cette politique par le vide pourra pallier la désaffection continue pour les sciences et les mathématiques observée depuis deux décennies. Non seulement la situation ne peut que s’aggraver, puisque rien dans ces nouveaux programmes ne suscite la curiosité ni l’envie de recherche ; mais tout notre avenir se trouve compromis, que ce soit dans la formation de nos techniciens, de nos ingénieurs, de nos chercheurs ou dans l’essor de notre école mathématique.

L’égalité républicaine ne saurait tolérer que l’enseignement de véritables mathématiques soit l’apanage d’officines privées qui ne tarderont pas à émerger sur les ruines de cette réforme ou de quelques grands lycées prestigieux qui ont toujours conservé le privilège de choisir leurs élèves et les programmes qu’ils leur destinent.

En conséquence, les enseignants signataires appellent toute la communauté mathématique et scientifique à opposer un front de résistance, à organiser collectivement des programmes dignes de ce nom, de la tradition humaniste de notre école et du respect dû à l’intelligence de nos élèves.

L'équipe de Mathématiques du Lycée Maine de Biran, Bergerac 24.



Rendu public le 12 Avril 2012
Contact : jcrenoult@voila.fr

http://michel.delord.free.fr/appel-maine_de_biran.pdf




Cet appel sera mis sur le site du GRIP Instruire.fr dans le flux d'actualités.
Si les auteurs veulent prendre contact avec nous qu'ils n'hésitent pas. Je vais demander à Jean-Pierre Demailly de communiquer leur appel à la section maths de l'Académie des sciences.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par JPhMM le Sam 14 Avr 2012 - 14:54

Ce qui est bien avec les maths, c'est que plus l'énoncé est simple, plus la tâche est complexe. Ça facilite le travail de rédaction des professeurs. Razz

* "Tout nombre est un petit nombre" (Aristote). Démontrez ou réfutez.
* "Tout nombre pair plus grand que 2 est somme de deux nombres premiers". Démontrez. (Bon courage !)
* "Mon frère fait 143 cm, il est grand". Commentez en vous aidant de la série statistique des tailles des élèves du collège Kevin le Grand fournie en annexe.

Etc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par JPhMM le Sam 14 Avr 2012 - 15:08

J'aime bien celui-là.

* On casse aléatoirement un spaghetti en trois parties. Quelle est la probabilité qu'on puisse faire un triangle avec ces trois parties ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Mareuil le Sam 14 Avr 2012 - 15:13

@JPhMM a écrit:J'aime bien celui-là.

* On casse aléatoirement un spaghetti en trois parties. Quelle est la probabilité qu'on puisse faire un triangle avec ces trois parties ?
On le casse avant ou après cuisson ?

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Ronin le Sam 14 Avr 2012 - 15:13

Very Happy

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par JPhMM le Sam 14 Avr 2012 - 15:14

Laughing

Après c'est plus difficile, car moins dur.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Ronin le Sam 14 Avr 2012 - 15:17

"c'est plus difficile, car moins dur" tu es bien prof de maths toi yesyes

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par JPhMM le Sam 14 Avr 2012 - 15:18

@Ronin a écrit:"c'est plus difficile, car moins dur" tu es bien prof de maths toi yesyes
Razz Oui, mea culpa, grammaticalement la phrase est fort bancale. Embarassed

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Ronin le Sam 14 Avr 2012 - 15:20

Ben Razz voui mais c'est marrant, comme quoi les maths...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Patissot le Sam 14 Avr 2012 - 16:15

@JPhMM a écrit:J'aime bien celui-là.

* On casse aléatoirement un spaghetti en trois parties. Quelle est la probabilité qu'on puisse faire un triangle avec ces trois parties ?

Peut-on supposer que les deux cassures soient indépendantes ? On se fixe un spaghetti de longueur 1, on exprime les trois longueurs a,b et c en fonction des deux v.a.i. de loi uniforme sur [0,1] et on cherche à déterminer la probabilité que que la somme de deux longueurs soit toujours supérieure à la troisième. Le problème semble tout de même plus accessible que la conjecture de Goldbach.

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel pour la défense des mathématiques (Lycée Maine de Biran, Bergerac)

Message par Moonchild le Sam 14 Avr 2012 - 16:49

@Patissot a écrit:
@JPhMM a écrit:J'aime bien celui-là.

* On casse aléatoirement un spaghetti en trois parties. Quelle est la probabilité qu'on puisse faire un triangle avec ces trois parties ?

Peut-on supposer que les deux cassures soient indépendantes ? On se fixe un spaghetti de longueur 1, on exprime les trois longueurs a,b et c en fonction des deux v.a.i. de loi uniforme sur [0,1] et on cherche à déterminer la probabilité que que la somme de deux longueurs soit toujours supérieure à la troisième. Le problème semble tout de même plus accessible que la conjecture de Goldbach.
Ca dépend si on le casse en trois d'un coup ou si on le casse d'abord en deux puis qu'on choisit aléatoirement un des deux morceaux que l'on recasse en deux. Bref, est-ce que le spaghetti on le casse en trois simultanément ou successivement ? professeur
En tous cas, les élèves vont certainement beaucoup apprécier la phase expérimentale. No

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum