HIDA : la société de consommation et LV1 anglais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HIDA : la société de consommation et LV1 anglais

Message par doubledecker le Sam 14 Avr 2012 - 23:24

Bonsoir à tout(e)s

j'ai eu envie de m'associer à ce thème pour préparer les 3è à leur épreuve d'HIDA. Je vais travailler avec eux sur le film de Billy Wilder The Seven Year Itch (7 ans de réflexion) et le collage de Hamilton Just what is it that makes today's homes so different, so appealing?


si certains veulent échanger là-dessus ce sera avec grand plaisir topela

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : la société de consommation et LV1 anglais

Message par MrBrightside le Sam 14 Avr 2012 - 23:54

Sans doute pas très constructif, mais j'adoooooore ce collage!
J'aime le fait que les produits de consommation soient en couleur et les personnages en noir et blanc. On voit l'artificialité à plein nez notamment au travers des personnages, l'accumulation... Et pourtant, on passe au delà de l'objet produit en série pour en faire une œuvre d'art un peu "self-referential" (la grosse sucette marquée "pop".)

Quant au film, je ne l'ai pas vu...
Spoiler:
Je n'ai d'ailleurs vu aucun film avec Marilyn Monroe.

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : la société de consommation et LV1 anglais

Message par doubledecker le Dim 15 Avr 2012 - 0:16

@MrBrightside a écrit:

Quant au film, je ne l'ai pas vu...

décidément Mr. B. c'est la fête du coming-out : après 1984 The Seven Year maintenant yesyes
plus sérieusement : merci pour la référence objets/couleurs vs personnages/NB : j'ai tellement le nez sur ce collage que j'étais passée à côté! et hop, un truc de plus dans ma musette pour mes 3è!! veneration


doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: HIDA : la société de consommation et LV1 anglais

Message par MrBrightside le Dim 15 Avr 2012 - 0:39

Ceci dit, certains objets sont aussi en NB scratch Et la bonne est en couleur...
Peut être quelque chose à dire sur les différentes images dans l'image: portrait au mur, couverture de livre encadrée, télévision et théâtre à l'extérieur? Parler un peu de l'ironie de la "romance" avec les deux personnages qui posent pour un public invisible et ne se regardent pas? Personnages eux-mêmes donc transformé en produits de consommation. (je vais peut-être un peu loin pour des 3è, je ne se suggérerai donc pas la définition de Marx des "commodities" Laughing )

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum