Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par lebrudu84 le Lun 16 Avr 2012 - 21:53
Un petit post pour rire, une fois n'est pas coutume.
A y est, Attila le Hun est passé le vendredi 13 (sans rire). Avec mes 30 gentils bourrins de seconde, qui ont été nickel - participatifs, attentifs, et même pas trop bavards Laughing
Après mon heure de cours, sur une lecture analytique -pas très bonne je l'avoue- du poème "Paysage" (Baudelaire, "Tableaux parisiens")
Puis entretien avec cette gentille personne, à qui j'avais donné: mon cahier de texte numérique (150 pages photocopiées) + sa version sur cahier papier, 30 pages de séquence poésie, 2 paquets de copies fraichement corrigés, une progression annuelle sur 4 pages, version tableau et version listée. Bref la totale. vache
Je résume l'entretien:
je suis nul.
je ne sais pas faire de lecture analytique, je note mal (je surnote), je ne fais pas assez de L.A par séquence (remarquez si je ne sais pas les faire... Evil or Very Mad ), mes progressions sont mal fichues. Rien de bon? Ah si, je fais de jolis sujets d'invention.
Elle me valide quand même, car j'ai "beaucoup travaillé"... yesyes
On croit rêver; surtout quand la personne en question m'en sort d'assez extraordinaires; florilège:
" Mais enfin là, vous avez dit que les "Tableaux parisiens", c'est dans la deuxième édition des Fleurs du Mal; mais non! c'est posthume; enfin! le Spleen de Paris!
- 😕 😕 😕 (elle confond "Tableaux parisiens", édition 1861 des Fleurs, et les petits poèmes en prose...).
- et là, votre poème là, il est sans intérêt... il est pas moderne, vous voulez montrez quoi ...là... hein?
-Eh bien médème, le constraste intéressant entre un paysage urbain transfiguré au début du poème, qui devient une rêverie onirique légèrement ironique, romantique voire parnassienne...
- Ah non! non! "les jets d'eau" "l'albâtre", "les oiseaux", c'est symboliste!
- 😕 😕 😕 😕 (thématique symboliste? en 1861???)
- et là! là !votre séquence Micromégas, c'est quoi ce texte complémentaire, Fontenelle? hein? hein? ça n'a rien à voir!
- heu heu heu 😕 😕 heu 😕 ( Fontenelle est parodié/caricaturé par Voltaire avec le personnage du Saturnien) " :mitrailler:

Bref, un grand moment!
j'espère que les autres stagiaires vont tout autant s'amuser... santeverre


Dernière édition par lebrudu84 le Lun 16 Avr 2012 - 22:33, édité 1 fois

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
John
Médiateur

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par John le Lun 16 Avr 2012 - 21:56
L'important c'est qu'elle te valide Wink

Le passage sur Fontenelle et Micromegas, entre autres, est hallucinant :shock:

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par Thalia de G le Lun 16 Avr 2012 - 22:00
Félicitations !

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
elea84
Niveau 10

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par elea84 le Lun 16 Avr 2012 - 23:00
Bravo pour ta validation! Je te rassure d'après notre IPR adorée (car nous devons avoir la même vu notre proximité géographique), je suis également nulle. Avec elle, cela devient plutôt un compliment.
A-t-elle regardé ton cahier de texte? Elle avait à peine ouvert le mien, juste pour démolir ma première séquence.
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par eliam le Lun 16 Avr 2012 - 23:03
En tout cas félicitations ! yesyes
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par Celadon le Mar 17 Avr 2012 - 9:38
Lebrudu, chapeau ! Ca doit être DUR A VIVRE, un grand moment comme ça !
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par arcenciel le Mar 17 Avr 2012 - 10:23
Tu as survécu! Bravo!
avatar
LadyC
Empereur

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par LadyC le Mar 17 Avr 2012 - 10:33
Contente en tout cas que tu sois validé, c'est l'essentiel ! Very Happy
Pour le reste... humhum affraid
Hélas, les témoignages en ce sens se multiplient, j'ai l'impression...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par lebrudu84 le Mar 17 Avr 2012 - 18:59
@elea84: elle a passé l'heure son nez dans le classeur, à éplucher les copies, apparemment; et a regardé vite fait le cahier de texte; je me demande d'ailleurs ce qu'elle a pu saisir du cours, du coup... :shock:
Enfin, tout ça, c'est du passé, j'espère simplement que les collègues stagiaires vont supporter eux aussi sans sourciller ce déluge de mauvaise foi, sans avoir la tentation de lui coller... :mitrailler:
Mon seul regret, j'aurais dû être quand même plus offensif, même au risque de compromettre cette bon Dieu de validation; peut-être aurai-je la joie de la moucher une autre fois
:boucherie:

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
elea84
Niveau 10

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par elea84 le Mar 17 Avr 2012 - 19:07
@lebrudu84 a écrit: Mon seul regret, j'aurais dû être quand même plus offensif, même au risque de compromettre cette bon Dieu de validation; peut-être aurai-je la joie de la moucher une autre fois
:boucherie:

Malheureusement, il y a peu de chance. Mon syndicat m'a informé qu'elle partait à la retraite cette année et cette fois c'est sûr! (car j'entends dire ça depuis 7 ans, date de mon arrivée dans l'académie)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par User5899 le Mar 17 Avr 2012 - 22:06
@lebrudu84 a écrit:Un petit post pour rire, une fois n'est pas coutume.
A y est, Attila le Hun est passé le vendredi 13 (sans rire). Avec mes 30 gentils bourrins de seconde, qui ont été nickel - participatifs, attentifs, et même pas trop bavards Laughing
Après mon heure de cours, sur une lecture analytique -pas très bonne je l'avoue- du poème "Paysage" (Baudelaire, "Tableaux parisiens")
Puis entretien avec cette gentille personne, à qui j'avais donné: mon cahier de texte numérique (150 pages photocopiées) + sa version sur cahier papier, 30 pages de séquence poésie, 2 paquets de copies fraichement corrigés, une progression annuelle sur 4 pages, version tableau et version listée. Bref la totale. vache
Je résume l'entretien:
je suis nul.
je ne sais pas faire de lecture analytique, je note mal (je surnote), je ne fais pas assez de L.A par séquence (remarquez si je ne sais pas les faire... Evil or Very Mad ), mes progressions sont mal fichues. Rien de bon? Ah si, je fais de jolis sujets d'invention.
Elle me valide quand même, car j'ai "beaucoup travaillé"... yesyes
On croit rêver; surtout quand la personne en question m'en sort d'assez extraordinaires; florilège:
" Mais enfin là, vous avez dit que les "Tableaux parisiens", c'est dans la deuxième édition des Fleurs du Mal; mais non! c'est posthume; enfin! le Spleen de Paris!
- 😕 😕 😕 (elle confond "Tableaux parisiens", édition 1861 des Fleurs, et les petits poèmes en prose...).
- et là, votre poème là, il est sans intérêt... il est pas moderne, vous voulez montrez quoi ...là... hein?
-Eh bien médème, le constraste intéressant entre un paysage urbain transfiguré au début du poème, qui devient une rêverie onirique légèrement ironique, romantique voire parnassienne...
- Ah non! non! "les jets d'eau" "l'albâtre", "les oiseaux", c'est symboliste!
- 😕 😕 😕 😕 (thématique symboliste? en 1861???)
- et là! là !votre séquence Micromégas, c'est quoi ce texte complémentaire, Fontenelle? hein? hein? ça n'a rien à voir!
- heu heu heu 😕 😕 heu 😕 ( Fontenelle est parodié/caricaturé par Voltaire avec le personnage du Saturnien) " :mitrailler:

Bref, un grand moment!
j'espère que les autres stagiaires vont tout autant s'amuser... santeverre
En gras : c'est un gag ? Vous avez été inspecté par Ariane Massenet pour un spécial "Grand journal : carte blanche à Luc Chatel" ?
avatar
Elle aime
Érudit

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par Elle aime le Mer 18 Avr 2012 - 9:43
Ariane ne vous épatâtes point, Cripure ?

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
avatar
Séréna
Neoprof expérimenté

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par Séréna le Mer 18 Avr 2012 - 12:48
Mais... mais... J'ai lu ton message, je me suis dit "tiens, on dirait "qui-vous-savez"; puis j'ai vu ton pseudo; je suis dans le 84 aussi, j'y ai heureusement échappé l'an dernier (mais pas cette année, groumpf; elle a aussi passé l'heure le nez dans les classeurs); elle devient célèbre, cette brave dame!
(et j'espère que le départ, c'est pour cette année, car ça fait aussi quelques années qu'on entend ça...)

En tous cas félicitations pour ta validation!
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par lebrudu84 le Mer 18 Avr 2012 - 17:59
@ Cripure: j'eusse espéré aussi que ce fût un gag :shock: ...Mais la comparaison avec Miss Massenet est tout à fait exacte; gros salaire et
Oui... départ en retraite ...nous l'espérons tous; nous n'aurons plus le désespoir d'entendre ce tonituant "Bonjour! c'est ma dernière année!" qui , parait-il, chaque année, ouvrait les réunions de concertations en septembre...
Enfin, savez quoi, je dors enfin mes 7h/nuit...

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
Séréna
Neoprof expérimenté

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par Séréna le Mer 18 Avr 2012 - 18:14
Tu m'étonnes...
Moi, je n'en avais pas dormi avant, ni après l'inspection, vu les horreurs qu'elle m'avait dites!
Mais franchement, bravo pour ta validation, parce qu'avec un cas pareil, c'était pas gagné.
elea84
Niveau 10

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par elea84 le Mer 18 Avr 2012 - 18:46
Je vois que les victimes sont nombreuses ici! Finalement quand elle affirme qu'on ne sait pas faire un cours, ça va doit être un signe favorable pour nos talents de professeurs!
avatar
Esméralda
Doyen

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par Esméralda le Mer 18 Avr 2012 - 18:57
Eh bien dites-donc, vous avez droit au professeur Ombrage ! J'ai donc la chance d'avoir un ( assez jeune) inspecteur fort humain et compréhensif. Tout n'est pas négatif en Picardie !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par User5899 le Mer 18 Avr 2012 - 23:11
Ciara a écrit:Ariane ne vous épatâtes point, Cripure ?
Elle ne m'épatût point et ce n'ait pas nouvo Smile
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par User5899 le Mer 18 Avr 2012 - 23:13
@lebrudu84 a écrit:@ Cripure: j'eusse espéré aussi que ce fût un gag :shock: ...Mais la comparaison avec Miss Massenet est tout à fait exacte; gros salaire et
Oui... départ en retraite ...nous l'espérons tous; nous n'aurons plus le désespoir d'entendre ce tonituant "Bonjour! c'est ma dernière année!" qui , parait-il, chaque année, ouvrait les réunions de concertations en septembre...
Enfin, savez quoi, je dors enfin mes 7h/nuit...
Bon. L'essentiel, c'est que ce soit fait Smile Mieux vaut des inspections comme ça en début de carrière, quand on a encore la force de se retenir et de ne pas répondre Smile
HS Qu'est-ce que la cuisine de l'extrême ? :gouteur:
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par lebrudu84 le Ven 20 Avr 2012 - 13:12
Ahwouaf!! Very Happy "début de carrière".. j'ai 36 ans dans 4 jours et 11 ans de métier; c'était une validation pour l'agrégation interne, donc j'ai tenu mes nerfs seulement pour cela; c'eût été une inspection classique, je l'eusse envoyé valsée la dingue (ah j'adore le subjontif imparfait). En tout cas ça fait plaisir de passer pour un jeune lol!
Cuisine de l'extrême, c'est un mélange bien dosé entre de sacrées épices orientales et le gingembre, la citronnelle...C'est gouteux!

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par Thalia de G le Ven 20 Avr 2012 - 14:07
Mais nan, c'est pas un subjonctif imparfait, mais plus-que-parfait, que d'aucuns, dont moi, appellent le conditionnel passé 2e forme. Ça se voit que tu es jeune. Very Happy

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par lebrudu84 le Sam 21 Avr 2012 - 11:17
Exact, plates excuses Embarassed
Il aurait fallu que je me relusse Razz

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
LadyC
Empereur

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par LadyC le Sam 21 Avr 2012 - 12:01
Et même il eût fallu. professeur Razz

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par Thalia de G le Sam 21 Avr 2012 - 13:38
La formulation de lebrudu est tout à fait correcte.
Encore un poste qui dévie. Very Happy

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par User5899 le Sam 21 Avr 2012 - 16:38
@lebrudu84 a écrit:Ahwouaf!! Very Happy "début de carrière".. j'ai 36 ans dans 4 jours et 11 ans de métier; c'était une validation pour l'agrégation interne, donc j'ai tenu mes nerfs seulement pour cela; c'eût été une inspection classique, je l'eusse envoyé valsée la dingue (ah j'adore le subjontif imparfait). En tout cas ça fait plaisir de passer pour un jeune lol!
Je croyais que la validation de l'agreg interne était une simple formalité. On en a même eu une chez nous sans visite de l'inspection.
PS Eh, jeune agrégé, "eusse envoyé", ça pas être subjonctif imparfait Very Happy On mettra ça sur le compte du choc de l'inspection. lol!
Contenu sponsorisé

Re: Comment j'ai survécu (à mon inspection)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum