Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Amaliah le Mer 18 Avr - 10:17

Quand j'ai passé l'agrég externe en T1 puis en T2, je ne me rendais pas compte que mes conditions de travail (salaire et horaires) allaient s'améliorer à ce point! J'ai passé l'agrégation comme la suite logique de mes études, en me souvenant de mes profs de prépa qui nous faisaient miroiter l'agrég comme la gloire suprême. Ce n'est qu'après quand j'ai eu une classe de moins et un salaire plus important que je me suis bien rendu compte de l'enjeu! Mais j'ai d'abord passé l'agrég par envie et fierté.

Cath, je crois pour ma part qu'un certifié en collège qui tente d'avoir l'agrég a autant de mal qu'un prof de lycée pro!

Et pour y aller de mon couplet personnel, je suis maintenant en collège depuis de nombreuses années et j'y suis bien. Il faut dire que deux ans en lycée avec notamment des Génie Mécanique (3 classes sur 4) m'ont passé l'envie d'être au lycée! Autant être dans mon collège avec mes classes de niveau où mes 3° sont bien meilleurs que les Secondes que j'ai pu avoir!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Cath le Mer 18 Avr - 12:33

@Amaliah a écrit:
Cath, je crois pour ma part qu'un certifié en collège qui tente d'avoir l'agrég a autant de mal qu'un prof de lycée pro!

Non, je ne crois pas.
La somme de travail est différente, car un certifié connait les programmes de lycée ou de collège, voire les deux. Il connait le profil des élèves.
Un plp ne connait ni le programme de collège, ni celui de lycée, ni le profil des élèves.
Et la grande majorité des plp souhaiterait rester en LP, même avec une "agrég spéciale LP". C'est pourquoi il faudrait un concours d'un autre type pour les LP, qui prenne en compte les spécificités de ce public, les programmes du LP, et qui permette de continuer à y enseigner.

Et pour ceux qui pensent que les plp ont autant de chances qu'un certifié de collège: il suffit de voir comment les collègues agrégés (ou même certifiés) s'inquiètent/paniquent en se demandant s'ils risquent d'être affectés en LP et déclarent qu'ils "ne connaissent rien au LP" et n'ont "pas été formés pour ça"...
pourquoi serait-ce différent pour un plp? Surtout que clairement, les plp préfèrent majoritairement rester en LP...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Amaliah le Mer 18 Avr - 12:41

Désolée, j'oubliais que tu parlais de l'interne (d'où la remarque sur la connaissance des programmes). Cela dit moi je ne connais que de loin les programmes de lycée.

Cependant dans ce que tu dis, quelque chose me gêne : tu dis qu'il faudrait une agrég LP qui prenne en compte les spécificités du public accueilli, mais l'agrég est un concours disciplinaire qui ne prend pas en compte la relation avec les élèves.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Cath le Mer 18 Avr - 13:32

C'est bien pour ça que j'avais mis des " ".
Il ne s'agirait évidement pas d'une agrégation: il serait illusoire de prétendre avoir le niveau d'un agrégé en lettres et en histoire et en géographie... Mais d'un autre concours, qui reconnaitrait un niveau supérieur au plp, comme l'agrég reconnait un niveau supérieur au capes (je ne vexe personne, là?).

Sinon j'ai dû mal formuler qq chose, car je n'ai jamais pensé valider les "relations " avec les élèves: simplement dans la forme de ce concours serait pris en compte la différence de ce public d'avec celui des lycées généraux.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Amaliah le Mer 18 Avr - 13:33

topela

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Cath le Mer 18 Avr - 13:34

Wink

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par lalilala le Mer 18 Avr - 14:56

cath5660 a écrit:
@Amaliah a écrit:
Cath, je crois pour ma part qu'un certifié en collège qui tente d'avoir l'agrég a autant de mal qu'un prof de lycée pro!

Non, je ne crois pas.
La somme de travail est différente, car un certifié connait les programmes de lycée ou de collège, voire les deux. Il connait le profil des élèves.
Un plp ne connait ni le programme de collège, ni celui de lycée, ni le profil des élèves.

Et la grande majorité des plp souhaiterait rester en LP, même avec une "agrég spéciale LP". C'est pourquoi il faudrait un concours d'un autre type pour les LP, qui prenne en compte les spécificités de ce public, les programmes du LP, et qui permette de continuer à y enseigner.

Et pour ceux qui pensent que les plp ont autant de chances qu'un certifié de collège: il suffit de voir comment les collègues agrégés (ou même certifiés) s'inquiètent/paniquent en se demandant s'ils risquent d'être affectés en LP et déclarent qu'ils "ne connaissent rien au LP" et n'ont "pas été formés pour ça"...
pourquoi serait-ce différent pour un plp? Surtout que clairement, les plp préfèrent majoritairement rester en LP...

Pour l'externe, pas besoin de connaître les programmes et les élèves...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par lalilala le Mer 18 Avr - 14:57

ah pardon ,j'avais pas vu non plus que tu parlais de l'interne Wink

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Celeborn le Mer 18 Avr - 16:43

@Leclochard a écrit:
Tu veux dire qu'un agrégé sera plus apte à analyser un texte et à en proposer une lecture digne du niveau exigé au lycée, alors ?
Excuse-moi, j'essaye de comprendre.

je veux dire qu'il est reconnu comme tel. Ce qui n'empêche pas le certifié de pouvoir le faire très bien (d'ailleurs, il paraît qu'il y a des certifiés qui deviennent agrégés Wink).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Celeborn le Mer 18 Avr - 16:44

@lalilala a écrit:ah pardon ,j'avais pas vu non plus que tu parlais de l'interne Wink

Pour l'interne, pas besoin de connaître les élèves et à peine besoin de connaître le programme (les objets d'étude du lycée suffisent, et les profs de collège ne sont absolument pas défavorisés… c'est dire si c'est pointu ! ^^). En lettres, du moins.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Cath le Mer 18 Avr - 16:46

@Celeborn a écrit:
@lalilala a écrit:ah pardon ,j'avais pas vu non plus que tu parlais de l'interne Wink

Pour l'interne, pas besoin de connaître les élèves et à peine besoin de connaître le programme (les objets d'étude du lycée suffisent, et les profs de collège ne sont absolument pas défavorisés… c'est dire si c'est pointu ! ^^). En lettres, du moins.

Je suis plp.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Celeborn le Mer 18 Avr - 16:54

cath5660 a écrit:
@Celeborn a écrit:
@lalilala a écrit:ah pardon ,j'avais pas vu non plus que tu parlais de l'interne Wink

Pour l'interne, pas besoin de connaître les élèves et à peine besoin de connaître le programme (les objets d'étude du lycée suffisent, et les profs de collège ne sont absolument pas défavorisés… c'est dire si c'est pointu ! ^^). En lettres, du moins.

Je suis plp.

Les plp pas davantage. Y'a un programme et des épreuves universitaires. Que tu enseignes en 6e, en Terminale L/S ou en lycée pro, la préparation est la même. La seule épreuve très vaguement professionnelle est celle de didactique à l'écrit, et en fait c'est juste un cadre théorique dans lequel tu fais des analyses de textes construites et ordonnées. En lettres du moins, je ne vois pas en quoi un PLP serait particulièrement désavantagé.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Cath le Mer 18 Avr - 17:02

@Celeborn a écrit:

Les plp pas davantage. Y'a un programme et des épreuves universitaires. Que tu enseignes en 6e, en Terminale L/S ou en lycée pro, la préparation est la même. La seule épreuve très vaguement professionnelle est celle de didactique à l'écrit, et en fait c'est juste un cadre théorique dans lequel tu fais des analyses de textes construites et ordonnées. En lettres du moins, je ne vois pas en quoi un PLP serait particulièrement désavantagé.

Ben quand même.
J'imagine que ça doit aider si on connait/pratique déjà la moitié des programmes/élèves avant même de commencer à travailler le concours...
Et ça ne change rien au fait déjà cité: un plp qui réussit l'agrég est obligé (dans les faits, si ce n'est dans les textes), de quitter le LP. Et ça, la plupart des plp n'en n'ont pas envie.
D'où l'intérêt d'un concours spécifique avec la même échelle de rémunération que celle des agrégés.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Celeborn le Mer 18 Avr - 17:29

cath5660 a écrit:
Ben quand même.
J'imagine que ça doit aider si on connait/pratique déjà la moitié des programmes/élèves avant même de commencer à travailler le concours...
Ça peut au contraire desservir, car on ne te demande pas de faire ta séquence avec tes élèves, mais un exercice abstrait.

Mais peut-être faudrait-il te renseigner sur les épreuves : tu ne sembles vraiment pas mesurer à quel point elles sont éloignées de la pratique professionnelle.

Et ça ne change rien au fait déjà cité: un plp qui réussit l'agrég est obligé (dans les faits, si ce n'est dans les textes), de quitter le LP. Et ça, la plupart des plp n'en n'ont pas envie.
D'où l'intérêt d'un concours spécifique avec la même échelle de rémunération que celle des agrégés.

Ah mais je n'ai pas dit que c'était une mauvaise idée, ça Smile
Je disais juste que pour l'agreg interne de lettres, un PLP n'était pas particulièrement défavorisé par rapport à un prof dans le général.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par alberto79 le Mer 18 Avr - 17:55

Il est à mon avis tout à fait justifié de se demander l´intérêt de l´actuel division entre certifiés et agrégés, quand on constate qu´ils peuvent exercer les mêmes fonctions dans les mêmes niveaux (CPGE inclus). Or, étant donné le faible salaire des enseignants en France par rapport à d´autres pays, le bon sens commanderait de supprimer le CAPES et le CAPLP, augmenter parallèlement le nombre de postes à l´agrégation et nommer comme agrégés tous les certifiés et PLP actuels, sans garder leur ancienneté mais en leur plaçant dans le échelon correspondant à leur salaire actuel, pour ne pas porter préjudice aux agrégés actuels.

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Mike92 le Mer 18 Avr - 18:09

je ne connais pas de certifié en CPGE en Ile de France... il est vrai que la zone est saturée en agrégés — lesquels ont tout de même besoin d'un travail certain pour enseigner correctement en CPGE, et si les élèves sont vraiment trop mécontents, il y a plainte répétée, souvent inspection.. on vous envoie ailleurs.. il est vrai que les concours à passer au bout des 2 ans sont tout sauf faciles.

Par ailleurs, pour faire les corrigés officiels des épreuves de concours, il faut quand même se démener.

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par barèges le Mer 18 Avr - 18:29

@Celeborn a écrit:
cath5660 a écrit:
Ben quand même.
J'imagine que ça doit aider si on connait/pratique déjà la moitié des programmes/élèves avant même de commencer à travailler le concours...
Ça peut au contraire desservir, car on ne te demande pas de faire ta séquence avec tes élèves, mais un exercice abstrait.



Je disais juste que pour l'agreg interne de lettres, un PLP n'était pas particulièrement défavorisé par rapport à un prof dans le général.

J'aurais tendance à confirmer, en LM. J'y suis allée sans avoir vu un lycéen depuis des années, et sans jamais avoir mis en oeuvre le programme de première. La didactique est passée à peu près, et le reste est complètement déconnecté des cours donc même en plantant cette épreuve-là on peut bien réussir le concours.
Après je me demande si l'épreuve de didactique n'est pas beaucoup moins "théorique" dans les autres matières. En physique, même à l'externe, la leçon se présente sous la forme "cours pour un niveau X".

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Cath le Mer 18 Avr - 19:27

@Celeborn a écrit:...

Disons que je pense à ça:

Agrégation interne


Épreuves orales d'admission :
Leçon portant sur un programme suivie d'un entretien qui permet au candidat de tirer parti de son expérience professionnelle. Depuis 2001 un film figure au programme, les règles qui définissent cette épreuve particulière ont été précisées dans une note de commentaire parue dans le B.O. n° 5 du 4 février 1993. 6 h de préparation, 50 minutes de passage, coefficient 6.
Explication d'un texte d'un auteur figurant au programme publié au Bulletin officiel du Ministère de l'éducation nationale. Cette explication est suivie d'une interrogation de grammaire portant sur le texte et d'un entretien avec le jury. 3 h de préparation, 50 min de passage, coefficient 8.
Commentaire d'un texte traduit appartenant aux littératures anciennes et modernes appartenant au programme de littérature générale et comparée, publié au Bulletin officiel. Le commentaire est suivi d'un entretien. 2 h de préparation, 30 min de passage, coefficient 6.

Je me dis qu'on part de moins loin quand on enseigne dans le général...
Personne n''imagine d'ailleurs que cet oral pourrait porter sur l'expérience professionnelle au LP...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Cath le Mer 18 Avr - 19:28

Enfin de toute façon, je ne voudrais pas quitter le lycée...
A nous un concours spécifique!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Invité le Mer 18 Avr - 19:45

@barèges a écrit:
@Celeborn a écrit:
cath5660 a écrit:
Ben quand même.
J'imagine que ça doit aider si on connait/pratique déjà la moitié des programmes/élèves avant même de commencer à travailler le concours...
Ça peut au contraire desservir, car on ne te demande pas de faire ta séquence avec tes élèves, mais un exercice abstrait.



Je disais juste que pour l'agreg interne de lettres, un PLP n'était pas particulièrement défavorisé par rapport à un prof dans le général.

J'aurais tendance à confirmer, en LM. J'y suis allée sans avoir vu un lycéen depuis des années, et sans jamais avoir mis en oeuvre le programme de première. La didactique est passée à peu près, et le reste est complètement déconnecté des cours donc même en plantant cette épreuve-là on peut bien réussir le concours.
Après je me demande si l'épreuve de didactique n'est pas beaucoup moins "théorique" dans les autres matières. En physique, même à l'externe, la leçon se présente sous la forme "cours pour un niveau X".

Pour la physique, cela ne concerne que la leçon de chimie (dans un concours à dominante physique), et franchement, aucun lycéen "classique" ne pourrait suivre une leçon de ce type. Le but du jeu n'est pas d'être pédagogique, mais plutôt exhaustif, sachant qu'il faut présenter plusieurs expériences et leur interprétation durant l'oral (c'est un mélange de leçon et de montage). Avoir enseigné auparavant ne procure, à mon avis, aucun avantage pour cette épreuve.


Dernière édition par Al le Mer 18 Avr - 20:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Celeborn le Mer 18 Avr - 19:49

cath5660 a écrit:
Épreuves orales d'admission :
Leçon portant sur un programme suivie d'un entretien qui permet au candidat de tirer parti de son expérience professionnelle.

L'entretien est purement « universitaire ». Je le sais : j'en sors Wink

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Cath le Mer 18 Avr - 21:19

Ok.
Je pensais naïvement que c'était pédagogique!
J'espère que tu t'en es bien sorti. trefle

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Cath le Mer 18 Avr - 21:20

(Mais bon, dit la fille qui insiste, on voudrait quand même un truc pour rester en LP, nous, les plp...)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par User5899 le Mer 18 Avr - 22:28

@Celeborn a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Pourquoi l'agrégé est-il plus légitime pour enseigner en lycée? Pour le certifié l'est-il moins?
Parce que le niveau disciplinaire reconnu à l'agrégé est + élevé, du fait de la + grande sélectivité du concours et de la nature des épreuves. Or on demande un + haut degré dans l'analyse des textes (je parle de ma discipline, là, mais c'est à mon avis généralisable) au lycée qu'au collège.
Tu veux dire qu'un agrégé propose de meilleurs cours qu'un certifié au lycée ?
Non, sinon je l'aurais écrit. Je veux dire ce que je dis.
Littéralement, et dans tous les sens Smile Wink
cath5660 a écrit:il suffit de voir comment les collègues agrégés (ou même certifiés) s'inquiètent/paniquent en se demandant s'ils risquent d'être affectés en LP et déclarent qu'ils "ne connaissent rien au LP" et n'ont "pas été formés pour ça"...
C'est surtout que, statutairement, un certifié, a fortiori un agrégé n'ont rien à faire en LP ou en SEP.
@Mike92 a écrit:je ne connais pas de certifié en CPGE en Ile de France...
Y en a-t-il ailleurs ? En prépa, normalement, l'agreg est un minimum, et aujourd'hui, beaucoup d'enseignants de CPGE sont docteurs ou au moins doctorants.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par Jul le Mer 18 Avr - 22:45

C'est un peu HS, mais je connais une personne, ni certifiée, ni agrégée, qui a enseigné pendant deux ans à l'université parce que malgré son échec à ces deux concours, il poursuivait sa thède. Donc on peut voir un peu tout.

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.

Message par alberto79 le Mer 18 Avr - 22:58

@Jul a écrit:C'est un peu HS, mais je connais une personne, ni certifiée, ni agrégée, qui a enseigné pendant deux ans à l'université parce que malgré son échec à ces deux concours, il poursuivait sa thède. Donc on peut voir un peu tout.

Jul, il n´y a que deux postes à l´université qui exigent être titulaire d´un concours de l´enseignement secondaire, PRAG et PRCE. Tous les autres, PR, MCF, ATER, Lecteur, maître de langue, contrat doctoral, contractuel et vacataire, ne l´exigent pas.
Sinon, je suis d´accord avec vous deux, Mike92 et Cripure, il y a très peu de certifiés en CPGE mais il y en a, et légalement rien n´empêche de leur placer en CPGE, comme rien n´empêche de leur affecter à l´université pour enseigner en Master 2…ce qui est beaucoup plus choquant pour moi.

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum