un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par La Jabotte le Mar 17 Avr 2012 - 23:00

Ah non, il n'y a pas que toi. En plus, il n'y a pas que ça qui me choque...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Ronin le Mar 17 Avr 2012 - 23:02

Je suis d'accord il n'y a pas que ça m'enfin c'est la base de tout le système. Donc si déjà les fondations sont foireuses je vois pas bien ce que l'on peut faire derrière...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par La Jabotte le Mar 17 Avr 2012 - 23:10

Je voulais dire : il n'y a pas que ça qui me choque dans la formation / le niveau des professeurs (primaire et secondaire). Pour le secondaire, c'est peut-être propre à certaines matières, je n'oserais pas me prononcer sur toutes. Mais j'ai par exemple l'impression qu'en EPS, les attentes étaient extrêmement hautes, et pas seulement sur les capacités physiques et pédagogiques, alors qu'on laisse obtenir le CAPES de lettres, d'histoire, de LV à des personnes qui ne maîtrisent pas vraiment la langue française à l'écrit (orthographe par exemple). Pour moi c'est grave. (Sans parler de profs qui s'adressent à des 6e mais sont infoutus d'écrire lisiblement au tableau, ça me hérisse, je dois être monomaniaque.)

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Ronin le Mar 17 Avr 2012 - 23:20

Oui, mais c'est la même chose dans le primaire. Quand j'ai commencé la première d'iufm, moi qui étais une quiche en orthographe-grammaire-conjugaison ( oui ça fait beaucoup ! ) je pensais que l'on allait me faire bosser comme un fou pour rattraper mes lacunes. Ce d'ailleurs à quoi j'aspirais...résultat : rien, nada. Au concours, seulement 4 points sur grammaire-orthographe-conjugaison. Même moi j'ai réussi à avoir 3 points. Je me demande bien comment.

Et j'ai vu des collègues encore plus mauvais que moi. Seulement 20 heures de cours en PE1 sur cette question, rien en deuxième année. affraid

Ceci étant nous n'avons eu que 6 heures de cours sur la psychologie et le développement de l'enfant ce qui m'apparaît également proprement stupéfiant pour des "professionnels" de l'enfance. La liste est longue.

Par contre j'ai passé des dizaines d'heures à lire les programmes, les BO, à analyser les manuels...pour conclure invariablement qu'ils étaient tous nuls et que nous devions tout construire nous même. En pédagogie, un seul modèle, le socio-constructivisme ou alors pas de titularisation...

C'est pourquoi je pense, comme Colette Ouzilou que l'Institution scolaire est responsable d'une bonne part de l'échec. On ne devrait pas parler d'échec scolaire mais d'échec institutionnel...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par La Jabotte le Mar 17 Avr 2012 - 23:32

Voilà.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Dinosaura le Mar 17 Avr 2012 - 23:40

@Ronin a écrit:Oui, mais c'est la même chose dans le primaire. Quand j'ai commencé la première d'iufm, moi qui étais une quiche en orthographe-grammaire-conjugaison ( oui ça fait beaucoup ! ) je pensais que l'on allait me faire bosser comme un fou pour rattraper mes lacunes. Ce d'ailleurs à quoi j'aspirais...résultat : rien, nada. Au concours, seulement 4 points sur grammaire-orthographe-conjugaison. Même moi j'ai réussi à avoir 3 points. Je me demande bien comment.

Mieux que ça, ayant passé le CRPE en même temps que le CAPES, j'eus la surprise de constater que la partie enseignement/didactique de chaque épreuve n'était qu'une manière de conformité idéologique (en clair, il fallait analyser ou construire des séances sous l'angle du socio-constructivisme).

Et j'ai vu des collègues encore plus mauvais que moi. Seulement 20 heures de cours en PE1 sur cette question, rien en deuxième année. affraid

Ceci étant nous n'avons eu que 6 heures de cours sur la psychologie et le développement de l'enfant ce qui m'apparaît également proprement stupéfiant pour des "professionnels" de l'enfance. La liste est longue.

Par contre j'ai passé des dizaines d'heures à lire les programmes, les BO, à analyser les manuels...pour conclure invariablement qu'ils étaient tous nuls et que nous devions tout construire nous même. En pédagogie, un seul modèle, le socio-constructivisme ou alors pas de titularisation...

Oui, le pluralisme pédagogique des IUFM...

C'est pourquoi je pense, comme Colette Ouzilou que l'Institution scolaire est responsable d'une bonne part de l'échec. On ne devrait pas parler d'échec scolaire mais d'échec institutionnel...

Toutafé !
Very Happy

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Dinosaura le Mar 17 Avr 2012 - 23:46

@La Jabotte a écrit:Oui oui, mais quand même, tu avoueras : des profs compétents, c'est pas un luxe.
Je suis à 100% d'accord avec Ronin. Je trouve d'ailleurs qu'on n'a pas été assez exigeant avec moi sur le contenu (sur la forme, trop, en revanche, avec leur :colere: de didactique, la construction séance, séquence, machin bidule...)

Je partage totalement ce point de vue. Je précise que je suis en histoire-géo, et que les élèves nous posent beauuuuuuucoup de questions en classe, donc ne pas avoir de culture historique (et je reconnais très humblement que j'ai nombre de lacunes, ces matières étant si vastes...) nous décrédibilise immédiatement aux yeux des élèves, ce qui rejoint la question du respect que l'on inspire du reste.

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Ronin le Mer 18 Avr 2012 - 0:28

Et ben on est trois, on pourrait monter un parti politique Very Happy

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Ergo le Mer 18 Avr 2012 - 7:42

Quatre! J'ai connaissance de personnes qui ont obtenu leur capes d'anglais en disant à l'oral qu'Elizabeth I était reine pendant la 1ère guerre mondiale (alors que leur dossier portait en plus sur la 2nde guerre mondiale).
Ou de gens qui obtiennent le capes avec un accent pathétique. Etc.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Ronin le Mer 18 Avr 2012 - 13:07

C'est malheureusement pas demain que cela va changer. Par chez moi, les profs d'iufm n'ont pas totalement disparu et n'attendent qu'une chose, refaire les même cours que ceux que j'ai subi à la prochaine génération de PE qui passera par les écoles de l'éducation de françois.

En formation capa-sh, nous avons eu, heureusement, des cours intéressants. Mais en français, nous avons eu droit à un cours de littérature jeunesse, le même qu'en PE1 par la même prof ( de lycée ) qui n'avait jamais vu un élève handicapé ou perturbé de sa vie. Puis nous avons dû construire un cours à partir d'emballages publicitaires qu'elle nous avait amené. Mon groupe a dû construire une séquence en partant de l'emballage de mikados thaïlandais. Authentique.

Cette Piufm était une des plus sévères, si ce n'est la plus vache, lors des visites de stages de titularisations.......

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par La Jabotte le Mer 18 Avr 2012 - 15:26

affraid
Que je suis heureuse de n'être que prof de lettres ! jamais je n'aurais réussi à passer le cap de l'iufm, si j'avais tenté d'être instit.


La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Li-Li le Mer 18 Avr 2012 - 15:44

Je ne sais pas si cela peut te rassurer La Jabotte mais au CAPES la grammaire est remise en avant ( l'épreuve n'est plus facultative).
Petit pas, mais bon.

Li-Li
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Dinosaura le Mer 18 Avr 2012 - 15:50

@Ronin a écrit:C'est malheureusement pas demain que cela va changer. Par chez moi, les profs d'iufm n'ont pas totalement disparu et n'attendent qu'une chose, refaire les même cours que ceux que j'ai subi à la prochaine génération de PE qui passera par les écoles de l'éducation de françois.

En formation capa-sh, nous avons eu, heureusement, des cours intéressants. Mais en français, nous avons eu droit à un cours de littérature jeunesse, le même qu'en PE1 par la même prof ( de lycée ) qui n'avait jamais vu un élève handicapé ou perturbé de sa vie. Puis nous avons dû construire un cours à partir d'emballages publicitaires qu'elle nous avait amené. Mon groupe a dû construire une séquence en partant de l'emballage de mikados thaïlandais. Authentique.

Cette Piufm était une des plus sévères, si ce n'est la plus vache, lors des visites de stages de titularisations.......

Si vous saviez combien je trouve cela désolant... Cela me rappelle la sortie de Ph. Meirieu sur l'apprentissage du français à partir de notices (même s'il a fait depuis son mea culpa). Désolant de voir que ce sont toujours les mêmes idéologues qui assurent les formations, avec les mêmes recettes inductivo-constructivistes-qui-doivent-faire-sens-pour-les-gentizaprenants, quand bien même ils sont confrontés au principe de réalité de la dysorthographie galopante, de la dys-compréhension - j'invente sans doute un mot Smile - qui en résulte, et ce, dans toutes les matières, du manque de connaissances solidement fixées (en histoire-géo par exemple, de repères chronologiques et spatiaux). Et, pas folles, les "sciences de l'éducation", pour infiltrer l'ensemble du système scolaire, frappent au coeur de celui-ci, à savoir la formation (formatage, mais bon je généralise quelque peu) des enseignants, avec la menace/pression de la non-titularisation, d'être saqué par les formateurs/IPR, de se faire pourrir en entretien (pression psychologique larvée), de n'avancer qu'à l'ancienneté etc. Cela rejoint ce que J.-P. Brighelli disait un jour dans un article de Marianne : les professeurs doivent être de la race des seigneurs (en faisant front face à toutes ces pressions, et accepter de ne pas être "reconnu" par les fossoyeurs de l'EN), ou seront des larves... Mais qu'il est difficile, qui est plus lorsqu'on est en début de carrière, de s'opposer à toutes ces pressions pédagogiques (de la part de nos administrations avec la pédagogie des projets, les machins choses transversaux et autres trucs bien chronophages et bien creux quant aux contenus ; de la part des IPR, surtout les plus dogmatiques, lors des inspections - même si pour ma part je ne l'ai encore jamais été, hormis lors de la titularisation -) ! Et si on ajoute à cela l'absence de soutien à notre autorité... Sad

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Ronin le Mer 18 Avr 2012 - 16:05

Et oui résultat la boucle est bouclée, les PE sont nuls en sortant de formation et font de la merde avec les gosses...JPB l'avait décrit, l'IUFM l'a réalisé.

Ceci étant, petit point positif quand même : ce cours de français par exemple, toute la promo était d'accord pour dire que c'était n'importe quoi, que la prof était bidon. Je pense que la confrontation au terrain et le principe de réalité ramène vite les gens sur terre. Le problème c'est que l'on perd beaucoup de temps et que ce sont les gamins qui payent les pots cassés.

Par ailleurs, autre point que je trouve lamentable. A cause de leurs âneries, ces khmers rouges de la pédagogie dégoûte durablement les jeunes enseignants de s'intéresser à la pédagogie, la vraie, de comprendre le fonctionnement cognitif des élèves etc. Or, c'est une catastrophe, car lorsque l'on a affaire aux bons interlocuteurs il y a des choses vraiment intéressantes et utiles pour les élèves. Mais après un baptême du feu pareil, la plupart des collègues envoient tout ballader et je pense que c'est une erreur.

J'ai moi-même hésité à faire la formation spécialisé, je m'étais promis de ne plus jamais remettre les pieds dans un iufm. Leur bêtise nous amène finalement à rejeter al formation continue. C'est un immense gâchis. Et pour finir j'ai du mal à admettre que cette dame ait un statut de MCF avec le salaire qui va avec, ne soit, elle, plus inspectable, et aille décider qui aura le droit d'être instit ou non alors que je pense que c'est une des plus grandes nullités que j'ai jamais vu de ma vie.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par profecoles le Mer 18 Avr 2012 - 16:34

@Ronin a écrit:Seulement 20 heures de cours en PE1 sur cette question, rien en deuxième année. affraid

Ceci étant nous n'avons eu que 6 heures de cours sur la psychologie et le développement de l'enfant ce qui m'apparaît également proprement stupéfiant pour des "professionnels" de l'enfance. La liste est longue.

Par contre j'ai passé des dizaines d'heures à lire les programmes, les BO, à analyser les manuels...pour conclure invariablement qu'ils étaient tous nuls et que nous devions tout construire nous même. En pédagogie, un seul modèle, le socio-constructivisme ou alors pas de titularisation...

C'est pourquoi je pense, comme Colette Ouzilou que l'Institution scolaire est responsable d'une bonne part de l'échec. On ne devrait pas parler d'échec scolaire mais d'échec institutionnel...
+ 1000

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par profecoles le Mer 18 Avr 2012 - 16:59

Pour ma première année d'enseignement en tant que titulaire à TD, je complétais le directeur de mon école car j'étais à mi-temps.
Nous partagions le même cahier de leçons d'étude la langue (euh, pardon, ORL à l'époque) : je m'occupais du vocabulaire et de l'orthographe, lui de la grammaire et de la conjugaison.
3ème jour de rentrée scolaire : je prends le cahier d'un élève pour corriger la leçon copiée la veille en vocabulaire et je vois par hasard qu'il a écrit en intitulé de partie de cahier "Conjuguaison". Je corrige et passe au cahier suivant. Même erreur Shocked . 3ème cahier , idem affraid . Tous les cahiers bien sûr !
J'en parle, avec beaucoup de diplomatie à mon collègue le lendemain, mettant ça sur la fatigue des directeurs en période de rentrée. "Oui, conjuguaison et alors , ça vient bien de conjuguer , non ?".
Euh ...oui.
Tout au long de l'année, il a accumulé les fautes d'orthographe, y compris sur les livrets rendus aux parents. X a plûtot bien travailler ce trimestre. Mais j'attends d'avantage d'efforts en maths.
Sur les portes de toute l'école, une affiche en gros caractères : merci de ne pas dévérouiller cette porte. Aucun enseignant n'avait réagi.
Je le lui ai signalé quand même à la veille de sa propre inspection .... qui s'est parfaitement déroulée. Mme l'IEN était enchantée de son travail (pas de notes, plein de compétences sur les livrets, de la différenciation, la musique et le sport mis en valeur ....)
Dans le milieu où nous étions, aucun parent n' a réagi.

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un article sur le système d'éducation finlandais : qu'en penser ?

Message par Ronin le Mer 18 Avr 2012 - 17:11

Pour rappel, salaire d'un IEN : entre 3300 et 3900 euros... voilà où trouver des économies...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum