Enquête sur l'attention

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ronin le Ven 20 Avr 2012 - 20:44

Bon je vais vous dire un truc qui va vous faire râler ( mais moi aussi ) y a un truc qui joue c'est le moment du dépistage. Je m'explique. Trop souvent les gamins sont envoyés consulter trop tardivement. Malheureusement, et je suis le premier à le déplorer, si les gamins étaient évalués assez tôt, en CE2 ou en CM1, on pourrait déjà mettre en place un certain nombre de choses, à commencer par des rééducations. Cela aiderait les gamins et éviterait de dire que ce s ont les méchants profs du collège qui font pas d'efforts, paski sont méchants et tout et tout.

Maintenant pourquoi ne consultent ils pas plus tôt ? et ben je sais pas trop. J'ai quand même l'impression qu'il y a des PE qui ne se rendent pas compte du retard des gamins ou qui se déchargent sur le collège. Je suis pas sûr, mais c'est rageant parce que plus c'est pris en charge tôt et massivement plus on a de chance d'aider les élèves et d'éviter qu'ils ne s'enfoncent dans l'échec. Peut-être que les parents eux-même ne s'inquiètent pas avant l'entrée au collège, je ne sais pas trop. Mais bon c'est sûr que c'est parfois du gâchis pour tout le monde.

Par ailleurs, pour ce que j'en vois, et attention je ne généralise pas je dis ça pour chez moi, je n'ai pas l'impression que les médecins scolaires soient bien formés non plus. Ni aux troubles des apprentissage, ni au travail des enseignants.

Avez-vous un vécu différent ou de bonnes relations avec les médecins scolaires ?

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ronin le Ven 20 Avr 2012 - 20:45

Quand j'écris bonnes relations je veux dire, est-ce qu'ils vous expliquent les troubles, vous conseillent ?


Dernière édition par Ronin le Ven 20 Avr 2012 - 21:18, édité 1 fois

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ergo le Ven 20 Avr 2012 - 21:05

Je n'ai jamais vu personne. Et j'apprends souvent l'existence officielle des troubles en réunions parents-profs (enfin, souvent, il faut relativiser, je suis T1). humhum
Officieusement, on le sait avant.
Mais pour donner un exemple sur ma classe de 6ème: il y aurait trois dyslexiques. Aucun des trois n'est actuellement suivi. L'un l'était encore en début d'année (suffisamment pour que j'aie le papier). Et pourtant, chacun des trois aurait besoin d'un suivi particulier.

Et l'AVSi et la PA (qui est aussi allée à la formation) m'ont sorti plein de trucs dont je n'avais jamais entendu parler: le fait de ne jamais mettre un dyslexique devant, par exemple parce qu'il est déconcentré par tous les bruits qui viennent de derrière lui.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ronin le Ven 20 Avr 2012 - 21:17

Donc pas de PAI ? pas d'infos du médecin dans le dossier scolaire ? et les parents qui parlent de troubles sur quoi ils s'appuient ? attention, je ne critique pas je cherche vraiment à comprendre. Parce que moi aussi les parents ils me disent des trucs. Si je les croyais direct j'aurais une sale image des profs de collège. Bon, moi aussi j'ai eu des classes à plus de 25 sans infos donc je sais bien qu'entre ce que me dise certains parents et la vraie vie il y a disons...une zone d'ombre, comment dire...parfois digne d'une éclipse humhum

J'ai eu aujourd'hui un exemple saisissant. Une collègue psychomotricienne vérifie le dossier d'une gamine de 3ème et me dis "ah mais je savais bien que j'en avais parlé !" elle avait vu la gamine en bilan quand elle était en 6ème. Or, le bilan était assez inquiétant pour qu'elle ait demandé aux parents de consulter un pédopsy+bilan neurologique et elle leur donne les infos et la marche à suivre. Les parents n'ont rien fait...jusqu'à il y a 3 mois. Maintenant la gamine est vraiment mal et les parents crient partout que les profs n'ont rien fait pour elle, les médecins non plus, ma collègue non plus. Résultat elle même elle en venait à douter. Résultat elle retrouve son bilan dans les archives et me dit "vraiment ils se moquent de nous". Là, face à l'inconsistance de certains parents je ne sais pas ce que l'on peut faire.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ergo le Ven 20 Avr 2012 - 21:23

@Ronin a écrit:Donc pas de PAI ? pas d'infos du médecin dans le dossier scolaire ? et les parents qui parlent de troubles sur quoi ils s'appuient ?
Pas de PAI. J'ai un PAI officiel pour une élève mais tout à fait autre chose. En ce qui concerne les 3 dys dont je parle, les parents ont fait un suivi orthophoniste pendant un temps variable (de 1 à 3/4 ans) et pour l'un d'eux, j'ai obtenu un mot de l'orthophoniste mais rien du médecin. J'ai parlé PAI à chaque parent, expliquant le dispositif et expliquant surtout que tant qu'on n'avait pas ça, rien ne nous forçait à mettre en place quoi que ce soit pour l'élève et puis voilà. (Cela dit, je ne sais pas où est le médecin scolaire. Autant, j'ai pas mal de liens avec l'assistante sociale et la dame responsable des liaisons CM2-6ème, autant le médecin scolaire, j'en ai pas vu...)

Les dossiers...pfff...l'autre jour, à l'ESS d'un élève de la même classe qui a une AVS, on a découvert que le dossier était particulièrement mince: suivi ortho arrêté en fin de CP, suivi psy arrêté en octobre dernier (il a duré 3 ans), aucun bilan global (nous l'avons demandé mais pas dit que la mère le fasse). Et au final, on n'a pas bien compris pourquoi il avait une AVS: troubles du comportement, il s'emporte facilement mais il n'y a AUCUN diagnostic dans le dossier. Shocked

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Mufab le Ven 20 Avr 2012 - 21:31

@Ronin a écrit:
Maintenant pourquoi ne consultent ils pas plus tôt ? et ben je sais pas trop. J'ai quand même l'impression qu'il y a des PE qui ne se rendent pas compte du retard des gamins ou qui se déchargent sur le collège.
Consulter qui ? (Si ce sont des orthophonistes, on les y envoie à tour de bras, je crois... Et bien avant le Ce2, au moindre doute.)

"Des PE qui se déchargent sur le collège" ? C'est-à-dire ?
(J'ai plutôt l'impression du contraire...)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ronin le Ven 20 Avr 2012 - 21:51

Donc pas de médecins scolaires, c'est quand même bizarre. Pour les ESS ce sont les enseignants référents qui devraient avoir les dossiers à jours mais ici on est à 220-250 dossiers par enseignants référents...

Je mesure la chance que j'ai ( enfin les gamins surtout) de bosser avec les pédopsys de l'hosto. Chez les enfants, le médecin est présent à chaque ESS donc il y a en plus de l'enseignant référent, un ou deux infirmier(e)s, le PE spécialisé qui suit le gamin à l'hôpital, le pédopsy. Chez les ados ce n'est pas possible car on en suit trop mais j'essaie d'y aller à chaque fois, soit avec un(e) infirmier(e) soit avec l'assistante sociale et je me charge de faire un condensé du dossier du gamin.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ronin le Ven 20 Avr 2012 - 21:52

Consulter au CRTL du coin ou en pédopsy pour que le gamin puisse être vu en fonction de ce que le médecin observe par le PE spé, l'orthophoniste, la psychologue parfois si besoin exploration en psychomotricité et neurologie.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Dhaiphi le Ven 20 Avr 2012 - 22:02

@Ronin a écrit:Maintenant pourquoi ne consultent ils pas plus tôt ? et ben je sais pas trop. J'ai quand même l'impression qu'il y a des PE qui ne se rendent pas compte du retard des gamins ou qui se déchargent sur le collège.
Pas de personnel spé en nombre suffisant et donc pas disponible.
Les dossiers, rapports, visites et contre-visites s'entassent (et se perdent...).
Les parents trainent les pieds et les mois passent.

Et on est gentil de ne pas être systématiquement "borderline" au sujet du comportement du PE lambda, merci pour lui. Very Happy

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ronin le Ven 20 Avr 2012 - 22:11

Eh on se détend j'ai parlé des consultations des parents et je crois avoir été assez clair, et sur le boulot d'instit, et sur le rôle des parents et sur la question des moyens. Ce serait bien de ne pas toujours tout prendre pour soi. Par ailleurs j'ai décris ce que j'observe chez moi, si ça trouve c'est totalement différent chez vous, c'est pour ça que je demande votre avis.

Pour ce qui est des postes spé je signale quand même pour ceux que ça intéresse que chez nous les gens se battent pas pour les prendre ces postes et que ce sont souvent des gens sans formation. Donc, si ça vous tente, venez faire un tour dans le spécialisé. D'ailleurs je sais pas pourquoi j'ai l'impression que ça fait encore plus peur que les ZEP.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Mufab le Ven 20 Avr 2012 - 22:15

@Dhaiphi a écrit:
Et on est gentil de ne pas être systématiquement "borderline" au sujet du comportement du PE lambda, merci pour lui. Very Happy

+ 1.

Moi j'ai une classe, suis pas psy.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Dhaiphi le Ven 20 Avr 2012 - 22:17

@Ronin a écrit:chez nous les gens se battent pas pour les prendre ces postes et que ce sont souvent des gens sans formation.
Chez nous aussi.
Tu comprendras donc facilement que les collègues ne sollicitent pas les conseils d'une personne que le RASED finit par envoyer et qui en sait encore moins qu'eux.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Mufab le Ven 20 Avr 2012 - 22:24

@Ronin a écrit:
Pour ce qui est des postes spé je signale quand même pour ceux que ça intéresse que chez nous les gens se battent pas pour les prendre ces postes et que ce sont souvent des gens sans formation. Donc, si ça vous tente, venez faire un tour dans le spécialisé. D'ailleurs je sais pas pourquoi j'ai l'impression que ça fait encore plus peur que les ZEP.

Oui, j'ai fait (je te l'ai déjà dit : hôpital de jour, enfant psychotiques.) Ça ne me fait pas peur, mais c'est loin, très loin, du boulot dans lequel je me retrouve : cette communication avec une classe, pendant laquelle tu oublies tout parce qu'il n'y a que le message (notionnel) que tu veux faire passer qui compte, pendant laquelle tu ne t'ennuies pas une seconde... Je crois que je ne lâcherais pas ça pour le moment.
Peut-être un jour en aurais-je marre que l'on pointe sans cesse mes manquements - pas assez de ceci, trop de cela... -ou que l'on me demande ce que je ne sais pas faire- et demanderais une formation D (je crois que c'est à ma portée, hein), mais pour le moment, je ne veux pas faire autre chose.


Dernière édition par Mufab le Ven 20 Avr 2012 - 22:30, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ronin le Ven 20 Avr 2012 - 22:29

Bon ben comme je gêne je vous laisse.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par doubledecker le Ven 20 Avr 2012 - 22:34

[quote="Mufab"]
@Ronin a écrit:

"Des PE qui se déchargent sur le collège" ? C'est-à-dire ?
(J'ai plutôt l'impression du contraire...)

=> est-ce que vous pourriez développer ou préciser un peu ce point s'il vous plait?

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par doubledecker le Ven 20 Avr 2012 - 22:36

@Ronin a écrit:Bon ben comme je gêne je vous laisse.

oh ben non alors, surtout pas, les informations que vous donnez sont plutôt très intéressantes!

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Mufab le Ven 20 Avr 2012 - 22:40

@Ronin a écrit:. Donc, si ça vous tente, venez faire un tour dans le spécialisé. D'ailleurs je sais pas pourquoi j'ai l'impression que ça fait encore plus peur que les ZEP.

Ben si c'est pour nous balancer des trucs comme ça...
J'aurais pu dire dans le même ordre d'idée : "si tu trouves qu'on fait pas assez bien, qu'on ne diagnostique pas assez tôt, et pourtant c'est tellement facile de faire quelques aménagements... retourne devant une classe..." C'est pas terrible, mais du même acabit.


Dernière édition par Mufab le Ven 20 Avr 2012 - 22:42, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Mufab le Ven 20 Avr 2012 - 22:44

@doubledecker a écrit:

=> est-ce que vous pourriez développer ou préciser un peu ce point s'il vous plait?

Non.

Mais tu peux me tutoyer, nous sommes collègues.
Non ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Dhaiphi le Ven 20 Avr 2012 - 22:54

@doubledecker a écrit:
@Mufab a écrit:
"Des PE qui se déchargent sur le collège" ? C'est-à-dire ?
(J'ai plutôt l'impression du contraire...)
=> est-ce que vous pourriez développer ou préciser un peu ce point s'il vous plait?

Ca me semble clair, mais bon... si tu veux lire ce que tu as déjà compris, je pourrais facilement me dévouer mais Mufab ne le souhaite pas...

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par izbouchka le Ven 20 Avr 2012 - 23:07

Je m’immisce... à propos de la minceur de certains dossiers en ESS ou communiqués aux enseignants.
En tant que PE ou directeur d'école, nous n'avons pas accès au dossier médical de l'enfant ; nous n'en connaissons que ce que veulent bien nous dire les parents ou les partenaires de l'ESS.
Et, que ferions-nous d'un diagnostic ? Sommes-nous si "superman", capables d'intégrer toutes les réponses à toutes les difficultés médicales rencontrées par certains enfants ? Quand on voit, dans ces ESS que chacun prêche pour sa paroisse en ayant un discours sur ce qu'il faudrait faire en classe... etc; comme si nous n'avions à enseigner (est-ce le bon mot ?) qu'à cet enfant ?

J'ai laissé tomber... trop lourd... tant pis....

izbouchka
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Nasopi le Sam 21 Avr 2012 - 9:59

nous n'avons pas accès au dossier médical de l'enfant ; nous n'en connaissons que ce que veulent bien nous dire les parents ou les partenaires de l'ESS.

J'ajoute qu'en tant que parents, on n'a pas toujours accès au dossier médical de son enfant non plus, certains psys s'y opposant : ma fille est restée quatre ans en hôpital de jour, et pendant ces quatre ans je n'ai jamais rien eu de la part de l'hôpital la concernant, même pas le plus petit diagnostic, si bien que si je m'étais contentée d'eux je n'aurais rien pu fournir ni aux maîtresses, ni à la MDPH, etc. ; en fait, les seuls éléments que j'avais à l'époque, c'était les examens (génétiques et neurologiques, entre autres) que j'avais fait faire à l'hôpital contre l'avis des médecins de l'hôpital de jour, ainsi que le compte-rendu du CRA (où j'avais emmené ma fille, contre l'avis des médecins de l'hôpital de jour encore une fois). Ce sont ces derniers éléments qui m'ont permis d'obtenir un diagnostic, un dossier à la MDPH, une AVS, d'informer un peu les maîtresses sur le handicap dont elle souffrait, etc...

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par LadyC le Sam 21 Avr 2012 - 10:03

Nasopi, mais c'est INVRAISEMBLABLE ! affraid affraid affraid
Mais quelle raison invoquent-ils pour ce traitement des parents ? J'ai du mal à en croire mes yeux... (et légalement, comment est-ce simplement possible ? non, je n'en reviens pas...)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Nasopi le Sam 21 Avr 2012 - 10:18

Aucune idée, LadyC, mais je peux te dire qu'ils m'ont bien torturée, pendant quatre ans (je voulais savoir, moi Sad ).
Toutes les démarches que j'ai faites, c'est parce que vu qu'ils ne répondaient jamais à aucune de mes questions, j'ai fini par aller sur internet, en désespoir de cause, afin de demander aux autres parents ce qu'il fallait faire ; c'est eux qui m'ont dit les examens à demander, les démarches administratives à faire auprès de la MDPH, qui m'ont appris l'existence des CRA, et qui m'ont fait comprendre que la plupart des parents vivaient le même calvaire que moi.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par LadyC le Sam 21 Avr 2012 - 10:43

C'est incompréhensible et scandaleux.
Comment peut-on traiter des parents comme ça ?
Bref, je ne peux que répéter mon ahurissement et mon indignation.
fleurs pour ce que tu as subi (et ce que tu vis aujourd'hui encore, car ça ne doit pas être facile tous les jours...)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Ergo le Sam 21 Avr 2012 - 10:52

affraid
Que moi je n'aie pas accès au dossier médicale en tant qu'enseignante, je trouve ça normal (je sais déjà trop de choses personnelles sur eux... Sad) mais les parents, tout de même...Nasopi: fleurs

@Ronin a écrit:Pour les ESS ce sont les enseignants référents qui devraient avoir les dossiers à jours mais ici on est à 220-250 dossiers par enseignants référents...
Oui, c'est le problème qu'on a eu; l'enseignante référente m'a indiquée ce qu'on était censé faire pour cet élève en tant qu'enseignants (toute une liste de recommandations, de la hiérarchie des consignes à l'utilisation de supports concrets etc., des trucs que j'associais à l'enseignement adapté d'ailleurs) et je n'ai pas pu m'empêcher de lui dire: "Comment se fait-il qu'on ne sache ça que maintenant alors que nous sommes au mois d'avril et que pour sa 6ème...c'est un peu tard...".
Et là, effectivement, elle m'a parlé du nombre de dossiers...

Mais ici, à l'ESS, il y a l'enseignant référent, PA ou CDE, CPE, PP, parent et enfant, AVSi. Aucun membre du corps médical.

Et c'est d'ailleurs pendant cette ESS qu'on s'est rendu compte que le dossier était incomplet, enseignante référente comprise (a priori). On a donc orienté la mère vers un hôpital de jour pour faire un bilan global. Mais je doute qu'elle le fasse, même au risque de perdre l'AVSi.

Le problème, c'est que du coup, pour cet élève, nous, on a considéré au début d'année que c'était suivi par la MDPH et donc sous contrôle et que manifestement, ce n'est pas le cas - ce qui fait qu'on l'a exclu des tests segpa alors qu'en fait... humhum

Et quand je vois le nombre de choses qu'il faudrait faire pour cet élève, en plus du nombres de choses qu'il faudrait faire pour cet élève de la classe dyslexique, et le nombre de choses qu'il faut faire dans le PAI de cette autre élève et, et, et...ben même s'ils ne sont que 20, ce n'est pas possible. Car ce problème se retrouve dans mes 4 autres niveaux (6 autres classes...). Et je ne parle pas des enseignants d'Arts Plastiques ou d'Education Musicale qui se tapent 18 classes...


Dernière édition par Ergo le Sam 21 Avr 2012 - 17:29, édité 1 fois

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enquête sur l'attention

Message par Mufab le Sam 21 Avr 2012 - 11:23

@izbouchka a écrit:Je m’immisce... à propos de la minceur de certains dossiers en ESS ou communiqués aux enseignants.
En tant que PE ou directeur d'école, nous n'avons pas accès au dossier médical de l'enfant ; nous n'en connaissons que ce que veulent bien nous dire les parents ou les partenaires de l'ESS.
Et, que ferions-nous d'un diagnostic ? Sommes-nous si "superman", capables d'intégrer toutes les réponses à toutes les difficultés médicales rencontrées par certains enfants ? Quand on voit, dans ces ESS que chacun prêche pour sa paroisse en ayant un discours sur ce qu'il faudrait faire en classe... etc; comme si nous n'avions à enseigner (est-ce le bon mot ?) qu'à cet enfant ?
J'ai laissé tomber... trop lourd... tant pis....

Il m'arrive de me demander (honteusement, d'ailleurs, car j'ai parfaitement intégré que si un élève ne suit/réussit/progresse pas dans ma classe, c'est entièrement de ma responsabilité) quel bénéfice, autre que social, peut tirer d'une classe ordinaire, à l'effectif chargé, un enfant qui ne reçoit pas le discours collectif (qu'il soit magistral ou dans l'interaction avec le groupe), oral ou écrit.
Je sais bien qu'il existe beaucoup de moments de guidage individuel, où l'on se rend disponible, où l'on doit différencier complètement les tâches parce que l'on a des enfants qui ne peuvent pas effectuer la tâche collective.
Ainsi, il m'est arrivé -et m'arrive encore- de faire de la lecture niveau début de CP, et même du graphisme niveau moyenne section, avec des élèves de ma classe de Ce2, pendant que les autres travaillent en autonomie (ce qu'ils trouvent dur, car il n'est pas question pour moi de leur filer un coloriage pour pouvoir me transformer en maître E auprès de certains de leurs camarades, et surtout sur le temps de classe).
Donc je me demande, toujours aussi honteusement, si on n'est pas en train de léser tout le monde, avec ces intégrations économiques : et les élèves lambda - qui auraient également besoin de mon aide individuelle ponctuelle- et les élèves en grande difficulté - pour des raisons qui finalement ne me concernent que de très loin : je ne fais que constater leur impossibilité à suivre le mouvement- à qui je ne peux donner que des miettes de mon temps.

Je pense que cette situation n'est tenable sur le long terme que parce que les instits ont du mal, en général, et moi la première, à s'avouer vaincus sur le plan pédagogique, et d'autre part parce qu'il y a une pression morale et une certaine idée de la laïcité qui nous poussent à croire que tous les enfants sont scolarisables en grand groupe et dans leur classe d'âge - ce qui est vrai, peut-être, mais pas à temps plein, pour certains.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum