Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Spinoza1670 le Jeu 26 Avr 2012 - 17:48

cath5660 a écrit:C'est très intéressant de vous lire, même pour moi qui n'y connait rien.
Je cite souvent à mes élèves une expérience qui avait menée il y a au moins 30 ans aux États-Unis, dans laquelle une classe d'étudiants était divisée en 3 groupe: le 1° révisait "d'un coup", le 2° en deux fois: apprenait puis révisait (je crois) et le 3° revoyait par petits bouts en révisant régulièrement.
On a comparé ensuite les résultats à l'examen des trois groupes: c'est (bien sûr) le 3° qui obtenu les meilleures notes.
L'extrait de Wettstein-Badour (connais pas) que j'ai lu plus haut explique bien cela.

quelques textes d'elle ici : http://dr-wettstein-badour-parcours.blogspot.fr/

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Sapotille le Jeu 26 Avr 2012 - 18:03

@Avril69 a écrit:
On peut les utiliser pour tout: on écrit les mots de vocabulaire sur des cartes de petit format, et sur des fiches plus grandes, on résume des questions entières d'histoire, de grammaire, etc.


Je me demande s'il n'y avait quelque chose de très semblable pour les classes Freinet.

Il me semble me souvenir que parmi les trésors poussiéreux trouvés dans les placards de ma petite école de campagne, j'avais trouvé des boites pleines de fiches jaunies qui pouvaient bien être des soeurs jumelles de celles-ci.

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Avril69 le Jeu 26 Avr 2012 - 18:29

@Sapotille a écrit:
@Avril69 a écrit:
On peut les utiliser pour tout: on écrit les mots de vocabulaire sur des cartes de petit format, et sur des fiches plus grandes, on résume des questions entières d'histoire, de grammaire, etc.


Je me demande s'il n'y avait quelque chose de très semblable pour les classes Freinet.

Il me semble me souvenir que parmi les trésors poussiéreux trouvés dans les placards de ma petite école de campagne, j'avais trouvé des boites pleines de fiches jaunies qui pouvaient bien être des soeurs jumelles de celles-ci.
Si à l'arrière de ces fiches figure toujours une question ou un mot de vocabulaire, dans ce cas il s'agit bien du système Leitner !

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Avril69 le Jeu 26 Avr 2012 - 18:31

@midjie a écrit:Excellent, ce système !!
Va falloir que je réfléchisse à un moyen d'adapter ça à ma classe de l'an prochain...
Merci pour l'info en tout cas.
J'ajoute que les fiches manuscrites ou du moins celles qu'on peut manipuler pour de vrai sont largement supérieures à celles qui existent sous forme de logiciels informatiques à utiliser sur un ordinateur ou en ligne.
Si vous avez peur que les élèves fassent des erreurs, il est néanmoins possible de les pré-imprimer.


Dernière édition par Avril69 le Jeu 26 Avr 2012 - 18:42, édité 1 fois

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Sapotille le Jeu 26 Avr 2012 - 18:36

@Avril69 a écrit:
@Sapotille a écrit:
@Avril69 a écrit:
On peut les utiliser pour tout: on écrit les mots de vocabulaire sur des cartes de petit format, et sur des fiches plus grandes, on résume des questions entières d'histoire, de grammaire, etc.


Je me demande s'il n'y avait quelque chose de très semblable pour les classes Freinet.

Il me semble me souvenir que parmi les trésors poussiéreux trouvés dans les placards de ma petite école de campagne, j'avais trouvé des boites pleines de fiches jaunies qui pouvaient bien être des soeurs jumelles de celles-ci.
Si à l'arrière de ces fiches figure toujours une question ou un mot de vocabulaire, dans ce cas il s'agit bien du système Leitner !

Je me souviens qu'il y avait des boites de 2 couleurs.
Dans certaines, un problème, ou quelques opérations, ou un exercice d'orthographe... et j'avais utilisé ces boites-là.
Mais dans les boites de l'autre couleur ???
Mystère !!! je ne me souviens plus parce que je ne les avais pas utilisées !!! Embarassed

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Avril69 le Jeu 26 Avr 2012 - 18:45

@Sapotille a écrit:
@Avril69 a écrit:
@Sapotille a écrit:
@Avril69 a écrit:
On peut les utiliser pour tout: on écrit les mots de vocabulaire sur des cartes de petit format, et sur des fiches plus grandes, on résume des questions entières d'histoire, de grammaire, etc.


Je me demande s'il n'y avait quelque chose de très semblable pour les classes Freinet.

Il me semble me souvenir que parmi les trésors poussiéreux trouvés dans les placards de ma petite école de campagne, j'avais trouvé des boites pleines de fiches jaunies qui pouvaient bien être des soeurs jumelles de celles-ci.
Si à l'arrière de ces fiches figure toujours une question ou un mot de vocabulaire, dans ce cas il s'agit bien du système Leitner !

Je me souviens qu'il y avait des boites de 2 couleurs.
Dans certaines, un problème, ou quelques opérations, ou un exercice d'orthographe... et j'avais utilisé ces boites-là.
Mais dans les boites de l'autre couleur ???
Mystère !!! je ne me souviens plus parce que je ne les avais pas utilisées !!! Embarassed
Si les boîtes avaient 5 compartiments, tu peux être sûre que c'était ça.

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Sapotille le Jeu 26 Avr 2012 - 18:53



@Avril69 a écrit:
@Sapotille a écrit:
Si les boîtes avaient 5 compartiments, tu peux être sûre que c'était ça.

Non, ce n'était pas ça puisqu'il y avait 5 ou 6 boîtes d'une couleur et 5ou 6 boites d'une autre couleur !

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par doublecasquette le Jeu 26 Avr 2012 - 19:27

@izbouchka a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@izbouchka a écrit:Cependant, il y a toujours des instits qui sont persuadés que c'est ça qui marche (ils sont aveugles et sourds : je suis d'accord)..


Bof ! On en est tous un peu là, tu sais...
Les uns, c'est l'ORL, les autres, ce sont les avantages de l'inclusion des élèves en grande difficulté, d'autres encore les dangers de l'écriture cursive en GS ! Faut pas être sectaire et considérer que malgré ces petits travers, on pense tous la même chose en fait...


Je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression que tu m'en veux ? Suspect

Quelle drôle d'idée ! Je ne t'en veux absolument pas, voyons... fleurs Je ne te même connais pas.
En revanche, ayant eu très souvent au cours de ma carrière des élèves que je suivais de la GS au CM2, j'avoue que j'ai été un peu interloquée par le côté catégorique de ton affirmation au sujet de l'apprentissage de l'écriture liée en GS. Shocked

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Spinoza1670 le Jeu 26 Avr 2012 - 19:30

Un truc pour la dictée que propose un certain bernard sur Bonnet d'âne : http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2008/09/14/colleges-en-feu.html#comments
Ce n'est pas la boîte Leitner, mais c'est tout de même un peu comparable aux cartes mémoires (rappel : http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_m%C3%A9moire_%28apprentissage%29).
D'ailleurs, merci pour les liens et textes précédents sur la mémoire, c'est très intéressant.
bernard a écrit:J’ai lu ces dictées de seconde avec toutes ces fautes.
Que faire ?
En seconde je ne sais pas mais en CM2 je me souviens.
J’ai envie de dire ce que je fis pendant des années au CM2, recevant chaque année de 25 à 32 élèves qui faisaient TOUS des tonnes de fautes dans leurs dictées et dans tout ce qu’ils écrivaient, les recevant de collègues qui sauf exception, se moquaient de l’orthographe comme de leur première chemise."C’était comme ça, on n’allait pas s’ennuyer avec ça, il y avait des choses plus modernes à faire".
Je fis cela un peu en cachette des collègues et surtout des inspecteurs qui ne m’avaient pas trop à la bonne. Peut-être ai-je eu tort de ne pas lutter plus collectivement et ouvertement.
Dès la première semaine, je constatais ( on ne sait jamais) le désastre en faisant une dictée et en leur faisant écrire quelque chose.
1 Je leur demandais d’avoir un petit carnet sur lequel ils allaient copier 300 mots que je choisissais.
Chaque soir, chez eux, ils devaient copier sur une petite (écologie) feuille volante 1 fois seulement les mots 1 3 7 13 21 31 etc ou 2 4 8 14 22 32 etc ou 3 5 9 15 23 33 etc.
Chaque matin ils déposaient leur petite feuille volante sur le bureau. Il me voyait jeter à la poubelle les feuilles bien écrites et garder les feuilles fautives.
Ils surent rapidement que le travail mal fait serait à refaire à la récré ou avant de partir le soir. Rapidement, 99% des feuilles étaient bien écrites. On faisait ça toute l’année, tous les trois jours, sans se plaindre de la monotonie de la chose.Ca leur prenait 5/10 mn le soir chez eux.

2 Je leur demandais souvent d’écrire des textes, des suites, des débuts, des milieux, des rédactions traditionnelles, etc, etc .
La première fois, avec mon crayon rouge, chez moi, je lisais le texte sans voir les fautes d’orthographe et je ne corrigeais ou invitais à la correction que sur les fautes de français, la ponctuation, les tournures, les sujets inversés, le vocabulaire. Je mettais la note, pas beaucoup de rouge bonne note, beaucoup de rouge mauvaise note. Je faisais ça pendant deux semaines.
La troisième semaine, changement, première correction chez moi stylo rouge puis la note.
Puis aussitôt deuxième correction chez moi stylo noir l’orthographe et puis la note.
L’élève était surpris d’avoir 8/10 en texte et 0/10 en orthographe.
Je lui expliquais qu’il serait bien qu’ils aient 10/10 aux deux notes.
En plus, on avait un code. Quand je mettais en noir une petite étoile * à un mot de son texte mal orthographié exemple vous avait au lieu de vous avez, l’élève savait qu’il devait mettre dans son enveloppe rouge : vous avez, avez-vous, vous n’avez pas, je vous avais dit).
Chaque soir, l’élève devait chez soi copier 1 fois ses mots de l’enveloppe rouge sur une petite feuille volante.
Le matin, il déposait sa petite feuille. Je jetais ou je gardais pour réparation.
Au bout d’une semaine, dictée en classe des enveloppes rouges, je te dicte tes mots puis tu me dictes les miens par table de deux.
Les mots bien écrits, on les passe dans une enveloppe verte, les mots mal écrits, on les garde dans la rouge et rebelote le soir chez soi au travail, on copie une fois.
Les enveloppes vertes, c’était moi qui les détenais.
Toutes les trois semaines, dictée de l’enveloppe verte. Là ce qui est bien écrit, à la poubelle. Ce qui est mal écrit dans l’enveloppe rouge. La joie de ceux qui mettaient tout à la poubelle. La poubelle devenait une star.
Eh bien on bout de deux mois de ce traitement, les dictées et les textes étaient pris au sérieux et tout le monde progressait, sauf un ou deux qui avaient des problèmes auxquels je ne pouvais pas grand chose.
Ce système roulait tout seul, leur prenait 15 minutes en tout le soir chez eux, mais je n’avais pas le droit à ces travaux du soir "esclavagistes", alors ,je ne le criais pas sur les toits.
Les parents adoraient. Je leur disais chut!!!!!
Ca me donnait pas mal de travail, mais j’étais là pour ça.

Tout cela je ne l’avais pas inventé, je l’avais lu dans un livre dont je ne me rappelle plus l’auteur et j’avais arrangé/simplifié ça à mon idée.

Ecrit par : bernard | 22 septembre 2008

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Avril69 le Jeu 26 Avr 2012 - 19:35

@Spinoza1670 a écrit:Un truc pour la dictée que propose un certain bernard sur Bonnet d'âne : http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2008/09/14/colleges-en-feu.html#comments
Ce n'est pas la boîte Leitner, mais c'est tout de même un peu comparable aux cartes mémoires (rappel : http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_m%C3%A9moire_%28apprentissage%29).
D'ailleurs, merci pour les liens et textes précédents sur la mémoire, c'est très intéressant.
bernard a écrit:J’ai lu ces dictées de seconde avec toutes ces fautes.
Que faire ?
En seconde je ne sais pas mais en CM2 je me souviens.
J’ai envie de dire ce que je fis pendant des années au CM2, recevant chaque année de 25 à 32 élèves qui faisaient TOUS des tonnes de fautes dans leurs dictées et dans tout ce qu’ils écrivaient, les recevant de collègues qui sauf exception, se moquaient de l’orthographe comme de leur première chemise."C’était comme ça, on n’allait pas s’ennuyer avec ça, il y avait des choses plus modernes à faire".
Je fis cela un peu en cachette des collègues et surtout des inspecteurs qui ne m’avaient pas trop à la bonne. Peut-être ai-je eu tort de ne pas lutter plus collectivement et ouvertement.
Dès la première semaine, je constatais ( on ne sait jamais) le désastre en faisant une dictée et en leur faisant écrire quelque chose.
1 Je leur demandais d’avoir un petit carnet sur lequel ils allaient copier 300 mots que je choisissais.
Chaque soir, chez eux, ils devaient copier sur une petite (écologie) feuille volante 1 fois seulement les mots 1 3 7 13 21 31 etc ou 2 4 8 14 22 32 etc ou 3 5 9 15 23 33 etc.
Chaque matin ils déposaient leur petite feuille volante sur le bureau. Il me voyait jeter à la poubelle les feuilles bien écrites et garder les feuilles fautives.
Ils surent rapidement que le travail mal fait serait à refaire à la récré ou avant de partir le soir. Rapidement, 99% des feuilles étaient bien écrites. On faisait ça toute l’année, tous les trois jours, sans se plaindre de la monotonie de la chose.Ca leur prenait 5/10 mn le soir chez eux.

2 Je leur demandais souvent d’écrire des textes, des suites, des débuts, des milieux, des rédactions traditionnelles, etc, etc .
La première fois, avec mon crayon rouge, chez moi, je lisais le texte sans voir les fautes d’orthographe et je ne corrigeais ou invitais à la correction que sur les fautes de français, la ponctuation, les tournures, les sujets inversés, le vocabulaire. Je mettais la note, pas beaucoup de rouge bonne note, beaucoup de rouge mauvaise note. Je faisais ça pendant deux semaines.
La troisième semaine, changement, première correction chez moi stylo rouge puis la note.
Puis aussitôt deuxième correction chez moi stylo noir l’orthographe et puis la note.
L’élève était surpris d’avoir 8/10 en texte et 0/10 en orthographe.
Je lui expliquais qu’il serait bien qu’ils aient 10/10 aux deux notes.
En plus, on avait un code. Quand je mettais en noir une petite étoile * à un mot de son texte mal orthographié exemple vous avait au lieu de vous avez, l’élève savait qu’il devait mettre dans son enveloppe rouge : vous avez, avez-vous, vous n’avez pas, je vous avais dit).
Chaque soir, l’élève devait chez soi copier 1 fois ses mots de l’enveloppe rouge sur une petite feuille volante.
Le matin, il déposait sa petite feuille. Je jetais ou je gardais pour réparation.
Au bout d’une semaine, dictée en classe des enveloppes rouges, je te dicte tes mots puis tu me dictes les miens par table de deux.
Les mots bien écrits, on les passe dans une enveloppe verte, les mots mal écrits, on les garde dans la rouge et rebelote le soir chez soi au travail, on copie une fois.
Les enveloppes vertes, c’était moi qui les détenais.
Toutes les trois semaines, dictée de l’enveloppe verte. Là ce qui est bien écrit, à la poubelle. Ce qui est mal écrit dans l’enveloppe rouge. La joie de ceux qui mettaient tout à la poubelle. La poubelle devenait une star.
Eh bien on bout de deux mois de ce traitement, les dictées et les textes étaient pris au sérieux et tout le monde progressait, sauf un ou deux qui avaient des problèmes auxquels je ne pouvais pas grand chose.
Ce système roulait tout seul, leur prenait 15 minutes en tout le soir chez eux, mais je n’avais pas le droit à ces travaux du soir "esclavagistes", alors ,je ne le criais pas sur les toits.
Les parents adoraient. Je leur disais chut!!!!!
Ca me donnait pas mal de travail, mais j’étais là pour ça.

Tout cela je ne l’avais pas inventé, je l’avais lu dans un livre dont je ne me rappelle plus l’auteur et j’avais arrangé/simplifié ça à mon idée.

Ecrit par : bernard | 22 septembre 2008
C'est super, mais quel boulot pour le prof !
Au moins dans le système Leitner, l'élève prend en charge l'apprentissage de ses leçons de façon beaucoup plus autonome.

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par doublecasquette le Jeu 26 Avr 2012 - 19:35

@Sapotille a écrit:

@Avril69 a écrit:
@Sapotille a écrit:
Si les boîtes avaient 5 compartiments, tu peux être sûre que c'était ça.

Non, ce n'était pas ça puisqu'il y avait 5 ou 6 boîtes d'une couleur et 5ou 6 boites d'une autre couleur !

C'étaient les fichiers auto-correctifs ou le fichier scolaire coopératif.
Les élèves inscrivaient un nombre de fiches de français ou de calcul chaque semaine sur leur plan de travail et disposaient d'un moment chaque jour pour s'avancer. En fin de semaine, ils validaient avec le maître les fiches qu'ils avaient réussies.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Avril69 le Jeu 26 Avr 2012 - 19:37

@doublecasquette a écrit:
@Sapotille a écrit:

@Avril69 a écrit:
@Sapotille a écrit:
Si les boîtes avaient 5 compartiments, tu peux être sûre que c'était ça.

Non, ce n'était pas ça puisqu'il y avait 5 ou 6 boîtes d'une couleur et 5ou 6 boites d'une autre couleur !

C'étaient les fichiers auto-correctifs ou le fichier scolaire coopératif.
Les élèves inscrivaient un nombre de fiches de français ou de calcul chaque semaine sur leur plan de travail et disposaient d'un moment chaque jour pour s'avancer. En fin de semaine, ils validaient avec le maître les fiches qu'ils avaient réussies.
ça existe encore quelque part ?

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par doublecasquette le Jeu 26 Avr 2012 - 19:41

Tu tapes "Fichiers autocorrectifs Freinet" sur Google et tu trouves les récents. Pour les plus anciens, je pense qu'il faut faire les vide-greniers et les sites de vente de matériel d'occasion.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Avril69 le Jeu 26 Avr 2012 - 19:44

@doublecasquette a écrit:Tu tapes "Fichiers autocorrectifs Freinet" sur Google et tu trouves les récents. Pour les plus anciens, je pense qu'il faut faire les vide-greniers et les sites de vente de matériel d'occasion.
Et qu'est-ce que tu en penses, DC ? ça m'intéresserait d'avoir ton avis.

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par doublecasquette le Jeu 26 Avr 2012 - 19:58

@Avril69 a écrit:
@doublecasquette a écrit:Tu tapes "Fichiers autocorrectifs Freinet" sur Google et tu trouves les récents. Pour les plus anciens, je pense qu'il faut faire les vide-greniers et les sites de vente de matériel d'occasion.
Et qu'est-ce que tu en penses, DC ? ça m'intéresserait d'avoir ton avis.

J'en ai utilisé un (orthographe niveau CE, début des années 90, je crois) avec une élève que j'avais en aide perso.
Elle aimait bien le principe et travaillait vraiment sans renâcler. C'est un principe que les enfants aiment bien et, comme le disait Freinet dans ses bouquins, le maître est plutôt là pour empêcher l'élève de surestimer ses capacités et de vouloir trop en faire.

Quelque chose qu'il faut savoir, c'est que chez Freinet, tu n'auras quasiment aucune terminologie grammaticale. Les élèves travaillent pas imitation d'une structure de base sans avoir forcément à dire que là, ils mettent les noms communs au pluriel ou que là, ils distinguent le verbe avoir au présent de la préposition à.

Quant au résultat, s'il n'y a rien d'autre en acquisition de l'orthographe (ni correction orthographique collective de textes longs, dictées ou rédactions), ni travail individuel où l'élève doit écrire seul et sans fautes (rédaction ou dictée), c'est comme tout le reste : du bouffe-fiches sans intérêt puisque l'élève travaille "à vide".

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Avril69 le Jeu 26 Avr 2012 - 20:15

@doublecasquette a écrit:
@Avril69 a écrit:
@doublecasquette a écrit:Tu tapes "Fichiers autocorrectifs Freinet" sur Google et tu trouves les récents. Pour les plus anciens, je pense qu'il faut faire les vide-greniers et les sites de vente de matériel d'occasion.
Et qu'est-ce que tu en penses, DC ? ça m'intéresserait d'avoir ton avis.

J'en ai utilisé un (orthographe niveau CE, début des années 90, je crois) avec une élève que j'avais en aide perso.
Elle aimait bien le principe et travaillait vraiment sans renâcler. C'est un principe que les enfants aiment bien et, comme le disait Freinet dans ses bouquins, le maître est plutôt là pour empêcher l'élève de surestimer ses capacités et de vouloir trop en faire.

Quelque chose qu'il faut savoir, c'est que chez Freinet, tu n'auras quasiment aucune terminologie grammaticale. Les élèves travaillent pas imitation d'une structure de base sans avoir forcément à dire que là, ils mettent les noms communs au pluriel ou que là, ils distinguent le verbe avoir au présent de la préposition à.

Quant au résultat, s'il n'y a rien d'autre en acquisition de l'orthographe (ni correction orthographique collective de textes longs, dictées ou rédactions), ni travail individuel où l'élève doit écrire seul et sans fautes (rédaction ou dictée), c'est comme tout le reste : du bouffe-fiches sans intérêt puisque l'élève travaille "à vide".
Merci DC, c'est effectivement ce que je pressentais.
J'ai regardé sur le net, ce sont simplement des exercices en fiches avec les réponses au dos. Ça existe aussi chez d'autres éditeurs, mais c'est en général assez simpliste là aussi.
Pour l'orthographe, il faut de toute façon une approche à faisceaux multiples, avec dictées et rédactions, c'est sûr.

J'ai d'ailleurs l'impression que si l'on commence à redonner une certaine importance à la dictée, on sous-estime encore complètement le rôle de la rédaction dans l'apprentissage de l'orthographe !

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par doublecasquette le Jeu 26 Avr 2012 - 20:21

Bah oui, puisqu'on considère qu'au "premier jet", les élèves ont le droit d'écrire sans réfléchir une seule seconde à l'orthographe et à la ponctuation de ce qu'ils écrivent pour "libérer l'expression"... Crying or Very sad

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Spinoza1670 le Jeu 26 Avr 2012 - 21:38

En pièce jointe, un texte d'Irénée Carré de 1874 sur la dictée. Je ne l'ai pas lu, mais cela devrait être bien, normalement. C'est extrait de son recueil de texte Essais de pédagogie pratique disponible sur gallica/bnf : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1089599.r=cours+de+style+et+de+composition.langFR
Fichiers joints
dictée carré.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(410 Ko) Téléchargé 8 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par adelaideaugusta le Ven 27 Avr 2012 - 12:18

@Spinoza1670 a écrit:En pièce jointe, un texte d'Irénée Carré de 1874 sur la dictée. Je ne l'ai pas lu, mais cela devrait être bien, normalement. C'est extrait de son recueil de texte Essais de pédagogie pratique disponible sur gallica/bnf : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1089599.r=cours+de+style+et+de+composition.langFR
Je trouve le texte très beau, mais ce qui est préconisé est difficile à appliquer de nos jours : la langue française est toujours aussi difficile qu'en 1873, (à part quelques simplifications d'orthographe et quelques suppressions de temps qui n'apportent pas grand-chose), et le temps qui est consacré à son étude s'est réduit comme peau de chagrin.
Combien d'heures quotidiennes sont-elles consacrées à l'étude du français en primaire ?
Ce texte est à rapprocher de celui de Claude Duneton.
Adélaïde.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Avril69 le Sam 28 Avr 2012 - 17:02

@doublecasquette a écrit:Bah oui, puisqu'on considère qu'au "premier jet", les élèves ont le droit d'écrire sans réfléchir une seule seconde à l'orthographe et à la ponctuation de ce qu'ils écrivent pour "libérer l'expression"... Crying or Very sad
Dans ce cas, cela ne sert effectivement à rien. C'est justement parce qu'il demande une concentration accrue que l'exercice de la rédaction est utile et enrichissant.
Aujourd'hui, beaucoup d'enfants ne font plus de rédactions en primaire (ou alors des simulacres de livres écrits en commun) et certains ne commencent réellement qu'à partir de la 4ème, et encore... Shocked

Quel gâchis, alors qu'on peut commencer dès le CP, en donnant du vocabulaire et un canevas, comme cela se pratique d'ailleurs dans de nombreux pays !

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNPI-FSU et Educavox diffusent l'opinion d'Evelyne Charmeux : "Non non, la dictée n'est pas la solution !"

Message par Avril69 le Sam 28 Avr 2012 - 17:04

@Spinoza1670 a écrit:En pièce jointe, un texte d'Irénée Carré de 1874 sur la dictée. Je ne l'ai pas lu, mais cela devrait être bien, normalement. C'est extrait de son recueil de texte Essais de pédagogie pratique disponible sur gallica/bnf : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1089599.r=cours+de+style+et+de+composition.langFR
Très intéressant Spinoza, merci.

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum