Reformulation sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reformulation sujet

Message par miss terious le Mar 13 Jan 2009 - 22:49

Désolée, j'édite volontairement le titre pour tenter d'attirer votre attention sur mon souci. J'aimerais bcp bcp bcp obtenir votre aide. La question est dans le 4° message. MERCI D'AVANCE

Pour le brevet blanc, je suis en train de concevoir un sujet à partir d'un extrait de L'Assommoir. Il s'agit d'un extrait du chapitre III, lorsque la noce se rend au Louvre. Or, pour la rédac', je souhaiterais que les élèves rédigent une sorte de texte d'imitation ds lequel ils mèleraient narration - description - dialogues. Le souci réside dans la formulation (passage souligné) ; comment diriez-vous, vous ? Voilà ce que j'ai pour l'instant, mais ça ne me plait pas : "rédigez une scène dans laquelle un groupe de personnes se retrouvent dans un endroit qui ne leur est pas coutumier (je veux faire comprendre : "où ils font tache", avec lequel ils sont en décalage, où ils ne sont pas à leur place...). Vous rédigerez votre narration au système du passé, en point de vue omniscient. Vous y insèrerez descriptions et dialogues. Votre scène sera bien délimitée (début et fin explicites)."
Merci d'avance pour l'aide que vous pourrez m'apporter.


Dernière édition par eaudere le Jeu 5 Fév 2009 - 20:12, édité 1 fois

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par Carabas le Mer 14 Jan 2009 - 0:40

un endroit dont ils n'ont pas l'habitude? qu'ils découvrent pour la première fois? dont ils ne connaissent pas les codes?

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par henriette le Mer 14 Jan 2009 - 0:54

J'imagine qu'il peut aussi bien s'agir de gros richards en banlieue que de citadins à la campagne ?
Peut-être quelque chose comme : "un groupe de personnes dont vous aurez soin de définir le milieu social d'origine
se retrouve dans un endroit complètement différent de celui où elles vivent/qu'elles
fréquentent habituellement/dont elles ont l'habitude/qu'elles connaissent."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par miss terious le Jeu 5 Fév 2009 - 19:54

Bon, finalement, ap. m'être un peu arraché les cheveux, j'ai fini mon sujet, tjs à parti du même extrait. par contre, pour le sujet de rédac', j'ai changé mais ai un peu de mal à le formuler. Pour l'instant, ça donne ça :

Après la fermeture du Louvre, le gardien qui a reconduit la noce à la porte du musée se rend dans le bureau du directeur afin de lui rendre compte du déroulement de la journée. Il lui relate alors la visite du cortège. Il s'en suit un débat au cours duquel le directeur défend l'idée que le peuple ne devrait pas avoir accès à l'art et le gardien l'inverse.
Rédigez cette entrevue.
Votre texte relèvera du discours narratif et sera raconté par un narrateur externe, au système du récit. Vous y insèrerez la conversation entre les deux hommes, dialogue à dominante argumentative.
La notation tiendra compte du soin et de la maîtrise de la langue.

C'est "hyper chaud", mais je ne vois pas trop que proposer d'autre vu que les collègues veulent narratif et argu (ce qui se conçoit vu les sujets qui tombent en juin... sauf que pers. ne propose rien !) Si vous pouviez m'aider, ce serait bien sympa. En plus, le brevet blanc c'est... jeudi prochain...

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par miss terious le Jeu 5 Fév 2009 - 20:43


_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par sand le Jeu 5 Fév 2009 - 20:46

Ben c'est très bien, comme sujet, mais un peu long à traiter, non ?
Je mettrais "un court débat"...
Attends-tu un texte narratif émaillé de phrases de dialogue ou deux paragraphes : l'un narratif et l'autre argumentatif ?


Dernière édition par sand le Jeu 5 Fév 2009 - 20:48, édité 1 fois

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par Amaliah le Jeu 5 Fév 2009 - 20:48

Je trouve le deuxième sujet impossible à faire pour des 3° du point de vue des idées!
Pourquoi ne restes-tu pas sur ta première idée avec les améliorations proposées par Henriette? Vous avez bien un deuxième brevet blanc où tu pourras donner un autre sujet avec de l'argumentatif, non?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par miss terious le Jeu 5 Fév 2009 - 21:22

Non, il n'y a qu'un brevet blanc ds mon etb (et heureusement d'ailleurs pcq avec le boulot que ça me demande...). Je trouve aussi que c'est super dur pour des 3°. D'où ma demande d'aide.
Et ça ?
Le gardien qui a raccompagné la noce écrit son rapport pour le directeur du musée/une lettre à un ami. Il y relate la visite du cortège, vue par lui, en exprimant ses impressions. Il compare cet épisode à la visite d'un groupe d'élèves d'un collège privé ce matin-là, épisode que vous imaginerez.
Bon, c'est à retravailler ds la formulation, mais ça me semble plus simple, non ?

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par miss terious le Jeu 5 Fév 2009 - 22:01

Bon, finalement, ça donnera (ap. travail sur la formulation :
Très surpris par l'attitude de la noce, le gardien qui l'a reconduit à la porte du musée décide d'écrire à son meilleur ami pour partager cette anecdote avec lui. Dans son courrier, il raconte le déroulement de la visite, exprime ses impressions et porte un jugement sur le comportement du groupe.
Vous respecterez les codes du genre épistolaire et n'oublierez pas que la scène support se passe au XIX° siècle.
Des avis ??

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par Amaliah le Jeu 5 Fév 2009 - 22:10

Oui c'est plus simple! Very Happy

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par henriette le Jeu 5 Fév 2009 - 22:18

Oui, c'est plus abordable que le dialogue envisagé plus haut.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par miss terious le Jeu 5 Fév 2009 - 22:21

Merci !! Promis, je ne vous embête plus.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par henriette le Jeu 5 Fév 2009 - 22:23

Pas de problème, on est là pour se filer des coups de mains ! coeurs

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par sand le Ven 6 Fév 2009 - 6:16

C'est mieux, en effet. Tu es courageuse, dans mon collège on se contente le plus souvent de reformuler le sujet pris dans les annales ou sur weblettres.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par Libé-Ration le Ven 6 Fév 2009 - 13:29

eaudere a écrit:Bon, finalement, ça donnera (ap. travail sur la formulation :
Très surpris par l'attitude de la noce, le gardien qui l'a reconduit à la porte du musée décide d'écrire à son meilleur ami pour partager cette anecdote avec lui. Dans son courrier, il raconte le déroulement de la visite, exprime ses impressions et porte un jugement sur le comportement du groupe.
Vous respecterez les codes du genre épistolaire et n'oublierez pas que la scène support se passe au XIX° siècle.
Des avis ??

"le gardien qui l'a reconduite"

Ca me paraît un bon sujet.

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformulation sujet

Message par miss terious le Ven 6 Fév 2009 - 14:08

Merci de vos avis.
J'ai retravaillé la formulation exacte du sujet, donc plus de faute... Merci Lunelaure.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum