La Rochelle : Laurence Juin fait réviser sa classe de terminale grâce à Twitter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Rochelle : Laurence Juin fait réviser sa classe de terminale grâce à Twitter

Message par John le Ven 20 Avr 2012 - 21:09

Trois articles de presse en ligne relatent l'innovation de Laurence Juin, professeure d'histoire-géographie en bac pro comptabilité :

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Soc

#réviserlebac. Un simple "hashtag", ou balise, a été mis en place le 13 avril sur Twitter par une professeure d'histoire-géographie de La Rochelle. Le but : inviter les internautes à poser des questions à ses 22 élèves en terminale bac pro comptabilité pour les aider à préparer cette épreuve redoutée, relate Sudouest.fr.

Attention aux tweeteurs trop enthousiastes, Laurence Juin a prévu sur un blog certaines règles à respecter. Les questions doivent être en rapport avec le programme d'histoire, de géographie et d'éducation civique de terminale bac pro.

Quant aux élèves interrogés, ils doivent répondre avec "précision" en "reformulant la question" et sans fautes d'orthographe, précise la professeure. Le tout en 140 caractères maximum. Les épreuves du bac pour les séries professionnelles se dérouleront du 18 au 22 juin 2012.

http://www.sudouest.fr/2012/04/20/la-rochelle-ils-revisent-le-bac-avec-twitter-691806-5166.php

06h57 | Mise à jour : 08h16
Par Aude Courtin, Sudouest.fr
La Rochelle : ils révisent le bac avec Twitter

Une professeur de La Rochelle s'appuie sur Twitter pour compléter les révisions au bac et invite les personnes extérieures à poser des questions. Au fait, vous auriez su répondre, vous ?

Il y a trois ans, Laurence Juin était une "utilisatrice lamba d'Internet". Aujourd'hui, cette professeur d'histoire-géo et de français au lycée Pierre Doriole à La Rochelle mène une expérience unique en France : s'appuyer sur Twitter pour encourager et faire réviser le bac à ses 22 élèves en terminale bac pro comptabilité. Le but étant de "les inciter à chercher des réponses, à se replonger dans les cours et aussi à poser des questions".

Via le hashtag (balise) #réviserlebac sur Twitter, Laurence Juin interroge ses élèves sur des sujets d'histoire-géo et les reprend en cas de faute d'orthographe. "Avec les dates, Twitter s'y prête bien, car les réponses peuvent être courtes", explique cette professeur qui utilise Twitter en classe depuis 2009.

Pourquoi Twitter plutôt que Facebook ?

Pourquoi Laurence Juin a-t-elle choisi Twitter plutôt que Facebook, qui pourtant concerne plus d'adolescents ? "Facebook je l'ai mis de côté, explique la professeur, car c'est un réseau privé. Pour qu'ils fassent la différence. Sur Twitter, on focalise moins sur la personne mais davantage sur le message."

L.Juin Enseignante @derniereannee3 16 Avr 12

#réviserlebac #hist Quel événement historique se produit le 09 novembre 1989?

MILLOT Coraly @MillotCoraly

@derniereannee3 #reviserlebac la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989. Smile
16 Avr 12

Une initiative à laquelle chacun est libre de participer ou non pendant son temps libre. "Il n'y a pas d'objectif particulier, le fait qui veut", explique Laurence. Aucune note non plus, pour ne pas désavantager ceux qui auraient une connexion restreinte ou nulle à leur domicile. Pour le moment, "une dizaine d'élèves interagissent" en dehors des cours. "En une semaine c'est pas mal", sourit cette professeur de 38 ans.

Aux interactions des élèves et leur professeur, viennent se greffer des personnes extérieures. Chacun est invité à poser des questions répondant au programme. "Les élèves en filière technologique sont habitués à être stigmatisés. Quand quelqu'un d'extérieur vient leur parler, leur pose des questions, c'est un moyen d'échange, une marque d'intérêt", explique Laurence.

C'est le cas de Luziadell, enseignante d'espagnol dans le supérieur à Rennes. "Je suis les différents comptes des élèves, car j'ai travaillé avec eux l'année dernière sur un autre projet (auquel le compte twitter de Sud Ouest avait également pris part, ndlr). Dès que j'ai vu passer le hashtag #réviserlebac, j'ai sauté dessus et demandé si on pouvait y participer". Tout en travaillant l'éducation à l'identité numérique, cette méthode est une façon "plus ludique" de réviser et qui peut "aider à compléter les révisions", selon cette enseignante.

Le côté ludique, c'est l'un des arguments mis en avant par les élèves. "C'est plus amusant que d'être sur nos cours", sourit Audrey, 19 ans, qui se dirige après le bac vers un BTS en alternance. Quand elle ne sait pas la réponse, "parfois je vais chercher dans mes cours", explique-t-elle.

Deuxième argument avancé par les élèves : la mémoire. "Les dates restent plus dans la tête car on se rappelle toujours des discussions", explique Coraly, 19 ans, qui encourage ses amis extérieurs au lycée "qui eux ne sont que dans les livres" à twitter. Même chose pour Audrey, qui lors de son bac blanc cette semaine, a pu répondre à une question, parce qu'elle l'avait "lue sur Twitter". Cette question qui portait sur la fusée Ariane, la voici :

L.Juin Enseignante @derniereannee3

#réviserlebac #géo : D'où est lancée la Fusée Ariane et pourquoi?
13 Avr 12

Vous croyez avoir la réponse ? Ecrivez-la dans les commentaires, il se pourrait que ces élèves, qui ont cours d'histoire-géographie ce vendredi après-midi, viennent vous donner la réponse exacte.

Réseaux sociaux · La Rochelle · enseignement

Les quatre commentaires postés en dessous l'article n'étaient pas très élogieux :/
Et pourquoi parler de "filière technologique" pour des bacs pros ? heu

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Une-classe-revise-le-bac-par-Twitter-1046051/

Infos > Faits divers

Une classe révise le bac par Twitter
Par Théodore Doucet

Publié le 20 avril 2012 à 10h30 Mis à jour le 20 avril 2012 à 10h39

#réviserlebac. Un simple "hashtag", ou balise, a été mis en place le 13 avril sur Twitter par une professeure d'histoire-géographie de La Rochelle. Le but : inviter les internautes à poser des questions à ses 22 élèves en terminale bac pro comptabilité pour les aider à préparer cette épreuve redoutée, relate Sudouest.fr.

Attention aux tweeteurs trop enthousiastes, Laurence Juin a prévu sur un blog certaines règles à respecter. Les questions doivent être en rapport avec le programme d'histoire, de géographie et d'éducation civique de terminale bac pro.

Quant aux élèves interrogés, ils doivent répondre avec "précision" en "reformulant la question" et sans fautes d'orthographe, précise la professeure. Le tout en 140 caractères maximum. Les épreuves du bac pour les séries professionnelles se dérouleront du 18 au 22 juin 2012.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Rochelle : Laurence Juin fait réviser sa classe de terminale grâce à Twitter

Message par Marie Laetitia le Ven 20 Avr 2012 - 21:33

L'expérience est amusante et intéressante si cela motive les élèves pour mieux maîtriser les points à savoir. Pourquoi pas? Et contrairement à ce que disent certains commentaires, ça n'empêche pas la réflexion. Ça leur permet de vérifier déjà qu'ils ont les matériaux (les connaissances) pour ensuite les associer dans une réflexion (qui est une autre paire de manches).

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum