HG seconde

Page 39 sur 43 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41, 42, 43  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: HG seconde

Message par kyralina le Dim 26 Juil 2015 - 12:36

Je ne sais pas trop pourquoi tu es tellement horrifié. Heureusement, c'est comme le vélo : ça revient très vite.

Tu enseignes au collège ou au lycée?

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Elyas le Dim 26 Juil 2015 - 12:56

@kyralina a écrit:Je ne sais pas trop pourquoi tu es tellement horrifié. Heureusement, c'est comme le vélo : ça revient très vite.

Tu enseignes au collège ou au lycée?

J'enseigne au collège et ce qui m'horrifie, ce sont tes remarques sur les fiches d'activité et les travaux de réflexion.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Isis39 le Dim 26 Juil 2015 - 13:09

J'enseigne aussi au college et je ne fais pas de fiches d'activité...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Albert Jarl le Dim 26 Juil 2015 - 13:16

Je ne suis pas sûr d'avoir compris, mais il me semble que le message de Kyralina évoque davantage le problème des compétences et du DNB comme frein à la réflexion plutôt que les fiches d'activités à proprement parler.

Surtout que le terme "fiche d'activité" qui vous fait sursauter ne veut absolument rien dire et ne présume rien en terme de méthode.

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par anoukis59 le Dim 26 Juil 2015 - 13:22

Je suis aussi en collège et j'aimerais savoir ce que Kyralina entend par "fiches d'activités" car sous ce terme, on peut tous voir des choses différentes...

anoukis59
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Ingeborg B. le Dim 26 Juil 2015 - 13:25

@Albert Jarl a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Albert Jarl a écrit:

Sur les risques, l'étude de cas c'est top car la gestion d'un risque fait toujours appel en gros au même schéma aléa-vulnérabilité-gestion. Donc là c'est pertinent.

Pour l'étude d'une ville aussi. Les phénomènes géographiques à l'oeuvre à Lille le sont de façon similaire à Lyon ou Marseille.


La question de l'énergie ne se pose pas du tout dans les mêmes termes. Chaque ressource ayant sa géopolitique propre mais étant en même temps en interdépendance concernant les choix énergétiques de chaque pays. Bref c'est plus complexe et à mon avis on ne pige rien de bien sérieux à partir d'une étude de cas.
Attention, en seconde, il faut faire une comparaison qui est plus judicieuse entre des métropoles étrangères, entre une métropole d'un pays de la triade et une autre d'un pays en développement. Un exemple français n'est pas pertinent d'autant plus que cette question est abordée en Première. Pour ma part, je fais une comparaison entre Londres et Rio car cela permet aussi d'aborder la question des JO, la gentrification et les phénomènes de fragmentation.

Je n'avais lu que les gros titres Embarassed

@Ingeborg B. a écrit:
@Dadoo33 a écrit:+1 j'aime bien ton idée d'edc Smile
Puis-je te la piquer?
Tu peux me donner ton adresse mail en mp et je pourrai te donner un lien vers le travail et les documents  que j'avais donnés à mes élèves cette année. C'est bien sûr à réactualiser et perfectionner. En tout cas, ils avaient bien accroché. Very Happy

Ton EDC m'intéresse aussi, puis-je t'envoyer un MP ? Dans le même mouvement ça me donnera une idée concrète du niveau d'exigence requis en seconde car j'y vais un peu à l'aveuglette à ce sujet.
Envoie - moi ton mail en mp. En revanche, je ne suis pas chez moi. Je ne pourra te l'envoyer que vers le 15 août.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Albert Jarl le Dim 26 Juil 2015 - 13:31

@Ingeborg B. a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
Attention, en seconde, il faut faire une comparaison qui est plus judicieuse entre des métropoles étrangères, entre une métropole d'un pays de la triade et une autre d'un pays en développement. Un exemple français n'est pas pertinent d'autant plus que cette question est abordée en Première. Pour ma part, je fais une comparaison entre Londres et Rio car cela permet aussi d'aborder la question des JO, la gentrification et les phénomènes de fragmentation.

Je n'avais lu que les gros titres Embarassed

@Ingeborg B. a écrit:
Tu peux me donner ton adresse mail en mp et je pourrai te donner un lien vers le travail et les documents  que j'avais donnés à mes élèves cette année. C'est bien sûr à réactualiser et perfectionner. En tout cas, ils avaient bien accroché. Very Happy

Ton EDC m'intéresse aussi, puis-je t'envoyer un MP ? Dans le même mouvement ça me donnera une idée concrète du niveau d'exigence requis en seconde car j'y vais un peu à l'aveuglette à ce sujet.
Envoie - moi ton mail en mp. En revanche, je ne suis pas chez moi. Je ne pourra te l'envoyer que vers le 15 août.

Aucun souci, c'est déjà sympa de l'envoyer. De toute façon, d'ici le 15 août je vais pas m'ennuyer crois-moi.

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Elyas le Dim 26 Juil 2015 - 15:34

@anoukis59 a écrit:Je suis aussi en collège et j'aimerais savoir ce que Kyralina entend par "fiches d'activités" car sous ce terme, on peut tous voir des choses différentes...

Je suis curieux aussi de voir ce que Kyralina appelle fiche d'activités, avec quelques exemples concrets.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par kyralina le Dim 26 Juil 2015 - 16:11

Sans le vouloir, j'ai suscité un débat et beaucoup d'interrogations. Quand je parle de "fiches d'activités"; je ne fais pas allusion aux fichiers que l'on trouve dans le commerce mais des montages de différents types de documents et des exercices différents dans l'esprit des épreuves du brevet que je faisais moi-même.

Si cela peut vous rassurer, je faisais aussi des fiches Histoire des arts, des cartes, des croquis, des schémas. J'organisais les débats, surtout en Education civique.J'ai aussi utilisé le vidéoprojecteur numérique. Il y avait toujours une introduction, 3 parties, 3 sous-parties et une conclusion.

Il est vrai que la fiche d'activité permettait de canaliser et de cadrer les élèves les plus en difficultés sans trop les lasser.

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Isis39 le Dim 26 Juil 2015 - 16:26

@kyralina a écrit:Sans le vouloir, j'ai suscité un débat et beaucoup d'interrogations. Quand je parle de "fiches d'activités"; je ne fais pas allusion aux fichiers que l'on trouve dans le commerce mais des montages de différents types de documents et des exercices différents dans l'esprit des épreuves du brevet que je faisais moi-même.

Si cela peut vous rassurer, je faisais aussi des fiches Histoire des arts, des cartes, des croquis, des schémas. J'organisais les débats, surtout en Education civique.J'ai aussi utilisé le vidéoprojecteur numérique. Il y avait toujours une introduction, 3 parties, 3 sous-parties et une conclusion.

Je ne pensais pas que tu utilisais des fichiers du commerce.
Une interrogation : ces fiches esprit brevet, tu les faisais à tous les niveaux ? Et, à part en évaluation, je vois mal comment faire travailler des élèves dans cet esprit du brevet (une grande part de l'épreuve étant des questions de connaissances).

Je suis admirative des tes cours en 3 parties et 3 sous-parties. Pour ma part, je ne m'occupe pas du nombre, cela tombe comme cela tombe selon le sujet. Very Happy

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Elyas le Dim 26 Juil 2015 - 17:22

@kyralina a écrit:Sans le vouloir, j'ai suscité un débat et beaucoup d'interrogations. Quand je parle de "fiches d'activités"; je ne fais pas allusion aux fichiers que l'on trouve dans le commerce mais des montages de différents types de documents et des exercices différents dans l'esprit des épreuves du brevet que je faisais moi-même.

Si cela peut vous rassurer, je faisais aussi des fiches Histoire des arts, des cartes, des croquis, des schémas. J'organisais les débats, surtout en Education civique.J'ai aussi utilisé le vidéoprojecteur numérique. Il y avait toujours une introduction, 3 parties, 3 sous-parties et une conclusion.

Il est vrai que la fiche d'activité permettait de canaliser et de cadrer les élèves les plus en difficultés sans trop les lasser.

Donc, ça correspond bien aux fiches d'activités auxquelles je pensais et donc, non, ça ne me rassure pas du tout. Ce type de travail est ce qui tue notre discipline.

Effectivement, avec ça, les élèves sont "canalisés" mais cela ne participe pas à élever le niveau ou à nourrir culturellement, intellectuellement et avec érudition nos élèves. On reste au basique. Après, il ne faut pas se plaindre si les élèves arrivant en 2de ne savent rien et ne sont capables de pas grand chose. Mais au moins, les collégiens sont occupés avec des exercices différents sauf que ça ne crée pas beaucoup de raisonnement et de maîtrise des connaissances chez les élèves. Les bons élèves s'ennuient (et apprennent plus hors du cours), les moyens voient la forfaiture et les élèves en difficulté ne progressent pas. Donc bavardages et problèmes de discipline. Donc, idée qu'il faut faire des micro-activités pour les occuper. Donc, encore plus de fiches d'activités. La mode zapping dans toute sa puissance, credo des IUFM depuis les années 90 avec ses résultats si impressionnants que le collègues de lycée louent les fiches d'activités et leurs merveilles. Laughing C'est triste à dire mais c'est la pratique massive sur le terrain depuis près de 25 ans. Je vois encore des collègues faire des montages de documents/cartes avec des questions/consignes dessous et c'est leur cours avec une petite trace écrite construite en commun avec les élèves (pratique socioconstructiviste pure cette construction en société de la trace écrite).

Cependant, cette façon de faire est si répandue qu'on ne peut pas te reprocher de l'avoir faite. Ce qui est ironique, c'est qu'en mutant au lycée, tu paniques car tu as peur de ne pas savoir faire un cours à la hauteur. Tu comprends donc qu'il y avait un problème quelque part. Je te rassure, la majorité des élèves que tu auras auront tout à apprendre car ils ont surtout fait des fiches d'activités.

Ce qui arrive à notre discipline au collège est exactement ce qui est arrivé aux Lettres et aux Mathématiques avant nous. J'avoue aussi que ça m'énerve de lire des tas de collègues crier à la chute du niveau et compagnie, fustigeant le socioconstructivisme et critiquant les collègues travaillant autrement (en faisant de l'écriture, des plans de travail, du travail collaboratif, des tâches complexes, de la classe inversée...) alors que beaucoup de ces contempteurs du niveau réel et du pédagogisme font exactement ce qu'ils critiquent ("En ont-ils conscience ?" est une autre question).

Néanmoins, la fiche d'activités peut avoir son utilité ponctuellement ou pour initier les élèves à un type de raisonnement. Mais elle n'est qu'un début, pas une fin (dans tous les sens du terme) ou une façon de faire ponctuelle qui peut souvent être déléguée à la maison.

Cette façon de faire me donne l'impression que pour une partie des collègues, enseigner au collège est un pensum et qu'il faut bien faire avec. En conséquence, l'enseignement en collège voit son niveau s'effondrer et c'est abominable de mon point de vue.

Il y a une réelle responsabilité des IUFM des années 90-début des années 2000 dans cette omniprésence de la fiche d'activités.


Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Isis39 le Dim 26 Juil 2015 - 17:31

D'ailleurs qui a inventé cette fiche d'activités ?

Édit : j'en connais qui font systématiquement faire ces fiches d'activités à la maison, avec correction plus trace écrite en classe. Les élèves ont un boulot de dingue et s'en plaignent énormément. Et ils ne sont pas meilleurs que les miens qui bossent autrement, avec tâches complexes, travaux de groupes, etc sans quasiment de travail à la maison (hors leçons).

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par KrilinXV3 le Dim 26 Juil 2015 - 18:51

Responsabilité globale, pour moi.

Car enfin, quand un élève est absent et qu'on doit organiser la "continuité pédagogique", comment interpréter autrement le fameux message porté, tantôt par la direction, tantôt par la CPE, tantôt par les parents, tantôt par l'assistante sociale, l'infirmière ou la COPsy:

"Merci de nous transmettre les cours et les fiches faites en classe". Rolling Eyes

Et je ne parle même pas des nombreuses fois où on vient vous chercher en classe pour un RDV urgent: "Ne vous inquiétez pas, si vous lui donnez le cours et les fiches, tel assistant d'éducation fera travailler vos élèves pendant votre absence..." Evil or Very Mad

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Isis39 le Dim 26 Juil 2015 - 18:58

arth75 a écrit:Responsabilité globale, pour moi.

Car enfin, quand un élève est absent et qu'on doit organiser la "continuité pédagogique", comment interpréter autrement le fameux message porté, tantôt par la direction, tantôt par la CPE, tantôt par les parents, tantôt par l'assistante sociale, l'infirmière ou la COPsy:

"Merci de nous transmettre les cours et les fiches faites en classe". Rolling Eyes

Et je ne parle même pas des nombreuses fois où on vient vous chercher en classe pour un RDV urgent: "Ne vous inquiétez pas, si vous lui donnez le cours et les fiches, tel assistant d'éducation fera travailler vos élèves pendant votre absence..." Evil or Very Mad

Ah oui !? Effectivement.
Pour ma part je ne peux pas vraiment transmettre de cours et de fiches aux absents, ou à la classe relais... Et on me regarde d'un air suspicieux...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Olympias le Dim 26 Juil 2015 - 19:15

@Elyas a écrit:
@kyralina a écrit:Sans le vouloir, j'ai suscité un débat et beaucoup d'interrogations. Quand je parle de "fiches d'activités"; je ne fais pas allusion aux fichiers que l'on trouve dans le commerce mais des montages de différents types de documents et des exercices différents dans l'esprit des épreuves du brevet que je faisais moi-même.

Si cela peut vous rassurer, je faisais aussi des fiches Histoire des arts, des cartes, des croquis, des schémas. J'organisais les débats, surtout en Education civique.J'ai aussi utilisé le vidéoprojecteur numérique. Il y avait toujours une introduction, 3 parties, 3 sous-parties et une conclusion.

Il est vrai que la fiche d'activité permettait de canaliser et de cadrer les élèves les plus en difficultés sans trop les lasser.

Donc, ça correspond bien aux fiches d'activités auxquelles je pensais et donc, non, ça ne me rassure pas du tout. Ce type de travail est ce qui tue notre discipline.

Effectivement, avec ça, les élèves sont "canalisés" mais cela ne participe pas à élever le niveau ou à nourrir culturellement, intellectuellement et avec érudition nos élèves. On reste au basique. Après, il ne faut pas se plaindre si les élèves arrivant en 2de ne savent rien et ne sont capables de pas grand chose. Mais au moins, les collégiens sont occupés avec des exercices différents sauf que ça ne crée pas beaucoup de raisonnement et de maîtrise des connaissances chez les élèves. Les bons élèves s'ennuient (et apprennent plus hors du cours), les moyens voient la forfaiture et les élèves en difficulté ne progressent pas. Donc bavardages et problèmes de discipline. Donc, idée qu'il faut faire des micro-activités pour les occuper. Donc, encore plus de fiches d'activités. La mode zapping dans toute sa puissance, credo des IUFM depuis les années 90 avec ses résultats si impressionnants que le collègues de lycée louent les fiches d'activités et leurs merveilles. Laughing C'est triste à dire mais c'est la pratique massive sur le terrain depuis près de 25 ans. Je vois encore des collègues faire des montages de documents/cartes avec des questions/consignes dessous et c'est leur cours avec une petite trace écrite construite en commun avec les élèves (pratique socioconstructiviste pure cette construction en société de la trace écrite).

Cependant, cette façon de faire est si répandue qu'on ne peut pas te reprocher de l'avoir faite. Ce qui est ironique, c'est qu'en mutant au lycée, tu paniques car tu as peur de ne pas savoir faire un cours à la hauteur. Tu comprends donc qu'il y avait un problème quelque part. Je te rassure, la majorité des élèves que tu auras auront tout à apprendre car ils ont surtout fait des fiches d'activités.

Ce qui arrive à notre discipline au collège est exactement ce qui est arrivé aux Lettres et aux Mathématiques avant nous. J'avoue aussi que ça m'énerve de lire des tas de collègues crier à la chute du niveau et compagnie, fustigeant le socioconstructivisme et critiquant les collègues travaillant autrement (en faisant de l'écriture, des plans de travail, du travail collaboratif, des tâches complexes, de la classe inversée...) alors que beaucoup de ces contempteurs du niveau réel et du pédagogisme font exactement ce qu'ils critiquent ("En ont-ils conscience ?" est une autre question).

Néanmoins, la fiche d'activités peut avoir son utilité ponctuellement ou pour initier les élèves à un type de raisonnement. Mais elle n'est qu'un début, pas une fin (dans tous les sens du terme) ou une façon de faire ponctuelle qui peut souvent être déléguée à la maison.

Cette façon de faire me donne l'impression que pour une partie des collègues, enseigner au collège est un pensum et qu'il faut bien faire avec. En conséquence, l'enseignement en collège voit son niveau s'effondrer et c'est abominable de mon point de vue.

Il y a une réelle responsabilité des IUFM des années 90-début des années 2000 dans cette omniprésence de la fiche d'activités.

Exactement ! Et après on te dit aussi que s'il n'y a pas ça...çe n'est pas bien !!!
Et d'un autre côté, l'élève ne peut pas construire tout le temps tout seul ce qu'il ignore.
Je ne m'étends pas davantage...sinon je vais m'énerver ! Et comme je viens de faire 5 bornes à pied...repos.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par KrilinXV3 le Dim 26 Juil 2015 - 19:30

@Isis39 a écrit:
arth75 a écrit:Responsabilité globale, pour moi.

Car enfin, quand un élève est absent et qu'on doit organiser la "continuité pédagogique", comment interpréter autrement le fameux message porté, tantôt par la direction, tantôt par la CPE, tantôt par les parents, tantôt par l'assistante sociale, l'infirmière ou la COPsy:

"Merci de nous transmettre les cours et les fiches faites en classe". Rolling Eyes

Et je ne parle même pas des nombreuses fois où on vient vous chercher en classe pour un RDV urgent: "Ne vous inquiétez pas, si vous lui donnez le cours et les fiches, tel assistant d'éducation fera travailler vos élèves pendant votre absence..." Evil or Very Mad

Ah oui !? Effectivement.
Pour ma part je ne peux pas vraiment transmettre de cours et de fiches aux absents, ou à la classe relais... Et on me regarde d'un air suspicieux...
Je fais des efforts pour les dys et pour les élèves exclus ou sous mesure conservatoire. Ce qui m'agace, c'est que pour beaucoup de "non-profs", il s'agit d'un truc qui se fait en 30 secondes. Alors que moi, ça me réclame de la sauvegarde non prévue, et un travail de contextualisation / explicitation à l'écrit qui n'est quand même pas petit.

Pour le 2e cas, c'était quand j'avais 24 ans, que j'étais newby et un peu couillon. Aujourd'hui, je refuserais.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Isis39 le Dim 26 Juil 2015 - 19:32

arth75 a écrit:
@Isis39 a écrit:
arth75 a écrit:Responsabilité globale, pour moi.

Car enfin, quand un élève est absent et qu'on doit organiser la "continuité pédagogique", comment interpréter autrement le fameux message porté, tantôt par la direction, tantôt par la CPE, tantôt par les parents, tantôt par l'assistante sociale, l'infirmière ou la COPsy:

"Merci de nous transmettre les cours et les fiches faites en classe". Rolling Eyes

Et je ne parle même pas des nombreuses fois où on vient vous chercher en classe pour un RDV urgent: "Ne vous inquiétez pas, si vous lui donnez le cours et les fiches, tel assistant d'éducation fera travailler vos élèves pendant votre absence..." Evil or Very Mad

Ah oui !? Effectivement.
Pour ma part je ne peux pas vraiment transmettre de cours et de fiches aux absents, ou à la classe relais... Et on me regarde d'un air suspicieux...
Je fais des efforts pour les dys et pour les élèves exclus ou sous mesure conservatoire. Ce qui m'agace, c'est que pour beaucoup de "non-profs", il s'agit d'un truc qui se fait en 30 secondes. Alors que moi, ça me réclame de la sauvegarde non prévue, et un travail de contextualisation / explicitation à l'écrit qui n'est quand même pas petit.

Pour le 2e cas, c'était quand j'avais 24 ans, que j'étais newby et un peu couillon. Aujourd'hui, je refuserais.

Oui, je comprends totalement.
Pour ma part, je fais photocopier le cahier d'un élève pour que l'absent ait le cours...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Olympias le Dim 26 Juil 2015 - 19:32

Les exercices qu'on fait avec nos élèves ne passent pas forcément par des fiches !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par anoukis59 le Dim 26 Juil 2015 - 19:44

@kyralina a écrit:Sans le vouloir, j'ai suscité un débat et beaucoup d'interrogations. Quand je parle de "fiches d'activités"; je ne fais pas allusion aux fichiers que l'on trouve dans le commerce mais des montages de différents types de documents et des exercices différents dans l'esprit des épreuves du brevet que je faisais moi-même.

Si cela peut vous rassurer, je faisais aussi des fiches Histoire des arts, des cartes, des croquis, des schémas. J'organisais les débats, surtout en Education civique.J'ai aussi utilisé le vidéoprojecteur numérique. Il y avait toujours une introduction, 3 parties, 3 sous-parties et une conclusion.

Il est vrai que la fiche d'activité permettait de canaliser et de cadrer les élèves les plus en difficultés sans trop les lasser.

Pour te rassurer Kyralina, je pense que la majorité des profs d'HG ont fait (ou font encore) ce type de "fiches" car malheureusement, pendant trop longtemps, "on" nous a dit que c'est comme ça qu'il fallait enseigner en HG. Pour avoir beaucoup pratiqué comme toi, c'est difficile de changer de méthode mais je finis par y arriver peu à peu (de plus en plus de tâches complexes ou finales...).

anoukis59
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Olympias le Dim 26 Juil 2015 - 20:03

C'est incroyable le nombre de tâches complexes que mes 1ères font sans le savoir

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Elyas le Dim 26 Juil 2015 - 20:15

@Olympias a écrit:C'est incroyable le nombre de tâches complexes que mes 1ères font sans le savoir

On ne va pas revenir sur ce point, la tâche complexe a une définition du point de vue de la psychologie cognitive et une institutionnelle, définitions complémentaires car l'institutionnelle s'appuie sur celle de la psychologie cognitive. Le fait est que depuis environ 30 ans tout est fait pour déstructurer les tâches complexes au sens de la psychologie cognitive, amenant à la fin de la dissertation et à l'avènement de la restitution objective de connaissance (oups, on dit composition en HG) au lycée et de la micro-activité et de la fiche d'activités au collège. Tu mets une tâche complexe au bac ou au DNB, peu importe la définition que tu lui donnes, et tout le monde s'évanouit. Il suffit de se souvenir de la question de développement construit en histoire du DNB 2014 qui demandait de passer d'un exemple à la mise en perspective, exercice qui a été une catastrophe (33% de non-réponse, moyenne nationale 1,5/5).

Demander aux élèves de 6e en début d'heure de "Raconter l'épopée d'Alexandre avec les documents X, Y et Z avec le langage et la rigueur historiques" donne des sueurs froides à de nombreux collègues adeptes de la fiche d'activité. Le fait est que les élèves de 6e y arrivent très bien, une fois explicitement formés et avec la possibilité de cheminer selon sa différence pour parvenir à la fin de l'année à un résultat conventionnel. Tu imagines, on pourrait demander aux élèves de 2de de composer sur le sujet : "Religion et politique à Athènes", ce serait terrible !

L'un des principaux problèmes de la fiche d'activité est la pauvreté de connaissances qu'elle induit, le manque de chair historique et géographique... Bref, la question de l'érudition à portée de main.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Isis39 le Dim 26 Juil 2015 - 20:27

Elyas, le problème du sujet du DNB 2014 n'est pas tellement ce qui était demandé mais que cette question longue porte, forcément vu la lourdeur du programme, sur un sujet vu en classe pendant 2h dans l'année (3 au mieux). Je me suis amusée à lister le nombre de question longue que l'on peut demander en 3ème, à partir des capacités du programme. C'est effarant et demande un boulot fou.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Elyas le Dim 26 Juil 2015 - 20:30

@Isis39 a écrit:Elyas, le problème du sujet du DNB 2014 n'est pas tellement ce qui était demandé mais que cette question longue porte, forcément vu la lourdeur du programme, sur un sujet vu en classe pendant 2h dans l'année (3 au mieux). Je me suis amusée à lister le nombre de question longue que l'on peut demander en 3ème, à partir des capacités du programme. C'est effarant et demande un boulot fou.

On parle bien du sujet portant sur la décolonisation ?

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Isis39 le Dim 26 Juil 2015 - 20:32

@Elyas a écrit:
@Isis39 a écrit:Elyas, le problème du sujet du DNB 2014 n'est pas tellement ce qui était demandé mais que cette question longue porte, forcément vu la lourdeur du programme, sur un sujet vu en classe pendant 2h dans l'année (3 au mieux). Je me suis amusée à lister le nombre de question longue que l'on peut demander en 3ème, à partir des capacités du programme. C'est effarant et demande un boulot fou.

On parle bien du sujet portant sur la décolonisation ?

Oui. Je suis d'accord avec toi sur la formulation que les élèves n'ont pas l'habitude de voir ni de pratiquer.
Mais au delà, cette question longue pose un sérieux problème : un boulot quand même important qui compte pour 4 points sur quarante ? Franchement, comment veut-on que les élèves fassent l'effort ?

Édit : l'ancien paragraphe argumenté n'était pas forcément défendable. Mais au moins le travail de rédaction valait 10 points. Les élèves bossaient vraiment dur pour y arriver.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Elyas le Dim 26 Juil 2015 - 20:34

@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Isis39 a écrit:Elyas, le problème du sujet du DNB 2014 n'est pas tellement ce qui était demandé mais que cette question longue porte, forcément vu la lourdeur du programme, sur un sujet vu en classe pendant 2h dans l'année (3 au mieux). Je me suis amusée à lister le nombre de question longue que l'on peut demander en 3ème, à partir des capacités du programme. C'est effarant et demande un boulot fou.

On parle bien du sujet portant sur la décolonisation ?

Oui. Je suis d'accord avec toi sur la formulation que les élèves n'ont pas l'habitude de voir ni de pratiquer.
Mais au delà, cette question longue pose un sérieux problème : un boulot quand même important qui compte pour 4 points sur quarante ? Franchement, comment veut-on que les élèves fassent l'effort ?

On est bien d'accord.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: HG seconde

Message par Isis39 le Dim 26 Juil 2015 - 20:39

Par contre, si l'on met une tâche complexe au brevet, cela pousserait peut être les collègues à abandonner les fiches d'activités ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 43 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41, 42, 43  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum