La littérature et le théâtre africains pour comprendre le genre dramatique, de Dominique Seghetchian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La littérature et le théâtre africains pour comprendre le genre dramatique, de Dominique Seghetchian

Message par John le Ven 27 Avr 2012 - 16:44

Sur le site de l'AFEF, notre collègue Dominique Seghetchian relate son expérience en classes de 6eme et 3eme avec la littérature africaine :

http://www.afef.org/blog/post-la-littuture-et-le-thure-africains-pour-comprendre-le-genre-dramatique-de-dominique-seghetchian-p857-c22.html

Extrait :

La littérature africaine est riche, vivante –comme sans doute la littérature de tous les continents. Nos programmes nous recommandent en 6ème Il n’y a pas de petite querelle, nouveaux contes de la savane de Amadou Hampâté Bâ. Parmi ces contes on trouve « Le roi qui voulait tuer tous les vieux »[1]. Dans le deuxième tome de son autobiographie[2] l’auteur explique comment il a collecté ces contes traditionnels très connus.

Il y a quelques années (en 2002), la compagnie de théâtre qui est notre partenaire pour l’atelier de pratique artistique théâtrale, Le Collectif Râ, a, avec la municipalité de Joué-lès-Tours, organisé la résidence d’un auteur Burkinabé, Jean-Pierre Guingané (décédé en janvier 2011), directeur du Théâtre de la Fraternité de Ouagagougou. Parmi les textes théâtraux découverts à cette occasion il y avait La savane en transe (publiée aux éditions Gambidi de Ouagadougou) dont notre atelier a représenté des extraits. Un passage en est directement inspiré du conte rapporté par Hampâté Bâ[3]. Mon Surmoi professionnel a enregistré (pas seulement dans un coin de ma mémoire, mais aussi sur la liste de mes lectures que je tiens depuis une quinzaine d’années) ce rapprochement.

Quelques années plus tard, en classe de troisième, le rapprochement de ces deux textes m’a permis de rendre perceptibles les caractéristiques du texte dramatique. En effet ces deux textes, éminemment différents, racontent « la même histoire ». L’attention peut donc se concentrer sur ce qui les différencie et les contraintes différentes qui génèrent ces différences.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum