En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par User5899 le Dim 29 Avr 2012 - 10:03

yoaken a écrit:Franchement, vous exagerez, je trouve. Elle a pas été obligée quand même. Si ça lui fait plaisir, où est le problème ? Vous avez toujours peur qu'on finisse par vous imposer de faire de même que vous rejetez tout le temps ce genre d'idées.

Y'a des profs qui viennent encadrer des rencontres sportives inter-classes le samedi et le dimanche dans certains pays et si certains le voient comme des heures sup non payées mais à faire parce que ça fait partie de leur boulot (dans leur pays), y'en a d'autres qui sont vraiment contents de le faire.

Je comprends que vous en ayez raz-le-bol qu'on essaie de vous entourlouper en France, et que vous refusiez qu'on vous impose ce genre de choses, mais laissez les gens libres de faire comme bon leur semble, s'ils ont envie de travailler alors qu'ils n'y sont pas obligés.
yoaken, il ne vous échappe pas que nous les laissons libres : personne n'a songé à porter plainte, ni à organiser un attentat contre elle. Laissez-nous donc libres d'ironiser sur ce genre d'initiative, de la trouver stupide et de la trouver dangereuse.
Ne serait-ce que parce qu'un cours unique, sans présence physique d'un professeur, diffusé dans tous les établissements en même temps, ça peut donner des idées.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Presse-purée le Dim 29 Avr 2012 - 10:35

C'est un précédent dangereux à terme, au vu de l'idéologie qui préside dans les instances publiques en ce moment (baisser les coûts de gestion pour filer des prêts à 1% aux banques qui nous prêtent à 3.98%)...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Marcassin le Dim 29 Avr 2012 - 10:39

Surtout que faire un cours en ligne c'est idiot et encore trop cher... quand on peut diffuser un enregistrement du même cours : ce qui est beaucoup moins cher ! cheers

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Kilmeny le Dim 29 Avr 2012 - 10:40

@Lora a écrit:Moi, ce que je retiens, ce sont les 5h hebdomadaires de latin...

Comme dans certaines sections en Allemagne...

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Iphigénie le Dim 29 Avr 2012 - 10:42

DH: Laughing succes

Si ça lui fait plaisir, où est le problème ?.....laissez les gens libres de faire comme bon leur semble, s'ils ont envie de travailler alors qu'ils n'y sont pas obligés.

Moi personnellement je veux faire un défilé du vrai travail le 1er mai:
non vous ne m'enlèverez pas ma liberté de penser, taradimboum bmoum, taradiboumboum.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par MelanieSLB le Dim 29 Avr 2012 - 10:56

@roxanne a écrit:
@Mamousse a écrit:affraid affraid affraid
"la remplaçante, chargée de veiller à la discipline et de pallier un éventuel bug informatique"


affraid affraid affraid
oui très valorisant comme rôle !!j'aurais adoré ! (en plus, elle est où l'économie ? )

Je présume que ce n'était pas un professeur, mais plutôt un assistant d'éducation: la voilà l'économie.

Cripure a écrit:
yoaken a écrit:Franchement, vous exagerez, je trouve. Elle a pas été obligée quand même. Si ça lui fait plaisir, où est le problème ? Vous avez toujours peur qu'on finisse par vous imposer de faire de même que vous rejetez tout le temps ce genre d'idées.

Y'a des profs qui viennent encadrer des rencontres sportives inter-classes le samedi et le dimanche dans certains pays et si certains le voient comme des heures sup non payées mais à faire parce que ça fait partie de leur boulot (dans leur pays), y'en a d'autres qui sont vraiment contents de le faire.

Je comprends que vous en ayez raz-le-bol qu'on essaie de vous entourlouper en France, et que vous refusiez qu'on vous impose ce genre de choses, mais laissez les gens libres de faire comme bon leur semble, s'ils ont envie de travailler alors qu'ils n'y sont pas obligés.

yoaken, il ne vous échappe pas que nous les laissons libres : personne n'a songé à porter plainte, ni à organiser un attentat contre elle. Laissez-nous donc libres d'ironiser sur ce genre d'initiative, de la trouver stupide et de la trouver dangereuse.
Ne serait-ce que parce qu'un cours unique, sans présence physique d'un professeur, diffusé dans tous les établissements en même temps, ça peut donner des idées.

@Presse-purée a écrit:C'est un précédent dangereux à terme, au vu de l'idéologie qui préside dans les instances publiques en ce moment (baisser les coûts de gestion pour filer des prêts à 1% aux banques qui nous prêtent à 3.98%)...

+1, Cripure et Presse-purée.


Franchement, yoaken, ça ne vous choque pas du tout qu'une enseignante malade fasse quand même cours grâce à internet? Désolée, mais quand on est malade, quelque soit la raison, on prend soin de soi et on ne travaille pas!

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Serge le Dim 29 Avr 2012 - 10:58

Et on ne vient pas sur Néo non plus, non mais oh Razz

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Sandyrina le Dim 29 Avr 2012 - 11:01

Cripure a écrit:
yoaken a écrit:Franchement, vous exagerez, je trouve. Elle a pas été obligée quand même. Si ça lui fait plaisir, où est le problème ? Vous avez toujours peur qu'on finisse par vous imposer de faire de même que vous rejetez tout le temps ce genre d'idées.

Y'a des profs qui viennent encadrer des rencontres sportives inter-classes le samedi et le dimanche dans certains pays et si certains le voient comme des heures sup non payées mais à faire parce que ça fait partie de leur boulot (dans leur pays), y'en a d'autres qui sont vraiment contents de le faire.

Je comprends que vous en ayez raz-le-bol qu'on essaie de vous entourlouper en France, et que vous refusiez qu'on vous impose ce genre de choses, mais laissez les gens libres de faire comme bon leur semble, s'ils ont envie de travailler alors qu'ils n'y sont pas obligés.
yoaken, il ne vous échappe pas que nous les laissons libres : personne n'a songé à porter plainte, ni à organiser un attentat contre elle. Laissez-nous donc libres d'ironiser sur ce genre d'initiative, de la trouver stupide et de la trouver dangereuse.
Ne serait-ce que parce qu'un cours unique, sans présence physique d'un professeur, diffusé dans tous les établissements en même temps, ça peut donner des idées.

Merci Cripure...En effet, je crois que nous avons le droit d'ironiser en effet, et ma foi, de réagir à une situation qui résonne assez douloureusement dans l'esprit de nombreux collègues de métropole (enfin, quand je dis "douloureusement", je tempère en disant que ça nous fait grincer des dents...).
Je comprends aussi ce que Yoaken énonce: la notion de plaisir et d'investissement...mais , Yoaken...il faut comprendre que cette attitude dévouée et motivée peut être suscitée par des valeurs culturelles (il n'y a qu'à voir ce que mes amis de Scandinavie me racontent...ou encore une amie expatriée à Hong Kong) mais aussi par l'ambiance générale de l'établissement ou du pays. Malheureusement, actuellement, en métropole...rares sont les professeurs qui ont le sentiment d'évoluer dans une structure qui génère le désir de s'investir, au contraire. Ce n'est pas mon cas cette année mais j'ai connu ce genre de situations et de nombreux collègues les subissent...Pourtant, je pense que tout le monde sera d'accord pour dire qu'un professeur aura davantage envie de s'investir et de "donner" de son temps si par ailleurs, on le respecte et si on reconnaît son travail...

Ne comparons pas ce qui ne peut être comparé...

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Marcassin le Dim 29 Avr 2012 - 11:04

En même temps quand on est enseignant en Suisse les raisons d'être investi(e) dans son travail sont tout de suite plus grandes :
Avec une fourchette allant de 35.000 à 76.000 dollars d’un bout à l’autre de l’échelle, les enseignants suisses se classent au deuxième rang, devant les Coréens, les Allemands et les Japonais. Si l’on s’en tient aux salaires en début de carrière - et sans tenir compte du Luxembourg, hors concours - c’est en Allemagne qu’ils sont les plus élevés avec, par exemple, plus de 38.000 dollars annuels pour un instituteur débutant.

Chiffres de 2006. Source : http://www.sundep.org/spip.php?article9


Dernière édition par Marcassin le Dim 29 Avr 2012 - 11:06, édité 2 fois

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Sandyrina le Dim 29 Avr 2012 - 11:04

Et évidemment...faire cours depuis son lit d'hôpital, moi ça me choque...

Personnellement, je pense que tout être humain aura peut-être davantage envie de voir ses proches plutôt que ses élèves...

Mais cela soulève un autre problème, peut-être:

L'attente implicite de la part de l'Education Nationale que notre métier soit un sacerdoce et que nous nous consacrions corps et âme à lui... ? Suspect

Donc:
- on n'a pas de vie de couple
- encore moins des enfants
- on vit PAR/ POUR et AVEC notre métier...AAAAAAMMMMmmmmmmeeeeeeennn !!


Dernière édition par Sandyrina le Dim 29 Avr 2012 - 11:05, édité 1 fois

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Dionysos le Dim 29 Avr 2012 - 11:05

Je tourne le problème dans tous les sens mais je ne comprends pas où est l'économie : utilisation d'une connexion internet qui apparemment n'existait pas auparavant, + ordi et webcam + assistante d'éducation = moins cher qu'une prof remplacante ?
Je vois :
1. D'un côté la collègue incapable de lâcher prise
2. De l'autre l'institution qui veut voir si l'affaire n'est pas améliorable et reconductible.
Pour le reste...

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Sandyrina le Dim 29 Avr 2012 - 11:06

@Dionysos a écrit:Je tourne le problème dans tous les sens mais je ne comprends pas où est l'économie : utilisation d'une connexion internet qui apparemment n'existait pas auparavant, + ordi et webcam + assistante d'éducation = moins cher qu'une prof remplacante ?
Je vois :
1. D'un côté la collègue incapable de lâcher prise
2. De l'autre l'institution qui veut voir si l'affaire n'est pas améliorable et reconductible.
Pour le reste...

+1

Au fond, cela témoigne certainement d'une forme de sacrifice....en faisant cela, chercher une forme de reconnaissance héroïque... non ?


Dernière édition par Sandyrina le Dim 29 Avr 2012 - 11:06, édité 1 fois

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par User5899 le Dim 29 Avr 2012 - 11:06

@iphigénie a écrit:DH: Laughing succes

Si ça lui fait plaisir, où est le problème ?.....laissez les gens libres de faire comme bon leur semble, s'ils ont envie de travailler alors qu'ils n'y sont pas obligés.

Moi personnellement je veux faire un défilé du vrai travail le 1er mai:
non vous ne m'enlèverez pas ma liberté de penser, taradimboum bmoum, taradiboumboum.
Vous êtes infernale Very Happy I love you

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Serge le Dim 29 Avr 2012 - 11:09

Du point de vue pédagogique, l’enseignement reste plutôt frontal, la différenciation personnelle auprès des élèves étant difficile. Du côté des élèves, «ils ont vraiment apprécié mais l’un a tout de même conclu que cela ne remplaçait pas un cours où j’étais présente!» rapporte Sarabella Benamran.

Tu m'étonnes.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par User5899 le Dim 29 Avr 2012 - 11:12

@Sandyrina a écrit:
Cripure a écrit:
yoaken a écrit:Franchement, vous exagerez, je trouve. Elle a pas été obligée quand même. Si ça lui fait plaisir, où est le problème ? Vous avez toujours peur qu'on finisse par vous imposer de faire de même que vous rejetez tout le temps ce genre d'idées.

Y'a des profs qui viennent encadrer des rencontres sportives inter-classes le samedi et le dimanche dans certains pays et si certains le voient comme des heures sup non payées mais à faire parce que ça fait partie de leur boulot (dans leur pays), y'en a d'autres qui sont vraiment contents de le faire.

Je comprends que vous en ayez raz-le-bol qu'on essaie de vous entourlouper en France, et que vous refusiez qu'on vous impose ce genre de choses, mais laissez les gens libres de faire comme bon leur semble, s'ils ont envie de travailler alors qu'ils n'y sont pas obligés.
yoaken, il ne vous échappe pas que nous les laissons libres : personne n'a songé à porter plainte, ni à organiser un attentat contre elle. Laissez-nous donc libres d'ironiser sur ce genre d'initiative, de la trouver stupide et de la trouver dangereuse.
Ne serait-ce que parce qu'un cours unique, sans présence physique d'un professeur, diffusé dans tous les établissements en même temps, ça peut donner des idées.

Merci Cripure...En effet, je crois que nous avons le droit d'ironiser en effet, et ma foi, de réagir à une situation qui résonne assez douloureusement dans l'esprit de nombreux collègues de métropole (enfin, quand je dis "douloureusement", je tempère en disant que ça nous fait grincer des dents...).
Je comprends aussi ce que Yoaken énonce: la notion de plaisir et d'investissement...mais , Yoaken...il faut comprendre que cette attitude dévouée et motivée peut être suscitée par des valeurs culturelles (il n'y a qu'à voir ce que mes amis de Scandinavie me racontent...ou encore une amie expatriée à Hong Kong) mais aussi par l'ambiance générale de l'établissement ou du pays. Malheureusement, actuellement, en métropole...rares sont les professeurs qui ont le sentiment d'évoluer dans une structure qui génère le désir de s'investir, au contraire. Ce n'est pas mon cas cette année mais j'ai connu ce genre de situations et de nombreux collègues les subissent...Pourtant, je pense que tout le monde sera d'accord pour dire qu'un professeur aura davantage envie de s'investir et de "donner" de son temps si par ailleurs, on le respecte et si on reconnaît son travail...

Ne comparons pas ce qui ne peut être comparé...
Et de toutes façons, il y a une différence entre s'investir dans un tournoi, une rencontre artistique, etc., sur ses heures libres, et travailler en étant malade. Plus je réfléchis, yoaken, et plus je trouve votre remarque inepte (mais je suis latiniste). Surtout après l'instauration du jour de carence. (Bon sang, mais où est ce smiley colere ??).

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Sandyrina le Dim 29 Avr 2012 - 11:13

diable ou peut-être ça ????

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par User5899 le Dim 29 Avr 2012 - 11:14

@Sandyrina a écrit:
@Dionysos a écrit:Je tourne le problème dans tous les sens mais je ne comprends pas où est l'économie : utilisation d'une connexion internet qui apparemment n'existait pas auparavant, + ordi et webcam + assistante d'éducation = moins cher qu'une prof remplacante ?
Je vois :
1. D'un côté la collègue incapable de lâcher prise
2. De l'autre l'institution qui veut voir si l'affaire n'est pas améliorable et reconductible.
Pour le reste...

+1

Au fond, cela témoigne certainement d'une forme de sacrifice...
Et dans le cadre de la sensibilisation à la civilisation latine, à la fin de l'année, ils l'immolent sur un blanc autel Twisted Evil

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par User5899 le Dim 29 Avr 2012 - 11:15

@Sandyrina a écrit: furieux celui-là ??
Non, celui-là, c'est furieux. Un smiley a disparu cette nuit Sad

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par User5899 le Dim 29 Avr 2012 - 11:16

@Sandyrina a écrit: diable ou peut-être ça ????
Nan ! C'est diable !! Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Mamousse le Dim 29 Avr 2012 - 11:48

Cripure a écrit:
Ne serait-ce que parce qu'un cours unique, sans présence physique d'un professeur, diffusé dans tous les établissements en même temps, ça peut donner des idées.

D'accord avec Cripure...
D'autant que recruter un remplaçant uniquement pour la discipline et l'informatique, ça fait réfléchir aussi...
Notre métier ne repose-t-il pas aussi sur le contact avec les élèves. Nous travaillons avec de l'humain. Le feeling avec nos classes, ça compte.
Mais, c'est un nouveau concept de télé-réalité, ou quoi ?????

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Marcassin le Dim 29 Avr 2012 - 11:51

La seule vraie question : est-ce que c'est compté comme un "vrai travail" ?

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Mamousse le Dim 29 Avr 2012 - 11:54

@Marcassin a écrit:La seule vraie question : est-ce que c'est compté comme un "vrai travail" ?

+1, Marcassin

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Vudici le Dim 29 Avr 2012 - 12:17

Question subsidiaire: vos latinistes ont combien d'heures par semaine?

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par User5899 le Dim 29 Avr 2012 - 12:19

@Vudici a écrit:Question subsidiaire: vos latinistes ont combien d'heures par semaine?
3, et ils sont tous mélangés (2e, 1re, T).

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse, l'enseignante de latin Sarabella Benamran a pu faire cours "immobile" grâce à Skype durant ses trois semaines d'arrêt-maladie.

Message par Luce le Dim 29 Avr 2012 - 12:50

@Vudici a écrit:Question subsidiaire: vos latinistes ont combien d'heures par semaine?

2 et ils sont aussi mélangés (4e-3e)

Luce
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum