Chaque lundi soir de juin 2012 : "Histoires, usages et esthétiques de la page" à La Chaire du Louvre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaque lundi soir de juin 2012 : "Histoires, usages et esthétiques de la page" à La Chaire du Louvre.

Message par John le Dim 29 Avr 2012 - 12:43

http://www.louvre.fr/cycles/la-chaire-du-louvre-la-page-de-l-antiquite-l-ere-du-numerique-histoire-usages-esthetiques

Cycle de conférences et colloques La Chaire du Louvre - «La page de l’Antiquité à l’ère du numérique. Histoire, usages, esthétiques »

Cycle de conférences « la Chaire du Louvre » avec Anthony Grafton
Le Louvre propose un rendez-vous annuel dédié à la recherche en archéologie, en histoire des arts et de la culture. Chaque année, un historien de renom présente à l’auditorium une synthèse inédite sur un sujet original, qui permet les rapprochements transdisciplinaires entre des œuvres du monde entier. À la fois exposés savants, causeries ouvertes au grand public et rencontres avec des personnalités exceptionnelles, ces cycles de conférences font l’objet d’une publication qui permet d’approfondir et de conserver leurs apports.

Pour la quatrième édition, Anthony Grafton, Historien de la culture européenne, titulaire de la chaire « Henry Putnam University Professor » à l’université de Princeton, propose d’explorer l’histoire et l’esthétique de la page, de l’Antiquité à l’ère numérique : entre le mode de lecture induit par la toile et certains usages du livre ancien, maintes affinités existent.

Présentation
Au programme

Les 11, 14, 18, 25 juin 2012
À l’ère du numérique, nous assistons à une transformation profonde des modes de production et de réception des textes. Le lecteur est constamment invité à construire du sens à partir des matériaux multiples et hétérogènes que lui offrent les nouvelles technologies. Anthony Grafton démontre que cette mutation, si radicale qu’elle puisse paraître, coïncide avec des pratiques de diffusion et de réception du texte que l’on retrouve, sous des formes diverses, dans toute la tradition écrite depuis l’Antiquité. Tout en rappelant certains modes de fonctionnement de la lecture numérique, il illustre sa thèse à travers des exemples historiques, empruntés à la tradition manuscrite et au livre imprimé.
Aussi loin qu’on puisse remonter dans l’histoire de la page, on constate que l’on est toujours et encore dans une « histoire du futur ». Nous devons nous en souvenir, à une époque où certains considèrent que le livre est condamné à disparaître dans le « virtuel ».

Lundi 11 juin à 19h
La page et son lecteur : de l’ère numérique à l’Antiquité

Jeudi 14 juin à 19h
La page en mutation : métamorphoses et significations

Lundi 18 juin à 19h
Le Livre illustré : Hartmann Schedel et son contexte

Lundi 25 juin à 19h
Labyrinthes et Minotaures : la page savante

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum