A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par A Tuin le Lun 30 Avr 2012 - 10:24

C'est nul je trouve !!

En fin de discours, Nicolas Sarkozy faisait sa petite diatribe contre les fonctionnaires - qui se plaignent tout le temps alors qu'ils sont protégés par leur statut (je résume)

Tu parles : maintenant quand tu commences ta carrière on te pourrit de tous les côtés en te faisant sentir que si tu ne t'adaptes pas, que tu ne fais pas les manières idoines on va te chercher misères à coups de formations chronophages imposées, de visites et inspections impromptues pour te mater, c'est sûr que ça donne envie le pseudo "statut".
Pour les anciens, peut-être. Et encore quand ils étaient jeunes ils avaient peut-être eu droit en leur temps au même cirque.
Moi ce que j'adore ce sont certains anciens qui se permettent d'envoyer paître les inspecteurs et toute la clique d'administration parce qu'ils ne sont plus loin de la retraite, qu'ils en ont vu de belles toute leur carrière et qui n'attendent plus rien de ce système. Ils ont bien raison !!!!

Pour lui, c'est une question d'égalité des chances. En France, l'école publique est gratuite. A l'étranger, elle est payante et très chère. Cela varie suivant les pays. Il faut compter autour de 5 000 euros l'année en Allemagne ou en Espagne.

Et après ?? On ne va pas aller les plaindre non plus de payer plus cher. C'est un choix personnel d'aller vivre et travailler à l'étranger, il s'agit d'assumer son choix ensuite, c'est tout. Pour s'exporter il ne faut déjà pas être pauvre au départ en général alors la question ne se pose même pas.
Une personne sans un sou de côté et ric-rac tous les mois n'aura pas les moyens d'aller se mettre à l'étranger, entre les déménagements, les démarches et le reste. Dans la réalité quand on vit au dessus de ses moyens et qu'on ne peut plus payer, on passe interdit bancaire. J'en connais à qui s'est arrivé, parce qu'il y a a un coup dur tel mois, que la paye ne tombe pas et qu'il y a déjà des précédents, des retards de paiement qu'on arrive pas à combler.

Il y a vraiment deux mondes franchement ...

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par benjy_star le Lun 30 Avr 2012 - 10:44

@A Tuin a écrit:Pour lui, c'est une question d'égalité des chances. En France, l'école publique est gratuite. A l'étranger, elle est payante et très chère. Cela varie suivant les pays. Il faut compter autour de 5 000 euros l'année en Allemagne ou en Espagne.
Alors, il est si bien que ça le système Allemand ?? Wink

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par A Tuin le Lun 30 Avr 2012 - 10:55

De toute façon quand on y réfléchit c'est faussé.
Tous les gens qui mettent leurs enfants dans le privé en internat, ça douille aussi financièrement.
Puis en Allemagne peut-être que les gens payent pour faire mettre leurs enfants à l'école, mais les professeurs ne sont pas payés comme chez nous. Je n'ai plus la somme en tête mais si on touchait la même chose qu'eux tous les mois on vivrait comme Crésus !

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par henriette le Lun 30 Avr 2012 - 14:44

Juste pour info, la gratuité ne concerne pas par exemple les enfants des profs des dits-lycées : ben oui, ce que personne ne dit, c'est que cela en fait ne concerne pas les enfants des fonctionnaires à l'étranger. Et comme du fait du non-financement de cette gratuité les lycées sont obligés d'augmenter les frais de scolarité, la note est encore plus lourde.
Merci l'égalité entre les français.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par neo le Lun 30 Avr 2012 - 15:32

@henriette a écrit:Juste pour info, la gratuité ne concerne pas par exemple les enfants des profs des dits-lycées : ben oui, ce que personne ne dit, c'est que cela en fait ne concerne pas les enfants des fonctionnaires à l'étranger. Et comme du fait du non-financement de cette gratuité les lycées sont obligés d'augmenter les frais de scolarité, la note est encore plus lourde.
Merci l'égalité entre les français.
+ 1 ! D'ailleurs ici, nous sommes en guerre contre cela depuis janvier (augmentation des frais de scolarité dans un pays en pleine crise, combinée à des suppressions de postes entraînant des effectifs surchargés...). Les parents sont eux aussi très remontés, et tiennent une AG cette semaine...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par Celadon le Lun 30 Avr 2012 - 18:07

Et ne parlons pas du système de bourses à l'étranger.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par stefane le Lun 30 Avr 2012 - 21:36

oui mais il ne faut "oublier" de signaler que les profs "détachés" touchent une indemnité conséquente qui couvre les frais de scolarité des enfants, les impôts payés dans le pays d'accueil sont souvent divisés par 4 (par rapport à ceux payés en France) donc tout est relatif quand même

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par neo le Lun 30 Avr 2012 - 22:22

@stefane a écrit:oui mais il ne faut "oublier" de signaler que les profs "détachés" touchent une indemnité conséquente qui couvre les frais de scolarité des enfants, les impôts payés dans le pays d'accueil sont souvent divisés par 4 (par rapport à ceux payés en France) donc tout est relatif quand même
Euh... l'avantage familial que touchent les résidents ne couvre pas la totalité des frais de scolarité ; de plus, depuis une réforme de 2007 en Europe au moins, les résidents ne touchent plus le Supplément Familial de Traitement. Enfin, les résidents (comme les expatriés) paient leurs impôts en France.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par Libé-Ration le Lun 30 Avr 2012 - 22:45

@neo a écrit:
@stefane a écrit:oui mais il ne faut "oublier" de signaler que les profs "détachés" touchent une indemnité conséquente qui couvre les frais de scolarité des enfants, les impôts payés dans le pays d'accueil sont souvent divisés par 4 (par rapport à ceux payés en France) donc tout est relatif quand même
Euh... l'avantage familial que touchent les résidents ne couvre pas la totalité des frais de scolarité ; de plus, depuis une réforme de 2007 en Europe au moins, les résidents ne touchent plus le Supplément Familial de Traitement. Enfin, les résidents (comme les expatriés) paient leurs impôts en France.

L'avantage familial est supposé compenser la perte des allocations familiales de la CAF ; allocations qui en France ne couvrent déjà pas l'achat des fournitures scolaires, des baskets, de la cantine... et certainement pas les écolages. Conernant les impôts du pays d'accueil, je t'invite à lire mon blog, tu y découvriras des merveilles en question de taxes dans ce qui se définit pourtant comme un paradis fiscal. Je ne te parle même pas du prix de Vache-qui-rit ou du lait pour les enfants...

Ensuite, le sujet concerne la gratuité pour... le fils de N. S., personne dans le besoin s'il en est.

Et pourtant, voilà qu'on se retrouve à se taper dessus les uns les autres, "ah, mais les profs détachés ceci" comme si l'opinion publique ne nous attaquait pas suffisamment, les profs, comme cela !


Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par stefane le Lun 30 Avr 2012 - 23:10

Désolée,je confirme qu'au Sénégal par exemple, les résidents payent leurs impôts au Sénégal et ils sont divisés par 4. Il ne s'agit pas de "se taper les uns sur les autres" mais de dire vrai..Les expat ont un billet d'avion payé par le MEN chaque année, pour toute la famille.
Quant au statut des contrats locaux, qu'en pensez-vous?


stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par stefane le Lun 30 Avr 2012 - 23:17

Le plus simple est peut-être de donner les chiffres. A combien s'élève l'indemnité "chèreté de la vie"?
pourquoi les collègues qui repartent en France disent qu'ils perdent en pouvoir d'achat?
merci d'éclairer ma lanterne

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par neo le Lun 30 Avr 2012 - 23:39

@stefane a écrit:Le plus simple est peut-être de donner les chiffres. A combien s'élève l'indemnité "chèreté de la vie"?
pourquoi les collègues qui repartent en France disent qu'ils perdent en pouvoir d'achat?
merci d'éclairer ma lanterne
Environ 250 euros par mois en Espagne jusqu'à l'an dernier, c'est passé à près de 400 euros cette année suite à deux ans de grèves à répétition massivement suivies, y compris grève reconductible pendant le bac ces deux dernières années.
Sachant que depuis 2007 ici l'avantage familial n'intègre plus le Supplément Familial de Traitement, le "gain" est très faible pour les collègues ayant 3 enfants ou plus. Il faut aussi savoir que l'avantage familial ne couvre pas la totalité des frais de scolarité (et la "gratuité" Sarkozy concerne tous les Francais... à l'exception des enseignants !), et que depuis quelques années les établissements ont aussi mis en place des "frais de 1ère inscription", pas non plus couverts par l'avantage familial...
Quant aux recrutés locaux, c'est pas loin de l'exploitation, dans de nombreux pays, y compris en Europe....

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par Libé-Ration le Mar 1 Mai 2012 - 0:35

@stefane a écrit:Désolée,je confirme qu'au Sénégal par exemple, les résidents payent leurs impôts au Sénégal et ils sont divisés par 4. Il ne s'agit pas de "se taper les uns sur les autres" mais de dire vrai..Les expat ont un billet d'avion payé par le MEN chaque année, pour toute la famille.
Quant au statut des contrats locaux, qu'en pensez-vous?


C'est hors-sujet par rapport au sujet de ce topic. Il n'y a pas lieu ici d'opposer statut contre statut, surtout sans savoir ce qu'il en est vraiment. En France, on ne s'oppose pas, titulaires, contractuels, vacataires, quand on discute du bien-fondé du fontionnement d'un établissement.

Spoiler:
Et je suppose qu'au Sénégal les résidents paient les impôts au Sénégal PLUS leurs impôts en France... comme dans tous les pays.

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par stefane le Mar 1 Mai 2012 - 9:35

@Libellune a écrit:
@stefane a écrit:Désolée,je confirme qu'au Sénégal par exemple, les résidents payent leurs impôts au Sénégal et ils sont divisés par 4. Il ne s'agit pas de "se taper les uns sur les autres" mais de dire vrai..Les expat ont un billet d'avion payé par le MEN chaque année, pour toute la famille.
Quant au statut des contrats locaux, qu'en pensez-vous?


C'est hors-sujet par rapport au sujet de ce topic. Il n'y a pas lieu ici d'opposer statut contre statut, surtout sans savoir ce qu'il en est vraiment. En France, on ne s'oppose pas, titulaires, contractuels, vacataires, quand on discute du bien-fondé du fontionnement d'un établissement.

Spoiler:
Et je suppose qu'au Sénégal les résidents paient les impôts au Sénégal PLUS leurs impôts en France... comme dans tous les pays.

"hors sujet": merci, je ne demandais pas une correction de copie d'une collègue Wink Par ailleurs, ce n'est pas moi qui ai parlé des résidents et expat.Le topic parle de la gratuité de la scolarité dans les établissements à l'étranger.Je précisais simplement que les profs touchaient une indemnité, c'est sans doute pour cette raison qu'on leur demandait de payer la scolarité de leurs enfants.
Non, au Sénégal, les résidents ne paient leurs impôts qu'au Sénégal, pays où ils travaillent, comme déjà dit + haut

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par Cathy le Mar 1 Mai 2012 - 10:25

Perso, je bosse dans un lycée français de l'étranger: la scolarité est payante et très chère. Les profs dont les enfants sont scolarisés dans l'établissement paient. Personne ne paie si les enfants sont français et au lycée...
Aucun prof ne touche de prime et de bidule pour compenser quoi que ce soit....
Enfin, la plupart des parents "pauvres" ont droit à des bourses fournies par le lycée même...
Quant aux impôts, on ne paie rien sur place les deux premières années et ensuite on paie les impôts du pays qui taxent aussi un éventuel revenu en France.

Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par henriette le Mar 1 Mai 2012 - 15:02

Et pour préciser encore quelque chose à Stéfane : à Rome, ma prime d'expatriation couvrait exactement et intégralement mon loyer. Le supplément familial ne couvrait pas la totalité des frais de scolarité en maternelle de ma fille. Et heureusement, je n'avais pas de nounou à payer pour n°2, sinon je ne sais pas comment on s'en serait sortis.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par stefane le Mar 1 Mai 2012 - 16:00

@henriette a écrit:Et pour préciser encore quelque chose à Stéfane : à Rome, ma prime d'expatriation couvrait exactement et intégralement mon loyer. Le supplément familial ne couvrait pas la totalité des frais de scolarité en maternelle de ma fille. Et heureusement, je n'avais pas de nounou à payer pour n°2, sinon je ne sais pas comment on s'en serait sortis.

Un loyer de combien?

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par stefane le Mar 1 Mai 2012 - 16:09

Pour pouvoir comparer et se faire une idée juste, il faudrait avoir toutes les données: salaire, primes, coût de la vie,
etc

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par Cathy le Mar 1 Mai 2012 - 17:16

Encore une fois, c'est valable dans certains pays seuleument.
Chez moi, pas de prime pour le loyer, pour la scolarité...Juste une prime d'installation d'environ 2000€, sachant qu'il faut entièrement s'équiper et que le déménagement éventuel est entièrement à nos frais....

Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par stefane le Mar 1 Mai 2012 - 17:40

@Cathy a écrit:Encore une fois, c'est valable dans certains pays seuleument.
Chez moi, pas de prime pour le loyer, pour la scolarité...Juste une prime d'installation d'environ 2000€, sachant qu'il faut entièrement s'équiper et que le déménagement éventuel est entièrement à nos frais....

J'ai bien compris que les primes et autres diffèrent selon les pays, mais tant que l'on ne met pas tout à plat: salaires, primes etc, il est difficile de se faire une idée, non?
Seuls le s"expats" touchent une prime de déménagement,( peut-être), mais dans leur cas, les salaires sont autres que ceux des résidents, non?
Je ne connais pas d'expat qui connaisse des fins de mois difficiles... ni de résidents d'ailleurs. Smile

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par Cathy le Mar 1 Mai 2012 - 17:47

Ben, viens chez moi, tu verras : je connais pas un prof qui finisse ses fins de mois à l'aise...Et puis les "expats", moi je connais pas ; je connais que les détachés et les résidents qui sont payés pareil: la différence est dans les impôts.

Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par stefane le Mar 1 Mai 2012 - 17:54

Ceux qu'on appelle "les expats" dépendent du Ministère des Affaires Etrangères.
Toujours aucune réponse sur le salaire+primes éventuelles...
Difficile donc de se rendre compte

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Message par stefane le Mar 1 Mai 2012 - 17:55

@Cathy a écrit:Ben, viens chez moi, tu verras : je connais pas un prof qui finisse ses fins de mois à l'aise...Et puis les "expats", moi je connais pas ; je connais que les détachés et les résidents qui sont payés pareil: la différence est dans les impôts.

C'est où chez toi?

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum