un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par Karololo le Dim 29 Avr 2012 - 22:49

Je me fais inspecter jeudi en 8 pour ma titularisation et je sui sen plein dans ma séquence épistolaire. Ma tutrice m'a conseillée de faire un exercice mi-image mi-expression écrite, par exemple je montre "La femme lisant..." de Vermeer sur vidéoprojecteur, on en fait une analyse, puis je propose une expression écrite du style, "imaginez ce qu'elle est en train d'écrire?".
L'idée de l'analyse de l'image avec l'expression écrite en suivant... sachant que ce ne sera qu'un début... me plaît bien mais Vermeer avec mes élèves ultra durs (19 garçons et 7 filles plutôt faibles et démotivés, hyper chahuteurs quand l'envie leur prend !) me paraît complètement folle le jour de mon inspection...
J'ai lu hier la lettre d'amour de Dino Buzzati et j'ai trouvé que c'était une super lecture pour débuter une expression écrite, ou j'ai pensé au tableau de La mort de Marat de David, mais au final, je ne sais plus quoi faire... Vous avez une idée?

Karololo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par JPhMM le Dim 29 Avr 2012 - 22:55

Jean Béraud, la Lettre
Fragonard, la Lettre d'Amour

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par JPhMM le Dim 29 Avr 2012 - 22:56

Tiens, je viens de tomber sur ça :
http://www.weblettres.net/spip/article.php3?id_article=1336

(Le Renoir est très beau aussi).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par Karololo le Dim 29 Avr 2012 - 23:02

Merci, je suis pourtant allée sur Weblettres cet après-midi et je n'ai rien trouvé ! Bon, voilà dans quelle forme je suis en cette avant-veille du 1er mai !
J'y vais de ce pas...

Karololo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par JPhMM le Dim 29 Avr 2012 - 23:17

Les œuvres de Lubin de Beauvais sont très mignonnes, mais sans doute pas adaptées à un travail avec les élèves.

Razz



Il s'agit d'une illustration de la lettre 48, bien sûr.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par Karololo le Dim 29 Avr 2012 - 23:22

Eh bien je ne connais pas du tout mais c'est sûr que si je veux mettre de l'ambiance dans la classe, c'est tout à fait approprié..!
En revanche, je pense que l'inspecteur, lui, n'appréciera pas du tout...
D'après ce qu'on m'a dit, pas du genre à s'amuser !

Karololo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par JPhMM le Dim 29 Avr 2012 - 23:23

Je réalise combien je suis inculte dans les programmes des autres matières. Je ne sais même pas si on étudie encore les Liaisons dangereuses au lycée. L'évidence me ferait penser que oui. Mais l'évidence est parfois trompeuse.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par Karololo le Dim 29 Avr 2012 - 23:32

Moi je ne connais que le programme de mes classes et je serai bien incapable de savoir si on étudie encore Les liaisons dangereuses au lycée...
Mais je ne me réfère pas qu'au programme pour ma part car il est très restrictif et en l'interprétant, on y trouve ce qu'on veut...
C'est bien pour cette raison que je voulais autre chose que cet inévitable Vermeer que j'aime bien mais qui ne parle pas à tout le monde !


Karololo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par JPhMM le Dim 29 Avr 2012 - 23:35

Je ne connaissais pas La lettre de rupture, d'Alfred Stevens. Le tableau est réellement terrible — ce que je trouve vraiment intéressant.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par La Jabotte le Lun 30 Avr 2012 - 0:17

Wallerand Vaillant, La lecture d'une lettre :


Au départ, je pensais à ce trompe l'oeil, du même :


mais pour lancer une expression écrite, ce n'est pas évident.
Toutefois, très intéressant à analyser : tu projettes le tableau, avec le nom du peintre, le titre et la date... et tu demandes quelle est la nature de cette oeuvre.
Première réponse : une photographie. Ben non.
Définition du trompe l'oeil puis analyse de la disposition (toutes les étapes de l'échange épistolaire). Après tu peux éventuellement demander d'imaginer ce qui peut être écrit dans telle lettre pas encore postée ou dans telle lettre ouverte et pliée... Remarquer le mouvent d'envol des lettres, etc.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par La Jabotte le Lun 30 Avr 2012 - 0:18

Le titre du trompe l'oeil c'est "Nature morte aux lettres et à la plume".

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par Karololo le Lun 30 Avr 2012 - 8:00

Super cette idée de trompe l'œil que je découvre ce matin...
J'y avais pensé mais je ne voyais pas trop comment aborder le sujet.

Si cela t'intéresse j'ai trouvé dans mes recherches un fichier très intéressant, construit comme une sorte de séquence, intitulé "Les pièges de l’art ou l’art de piéger… Comment un lecteur ou un spectateur se laisse piéger par une œuvre à double sens".



Karololo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par La Jabotte le Lun 30 Avr 2012 - 8:03

Ah, oui, je veux bien, merci beaucoup ! Je t'envoie mon adresse en mp ou c'est un lien ?

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par Karololo le Lun 30 Avr 2012 - 8:14

J'ai mis un peu de temps pour trouver comment on fait pour joindre un fichier, c'est ma première fois..!
Le voilà !
en revanche, je veux bien que tu me dises ce que c'est que "mp" ?
Fichiers joints
lartdepieger eleve.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(97 Ko) Téléchargé 25 fois

Karololo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par frimoussette77 le Lun 30 Avr 2012 - 8:20

un message privé.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par La Jabotte le Lun 30 Avr 2012 - 8:21

Frimoussette, trop rapide pour moi !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par La Jabotte le Lun 30 Avr 2012 - 8:22

Merci Karololo pour le fichier. Excuse-moi, j'aurais dû penser à ne pas parler n'importe quoi en faisant attention à ta date d'inscription !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par Karololo le Lun 30 Avr 2012 - 11:00

Très beau le Hopper mais ça ressemble plus à un livre qu'à une lettre...
Merci quand même !
Pour ma séance spéciale inspection j'avais aussi pensé au tableau de David représentant La mort de Marat, parce qu'il peut vraiment soutenir une portée imaginaire pour une expression écrite, mais je ne sais pas comment l'aborder... Est-ce que je ne dis rien aux élèves sur le contexte ni sur le contenu réel de la lettre, et après une étude purement esthétique de l'œuvre, je les laisse écrire sur un sujet du style "imaginez ce qui est écrit sur la lettre que tient encore Marat".
Mais cela me gêne vraiment de ne pas attraper le tableau sans l'histoire, et je crains qu'en en dévoilant le sujet et en explorant le contexte, la piste de l'imagination soit moins créative...
Une idée ?

Karololo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par A Tuin le Lun 30 Avr 2012 - 11:03

Je ne sais pas.

Pour le Hopper j'ai un commentaire associé à la peinture, que je peux te scanner pour t'inspirer si tu pars là-dessus.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par Karololo le Lun 30 Avr 2012 - 11:45

Au fait, vous avez remarqué à quel point la lecture d'une lettre à l'intérieur d'un tableau est un motif féminin ?
Ca me dérange toujours un peu de travailler sur quelque chose qui a l'air tout à fait évident alors même qu'elle pose de multiples questions du point de vue symbolique comme du point de vue sociologique...
On pourrait alors en parler avec les élèves mais cela prendrait bien du temps que je n'ai pas et je ne suis pas sûre qu'ils puissent comme cela réussir à se distancier par rapport à une réflexion qui suppose une culture iconographique et artistique...
Je ne sais pas ce que vous en pensez...


Karololo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par JPhMM le Lun 30 Avr 2012 - 11:53


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par A Tuin le Lun 30 Avr 2012 - 11:54

Ce serait bien que tu te procures ce livre à la limite :

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-femmes-qui-lisent-sont-elles-dangereuses_482253.html

http://www.amazon.fr/Les-femmes-lisent-sont-dangereuses/dp/2080115723

J'ai le même style intitulé "les femmes qui aiment sont dangereuses" et c'est pas mal : il y a justement plein de peintures et leurs exégèses.

D'ailleurs dans google images, plein de possibilités :
https://www.google.fr/search?q=femmes+qui+lisent+sont+dangereuses&hl=fr&client=firefox-a&hs=b88&rls=org.mozilla:fr:official&prmd=imvns&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=UGGeT4TbE4fq8QPSkNCDDw&ved=0CGIQsAQ&biw=1238&bih=841

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par A Tuin le Lun 30 Avr 2012 - 11:55

@JPhMM a écrit:





affraid affraid affraid

C'est quoi ce troll ?
On dirait un Hobbit !!

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: un tableau qui ne soit pas de Vermeer pour une séquence sur l'épistolaire

Message par nuages le Lun 30 Avr 2012 - 17:14

il y a un très beau site internet comportant de magnifiques tableaux, très nombreux, représentant des personnages lisant des livres ou des lettres.
Tu peux le trouver en tapant sur un moteur de recherche: lecture et Oeuvres d'art ou The inn at Lambton

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum