Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par John le Lun 30 Avr 2012 - 17:00
Marianne 24.04.12

Mais où mènent-ils l'école ?

Comme le savent tous ceux qui refusent de se raconter des histoires, la maîtrise de l'orthographe tend à tenir du miracle. Le ministère de l'Education nationale a même jugé nécessaire d'adresser une circulaire aux enseignants pour enrayer une dégradation inquiétante.
Entre ceux qui nient le problème, ceux qui trouvent normal que le français soit remplacé par un sabir anglo-saxon, et ceux qui considèrent que l'avenir est à l'écriture style SMS, l'orthographe est mal lotie. Pour régler le problème, il ne suffira pas de réhabiliter la dictée, même si celle-ci a des vertus oubliées par le discours pseudo-pédagogiste qui en a fait un exercice superfétatoire. De ce point de vue, on ne soulignera jamais trop les dégâts consécutifs à la loi d'orientation de 1989 portée par Lionel Jospin, alors ministre de l'Education nationale ensuite relayé par Claude Allègre. De son côté, quoi qu'en dise le ministre Luc Chatel, le bac a été vidé de sa substance. Il est presque accordé comme cadeau de fin de cursus secondaire, ce qui prépare les jeunes à l'échec. Pour clore l'affaire, il est question d'appliquer la même technique avec la licence, en supprimant les notes éliminatoires et en accordant des "compensations" de notes (le tir à l'arc pour faire remonter sa note en économie ?) afin de décerner plus facilement un diplôme au rabais.
Pour les enfants de la bourgeoisie qui privilégient les grandes écoles payantes, ce n'est pas grave. Les autres pourront remercier Laurent Wauquiez, en charge de l'Enseignement supérieur, en espérant qu'il ne le sera pas longtemps. Ce serait le meilleur service à rendre aux étudiants.
J.D

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Marcassin
Habitué du forum

Re: Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par Marcassin le Lun 30 Avr 2012 - 17:45
On commence à lire des choses de bon sens dans la presse généraliste.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par Daphné le Mar 1 Mai 2012 - 9:13
@Marcassin a écrit:On commence à lire des choses de bon sens dans la presse généraliste.

Il serait temps Twisted Evil
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par Celadon le Mar 1 Mai 2012 - 9:16
Ah mais attendez que Peillon/Meirieu s'emparent OFFICIELLEMENT de l'EN et on va voir fleurir de belles IO proches de celles de 2002, ruinant à jamais les pauvres efforts de 2008 (je parle pour le primaire).
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par MelanieSLB le Mar 1 Mai 2012 - 13:43
Celadon, c'est un fil po-si-tif. On aura bien le temps de se ruiner le moral dans les prochains mois, on va profiter du bon sens tant qu'il est présent.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Plume
Niveau 6

Re: Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par Plume le Mar 1 Mai 2012 - 13:54
Mais que s'est-il passé pour que le niveau en orthographe baisse à ce point ?
C'est une vraie question, hein... Cela fait 9 ans que j'enseigne et je ne me remets pas de mon premier paquet de copies de ma classe de 2nde lorsque j'étais stagiaire... Et aujourd'hui je me désespère de répéter sans cesse la même chose, et de faire des dictées (si, si ! Peut-être pas assez...) pour constater au final qu'un élève de 6e ne sachant pas écrire ne sait toujours pas écrire en 3e... pale
Comment faire ?
Marcassin
Habitué du forum

Re: Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par Marcassin le Mar 1 Mai 2012 - 13:58
Quand un élève ne sait pas écrire en sixième, je crois bien que c'est malheureusement trop tard pour rectifier le tir.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par doublecasquette le Mar 1 Mai 2012 - 15:57
J'ai envoyé à quelques professeurs chargés de l'accompagnement éducatif d'élèves de 6° ne sachant pas écrire un tapuscrit destiné normalement à des élèves de primaire...
Je crois que certains ont eu quelques résultats ; si quelqu'un d'autre le veut, je l'enverrai volontiers.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Avril69
Neoprof expérimenté

Re: Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par Avril69 le Mar 1 Mai 2012 - 16:17
@Marcassin a écrit:Quand un élève ne sait pas écrire en sixième, je crois bien que c'est malheureusement trop tard pour rectifier le tir.
C'est une vraie question.
Personnellement, je pense que le changement de milieu en sixiėme peut-être l'occasion d'un rattrapage pour les plus doués d'entre eux, à la condition expresse de se trouver dans un environnement suffisamment nourrissant et exigeant sur le plan scolaire évidemment.
Dans tous les cas, il faut probablement que les lacunes soient comblées avant l'adolescence.
avatar
Schéhérazade
Niveau 10

Re: Marianne : Mais où mènent-ils l'école ?

par Schéhérazade le Mar 1 Mai 2012 - 16:41
@doublecasquette a écrit:J'ai envoyé à quelques professeurs chargés de l'accompagnement éducatif d'élèves de 6° ne sachant pas écrire un tapuscrit destiné normalement à des élèves de primaire...
Je crois que certains ont eu quelques résultats ; si quelqu'un d'autre le veut, je l'enverrai volontiers.

Oui, je confirme. Je travaille maintenant depuis octobre avec ton document, et, sur 8 élèves, 4, les plus volontaires, ont fait des progrès significatifs. Et d'ailleurs ce sont ces mêmes élèves, qui, malgré leur manque d'aisance en rédaction, ont fait des progrès inattendus en grammaire. Pour les autres, je ne veux pas encore désespérer, malgré l'armada d'orthophonistes qui s'y est déjà cassé les dents...Donc merci pour mes élèves fleurs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum