Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par Clarinette le Mer 2 Mai 2012 - 23:26

Décidément, on ne va lire que des cochonneries, pour cette édition ! Laughing

John : La Philosophie dans le boudoir - Sade
Eliam : Aline et Valcour - Sade
Nell : Les Liaisons Dangereuses - Choderlos de Laclos
Dorinde : L'Ile aux Esclaves - Marivaux
Clarinette : La Religieuse - Diderot
Nadeja : Les Nuits de Paris - Restif de La Bretonne
JPhMM : La nuit et le moment - Crébillon fils

J'attends encore jusqu'à demain que la plus française des grenouilles britanniques choisisse UN titre parmi ceux qu'il nous a indiqués puis je lance le sondage.
Eh, Iphigénie : pourquoi as-tu TOUT effacé ? Laisses-en un, quand même ! Very Happy

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par yphrog le Jeu 3 Mai 2012 - 0:06

Voltaire, L'Ingenu.

Very Happy Je ne peux pas imaginer de me replonger dans les débats entre A et B. Donc, j'opte pour 85 pages à peu près Embarassed

Y a-t-il déjà un essai ?

Spoiler:
sinon, Chateaubriand, Essai historique, politique et moral sur les révolutions anciennes et modernes? 1797

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par LadyC le Jeu 3 Mai 2012 - 0:53

Dites donc, qu'est devenue l'exigence d'une présentation accompagnant le titre proposé ? Parce que L'île des esclaves OK, Les nuits de Paris c'est déjà plus flou, et Crébillon, là, je n'ai jamais lu une page (et je veux l'histoire) (et La Religieuse non plus, mais bon je vois à peu près ça). Ça se relâche tout ça ! (comment je n'ai qu'à aller wikipédier tout ça ?)

Euh, au fait, j'espère que ce fil est caché au public ? Parce qu'un club littéraire de profs où 2 titres sur une demi-douzaine sont du Sade (et où 3 ou 4 autres sont également plus ou moins sulfureux), ça donnerait de drôles d'idées à un internaute de passage... Rolling Eyes

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par Clarinette le Jeu 3 Mai 2012 - 11:48

Ma jolie panthère, tu as raison sur le fond : une présentation de chaque proposition était normalement requise, mais c'est vrai que pour les classiques, c'est moins impératif, parce qu'on en connaît la plupart.
Sinon, pour l'aspect caché, je crois que non : au contraire, les sujets littéraires restent ouverts au public pour que le quidam se rende compte à quel point les profs sont des gens avides de cul(ture) ! Laughing

Alors, récapitulons :

John : La Philosophie dans le boudoir - Sade
Eliam : Aline et Valcour - Sade
Nell : Les Liaisons Dangereuses - Choderlos de Laclos
Dorinde : L'Ile aux Esclaves - Marivaux
Clarinette : La Religieuse - Diderot
Nadeja : Les Nuits de Paris - Restif de La Bretonne
JPhMM : La nuit et le moment - Crébillon fils
Xphrog : L'Ingénu - Voltaire

PS : message perso à la fille d'Agamemnon et Clytemnestre, sœur d'Oreste, Electre et Chrysothémis : on attend toujours UNE propostion de ta part ! Wink

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par JPhMM le Jeu 3 Mai 2012 - 20:50

@LadyC a écrit:Dites donc, qu'est devenue l'exigence d'une présentation accompagnant le titre proposé ? Parce que L'île des esclaves OK, Les nuits de Paris c'est déjà plus flou, et Crébillon, là, je n'ai jamais lu une page (et je veux l'histoire) (et La Religieuse non plus, mais bon je vois à peu près ça). Ça se relâche tout ça ! (comment je n'ai qu'à aller wikipédier tout ça ?)
Désolé, je suis plongé dans mes nombreuses tâches.
Alors permettez-moi d'user des mots d'autrui.

La nuit et le moment
, présentation de l'éditeur :

Un soir, l'aimable Clitandre se glisse dans le lit de la belle Cidalise, qui ne dit pas absolument non. Elle ne dit pas oui non plus, mais souhaite qu'on lui parle, et Clitandre, multipliant les travaux d'approche, lui raconte ses exploits récents : comment il a séduit la belle et froide Célimène, la grosse Araminte, Julie, la physicienne intrépide, Luscinde l'étourdie, la tendre Aspasie et la nonchalante Bélise. Six histoires où seule compte la manière : séduire sans prononcer le mot amour, susciter le plaisir et la trahison en même temps. Cidalise s'en rit, mais ne serait-elle pas la septième ? En 1755, Crébillon fils se décide à faire paraître La Nuit et le Moment auquel il travaille depuis près de vingt ans. Selon Grimm, lui-même jugeait que ce dialogue était ce qu'il avait " fait de mieux dans sa vie ", et de toutes ses œuvres, en effet, c'est sans doute celle qui illustre le mieux son énigmatique génie. Pour employer les mots de Marivaux, " une surprise de l'amour " s'y découvre, mais qui n'engage ici que la nuit : une nuit de vérité d'où l'on émerge différent.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par LadyC le Jeu 3 Mai 2012 - 22:37

Merci JPhMM... C'était du second degré, pas une critique, j'espère que c'était clair ! D'ailleurs je suis allée voir sur le web (et ai lu un extrait). Smile

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par JPhMM le Jeu 3 Mai 2012 - 22:41

Oui LadyC, je sais bien. Wink Very Happy

Et l'extrait t'a plu ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par Clarinette le Jeu 3 Mai 2012 - 22:42

Oui, mais JPh, il est parfait ! cheers

Bon, Iphigénie n'ayant pas repointé le bout de son nez, je clos les propositions et lance le sondage.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par LadyC le Jeu 3 Mai 2012 - 22:47

@JPhMM a écrit:Oui LadyC, je sais bien. Wink Very Happy

Et l'extrait t'a plu ?

A moitié. C'est joliment écrit, bien sûr, et avec humour. Mais je crains de me lasser un peu des galanteries. En tout cas ça n'a pas l'air d'aller jusqu'au point de Sade (qu'on est libre... d'aimer, mais je ne peux pas). Disons que ça attise ma curiosité (mais les Nuits de Paris aussi ; et il faut absolument que j'ajoute la Religieuse à ma culture littéraire). C'est long ? (Je suis en train de calculer pour en faire plusieurs ; ce qui est d'un irréalisme remarquable, vu que je n'ai toujours pas lu 20 pages de Middlesex, qui pourtant m'a accrochée - j'avais une bêtise de Pratchett à finir Embarassed et je n'ai jamais aussi peu trouvé le temps de lire, c'est très frustrant -, et que je n'ai pas non plus tenu ma promesse d'aller voir du côté des vaincus des derniers sondages...)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par Nadejda le Jeu 3 Mai 2012 - 23:22

Je me permets de répondre si JPhMM est occupé.
Non, La nuit et le moment ce n'est pas long du tout, ça se présente un peu comme une pièce de théâtre d'ailleurs. J'ai adoré l'étudier en licence. Cidalise est délicieuse à jouer la prude et dominer finalement très bien son prétendant. Le ton est libertin mais ça n'a rien à voir avec Sade, toute la séduction passe ici par les mots et les non-dits alors même qu'ils sont au lit.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par Clarinette le Jeu 3 Mai 2012 - 23:27

Ah ben mince, Lady : toujours pas avancé Middlesex ? Ça va être chaud pour après-demain... humhum
C'est sûr que tout le monde n'a pas la chance d'être allongée dans son canapé pendant une semaine à lire toute la journée et se faire servir comme une princesse ! Razz

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par LadyC le Jeu 3 Mai 2012 - 23:32

Mais mais, Nadejda, tu racontes un peu la fin là ! (non ?) En tout cas ça fait envie en effet... Et si tu m'encourages à mettre les bouchées doubles...

Clarinette, je vais pétarader pour le finir samedi ! Ça me donnera un prétexte pour retrouver le rythme de lecture "plusieurs heures d'affilée, allongée à plat ventre sur le lit avec un truc bien sucré à portée de main" de mon adolescence !

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par Clarinette le Jeu 3 Mai 2012 - 23:37

topela J'ai fait ça pour les 3 M : 500 pages avalées le dernier jour ! Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par Iphigénie le Ven 4 Mai 2012 - 11:00

Bon, ben non, je ne boudais pas en philosophant, j'investissais chez D...Y comme je l'ai expliqué en MP à Clarinette....Tant pis, j'ai raté le coche... Travaillez bien, je lirai avec intérêt les compte-rendus Wink Very Happy

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par freche le Ven 4 Mai 2012 - 12:12

@Amaliah a écrit:
@Nell a écrit:Les liaisons justement Wink
Je finis à peine les 3 mousquetaires moi (m'étant adonnée à qq plaisirs lecture à gauche à droite entre temps) donc je n'ai même pas vu passer Middlesex!

Moi aussi Nell! topela

et moi, je n'ai fait que commencer les trois mousquetaires... je ne supporte pas les notes de bas de page qui interrompent la lecture pour expliquer des mots basiques...

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par Clarinette le Ven 4 Mai 2012 - 12:46

Ah ben, évidemment, si tu prends l'édition 10-12 ans ! Razz

Tiens, à propos de notes de bas de pages, j'ai relu Mme Bovary en me reportant systématiquement aux notes de fin de volume, qui expliquaient que tel passage était plus ci, ou moins ça, dans le brouillon n°3, ou que tel détail était évoqué dans telle lettre à Louise Colet... Eh bien, c'était passionnant. Ça m'a même donné envie de lire la correspondance de Flaubert.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Message par Clarinette le Ven 4 Mai 2012 - 12:55

@iphigénie a écrit:Bon, ben non, je ne boudais pas en philosophant, j'investissais chez D...Y comme je l'ai expliqué en MP à Clarinette....Tant pis, j'ai raté le coche... Travaillez bien, je lirai avec intérêt les compte-rendus Wink Very Happy
Mais rien ne t'empêche de lire l'oeuvre sélectionnée, hein ! Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum