Les 28 et 29 avril, Nîmes a vécu à l'heure romaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les 28 et 29 avril, Nîmes a vécu à l'heure romaine

Message par John le Mar 1 Mai 2012 - 1:23

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/04/29/a-nimes-le-latin-sapprend-dans-larene/

Extrait :

Ces 28 et 29 avril, Nîmes offre en effet un week-end à l’heure romaine. Toute la ville remonte le temps jusqu’au premier siècle, pour revivre l’apogée de Rome. Au menu, il y a le grand spectacle romain dans les arènes. Là, Guillaume et Rébecca ont pu croiser l'empereur Hadrien de passage dans cette province. Ils y ont observé le salut à l'empereur des troupes romaines aux riches apparats et celui de régiments à l’aspect moins policé, venus d'autres parties de la Gaule. Ils étaient même venus des confins nordiques du royaume pour saluer la très exceptionnelle visite d'un empereur. Et pour cela, il fallait lui offrir des jeux.
La reconstitution nîmoise porte le double sceau scientifique d’Eric Dars, professeur d’histoire et d’Eric Teyssier, maître de conférence à l’université de Nîmes. De quoi rassurer les enseignants d’histoire ou de latin qui avaient fait le voyage avec leurs élèves. Mais aussi les familles qui sont venues des quatre coins d’Europe faire vivre à leurs enfants un voyage dans le temps. Les associations de fans de cette époque et de passionnés de reconstitution sont nombreuses chez tous nos voisins européens et depuis trois ans, elles se donnent rendez-vous là, toutes générations confondues.
DRC’est la première fois que ce jeune professeur de lettres classiques fait ce déplacement depuis Font Romeu. Un enseignant d’EPS l’accompagne, lui aussi en toge, comme quelques autres personnels de leur collège-lycée. Quand Isabelle Fraisse a appris l’existence de ces festivités, elle s’est dit qu’un cours de civilisation latine « in vivo » ce serait formidable pour ses élèves et est vite partie à la chasse aux sesterces ou plutôt aux euros pour financer ce voyage dans le temps. Ce qu'elle veut, c'est faire vivre ce passé. « Mon but est de donner envie aux collégiens d'étudier le Latin et aux lycéens de ne pas abandonner », rappelle la jeune enseignante qui compte 100 latinistes dans un établissement de 800 jeunes. A Nîmes elle en a amenés 35. Tous avaient cousu leur vêtement et préparé leurs sandales. Tous se sont promenés ainsi accoutrés dans la ville. Même le quart d’heure shopping s’est fait en tenue d’époque ! « Il faut les intéresser pour qu’ils aient envie d’aller plus loin. Pour qu'ils intègrent les codes vestimentaires du premier siècle après Jésus-Christ, je leur ai fourni des fiches », explique Isabelle Fraisse. A chacun ensuite d’y prendre ce dont il a envie.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les 28 et 29 avril, Nîmes a vécu à l'heure romaine

Message par Marillion le Mar 1 Mai 2012 - 7:46

C'est un spectacle magnifique mais que c'est cher !
Il fut un temps où ces journées étaient bien moins chères (on devait juste s'acquitter de l'entrée dans les Arènes, soit 6€ ; c'était d'ailleurs gratuit pour les Nîmois et j'encourageais mes élèves à y aller).
Aujourd'hui on doit payer 24€ (17€ pour un tarif réduit), même pour les enfants scolarisés à Nîmes. Rédhibitoire...

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum