Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par John le Jeu 3 Mai 2012 - 16:08

Alors que Nicolas Sarkozy se targue d'avoir supprimé les IUFM (ce qui n'est pas vrai), François Hollande affirme qu'il créera des Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education pour remplacer les dits IUFM.

Mais quelles seront l'orientation et la composition de ces ESPE ?

Je cite ce tweet public d'une formatrice IUFM :
Nicolas Sarkozy hier soir "j'ai supprimé les IUFM" Merci on va bien envers et contre lui ici Et on va lui faire le coup du Phénix!

Il y a aussi de sérieux appels du pied de la part de Philippe Meirieu :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quelles sont vos craintes et vos attentes face à ces ESPE, qui verront sans doute très vite le jour ?


Dernière édition par John le Mer 9 Mai 2012 - 14:38, édité 2 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par A Tuin le Jeu 3 Mai 2012 - 17:00

En gros il va changer le nom des IUFM ?
Je ne vois pas ce que ça change par rapport à ce qui est tout de suite. Les choses se passeront au même endroit qu'avant dans tous les cas. Il va peut-être mettre formation obligatoire une fois par semaine toute l'année pour les stagiaires, alors que ces derniers temps c'était devenu quelques journées clairsemées n'apportant pas grand chose.
avatar
A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Lantelme le Jeu 3 Mai 2012 - 18:57

J'attends de voir ce que ce sera, en espérant qu'on ne retrouvera les mêmes travers des IUFM.

Lantelme
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par barèges le Jeu 3 Mai 2012 - 19:17

En attendant les IUFM ne sont pas contents que N. Sarkozy ait dit hier
1) qu'il les avait supprimés
2) que ces IUFM étaient une catastrophe.
Le bureau de la Conférence des directeurs d’IUFM tient à faire part de son indignation et oppose un démenti aux propos du président de la République qui affirme lors du débat télévisé du 2 mai, dans un raccourci d’expression fréquemment utilisé, que les IUFM ont été supprimés. S’ils ont certes changé de statut en 2008, les IUFM sont loin d’avoir disparu puisqu’ils ont été intégrés au sein de l’université en tant qu’écoles internes, qu’ils accueillent aujourd’hui plus de 30 000 étudiants qui suivent leurs enseignements et que dans de nombreuses académies, la formation des professeurs stagiaires ne pourrait se faire sans eux. Près de 3000 enseignants et enseignants-chercheurs y travaillent, sans compter les nombreux personnels administratifs et de service ainsi que les partenaires impliqués dans la mise en œuvre des formations.


Au delà du caractère erroné de l’affirmation, juger que les IUFM ont été une catastrophe relève d’une caractérisation infamante pour l’ensemble de la communauté professionnelle qui y exerce ainsi que pour les étudiants qui y préparent des masters et des concours exigeants. Les IUFM sont et ont été la composante essentielle de l’action de l’État en matière de formation des enseignants. Ils attendent de leurs autorités de tutelle, comme toute structure universitaire soumise à évaluation, une appréciation objective et mesurée de leur action. Ils contribuent et contribueront, au sein des universités, à mettre en place les ressources humaines et intellectuelles utiles à l’amélioration du service public d’éducation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par barèges le Jeu 3 Mai 2012 - 19:18

barèges a écrit:En attendant les IUFM ne sont pas contents que N. Sarkozy ait dit hier
1) qu'il les avait supprimés
2) que ces IUFM étaient une catastrophe.
Le bureau de la Conférence des directeurs d’IUFM tient à faire part de son indignation et oppose un démenti aux propos du président de la République qui affirme lors du débat télévisé du 2 mai, dans un raccourci d’expression fréquemment utilisé, que les IUFM ont été supprimés. S’ils ont certes changé de statut en 2008, les IUFM sont loin d’avoir disparu puisqu’ils ont été intégrés au sein de l’université en tant qu’écoles internes, qu’ils accueillent aujourd’hui plus de 30 000 étudiants qui suivent leurs enseignements et que dans de nombreuses académies, la formation des professeurs stagiaires ne pourrait se faire sans eux. Près de 3000 enseignants et enseignants-chercheurs y travaillent, sans compter les nombreux personnels administratifs et de service ainsi que les partenaires impliqués dans la mise en œuvre des formations.


Au delà du caractère erroné de l’affirmation, juger que les IUFM ont été une catastrophe relève d’une caractérisation infamante pour l’ensemble de la communauté professionnelle qui y exerce ainsi que pour les étudiants qui y préparent des masters et des concours exigeants. Les IUFM sont et ont été la composante essentielle de l’action de l’État en matière de formation des enseignants. Ils attendent de leurs autorités de tutelle, comme toute structure universitaire soumise à évaluation, une appréciation objective et mesurée de leur action. Ils contribuent et contribueront, au sein des universités, à mettre en place les ressources humaines et intellectuelles utiles à l’amélioration du service public d’éducation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(La phrase en gras me choque. Ressources humaines et intellectuelles... C'est séparé maintenant? )

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Audrey le Jeu 3 Mai 2012 - 19:58

Ce qui serait bien, c'est que personne ne puisse être détaché à plein temps en iufm. Il faut des enseignants qui sont encore au contact de la réalité des classes. Je serais assez partisane également d'envoyer enseigner en iufm des collègues de notre génération, qui justement pour avoir souffert des iufms ne voudront pas reproduire les mêmes schémas débilitants que ceux imposés à l'époque.

Ce qui serait pertinent, ce serait que la formation commence une quinzaine de jours avant la rentrée pour les stagiaires, dans des ateliers en petit effectif pour concevoir leurs premiers cours, voire les tester en temps réel ou presque sur cobayes adultes...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic![Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par DH le Jeu 3 Mai 2012 - 20:00

yesyes topela
+10000

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...
avatar
DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Leclochard le Jeu 3 Mai 2012 - 20:03

Audrey a écrit:Ce qui serait bien, c'est que personne ne puisse être détaché à plein temps en iufm. Il faut des enseignants qui sont encore au contact de la réalité des classes. Je serais assez partisane également d'envoyer enseigner en iufm des collègues de notre génération, qui justement pour avoir souffert des iufms ne voudront pas reproduire les mêmes schémas débilitants que ceux imposés à l'époque.

Ce qui serait pertinent, ce serait que la formation commence une quinzaine de jours avant la rentrée pour les stagiaires, dans des ateliers en petit effectif pour concevoir leurs premiers cours, voire les tester en temps réel ou presque sur cobayes adultes...

Shocked
Tu as de sacrées idées "iuéfémiennes" !

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Audrey le Jeu 3 Mai 2012 - 20:11

Et puis tant qu'on y est... je propose qu'il n'y ait aucune évaluation de projet à la con durant les formations à l'iufm.
Je voudrais que les iufms soient davantage un accompagnement de l'enseignant débutant qu'une formation sanctionnée par des évaluations bidons à coup de module " gérer les relations avec els parents d'élèves", "utiliser les TICE", " connaître l'histoire de l'école"... out le mémoire... out la progression à rédiger avec transition argumentée entre les séquences....

La seule évaluation devrait être faite par le tuteur de l'enseignant stagiaire et un professeur "référent" à l'iufm, et ce plusieurs fois dans l'année, pas seulement avec une visite en fin d'année civile et une au printemps...
Y a qu'en ayant un retour réel sur ce que l'on fait en classe que l'on peut progresser sur la forme... et sur le fond, on peut y réfléchir à l'iufm, pour réfléchir aux choix d'oeuvres étudiées, aux angles d'approche, aux modes d'évaluation, tout ça... mais toujours en partant de concret: de vrais cours, de vraies séances, de vraies évaluations...pas des trucs amenés tout prêts par un gourou de l'ioufm n'acceptant aucune critique sur son travail.

Je ne pense pas qu'on puisse donner des cours amenant qui que ce soit à être professeur. Je pense que le seul travail qui vaille pour devenir (meilleur) professeur, c'est le travail concret, et le partage de ce travail, l'observation sur le "work in progress".

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic![Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Audrey le Jeu 3 Mai 2012 - 20:13

Leclochard a écrit:
Audrey a écrit:Ce qui serait bien, c'est que personne ne puisse être détaché à plein temps en iufm. Il faut des enseignants qui sont encore au contact de la réalité des classes. Je serais assez partisane également d'envoyer enseigner en iufm des collègues de notre génération, qui justement pour avoir souffert des iufms ne voudront pas reproduire les mêmes schémas débilitants que ceux imposés à l'époque.

Ce qui serait pertinent, ce serait que la formation commence une quinzaine de jours avant la rentrée pour les stagiaires, dans des ateliers en petit effectif pour concevoir leurs premiers cours, voire les tester en temps réel ou presque sur cobayes adultes...

Shocked
Tu as de sacrées idées "iuéfémiennes" !

On ne m'a jamais fait faire ça dans mon ioufm... mais je ne pense pas que dans le fond, ce soit une mauvaise idée. Comment avoir une idée de la gestion du temps, de son utilisation du tableau, de sa mobilité dans la classe, de la pertinence, de la clarté de ses questions si on ne se place pas en situation? A moins de mobiliser un panel d'ados avant la rentrée, je vis mal comment proposer ça à des stagiaires autrement qu'avec des collègues cobayes...lol

Mais peut-être certains pensent-ils que le premier "vol" doit se faire devant les vrais élèves, je ne sais pas...certains n'auraient peut-être aps besoin de ça pour se sentir plus à l'aise à la rentrée...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic![Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Aevin le Jeu 3 Mai 2012 - 20:19

J'aimerais bien que l'on y enseigne de la psychologie, de la sociologie, de l'histoire de la pédagogie et du système éducatif. Mais aussi du droit (droits et obligations des fonctionnaires, le rôle du droit dans l'établissement scolaire etc.).

_________________
Automate - et fier de l'être  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!
avatar
Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par John le Jeu 3 Mai 2012 - 20:20

Aevin a écrit:J'aimerais bien que l'on y enseigne de la psychologie, de la sociologie, de l'histoire de la pédagogie et du système éducatif. Mais aussi du droit (droits et obligations des fonctionnaires, le rôle du droit dans l'établissement scolaire etc.).
+1
Et qu'on y explique aux enseignants comment fonctionnent les mutations, ce qu'il y a d'écrit sur leur fiche de paie...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Leclochard le Jeu 3 Mai 2012 - 20:32

Audrey a écrit:
Leclochard a écrit:
Audrey a écrit:Ce qui serait bien, c'est que personne ne puisse être détaché à plein temps en iufm. Il faut des enseignants qui sont encore au contact de la réalité des classes. Je serais assez partisane également d'envoyer enseigner en iufm des collègues de notre génération, qui justement pour avoir souffert des iufms ne voudront pas reproduire les mêmes schémas débilitants que ceux imposés à l'époque.

Ce qui serait pertinent, ce serait que la formation commence une quinzaine de jours avant la rentrée pour les stagiaires, dans des ateliers en petit effectif pour concevoir leurs premiers cours, voire les tester en temps réel ou presque sur cobayes adultes...

Shocked
Tu as de sacrées idées "iuéfémiennes" !

On ne m'a jamais fait faire ça dans mon ioufm... mais je ne pense pas que dans le fond, ce soit une mauvaise idée. Comment avoir une idée de la gestion du temps, de son utilisation du tableau, de sa mobilité dans la classe, de la pertinence, de la clarté de ses questions si on ne se place pas en situation? A moins de mobiliser un panel d'ados avant la rentrée, je vis mal comment proposer ça à des stagiaires autrement qu'avec des collègues cobayes...lol

Mais peut-être certains pensent-ils que le premier "vol" doit se faire devant les vrais élèves, je ne sais pas...certains n'auraient peut-être aps besoin de ça pour se sentir plus à l'aise à la rentrée...

C'est ce qu'on a tous fait. On apprend sur le tas, accompagné par un tuteur. S'il y a bien un métier dont on ne peut pas reproduire les conditions d'exercice en labo, c'est le nôtre.
Après il est important de ne pas débuter à 18 heures pour avoir du recul.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par micaschiste le Jeu 3 Mai 2012 - 20:40

John a écrit:
Aevin a écrit:J'aimerais bien que l'on y enseigne de la psychologie, de la sociologie, de l'histoire de la pédagogie et du système éducatif. Mais aussi du droit (droits et obligations des fonctionnaires, le rôle du droit dans l'établissement scolaire etc.).
+1
Et qu'on y explique aux enseignants comment fonctionnent les mutations, ce qu'il y a d'écrit sur leur fiche de paie...

et il ne faut pas oublier de leur présenter tous les avantages de notre profession" Smile (oui, oui, il y en a quelques-uns).

Il faut informer les stagiaires qu'ils peuvent avoir droit au CESU pour la garde d'enfants, au supplément familial de traitement (il faut faire des papiers, ce n'est pas automatique), il y a aussi les chèques vacances, le Pass Education qu'il faut aller réclamer, qu'il ne faut pas envoyer la première page d'un arrêt maladie...
On a rarement les infos ; en tout cas pas dans tous les établissements.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
micaschiste
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par doublecasquette le Jeu 3 Mai 2012 - 20:44

John a écrit:
Aevin a écrit:J'aimerais bien que l'on y enseigne de la psychologie, de la sociologie, de l'histoire de la pédagogie et du système éducatif. Mais aussi du droit (droits et obligations des fonctionnaires, le rôle du droit dans l'établissement scolaire etc.).
+1
Et qu'on y explique aux enseignants comment fonctionnent les mutations, ce qu'il y a d'écrit sur leur fiche de paie...

J'ai eu ça, moi, de mon temps, dans ma formation au rabais.
Il est vrai que ce serait vraiment important, ne serait-ce que pour savoir faire la part de ce qui est obligatoire parce qu'inscrit dans les IO et ce qui n'est qu'une lubie d'un IA ou d'un IEN qui se prend pour un p'tit chef sauveur de l'humanité.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Audrey le Jeu 3 Mai 2012 - 20:49

Leclochard a écrit:
Audrey a écrit:
Leclochard a écrit:
Audrey a écrit:Ce qui serait bien, c'est que personne ne puisse être détaché à plein temps en iufm. Il faut des enseignants qui sont encore au contact de la réalité des classes. Je serais assez partisane également d'envoyer enseigner en iufm des collègues de notre génération, qui justement pour avoir souffert des iufms ne voudront pas reproduire les mêmes schémas débilitants que ceux imposés à l'époque.

Ce qui serait pertinent, ce serait que la formation commence une quinzaine de jours avant la rentrée pour les stagiaires, dans des ateliers en petit effectif pour concevoir leurs premiers cours, voire les tester en temps réel ou presque sur cobayes adultes...

Shocked
Tu as de sacrées idées "iuéfémiennes" !

On ne m'a jamais fait faire ça dans mon ioufm... mais je ne pense pas que dans le fond, ce soit une mauvaise idée. Comment avoir une idée de la gestion du temps, de son utilisation du tableau, de sa mobilité dans la classe, de la pertinence, de la clarté de ses questions si on ne se place pas en situation? A moins de mobiliser un panel d'ados avant la rentrée, je vis mal comment proposer ça à des stagiaires autrement qu'avec des collègues cobayes...lol

Mais peut-être certains pensent-ils que le premier "vol" doit se faire devant les vrais élèves, je ne sais pas...certains n'auraient peut-être aps besoin de ça pour se sentir plus à l'aise à la rentrée...

C'est ce qu'on a tous fait. On apprend sur le tas, accompagné par un tuteur. S'il y a bien un métier dont on ne peut pas reproduire les conditions d'exercice en labo, c'est le nôtre.
Après il est important de ne pas débuter à 18 heures pour avoir du recul.

Ben j'ai vu certains collègues à l'époque où j'étais stagiaire qui étaient complètement flippés à l'idée de leur premier cours... je n'ai pas dit que je souhaiterais imposer cette "répétition" à tous... mais peut-être certains en auraient-ils envie, besoin. Si on peut éviter d'emblée à quelqu'un de commettre une grosse boulette, ça pourrait ptêt être bien, non?

Pour le contenu supplémentaire en socio, psycho, droit du fonctionnaire, ok... mais encore faut-il qu'il soit donné par des gens ayant conscience qu'ils s'adressent à des enseignants. J'ai eu des cours sur ces 3 sujets. Aucun ne tenait la route, parce que trop théorique, trop éloigné de nos réalités de prof. Le cours sur les droits du fonctionnaire s'est résumé à une intervention de 3 heures de l'autonome de solidarité...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic![Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Leclochard le Jeu 3 Mai 2012 - 20:49

John a écrit:
Aevin a écrit:J'aimerais bien que l'on y enseigne de la psychologie, de la sociologie, de l'histoire de la pédagogie et du système éducatif. Mais aussi du droit (droits et obligations des fonctionnaires, le rôle du droit dans l'établissement scolaire etc.).
+1
Et qu'on y explique aux enseignants comment fonctionnent les mutations, ce qu'il y a d'écrit sur leur fiche de paie...

C'est utile. Les gens vont prendre conscience du niveau élevé des cotisations sociales.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Leclochard le Jeu 3 Mai 2012 - 20:53

Audrey a écrit:
Leclochard a écrit:
Audrey a écrit:
Leclochard a écrit:
Audrey a écrit:Ce qui serait bien, c'est que personne ne puisse être détaché à plein temps en iufm. Il faut des enseignants qui sont encore au contact de la réalité des classes. Je serais assez partisane également d'envoyer enseigner en iufm des collègues de notre génération, qui justement pour avoir souffert des iufms ne voudront pas reproduire les mêmes schémas débilitants que ceux imposés à l'époque.

Ce qui serait pertinent, ce serait que la formation commence une quinzaine de jours avant la rentrée pour les stagiaires, dans des ateliers en petit effectif pour concevoir leurs premiers cours, voire les tester en temps réel ou presque sur cobayes adultes...

Shocked
Tu as de sacrées idées "iuéfémiennes" !

On ne m'a jamais fait faire ça dans mon ioufm... mais je ne pense pas que dans le fond, ce soit une mauvaise idée. Comment avoir une idée de la gestion du temps, de son utilisation du tableau, de sa mobilité dans la classe, de la pertinence, de la clarté de ses questions si on ne se place pas en situation? A moins de mobiliser un panel d'ados avant la rentrée, je vis mal comment proposer ça à des stagiaires autrement qu'avec des collègues cobayes...lol

Mais peut-être certains pensent-ils que le premier "vol" doit se faire devant les vrais élèves, je ne sais pas...certains n'auraient peut-être aps besoin de ça pour se sentir plus à l'aise à la rentrée...

C'est ce qu'on a tous fait. On apprend sur le tas, accompagné par un tuteur. S'il y a bien un métier dont on ne peut pas reproduire les conditions d'exercice en labo, c'est le nôtre.
Après il est important de ne pas débuter à 18 heures pour avoir du recul.

Ben j'ai vu certains collègues à l'époque où j'étais stagiaire qui étaient complètement flippés à l'idée de leur premier cours... je n'ai pas dit que je souhaiterais imposer cette "répétition" à tous... mais peut-être certains en auraient-ils envie, besoin. Si on peut éviter d'emblée à quelqu'un de commettre une grosse boulette, ça pourrait ptêt être bien, non?

Pour le contenu supplémentaire en socio, psycho, droit du fonctionnaire, ok... mais encore faut-il qu'il soit donné par des gens ayant conscience qu'ils s'adressent à des enseignants. J'ai eu des cours sur ces 3 sujets. Aucun ne tenait la route, parce que trop théorique, trop éloigné de nos réalités de prof. Le cours sur les droits du fonctionnaire s'est résumé à une intervention de 3 heures de l'autonome de solidarité...

Répondre aux questions (dois-je tutoyer ou non ? donner des devoirs dès le premier jour ? sourire ?) me semble nécessaire. Mais les simulations me paraîtront toujours fort éloignées de la réalité.

Ne pas oublier de leur dire que la MGEN n'est pas obligatoire, ce serait bien aussi.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Audrey le Jeu 3 Mai 2012 - 20:56

Evidemment qu'une simulation est loin de la réalité... mais pour certains, ça pourrait ptêt servir... c'est une idée parmi d'autres....

Le coup de la MGEN non obligatoire, oui oui, essentiel!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic![Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Ronin le Jeu 3 Mai 2012 - 21:00

Moi j'ai comme un doute. Ce sont les mêmes qui vont y sévir et ils vont le faire avec en plus la garantie qu'ils ont "gagné". Effectivement les cours ne devraient être assurés que par des enseignants qui ont toujours un temps conséquent dans des classe. Excepté pour les apports sur la cognition.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Lefteris le Jeu 3 Mai 2012 - 21:08

Je crains le pire Rolling Eyes .. Enfin non, le pire c'est en ce moment. Mais on risque effectivement le retour en fanfare de cooptés/planqués qui vont dire la messe pédago avec toute l'arrogance que leur permettra leur "retour" victorieux.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Ronin le Jeu 3 Mai 2012 - 21:13

Je vais me faire engueuler mais j'imagine déjà les gens de l'UNSA en train de déboucher le champagne et ça m'énerve Evil or Very Mad

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Lefteris le Jeu 3 Mai 2012 - 21:14

Ronin a écrit:Je vais me faire engueuler mais j'imagine déjà les gens de l'UNSA en train de déboucher le champagne et ça m'énerve Evil or Very Mad
Ne pas oublier le SGEN qui servira les petits-fours

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par John le Jeu 3 Mai 2012 - 21:15

Ne pas oublier de leur dire que la MGEN n'est pas obligatoire, ce serait bien aussi.
En tant que mutuelle, ok, mais en tant que sécu elle l'est.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education seront-elles le simple retour en force des IUFM ?

Message par Ronin le Jeu 3 Mai 2012 - 21:15

Et les jeunes enseignants en canapés...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum