A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par Thalia de G le Sam 5 Mai 2012 - 6:51

@Tristana a écrit:
@Jacq a écrit:Mais cela dure depuis des années. La "puanteur" a commencé à se répandre avant 2002 où la campagne (à cette époque menée largement par les médias en faveur de la droite) a commencé à polluer l'atmosphère. Je me souviens lorsqu'on pointait du doigt TOUS ces chômeurs a qui il fallait redonner le "goût du travail" (comme si d'ailleurs tous ceux qui avaient un travail avaient le "goût du travail"). Ces reportages, tous les jours, où tout chômeur était assimilé à un fainéant professionnel, où l'amalgame était constant. Ensuite est arrivé le mot fameux "assistanat" qui transforme l'assistance en un élément négatif dans notre société. On se rappelera de ceux qui voulaient enlever le mot égalité de notre devise. Tout cela s'est terminé avec les instrumentalisations constantes du moindre fait divers jusqu'au fameux "pépé machin" attaqué la veille des élections. Mais tout cela n'était rien et a continué durant cinq années.

Dès 2007, fallait être aveugle pour ne pas le voir, qui a balancé immédiatement le ministère de l''identité nationale, joint à celui de l'immigration. Les messages étaient là, étaient-ils invisibles ? Qui a volontairement organisé une réunion du ministère de l'identité nationale à Vichy ? et qui pouvait alors croire à une maladresse ? à une simple volonté de réhabiliter cette ville qui ne devait pas subir le poids de l'histoire (en gros la teneur des propos du ministre de l'époque, celui qui se rendra célèbre par son humour sur les Auvergnats) ?

On passera sur le non respect constant de la laïcité, les provacations contre les profs -vs- le bon curé et sa bonne morale, sur les courbettes devant les autorités vaticanes ? Quel est le candidat président qui attend que les caméras le fixent pour faire volontairement un signe de croix (je n'ai rien contre le signe de croix, sauf pour une personne qui le fait volontairement pour instrumentaliser la religion dans une campagne électorale). Ensuite ce sont les désignés coupables, Roms ou gens du voyage. Même le pédigré (passé politique, proximité avec certaines organisations bien connues) des ministres ou des personnalités mises en avant (à part les pauvres créatures qui servaient de caution morale avec la supposée ouverture). Les attaques contre les "corps intermédaires", les journalistes, les fonctionnaires, les musulmans (pour qui on force l'ouverture d'une école confessionnelle à Lyon avant de les attaquer pour ensuite les recevoir et ensuite mieux les attaquer). Qui a favorisé les écoles confessionnelles au détriment des écoles de la République ? Qui voulait imposer que l'on enseigne le rôle positif de la colonisation. Qui instrumentalisait l'histoire, prétendant vouloir revenir sur ce qui a fondé notre pacte social après 45 tout en tentant de récupérer la Résistance aux Glières ou en faisant lire la Lettre de Guy Moquet..... Je ne sais même plus quoi ajouter. Quel premier ministre a baffoué encore la loi de 1905 en précisant que les pratiques cultuelles étaient dépassées et désuettes alors que l'Etat n'a justement pas à se prononcer sur la valeur d'un rituel ou d'un culte ? Lorsque des Gens du voyage sont dans une affaire on expulse des Roms. Le discours de Toulon, les mots et expressions utilisés pour l'Afrique et les Africains... Enfin, tout est écrit depuis le début. Le travail rend libre, les mots ont été prononcés ainsi (ou alors avec une faible nuance, je ne sais plus laquelle). On a expliqué que certains étaient le "cancer de la société" (par un ministre supposé "social" de ces gouvernements). Le premier ministre a osé déclarer (je ne sais plus quand) que le Front populaire était responsable de la défaite de 1940 (c'est une réthorique et une argumentation que l'on retrouve où dans notre histoire et dans quel camp politique). Que dire encore.... désolé mais il y en a tellement. Un journal avait qualité NS de "voyou de la République", provoquant la fureur de certains. Mais c'était entièrement vrai. Certains le découvrent, il vaut mieux le constater maintenant que lundi prochain... Pourtant les conseillers, les scribes du président, tous ces valets n'étaient pas des imbéciles (sauf un, je vous laisse deviner qui...)... Donc ils avaient été pesés et mesurés. Tout était là depuis le début. Le masque tombe, mais le masque ne masquait pas grand chose.

J'avais dit il y a quelques temps (sur ce forum) que NS n'était pas républicain, et on m'avait rétorqué que mon argument ne tenait pas et décrédibilisait le reste de mes propos.
Et bien je n'en retire pas un mot.
IL n'est pas républicain, ne respecte pas nos traditions républicaines.
Il est même l'antithèse des valeurs républicaines de la France, et entendre le mot Nation dans sa bouche me dégoute et m'insupporte, car s'il y a bien une chose qu'il ne représente pas, c'est la Nation.

Maintenant, que les aveugles ouvrent les yeux devant l'excès et la cristallisation actuelle, c'est bien. Mais tout était inscrit et indiqué dès le début.

Jacq.
J'adhère totalement à tout cela : je me suis souvent demandé comment on pouvait être tant choqué par ce qui se passe alors que franchement, toutes les horreurs que ressort Sarkozy ne sont qu'un condensé des ses dix années au pouvoir (je n'oublie pas son passage à l'Intérieur sous Chirac où il nous a gratifié des racailles, du kärcher, j'en passe et des meilleures).
La proximité avec l'extrême droite gênait moins il y a 5 ans car il avait réussi à faire illusion auprès des électeurs du FN... qui, du coup, se retrouvait tout petit, et cela faisait plaisir à tous ; le pire était passé, on avait vaincu le parti de l'horreur et de l'ignoble... sans jamais réellement s'interroger sur l'horreur qui, du coup, avait sauté une case et se retrouvait déjà dans tout ce que tu viens de citer, dans cette laïcité à deux vitesses, dans ce ministère immonde, dans ce mépris des syndicats et des mouvements populaires...
Complètement d'accord avec vous. Comment ne pas avoir compris qu'il porte en lui toute cette violence ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par Avril69 le Sam 5 Mai 2012 - 7:37

Force est de constater que la stratégie droitière de Sarko et efficace car l'ecart continue encore de se resserrer.

Les conseillers en comm de Sarko ont fait les 'bons choix' car les derniers sondages montrent apparemment que les voix fn se reporteront massivement sur lui et que le discours de Toulon n'a pas choqué les UMP ! Evil or Very Mad


Dernière édition par Avril69 le Sam 5 Mai 2012 - 7:49, édité 1 fois

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par Reine Margot le Sam 5 Mai 2012 - 8:57

@Presse-purée a écrit:Non.
Je ne sais pas si des journalistes ont été agressés lors d'un meeting ou d'une réunion publique de Chevènement, mais, à ma connaissance, il n'aurait pas défendu ceux-ci comme Rosso-Debord l'a fait.
Ensuite, il est traditionnel de dire que l'adversaire politique se trompe, mais laisser comprendre que voter Hollande c'est participer à la dilution de la Nation (donc, faire partie de l'Anti-France, pour reprendre la rhétorique à la mode il y a quelque temps) est d'un autre tonneau.

On peut penser ce que l'on veut de Sarkozy, mais ce qui se passe là est extrêmement grave, dans le sens où c'est une politique de terre brûlée. Il détruit l'idée de cité et de citoyenneté. Il pense uniquement en mode noir et blanc, il classe les sensibilités politiques, les manières de voir le monde en deux catégories, construit le discours qu'il propose de la même manière et donc conditionne ainsi la vision du monde de ses partisans.
Comment assurer une cohésion des citoyens ensuite?

Et, je suis désolé de le redire et de le marteler: ce discours (ce n'est qu'un discours, attention) est fasciste.
Je sais bien que si M. Sarkozy est réélu, le pays ne se transformera pas en dictature. Mais les mots ont un sens et une importance, et le discours d'un leader politique comme lui, qui a un talent certain pour mobiliser les foules, a un effet sur la vision du monde de ceux qui adhèrent à son discours.

D'où l'habilité de Hollande depuis le débat, avec ses appels à la cohésion nationale...

Mais là, il y aura du boulot. Car M. Sarkozy laisse un champ de ruines derrière cette campagne.

A lire, deux contributions sur lemonde.fr

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/05/04/l-etat-d-exception-et-la-guerre-menee-par-nicolas-sarkozy_1696005_3232.html

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/05/04/la-defaite-de-nicolas-sarkozy_1695296_3232.html

Tout cela participe surtout d'un cynisme et d'un opportunisme immenses, Sarkozy n'est pas un idéologue convaincu, il surfe sur la vague droitière comme il l'a déjà fait en reprenant certains thèmes de gauche à un autre moment (moralisation du capitalisme, fin des paradis fiscaux)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par Avril69 le Sam 5 Mai 2012 - 9:08

@Reine Margot a écrit:

Tout cela participe surtout d'un cynisme et d'un opportunisme immenses, Sarkozy n'est pas un idéologue convaincu, il surfe sur la vague droitière comme il l'a déjà fait en reprenant certains thèmes de gauche à un autre moment (moralisation du capitalisme, fin des paradis fiscaux)
Il a surtout des communiquants roués qui lui font dire ce que les 'gens' veulent entendre.

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par barèges le Sam 5 Mai 2012 - 9:28

@condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Ronin a écrit:Ben, je ne suis pas fan de Sarkozy, je le trouve pitoyable et pourtant je ne suis pas d'accord. Mais bon comme pour certains Chevènement était aussi un facho, je crois que presque tout le monde est fasciste non ?
Le comportement fasciste en Italie dans les années 1924 et suivantes est bien connu, voir par exemple Milza et Bernstein. Il ressemble beaucoup au comportement de NS ET de ses partisans dans ces tout derniers jours, il ne ressemble en rien à celui de JPC en 2002. Ne mélangeons pas tout.

Pas d'assassinat politique (Matteotti) commandités en France ou à l'étranger, de purges à l'huile de ricin, de police politique chargée de bastonner les opposants et le revendiquer comme tel, d'emprisonnement aux îles Lipari (quoique avec Coupat, enfin bon...), de presse entièrement aux ordres, de parti unique phagocytant toute la vie de l'Etat et de la nation (embrigadement de la jeunesse) des élites jusqu'au plus obscur soutier....
Bien sûr !
Mais on ne peut pas inventer un nouveau mot dès que quelque chose ressemble à quelque chose d'autre mais pas assez pour qu'on puisse assimiler les deux phénomènes (je ne sais pas si je suis très claire là ...). Il faut bien s'appuyer sur un repère du passé, et là, c'est celui-ci. Quoique j'irais plus vers pétainisme personnellement : une version "soft" et rassurante d'idéologies beaucoup plus dures encore, et certains mots employés, certains pans de programme même, y font clairement et intentionnellement je crois allusion.
De tout ce qui m'est venu assez spontanément en tête ces derniers jours : poujadisme (autrefois.. Ce n'est plus le cas, on a changé de catégorie), pétainisme, fascisme, rien n'est exact.
(Je ne suis pas historienne, et j'ai une vraie question aux historiens : à partir de quand le mot fascisme s'applique-t-il au régime italien de l'époque? Dès son arrivée au pouvoir? Ou c'est une construction un tout petit peu plus tardive des discours?)


barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par alberto79 le Sam 5 Mai 2012 - 10:09

@condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Ronin a écrit:Ben, je ne suis pas fan de Sarkozy, je le trouve pitoyable et pourtant je ne suis pas d'accord. Mais bon comme pour certains Chevènement était aussi un facho, je crois que presque tout le monde est fasciste non ?
Le comportement fasciste en Italie dans les années 1924 et suivantes est bien connu, voir par exemple Milza et Bernstein. Il ressemble beaucoup au comportement de NS ET de ses partisans dans ces tout derniers jours, il ne ressemble en rien à celui de JPC en 2002. Ne mélangeons pas tout.

Pas d'assassinat politique (Matteotti) commandités en France ou à l'étranger, de purges à l'huile de ricin, de police politique chargée de bastonner les opposants et le revendiquer comme tel, d'emprisonnement aux îles Lipari (quoique avec Coupat, enfin bon...), de presse entièrement aux ordres, de parti unique phagocytant toute la vie de l'Etat et de la nation (embrigadement de la jeunesse) des élites jusqu'au plus obscur soutier....

+ 1. Soyons un peu sérieux. Si vous voulez utiliser des mots comme “fascisme” en tant qu´insulte politique, libre à vous de le faire. D´ailleurs, c´est l´acception la plus usée aujourd´hui. Néanmoins, comme Condorcet le signale, du point de vue historique et scientifique, c´est une grossière erreur de comparer ce qu´il est convenu d´appeler le sarkozisme avec le fascisme ou n´importe quel autre totalitarisme du vingtième siècle.

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par Marie Laetitia le Sam 5 Mai 2012 - 10:23

@alberto79 a écrit:
@condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@Ronin a écrit:Ben, je ne suis pas fan de Sarkozy, je le trouve pitoyable et pourtant je ne suis pas d'accord. Mais bon comme pour certains Chevènement était aussi un facho, je crois que presque tout le monde est fasciste non ?
Le comportement fasciste en Italie dans les années 1924 et suivantes est bien connu, voir par exemple Milza et Bernstein. Il ressemble beaucoup au comportement de NS ET de ses partisans dans ces tout derniers jours, il ne ressemble en rien à celui de JPC en 2002. Ne mélangeons pas tout.

Pas d'assassinat politique (Matteotti) commandités en France ou à l'étranger, de purges à l'huile de ricin, de police politique chargée de bastonner les opposants et le revendiquer comme tel, d'emprisonnement aux îles Lipari (quoique avec Coupat, enfin bon...), de presse entièrement aux ordres, de parti unique phagocytant toute la vie de l'Etat et de la nation (embrigadement de la jeunesse) des élites jusqu'au plus obscur soutier....

+ 1. Soyons un peu sérieux. Si vous voulez utiliser des mots comme “fascisme” en tant qu´insulte politique, libre à vous de le faire. D´ailleurs, c´est l´acception la plus usée aujourd´hui. Néanmoins, comme Condorcet le signale, du point de vue historique et scientifique, c´est une grossière erreur de comparer ce qu´il est convenu d´appeler le sarkozisme avec le fascisme ou n´importe quel autre totalitarisme du vingtième siècle.

Sans compter qu'à force de rechercher aujourd'hui les troubles et les horreurs du passé, nous risquons par dessus tout de voir venir les dangers, les horreurs et les troubles de maintenant...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par gelsomina31 le Sam 5 Mai 2012 - 10:32

@Presse-purée a écrit:Non.
Je ne sais pas si des journalistes ont été agressés lors d'un meeting ou d'une réunion publique de Chevènement, mais, à ma connaissance, il n'aurait pas défendu ceux-ci comme Rosso-Debord l'a fait.
Ensuite, il est traditionnel de dire que l'adversaire politique se trompe, mais laisser comprendre que voter Hollande c'est participer à la dilution de la Nation (donc, faire partie de l'Anti-France, pour reprendre la rhétorique à la mode il y a quelque temps) est d'un autre tonneau.

On peut penser ce que l'on veut de Sarkozy, mais ce qui se passe là est extrêmement grave, dans le sens où c'est une politique de terre brûlée. Il détruit l'idée de cité et de citoyenneté. Il pense uniquement en mode noir et blanc, il classe les sensibilités politiques, les manières de voir le monde en deux catégories, construit le discours qu'il propose de la même manière et donc conditionne ainsi la vision du monde de ses partisans.
Comment assurer une cohésion des citoyens ensuite?

Et, je suis désolé de le redire et de le marteler: ce discours (ce n'est qu'un discours, attention) est fasciste.
Je sais bien que si M. Sarkozy est réélu, le pays ne se transformera pas en dictature. Mais les mots ont un sens et une importance, et le discours d'un leader politique comme lui, qui a un talent certain pour mobiliser les foules, a un effet sur la vision du monde de ceux qui adhèrent à son discours.
(...).


topela


@barèges a écrit:(...)
(Je ne suis pas historienne, et j'ai une vraie question aux historiens : à partir de quand le mot fascisme s'applique-t-il au régime italien de l'époque? Dès son arrivée au pouvoir? Ou c'est une construction un tout petit peu plus tardive des discours?)

Pareil.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par doublecasquette le Sam 5 Mai 2012 - 10:42

caperucita, tu as oublié celui-ci...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par Avril69 le Sam 5 Mai 2012 - 10:46

ça va nous faire du bien d'arrêter de parler politique Wink

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par Celadon le Sam 5 Mai 2012 - 10:48

Tous aux vd ! Very Happy Le consumérisme doit reprendre ses droits !!!

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par caperucita le Sam 5 Mai 2012 - 10:58

Comme
pour le premier tour, la campagne s'est arrêtée hier soir, à minuit. Par
mesure de précaution, nous verrouillons donc les sujets politiques se
rapportant à la campagne jusqu'à demain soir, et nous vous remercions de
votre coopération
Wink
Petit rappel concernant la loi en vigueur :

La
loi en France interdit la publication des résultats, estimations ou
sondages des élections présidentielles avant la fermeture de tous les
bureaux de vote à 20h. L’interdiction de
publication entre en
vigueur le vendredi 20 avril 2012à minuit heure française et se termine
le dimanche 22 avril 2012 à 20 heures.

En cas de fuite, un média en ligne, tv, radio et même un particulier (commentaire sur un forum ou réseau social)
s’expose à une amende de 75 000 euros, en vertu de l’article 12 de la loi du 17
juillet 1977 et de l’article L. 90-1 du code électoral.



Il semble que la loi interdise même d'inciter à voter pour tel ou tel candidat durant ce laps de temps, que
ce soit sur des réseaux sociaux ou dans les médias.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A Toulon, son dernier meeting, Sarkozy fait huer les homos, les enseignants et les magistrats... et Ruth Elkrief (BFM) se fait agresser par les militants !

Message par Serge le Sam 5 Mai 2012 - 10:59

Comme
pour le premier tour, la campagne s'est arrêtée hier soir, à minuit. Par
mesure de précaution, nous verrouillons donc les sujets politiques se
rapportant à la campagne jusqu'à demain soir, et nous vous remercions de
votre coopération
Wink
Petit rappel concernant la loi en vigueur :

La
loi en France interdit la publication des résultats, estimations ou
sondages des élections présidentielles avant la fermeture de tous les
bureaux de vote à 20h. L’interdiction de
publication entre en
vigueur le vendredi 20 avril 2012à minuit heure française et se termine
le dimanche 22 avril 2012 à 20 heures.

En cas de fuite, un média en ligne, tv, radio et même un particulier (commentaire sur un forum ou réseau social)
s’expose à une amende de 75 000 euros, en vertu de l’article 12 de la loi du 17
juillet 1977 et de l’article L. 90-1 du code électoral.



Il semble que la loi interdise même d'inciter à voter pour tel ou tel candidat durant ce laps de temps, que
ce soit sur des réseaux sociaux ou dans les médias.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum