Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
bebe
Érudit

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par bebe le Sam 5 Mai - 7:31
Ben dites donc... nous à part quelques vols en salle des profs de temps à autres... bonne ambiance et j'en suis ravie lorsque je vous lis!
Cath
Esprit sacré

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Cath le Sam 5 Mai - 7:32
Poutrelle a écrit:
Rentrée en tant que TZR Lettres modernes pour la deuxième année consécutive dans le même collège. La coordinatrice 6e/5e distribue sa progression, celle qu'on va devoir suivre.

Depuis quand il faut suivre la progression de la coordo?affraid

Tu as bien fait...
avatar
Hestia
Niveau 10

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Hestia le Sam 5 Mai - 7:34
Depuis que j'ai réussi l'agreg, une de mes collègues ponctuent chacune de mes phrases par un "Ah oui, toi, depuis que tu es agrégée..." Rolling Eyes
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par micaschiste le Sam 5 Mai - 7:38
capucine1981 a écrit:Je ne sais pas si on peut parler de "mesquineries" concernant cela, mais je n'arrive toujours pas à supporter le fait que certains collègues me snobent et ne me répondent pas quand je leur dis bonjour.

moi aussi j'ai une collègue qui ne me dit plus bonjour

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
benjy_star
Fidèle du forum

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par benjy_star le Sam 5 Mai - 7:39
Pour lire !!
avatar
linkus
Expert

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par linkus le Sam 5 Mai - 7:45
Ah les vols .....

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Panta Rhei le Sam 5 Mai - 7:51
Pour lire les mesquineries...'

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence

Audrey Hepburn
Niveau 2

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Audrey Hepburn le Sam 5 Mai - 7:54
Chez moi, disparition dans la sdp des fiches d'inscription à la salle multimédia ou à la salle polyvalente quand une inscription a déjà pris l'heure désirée par un(e) collègue ... qui ne se gêne pas pour prendre une feuille vierge et y inscrire son nom et le tour est joué !
Et l'on se retrouve le bec dans l'eau avec sa classe et sa préparation devant une salle déjà occupée ... Super !
C'est consternant de bêtise ...
Invité23
Neoprof expérimenté

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Invité23 le Sam 5 Mai - 7:57
@Hestia a écrit:Depuis que j'ai réussi l'agreg, une de mes collègues ponctuent chacune de mes phrases par un "Ah oui, toi, depuis que tu es agrégée..." Rolling Eyes

Pitoyable !
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par doublecasquette le Sam 5 Mai - 8:16
Alors... quand l'ATSEM sait tout mieux que l'instit (1)

L'autre jour, à la cantine, au moment où j'attendais que le micro-onde s'arrête, un hurlement de terreur retentit et je vois, tout près de moi, une petite poupée de trois ans, les yeux agrandis par l'effroi, complètement tétanisée.
Évidemment, je m'affole pendant que retentit aussi, haut et clair, la voix de l'ATSEM : "Ah ! Ça y est, ça recommence ! M, tu arrêtes immédiatement ta comédie !", puis se tournant vers moi qui m'étais approchée de la petite : "Laisse-la, c'est rien, elle a juste vu une mouche et elle nous fait ça toutes les fois ! M, je t'ai dit d'arrêter ou tu files au coin !"

J'obtempère, Madame est sur son terrain et je n'ai normalement pas à être là et à contrecarrer son autorité, après avoir quand même dit à la petite qui pleurnichait en tremblant comme une feuille de regarder la toute toute petite mouche, très, très loin d'elle, qui ne s'occupait pas du tout des enfants et s'amusait à "regarder par la fenêtre"...

En sortant de la pièce, pour désamorcer l'affaire d'état, j'abonde dans le sens de l'ATSEM, qui vitupérait contre cette gosse insupportable, en disant que c'est en effet très difficile d'expliquer à des enfants si jeunes que ces petits insectes ne constituent pas un péril majeur, que nous avions eu le même problème avec ma petite-fille qui, malgré ses bientôt cinq ans et nos efforts conjugués pour l'aider à relativiser, est encore bien près de la phobie et de tous les problèmes que cela pourrait lui poser dans l'avenir.

Fin de l'incident.

Trois jours plus tard, l'ATSEM aidait la petite M à se boutonner lorsque je passais.
Je m'adresse aux deux et demande à M si elle allait bien. La petite se fend d'un beau sourire pendant que l'ATSEM répond à sa place : "Oui, mais ce n'est pas encore ça... Il faut dire que Mademoiselle a été gardée pendant un mois par sa grand-mère ! Et, tu le sais aussi bien que moi, les grands-mères, au point de vue éducatif, c'est la catastrophe ! Elles leur passent tout et marchent à tous leurs caprices ! Hein, M, je suis sûre que ta mamie, elle, elle te cajole quand tu fais tes comédies à cause des mouches ?"

Et prends-toi ça dans les dents, la vieille dirlotte ! Madame "J'ai eu mon CAP Petite Enfance à quarante ans mais j'ai huit ans de moins que toi" a encore sévi !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Marie Laetitia le Sam 5 Mai - 8:32
Suspect mais quelle **** (je me censure, parce que furieux )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Marie Laetitia le Sam 5 Mai - 8:33
@Audrey Hepburn a écrit:Chez moi, disparition dans la sdp des fiches d'inscription à la salle multimédia ou à la salle polyvalente quand une inscription a déjà pris l'heure désirée par un(e) collègue ... qui ne se gêne pas pour prendre une feuille vierge et y inscrire son nom et le tour est joué !
Et l'on se retrouve le bec dans l'eau avec sa classe et sa préparation devant une salle déjà occupée ... Super !
C'est consternant de bêtise ...

il faut exiger un tampon de l'administration sur la feuille avec signature en plus du CDE. Elle veut jouer au c*** ? Elle va trouver avec qui jouer...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Lefteris le Sam 5 Mai - 8:41
Eh bien il s'en passe chez certains : des vols , des engueulades, des coups dans le dos. Je dois m'estimer chanceux , on ne m'a piqué que mon bic 4 couleurs que j'avais oublié, et j'ai entendu deux collègues s'engueuler pour une histoire de correction de devoirs communs... Bon on m'a déjà filé une classe terrible lors d'une répartition à laquelle je ne pouvais assister humhum , mais je préfère me taire que voir naître un conflit digne d'un cour de récré

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Invité6
Habitué du forum

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Invité6 le Sam 5 Mai - 8:50
sans vouloir complètement défendre les collègues qui ne disent pas bonjour, il y a quand même une histoire de contexte.
Quand je bosse en salle des profs avec mes bouchons d'oreille, que je suis concentrée sur un travail et qu'un collègue entre en disant bonjour, il m'arrive de ne pas y faire attention (parce que je fais autre chose) et de ne pas répondre....
C'est déjà bien difficile de travailler dans une salle de passage, où se mêlent les bavardages, les passages pour aller aux toilettes et le bruit de la machine à café, alors s'il faut en plus s'interrompre dans son travail à chaque fois qu'un collègue arrive....
avatar
paul31
Expert

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par paul31 le Sam 5 Mai - 8:56
@Hestia a écrit:Depuis que j'ai réussi l'agreg, une de mes collègues ponctuent chacune de mes phrases par un "Ah oui, toi, depuis que tu es agrégée..." Rolling Eyes

La jalousie est un vilain défaut.
avatar
Raoul Volfoni
Doyen

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Raoul Volfoni le Sam 5 Mai - 9:02
Lilyrose a écrit:
@Hestia a écrit:Depuis que j'ai réussi l'agreg, une de mes collègues ponctuent chacune de mes phrases par un "Ah oui, toi, depuis que tu es agrégée..." Rolling Eyes

Pitoyable !

Ah, moi, c'était mon tuteur (celui qui disait que je n'avais pas ma place dans l'EN) qui ne cessait de prendre de haut le petit peuple des certifiés, du haut de son agrégation interne toute récente... "Oh, je t'aurais bien dépanné d'un ticket de cantine, mais les miens, ils sont au tarif agrégé" est un exemple qui m'est resté en mémoire Rolling Eyes

(Comme je l'aime beaucoup beaucoup, ce cher homme, je vous mets une petite mesquinerie tutélaire (j'en ai de pleins cartons avec lui) : un jour, discussion musclée avec lui. Je sais que je suis sur la sellette, que je risque gros puisque c'est ma deuxième année de stage, et lui conclut en balançant bien fort :
-De toute façon, quel que soit le résultat à la fin de l'année, ce sera TON échec.
Réfléchit, puis ajoute à contre-coeur, beaucoup moins fort :
-Ou ta réussite...
Mais à part ça, ce n'était pas couru d'avance, mon licenciement. Rolling Eyes )
avatar
kiwi
Vénérable

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par kiwi le Sam 5 Mai - 9:02
Moi ce que j'adore, ce sont les collègues "titulaires" de leur salle qui n'essuient pas le tableau et laissent toutes leurs affaires en chantier sur le bureau. Toi, le pauvre TZR qui te cogne 4 salles, tu te pointes, et tu n'as pas de place sur le bureau pour ne serait-ce que poser ta chemise contenant tes cours et ta trousse : "ah ouais?!!! hhihihihi je ne savais pas que tu étais là...". La semaine d'après, ça recommence.
En prime, tu te fais engueuler par la femme de ménage parce que c'est toi qui est à 8h dans la salle, et que la femme de ménage, elle n'en a rien à faire de savoir qui fait cours dans cette salle habituellement.
Je ne le vis plus, et j'ai maintenant ma salle. Et bien je fais attention à ne pas encombrer le bureau.
avatar
alprechac2
Expert

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par alprechac2 le Sam 5 Mai - 9:12
@kiwi a écrit:Moi ce que j'adore, ce sont les collègues "titulaires" de leur salle qui n'essuient pas le tableau et laissent toutes leurs affaires en chantier sur le bureau. Toi, le pauvre TZR qui te cogne 4 salles, tu te pointes, et tu n'as pas de place sur le bureau pour ne serait-ce que poser ta chemise contenant tes cours et ta trousse : "ah ouais?!!! hhihihihi je ne savais pas que tu étais là...". La semaine d'après, ça recommence.

Moi, c'est le contraire. Je suis tout le temps dans la même salle, que je ne considère pas pour autant comme ma salle, et j'ai deux collègues qui s'y installent pour une heure deux fois dans la semaine. Quand je récupère la salle après l'une des deux collègues, chaque semaine, elle m'a embarqué les feutres que j'ai laissés (il faut savoir que demander des feutres à l'intendance revient à s'exposer aux regards courroucés du gestionnaire), m'a éteint l'ordi alors que je lui avais laissé ouvert la session et la page pronotes après avoir fait "changer de connexion" pour qu'elle n'ait plus qu'à saisir son mot de passe, n'a pas effacé le tableau, a laissé les élèves gribouiller sur les tables ...
avatar
Trinity
Sage

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Trinity le Sam 5 Mai - 9:14
Pendant la préparation du CAPES, j'ai fait un stage d'observation dans une cité scolaire.
La salle des profs était séparée en deux pièces : la SDP des agrégés et celle des certifiés. *Les agrégés ne disaient pas bonjour aux certifiés, les certifiés ne répondaient pas aux stagiaires et, à part les quelques personnes bien élevées, personne ne parlait aux agents.
Quel soulagement quand le stage s'est terminé !

*Évidemment, il y avait des exceptions, mais quelle ambiance pourrie...

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Lefteris le Sam 5 Mai - 9:16
Noetiote a écrit:Pendant la préparation du CAPES, j'ai fait un stage d'observation dans une cité scolaire.
La salle des profs était séparée en deux pièces : la SDP des agrégés et celle des certifiés. *Les agrégés ne disaient pas bonjour aux certifiés, les certifiés ne répondaient pas aux stagiaires et, à part les quelques personnes bien élevées, personne ne parlait aux agents.
Quel soulagement quand le stage s'est terminé !

*Évidemment, il y avait des exceptions, mais quelle ambiance pourrie...
affraid affraid affraid A quelle époque ? tu es centenaire ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
kiwi
Vénérable

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par kiwi le Sam 5 Mai - 9:17
@alprechac2 a écrit:

Moi, c'est le contraire. Je suis tout le temps dans la même salle, que je ne considère pas pour autant comme ma salle, et j'ai deux collègues qui s'y installent pour une heure deux fois dans la semaine. Quand je récupère la salle après l'une des deux collègues, chaque semaine, elle m'a embarqué les feutres que j'ai laissés (il faut savoir que demander des feutres à l'intendance revient à s'exposer aux regards courroucés du gestionnaire), m'a éteint l'ordi alors que je lui avais laissé ouvert la session et la page pronotes après avoir fait "changer de connexion" pour qu'elle n'ait plus qu'à saisir son mot de passe, n'a pas effacé le tableau, a laissé les élèves gribouiller sur les tables ...

J'ai aussi eu ça l'an dernier... Je récupérais ma salle le jeudi aprem, c'était Beyrouth... Les tables complètement changées, des poches de bonbons partout par terre, le tableau pas toujours essuyé et les affaires du collègue sur le bureau. Il savait pourtant que j'arrivais au collège vers 13h15 et que j'allais mettre ma salle en place (surtout que j'avais une classe très difficile à 14h et qu'il valait mieux que tout soit bien). Bref... Je trouve ça très impoli et pas très sympa...
avatar
Trinity
Sage

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Trinity le Sam 5 Mai - 9:19
@Lefteris a écrit:
Noetiote a écrit:Pendant la préparation du CAPES, j'ai fait un stage d'observation dans une cité scolaire.
La salle des profs était séparée en deux pièces : la SDP des agrégés et celle des certifiés. *Les agrégés ne disaient pas bonjour aux certifiés, les certifiés ne répondaient pas aux stagiaires et, à part les quelques personnes bien élevées, personne ne parlait aux agents.
Quel soulagement quand le stage s'est terminé !

*Évidemment, il y avait des exceptions, mais quelle ambiance pourrie...
affraid affraid affraid A quelle époque ? tu es centenaire ?

Razz

C'était en 2003.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Lefteris le Sam 5 Mai - 9:22
Noetiote a écrit:
@Lefteris a écrit:
Noetiote a écrit:Pendant la préparation du CAPES, j'ai fait un stage d'observation dans une cité scolaire.
La salle des profs était séparée en deux pièces : la SDP des agrégés et celle des certifiés. *Les agrégés ne disaient pas bonjour aux certifiés, les certifiés ne répondaient pas aux stagiaires et, à part les quelques personnes bien élevées, personne ne parlait aux agents.
Quel soulagement quand le stage s'est terminé !

*Évidemment, il y avait des exceptions, mais quelle ambiance pourrie...
affraid affraid affraid A quelle époque ? tu es centenaire ?

Razz

C'était en 2003.
Eh ben . J'osais croire que ça n'existait plus, et de fait je n'ai pas entendu parler de ça dans les établissement que je connais directement ou par des collègues ... et les plus crétins sont ceux qui jouent le jeu, qui vont se ranger gentiment chacun dans leur petite boîte, jouant sans une once de réflexion le jeu qu'on veut leur faire jouer No

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Lefteris le Sam 5 Mai - 9:25
Ce qui m'agace aussi, ce ne sont pas vraiment des mesquineries , mais sont les collègues laxistes, qui laissent tout faire en cours : manger, boire , garder son manteau ou son blouson , s'assoir de travers sur les chaises, vautré contre le mur, bavarder toute l'heure (je ne sais pas comment font certains pour parler dans le bruit, c'st un mystère...) . Ca engendre des discussions interminables : "avec M ou Mme Untel, on a le droit, c'st pas juste , et blablala.."

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par Hermiony le Sam 5 Mai - 9:36
@Lefteris a écrit:
Noetiote a écrit:
@Lefteris a écrit:
Noetiote a écrit:Pendant la préparation du CAPES, j'ai fait un stage d'observation dans une cité scolaire.
La salle des profs était séparée en deux pièces : la SDP des agrégés et celle des certifiés. *Les agrégés ne disaient pas bonjour aux certifiés, les certifiés ne répondaient pas aux stagiaires et, à part les quelques personnes bien élevées, personne ne parlait aux agents.
Quel soulagement quand le stage s'est terminé !

*Évidemment, il y avait des exceptions, mais quelle ambiance pourrie...
affraid affraid affraid A quelle époque ? tu es centenaire ?

Razz

C'était en 2003.
Eh ben . J'osais croire que ça n'existait plus, et de fait je n'ai pas entendu parler de ça dans les établissement que je connais directement ou par des collègues ... et les plus crétins sont ceux qui jouent le jeu, qui vont se ranger gentiment chacun dans leur petite boîte, jouant sans une once de réflexion le jeu qu'on veut leur faire jouer No

Un collège-lycée de mon coin a deux cantines : celle pour le collège / celle pour le lycée, un étage pour chaque. Les collègues ne se mélangent jamais...
avatar
roxanne
Enchanteur

Re: Les mesquineries de vos collègues...

par roxanne le Sam 5 Mai - 9:49
La scène se passe un lendemain de muts.Nous sommes 4 TZR accablés, cumulant presque 20 ans de tzriat à nous tous, et rempilant donc tous pour une saison supplémentaire..(c'était l'année où le recteur de notre académie avait eu l'idée géniale après avoir supprimé les bonifs tzr l'année d'avant de supprimer à tire rétroactif les bonifs acquises les années précédentes, certains avaient perdu 120 points d'un coup..Magique ).Donc ambiance maussade, mais on n'embêtait personne, dans notre petit coin..Là-dessus, un collègue bien en place dans le bahut lui,, fonce vers nous :"dites, vous êtes au courant qu'il y a la famine au Bengladesh ? alors vos petites histoires de TZR....."
je suis restée bien copine avec un des collègues, maintenant on est tous en poste fixe (et lui est même agrégé !)et de temps en temps, on se ressort la théorie du Bengladesh !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum