Répartition des classes en collège (français) : des conseils ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Répartition des classes en collège (français) : des conseils ?

Message par Celeborn le Lun 7 Mai 2012 - 7:47

On n'a pas le même fonctionnement en francais et en espagnol, Loubdalou, ni le même nombre d'heures. La question n'est donc pas la même.

Carmilla, c'est toi qui vois. Moi, 3 4e, ca ne me gênerait pas.

Si ca t'embête néanmoins, ta collègue peut très bien prendre des 4e : ce n'est pas une classe à brevet.

PS : le stres du brevet, j'en rigole encore... aaq

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes en collège (français) : des conseils ?

Message par Nita le Lun 7 Mai 2012 - 11:55

Trois 4e ? c'est mon service, cette année, avec une 5e en plus. Et l'année d'avant aussi.
Que te dire ? J'ai déjà eu 3 classes de même niveau, je trouve qu'on perd en ajustements ce qu'on gagne en temps d'élaboration des devoirs.
Je ne donne pas la même chose dans les deux classes du même établissement, et je recycle dans le second ce qui m'a plu. Je suis la même progression ds les 3 classes (sinon, c'est vraiment trop galère) mais les textes varient, ou les activités par rapport aux textes (Tous ont lu La Parure, parce que c'est un texte que j'aime, mais nous avons travaillé différemment).
Trois niveaux, c'est jouable, je préférerais à trois classes de même niveau (en plus on s'aère !). Même mes 6e me pesaient (c'est un de mes niveaux de prédilection).
Et, bon, moi, je n'arrange que les collègues que j'aime bien (eh oui), ou ceux dont la maladie est claire. (J'ai arrangé une collègue reprenant après une ALD, alors que je ne peux toujours pas la voir, mais bon... Rolling Eyes et je suis dépressive aussi (quand je ne suis pas en colère), je le cache soigneusement ds mon bahut, et les seules personnes dépressives dont j'ai appris qu'elles l'étaient ds le cadre professionnel, c'est qu'elles avaient fait un burn-out, ou que j'ai eu la confirmation de ce que j'avais soupçonné (c'est comme les porteurs de lentilles de contact, on se repère entre nous ! Razz ).

Comme Jaenelle je pense que tu n'as pas à te sacrifier, et que si tu "arranges" ta collègue, tu dois le faire sans espérer de remerciements.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes en collège (français) : des conseils ?

Message par Nita le Lun 7 Mai 2012 - 11:57

@Carmilla a écrit:
@Blan6ine a écrit:Je n'ai jamais eu moins de trois niveaux alors avoir deux niveaux me fait rêver... mais j'aurais aussi peur du risque de répétition que mentionnent ceux qui ont eu cette expérience.
Deux niveaux, c'est moins de réunions, moins de projets pédagogiques différents à préparer ou à travailler... mais trois niveaux, c'est une vision plus panoramique de l'établissement, la possibilité de se satisfaire de ne pas avoir à se consacrer presque entièrement à un niveau où il y a des choses qui nous plaisent moins...
Bon, je ne t'aide pas du tout non plus à résoudre ton pb. Comme tu le disais, difficile de trancher! Wink

Bon, ta collègue: quel rapport les autres ont-ils avec elle? Comment se fait-il que toi seule puisse faire qqch pour l'aider? Est-elle du genre à te demander un bras, puis deux...?

Mes autres collègues ont avancé chacune des arguments défendables pour ne pas bouger.
Si je le fais, c'est pour que dans les années à venir chacune soit plus mobile. C'est pour secouer le cocotier !
En ce qui concerne ma collègue, je n'attends d'elle aucune reconnaissance. Je sais pertinemment que même avec un poste aménagé, elle trouvera matière à se plaindre...

Compte là dessus, et bois de l'eau !
Tes collègues ne vont sûrement pas devenir plus mobiles : tu te dévoues, pourquoi elles s'emmerderaient ?

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes en collège (français) : des conseils ?

Message par sorceress le Lun 7 Mai 2012 - 14:01

J'ai trois quatrièmes (4h30 par classe) , et une cinquième. Honnêtement, ça me va très bien. Mes quatrièmes sont globalement sympas et j'ai l'habitude de ce niveau qu'on me laisse toujours (je ne suis pas TZR mais je change souvent d'établissement). Ce qui me rend malade c'est ma classe de cinquième absolument atroce.
L'année prochaine, ma collègue ne veut pas de troisièmes pour les mêmes raisons en gros que la tienne, elle se plaint aussi de la charge de travail (histoire des arts et brevets blancs), du coup une autre "collègue" est d'accord pour s'en charger. Mon avis, tout le monde s'en tamponne..
Sachant que l'année prochaine j'ai un CDS de trois heures, je pense me retrouver avec trois niveau+ le CDS.

sorceress
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes en collège (français) : des conseils ?

Message par Angua le Lun 7 Mai 2012 - 14:48



Pour l'histoire des "petits niveaux" et de la dépression... ce n'est pas si absurde que ça. Je remplace à l'année une collègue qui veut arrêter, n'en peut plus, et a obtenu son congé formation après la répartition, où il était convenu qu'elle n'ait que des 6e et des 5e justement parce que les plus grands sont plus souvent source d'angoisse et/ou de bordélisation (ok, je sais, on a tous eu des classes qui faisaient exception, mais étant dans l'ets, elle connaissait les loustics).
Mais effectivement, il faut envisager la suite ! Qu'elle ait une période de faiblesse, ok, ça s'entend très bien, et je trouve que c'est normal que les collègues filent un coup de main. Par contre... elle ne peut pas dire "non" définitivement aux 3e. Il y a longtemps, je suis passée par un établissement où la répartition était un pugilat car personne ne voulait de ce niveau, une collègue qui n'en avait pas eu depuis plus de 5 ans n'adressait plus la parole aux autres quand le CDE lui en a imposé une... c'est mieux si on peut s'arranger, mais zut à la fin, on n'est pas "prof de 6e et 5e" ! (oui, c'est un peu un cri du cœur TZR qui n'a JAMAIS eu son mot à dire en 8 ans de vadrouille).

Pour les questions des 3 niveaux, je pratique avec bonheur cette année, avec mes 3 5e ! Oui, je me répète, mais en fait non, car je bâtis mes cours à l'oral pour les lectures, et si les objectifs sont les mêmes, chaque heure est différente. Oui, mais non aussi, en langue, où j'expérimente une progression annuelle, j'ai le temps de réajuster et tester autrement à chaud avec la classe suivante. Pour les séries, on fait les mêmes, mais pas en même temps. En matière de qualité, de confort de vie, c'est incroyable. Je m'embrouille parfois d'une classe à l'autre, mais c'est vite vu, j'attrape un classeur en début d'heure pour voir où j'en suis.
Je ne le regrette absolument pas (sauf quand trois tas de rédactions arrivent simultanément parce que je suis mal organisée... mais c'est le seul point noir.) Peut-être devrais-je préciser que j'ai vécu des années purement infernales aussi avec des CDS ubuesques... je pense que ça aide à en profiter.
Après, à toi de voir, ça reste aussi personnel comme choix...


_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répartition des classes en collège (français) : des conseils ?

Message par Carmilla le Lun 7 Mai 2012 - 21:18

Merci à vous tous. J'ai pour l'instant décidé de prendre 2 niveaux ( donc 3 4e et 1 3e) à condition que ce soit pour un an. Et là ça risque de coincer. Si je le sens mal, je dis non et garde mon poste ( 2 4e et 2 5e). Non mais ... Evil or Very Mad

Carmilla
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum