Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ruthven
Monarque

Règle de bienséance

par Ruthven le Dim 18 Jan 2009 - 8:36
Bonjour,

Je cherche des textes, si possible classiques et autres que l'Art poétique de Boileau, sur la règle de bienséance et sur les interdits de représentation dans la tragédie classique ; ainsi que sur sa remise en cause dans le théâtre romantique. Merci par avance.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Règle de bienséance

par Reine Margot le Dim 18 Jan 2009 - 9:53
la poétique d'aristote? sinon, dans le "le théâtre romantique", florence naugrette explique très bien la remise en cause des bienséances et de la typologie des personnages par les romantiques.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Mimicracra
Fidèle du forum

Re: Règle de bienséance

par Mimicracra le Dim 18 Jan 2009 - 10:29
Voici un extrait de la préface de cromwell qui montre bien le rejet des unités de tps et de lieu....



Victor Hugo, préface de Cromwell (1827)



On ne ruinerait pas moins aisément la prétendue règle des deux unités. Nous disons deux et non trois unités, l'unité d'action ou d'ensemble, la seule vraie et fondée, étant depuis longtemps hors de cause. […] Quoi de plus invraisemblable et de plus absurde en effet que ce vestibule, ce péristyle, cette antichambre, lieu banal où nos tragédies ont la complaisance de venir se dérouler, où arrivent, on ne sait comment, les conspirateurs pour déclamer contre le tyran, le tyran pour déclamer contre les conspirateurs, chacun à leur tour ? […] Il résulte de là que tout ce qui est trop caractéristique, trop intime, trop local, c'est-à-dire tout le drame, se passe dans la coulisse. Nous ne voyons en quelque sorte sur le théâtre que les coudes de l'action ; ses mains sont ailleurs. Au lieu de scènes, nous avons des récits ; au lieu de tableaux, des descriptions. De graves personnages placés, comme le chœur antique, entre le drame et nous, viennent nous raconter ce qui se fait dans le temple, dans le palais, dans la place publique, de façon que souventes fois nous sommes tentés de leur crier : " Vraiment ! mais conduisez-nous donc là-bas ! On s'y doit bien amuser, cela doit être beau à voir ! " […]

L'unité de temps n'est pas plus solide que l'unité de lieu. L'action, encadrée de force dans les vingt-quatre heures, est aussi ridicule qu'encadrée dans le vestibule. Toute action a sa durée propre comme son lieu particulier. Verser la même dose de temps à tous les événements ! appliquer la même mesure sur tout ! On rirait d'un cordonnier qui voudrait mettre le même soulier à tous les pieds. Croiser l'unité de temps à l'unité de lieu comme les barreaux d'une cage, et y faire pédantesquement entrer, de par Aristote, tous ces faits, tous ces peuples, toutes ces figures que la providence déroule à si grandes masses dans la réalité ! c'est mutiler hommes et choses, c'est faire grimacer l'histoire. Disons mieux : tout cela mourra dans l'opération. […]

Le théâtre est un point d'optique. Tout ce qui existe dans le monde, dans l'histoire, dans la vie, dans l'homme, tout doit et peut s'y réfléchir, mais sous la baguette magique de l'art. L'art feuillette les siècles, feuillette la nature, interroge les chroniques, s'étudie à reproduire la réalité des faits, surtout celle des mœurs et des caractères, bien moins léguée au doute et à la contradiction que les faits, restaure ce que les annalistes ont tronqué, harmonise ce qu'ils ont dépouillé, devine leurs omissions et les répare, comble leurs lacunes par des imaginations qui aient la couleur du temps, groupe ce qu'ils ont laissé épars, rétablit le jeu des fils de la providence sous les marionnettes humaines, revêt le tout d'une forme poétique et naturelle à la fois, et lui donne cette vie de vérité et de saillie qui enfante l'illusion, ce prestige de réalité qui passionne le spectateur, et le poëte le premier, car le poëte est de bonne foi. Ainsi le but de l'art est presque divin : ressusciter, s'il fait de l'histoire ; créer, s'il fait de la poésie.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Règle de bienséance

par Ruthven le Dim 18 Jan 2009 - 18:07
Merci !
Contenu sponsorisé

Re: Règle de bienséance

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum