Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Emma3529 le Mar 8 Mai 2012 - 12:46

@Hermione0908 a écrit:
@littlemary a écrit:
@Hermiony a écrit:Même remarque de l'IPR vu en formation : le chapitre ne doit prendre que 2/3 pages en tout -pour les textes-, il faut tout faire à l'oral, ne pas donner de questions, ne faire rédiger que le bilan et avec les phrases des élèves...
J'ai déjà testé le cours dialogué, ce sont toujours les mêmes qui réfléchissent, les autres attendent....

affraid
Il ne faudrait pas qu'il voit le classeur de mes élèves à la fin de l'année !!!!!

Le mien non plus ! C'est plutôt deux pages par textes que j'ai !
En tant qu'élève, j'aurais détesté n'avoir que trois phrases qui se battent en duel, d'autant que j'ai une mémoire visuelle et une très mauvaise mémoire auditive.

Au lycée, d'ailleurs, ma prof de grec était affolée de voir tout ce que je prenais en note.

pareil.

Et je suis toujours en train de me demander si je fais la bonne méthode d'étude de texte. D'ailleurs pas plus tard que ce matin en préparant mon cours sur le dénouement du Cid.

Emma3529
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par User5899 le Mar 8 Mai 2012 - 12:54

cath5660 a écrit:C'est pour ça qu'ils préfèrent toujours tout faire oralement: ils ouvrent la vanne qui sépare leur cerveau de leur bouche et tout ce qui leur passait par la tête sort sans retenue...
Heureusement, c'est la bouche qu'ils ouvrent, et pas un autre orifice affraid

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Jane le Mar 8 Mai 2012 - 13:05

@cristal a écrit:
@Jane a écrit:mon IPR m'a reproché de les faire écrire en classe (elle m'a reproché l'alternance cours dialogué trace écrite scratch )

Inspectée la semaine dernière, j'ai eu droit au même reproche. Les élèves ont déjà tout dit à l'oral. Il n'en a pas vraiment vu l'utilité.

C'est sûr que quand il faut apprendre ses leçons pour l'interro, pas de trace écrite, c'est le top Suspect

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Jane le Mar 8 Mai 2012 - 13:07

Cripure a écrit:
@Jane a écrit:mon IPR m'a reproché de les faire écrire en classe (elle m'a reproché l'alternance cours dialogué trace écrite scratch )
En plus, ils lisent des textes, pfou, c'est fatigant. Pis il faut qu'ils viennent, alors qu'avec le net, ils pourraient rester au lit. Bref, c'est nul !

Ben oui c'est nul (mes 3° finissent leur 2ème cahier, là Twisted Evil )

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Cath le Mar 8 Mai 2012 - 14:27

Cripure a écrit:
cath5660 a écrit:C'est pour ça qu'ils préfèrent toujours tout faire oralement: ils ouvrent la vanne qui sépare leur cerveau de leur bouche et tout ce qui leur passait par la tête sort sans retenue...
Heureusement, c'est la bouche qu'ils ouvrent, et pas un autre orifice affraid


On a de la chance dans notre malheur!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Loubdalou le Mar 8 Mai 2012 - 15:46

Oui il me crève le cours dialogué !!!
Mais en même temps mes élèves semblent incapables de faire un travail dans le calme. Est-ce parce que c'est ma 1° année ?
Les seuls travaux qu'ils font dans le calme ce sont les contrôles, et les punitions quand ils savent que je leur donne le double à copier s'ils parlent.
Sinon, même un exo de grammaire tout bête ils sont incapables de le faire sans parler à leur voisin qui est à 100m mètres derrière pour avoir un stylo scratch

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par piesco le Mar 8 Mai 2012 - 15:49

Cripure a écrit:
cath5660 a écrit:C'est pour ça qu'ils préfèrent toujours tout faire oralement: ils ouvrent la vanne qui sépare leur cerveau de leur bouche et tout ce qui leur passait par la tête sort sans retenue...
Heureusement, c'est la bouche qu'ils ouvrent, et pas un autre orifice affraid

Fort heureusement!

(Merci pour cet éclat de rire!)

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par roxanne le Mar 8 Mai 2012 - 15:50

Oui, l'écrit (et la copie de cours) c'est un moment d'apaisement , je ne m'en prive pas.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par doubledecker le Mar 8 Mai 2012 - 15:58

le cours dialogué je ne sais pas ce que c'est (enfin j'ai une vague idée mais elle peut parfois différer de la réalité) mais pour ce qui est de la prise de parole des élèves en classe pour éviter les incessants rappels à l'ordre, les bavardages parasites et tout le reste j'utilise une technique très utile (et croyez-moi j'en ai besoin vu que je fais entre 70 et 80% de mon cours à l'oral avec les élèves qui parlent entre eux). Cette technique est vieille comme le monde, c'est le bâton de parole : ne peut s'exprimer que celui ou celle qui a le bâton! ça marche bien, j'explique avant un peu l'histoire de cette chose et au bout de quelques semaines, plus besoin de bâton.
http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A2ton_de_parole

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Loubdalou le Mar 8 Mai 2012 - 16:11

C'est marrant cette idée ! Mais je ne ferai cela que si un jour j'ai de nouveau des 6°, et au début de l'année, là c'est trop tard, et en 3° ils vont se tordre de rire si je tente la chose...

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Kiki le Mar 8 Mai 2012 - 16:34

Connaissant mes élèves, ils se serviraient du bâton de parole pour frapper leurs voisins.
J'ai encore dû séparer plusieurs élèves qui se battaient dans la cour, puis dans le couloir et . ..

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par doubledecker le Mar 8 Mai 2012 - 19:45

@Kiki a écrit:Connaissant mes élèves, ils se serviraient du bâton de parole pour frapper leurs voisins.
J'ai encore dû séparer plusieurs élèves qui se battaient dans la cour, puis dans le couloir et . ..

le bâton c'est symbolique, ça peut être une plume, ça fait moins mal et on ne peut pas la balancer, la trajectoire étant trop incertaine.
@loubdalou : j'utilise ce stratagème de la 6è à la 3è en aménageant un peu, en 6è j'ai une magnifique reproduction de la baguette d'harry Potter (succès garanti!) et en 3è une année j'avais utilisé un médiator (respect assuré!) bref, un p'tit truc pas compliqué qui m'a bien simplifié la vie et fait gagner un temps précieux!!

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Loubdalou le Mar 8 Mai 2012 - 19:56

Un médiator, mes 3° ne savent pas ce que c'est... Mais je réfléchis...

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Frisouille le Mar 8 Mai 2012 - 19:58

@Loubdalou a écrit:Oui il me crève le cours dialogué !!!
Mais en même temps mes élèves semblent incapables de faire un travail dans le calme. Est-ce parce que c'est ma 1° année ?
Les seuls travaux qu'ils font dans le calme ce sont les contrôles, et les punitions quand ils savent que je leur donne le double à copier s'ils parlent.
Sinon, même un exo de grammaire tout bête ils sont incapables de le faire sans parler à leur voisin qui est à 100m derrière pour avoir un stylo scratch

Tu as de la chance d'avoir une aussi grande salle... Mais les élèves du fond t’entendent-ils ? Wink

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Loubdalou le Mar 8 Mai 2012 - 20:02

J'ai une grosse voix Embarassed

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Frisouille le Mar 8 Mai 2012 - 20:03

Razz

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Loubdalou le Mar 8 Mai 2012 - 20:07

Oh je sais ! Un dé en mousse gros comme ma main, le risque c'est qu'ils se l'envoient, car ça se lance bien ... Rolling Eyes
Sinon, une feuille plastifiée imitation parchemin pour faire genre cérémonie avec des sages qui se transmettent un savoir ancestral... (je tripe seule là...)

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par cristal le Mar 8 Mai 2012 - 20:23

@Loubdalou a écrit:Oh je sais ! Un dé en mousse gros comme ma main, le risque c'est qu'ils se l'envoient, car ça se lance bien ... Rolling Eyes
Sinon, une feuille plastifiée imitation parchemin pour faire genre cérémonie avec des sages qui se transmettent un savoir ancestral... (je tripe seule là...)
Razz

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Mamousse le Mar 8 Mai 2012 - 21:44

@doubledecker a écrit:le cours dialogué je ne sais pas ce que c'est (enfin j'ai une vague idée mais elle peut parfois différer de la réalité) mais pour ce qui est de la prise de parole des élèves en classe pour éviter les incessants rappels à l'ordre, les bavardages parasites et tout le reste j'utilise une technique très utile (et croyez-moi j'en ai besoin vu que je fais entre 70 et 80% de mon cours à l'oral avec les élèves qui parlent entre eux). Intéressant, ça ! Et toi, ce sont les élèves qui construisent le cours, sans que tu interviennes du tout ? Chapeau bas ! Comment tu t'y prends pour lancer l'activité ?
Cette technique est vieille comme le monde, c'est le bâton de parole : ne peut s'exprimer que celui ou celle qui a le bâton! ça marche bien, j'explique avant un peu l'histoire de cette chose et au bout de quelques semaines, plus besoin de bâton.
http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A2ton_de_parole Suis allée voir. L'idée me plaît bien... Mais il faut une disposition particulière dans la salle pour ça, non ? Plus de rangées, tables en U, peut-être ?

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par V.Marchais le Mar 8 Mai 2012 - 22:14

@Hermiony a écrit:Même remarque de l'IPR vu en formation : le chapitre ne doit prendre que 2/3 pages en tout -pour les textes-, il faut tout faire à l'oral, ne pas donner de questions, ne faire rédiger que le bilan et avec les phrases des élèves...

Eh bien ça ressemble à ce que je pratique (ferais-je du cours dialogué comme Monsieur Jourdain de la prose ?).
Plus le temps passe et moins je fais écrire au moment de l'étude d'un texte. On lit, on explique, on cause. Tout se fait à l'oral. Et comme les textes ont plein de choses à nous dire, le temps passe très vite. Pour peu qu'on se lance dans une ou deux digressions et l'heure est finie sans qu'on s'en soit rendu compte.
Ce que nous écrivons ?
- Le vocabulaire ;
- Quelques définitions à retenir (oxymore, allitération...) ;
- Une synthèse que JE dicte au moins jusqu'en 5e (même si auparavant je conduis les élèves à rassembler ce qui a été dit) ;
- Des exercices d'écriture ayant un objectif syntaxique précis, souvent un travail d'imitation à partir d'un passage du texte, mais il s'agit d'un vrai travail de rédaction, pas juste de noter la réponse à une question.

Franchement, noter toutes les réponses, je trouve que ça prend beaucoup de temps pour peu de profit.

Par contre :
- En début d'année, je leur donne un "patron" avec des questions récurrentes, leur explication et des modèles de tournure pour y répondre (pour ne plus lire : "On a l'image que...") ;
- De temps en temps, je consacre explicitement une séance à la rédaction des réponses, durant laquelle nous réfléchissons aux formulations possibles et expliquons pourquoi telle ou telle formulation ne convient pas. De temps en temps seulement (une fois par chapitre, à peu près).
- Après chaque étude de texte, j'encourage les élèves à refaire chez eux deux ou trois questions. On y a déjà répondu, c'est facile, ce que je leur demande, c'est de travailler la rédaction de ces réponses. C'est un travail facultatif qui, quand il est bien fait, leur permet de capitaliser des points pour une note bonus en rédaction. Certains jouent le jeu régulièrement et, ainsi, progressent. Depuis que je le propose sur le forum des élèves (voir fil sur le sujet), c'est encore plus pratique.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Frisouille le Mer 9 Mai 2012 - 0:40

Véronique, quelle mine tu es !! veneration veneration

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par doubledecker le Mer 9 Mai 2012 - 18:52

@Mamousse a écrit:
@doubledecker a écrit:le cours dialogué je ne sais pas ce que c'est (enfin j'ai une vague idée mais elle peut parfois différer de la réalité) mais pour ce qui est de la prise de parole des élèves en classe pour éviter les incessants rappels à l'ordre, les bavardages parasites et tout le reste j'utilise une technique très utile (et croyez-moi j'en ai besoin vu que je fais entre 70 et 80% de mon cours à l'oral avec les élèves qui parlent entre eux). Intéressant, ça ! Et toi, ce sont les élèves qui construisent le cours, sans que tu interviennes du tout ? Chapeau bas ! Comment tu t'y prends pour lancer l'activité ?
Cette technique est vieille comme le monde, c'est le bâton de parole : ne peut s'exprimer que celui ou celle qui a le bâton! ça marche bien, j'explique avant un peu l'histoire de cette chose et au bout de quelques semaines, plus besoin de bâton.
http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A2ton_de_parole Suis allée voir. L'idée me plaît bien... Mais il faut une disposition particulière dans la salle pour ça, non ? Plus de rangées, tables en U, peut-être ?

oui, pour la disposition a longtemps été en U et depuis quelques mois je tente les tables regroupées par 2 ce qui me donne 4 élèves par groupe (mais limite parce que ma salle est riquiqui donc pour circuler c'est sportif!)

pour lancer les activités j'utilise divers trucs, parfois c'est simplement une vidéo/doc sonore pour réactiver ce qui avait été fait, d'autres fois j'explique la situation de communication et là les élèves doivent travailler en groupes pour trouver les outils dont ils auront besoin : un fois cette étape faite, ils me sollicitent pour donner ces outils.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Mamousse le Mer 9 Mai 2012 - 21:01

Merci Doubledecker !!

J'ai envie de tenter l'expérience... même si j'appréhende un peu... je crains de ne pas être au point...
Il faut prévoir tous les outils à l'avance, c'est ça ?
Cela ne t'arrive pas d'avoir une demande que tu ne peux satisfaire parce que tu n'y avais pas pensé ?

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Mamousse le Mer 9 Mai 2012 - 21:08

@V.Marchais a écrit:
@Hermiony a écrit:Même remarque de l'IPR vu en formation : le chapitre ne doit prendre que 2/3 pages en tout -pour les textes-, il faut tout faire à l'oral, ne pas donner de questions, ne faire rédiger que le bilan et avec les phrases des élèves...

- Après chaque étude de texte, j'encourage les élèves à refaire chez eux deux ou trois questions. On y a déjà répondu, Quand vous y avez répondu, les élèves avaient-ils au préalable fait la recherche à l'écrit ? Si oui, à la maison ? En classe ?
c'est facile, ce que je leur demande, c'est de travailler la rédaction de ces réponses. C'est un travail facultatif qui, quand il est bien fait, leur permet de capitaliser des points pour une note bonus en rédaction. Cela signifie que tu les contrôles à chaque cours ? Comment t'y prends-tu ? Tu prends quelques cahiers au hasard ou ce sont les élèves qui le souhaitent qui te présentent ce travail ?
Certains jouent le jeu régulièrement et, ainsi, progressent. Depuis que je le propose sur le forum des élèves (voir fil sur le sujet) Je n'ai pas encoure lu ce fil... J'vais voir... c'est encore plus pratique.

Et merci à toi de nous faire partager ta pratique !

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Mamousse le Mer 9 Mai 2012 - 21:55

Euh, Véro... J'ai cherche le fil dont tu parles... Trouve pas scratch
Si tu passes pas ici, tu pourras m'indiquer le lien ? D'avance, merci !

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cours dialogué crée de la fatigue pour l'enseignant, non ?

Message par Audrey le Mer 9 Mai 2012 - 21:58


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum