M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Selon vous, M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

20% 20% 
[ 61 ]
34% 34% 
[ 103 ]
46% 46% 
[ 140 ]
 
Total des votes : 304

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par JPhMM le Jeu 10 Mai 2012 - 18:32

@Moonchild a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@John a écrit:
Aurore applaudissant un Sarkozyste revendiqué : les choses sont enfin claires pour tout le monde et dans l'ordre où elles doivent être.

John, je ne vois pas quelle phrase dans ce qu'il dit pourrait être fausse...
Si c'est un sarkozyste, tout ce qu'il dit est faux, forcément, même si c'est vrai. professeur

Qu'est ce que je dois dire alors ? Que ce que tu dis est vrai ou que c'est faux ? Laughing
Difficile à cerner, je mens toujours. Wink
Aïe.

Spoiler:
(Les Crétois, Russell, tout ça...)

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Tristana le Ven 11 Mai 2012 - 12:32

Est-ce si aberrant de se dire qu'il faut laisser le gouvernement faire ses preuves ? On pourra taper dessus à loisir quand de mauvaises décisions auront été prises, mais de grâce, qu'on cesse de les agonir avant même que le gouvernement ait été formé...
(et je ne suis pas, non plus, une fervente militante PS, loin de là ; d'ailleurs, en militante FDG j'ai souvent pris dans les dents : "Mélenchon ira au gouvernement si Hollande est élu", et vous savez quoi ? Hollande est élu et Mélenchon n'a nullement l'intention d'aller au gouvernement... donc laissons les gens faire leurs preuves avant de rêver à des "si" et des prédictions apocalyptiques).

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par John le Ven 11 Mai 2012 - 14:29

Est-ce si aberrant de se dire qu'il faut laisser le gouvernement faire ses preuves ? On pourra taper dessus à loisir quand de mauvaises décisions auront été prises, mais de grâce, qu'on cesse de les agonir avant même que le gouvernement ait été formé...
Voilà un propos de bon sens... topela

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Condorcet le Ven 11 Mai 2012 - 17:01

Pas de complaisance outrancière mais pas non plus d'hyper-criticisme : une bienveillance vigilante.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Tristana le Ven 11 Mai 2012 - 17:20

Euh désolée Condorcet mais j'ai vu, quand même, très peu de bienveillance dans ce topic, vigilante ou non.
Je sais que chat échaudé craint l'eau froide, mais je n'aime pas quand on tape de manière un peu gratuite sur des gens qui n'ont encore rien prouvé de leurs qualités ou de leurs défauts.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Condorcet le Ven 11 Mai 2012 - 17:23

J'évoque mon état d'esprit : chaque Néo pense et agit comme il l'entend.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Marcassin le Ven 11 Mai 2012 - 17:41

@Tristana a écrit:Je sais que chat échaudé craint l'eau froide, mais je n'aime pas quand on tape de manière un peu gratuite sur des gens qui n'ont encore rien prouvé de leurs qualités ou de leurs défauts.

"qui n'ont rien prouvé" effectivement, mais qui ont des conceptions de l'enseignement : j'ai lu la plupart des interviews de Vincent Peillon jusqu'ici et entendu ses débats avec Luc Chatel, et il a bien des idées à défendre, sauf à croire qu'il donne des interviews ou qu'il débat sans avoir d'opinion.

Or un tel sondage ne porte pas sur les actes, bien évidemment. Tous les sondages sur François Hollande pendant la campagne concernait un homme qui n'avait rien prouvé. Les votes aussi d'ailleurs.

Il ne s'agit pas de juger ses actes mais d'exprimer une opinion sur un futur ministre conformément à la conception qu'a chacun de l'éducation nationale.

Pour ma part, je ne demande qu'à être démenti quant à la mienne. L'abrogation du décret sur l'évaluation est une bonne chose, mais pourquoi le PS a-t-il mis cinq mois avant de s'exprimer sur cette question ? Enjeux électoralistes à la mi-avril ? On peut légitimement se poser la question.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par pg73 le Ven 11 Mai 2012 - 17:46

@John a écrit:
@Aurore a écrit:pg73 aai
Aurore applaudissant un Sarkozyste revendiqué : les choses sont enfin claires pour tout le monde et dans l'ordre où elles doivent être.

John, mon Sarkozysme a aussi ses limites... Comme le mitterrandisme, il y a aussi un droit d'inventaire !

Pour le gouvernement actuel, sache que je suis certain que l'alternance apportera certainement de très bonnes choses (peut-être une indépendance accrue de la justice , avancées sociétales avec l'égalité devant le mariage et l'adoption, la gauche sera sûrement aussi moins indulgente avec le lobby médical ou avec la dérive des tarifs non conventionnés, etc...), et je ne manquerai pas de m'en réjouir car je ne suis pas quelqu'un de sectaire.

Pour ton info, je vote presque aussi souvent à gauche qu'à droite aux élections locales, et je n'exclue pas de revoter à gauche un jour au niveau national, quand celle-ci aura compris que l'autorité à l'école, et le recentrage sur l'exigence ou la discipline n'est pas une valeur de droite... Je dis simplement que je ne fais à priori pas confiance à Peillon qui n'a pas envoyé les signaux dans ce sens !

Après si il suffit de trouver la politique de gauche sur l'école plus égalitariste qu'égalitaire pour être un Sarkozyste primaire, un Lepeniste en herbe, j'accepte à la rigueur d'en être un pour que tu puisse me ranger plus facilement dans tes petites cases ! Mais que c'est simpliste, John...

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Moonchild le Ven 11 Mai 2012 - 17:57

@condorcet a écrit:Pas de complaisance outrancière mais pas non plus d'hyper-criticisme : une bienveillance vigilante.
Puisque j'ai voté non, je vais préciser un peu mon point de vue :
- je ne blâmerai pas Vincent Peillon de ne pas tenir les promesses matérielles de la campagne car l'augmentation du nombre de postes et la revalorisation des salaires ne dépendent pas de lui mais de la politique plus générale de réduction des dépenses publiques ;
- en revanche, je lui reprocherai sa ligne directrice sur les réformes d'organisation pédagogique qui sera dans la continuité de tout ce qui a été fait depuis plus de vingts ans (interdisciplinarité, projets, accompagnement-remédiation, évaluation et missions des enseignants...) et qui mène le système à sa perte.

Sinon, à part ça, mon deuxième prénom c'est Cassandre... Very Happy

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par John le Ven 11 Mai 2012 - 17:58

L'abrogation du décret sur l'évaluation est une bonne chose, mais pourquoi le PS a-t-il mis cinq mois avant de s'exprimer sur cette question ? Enjeux électoralistes à la mi-avril ?

Marcassin, je t'aime beaucoup, et c'est pourquoi je me permettrai de te dire gentiment que sur ce sujet, tu écris vraiment n'importe quoi. J'ai déjà du mal à comprendre que ça plaise à un ou deux, mais moi ça me plonge dans un abîme de perplexité.

Vincent Peillon a aussi assuré qu'il reviendrait sur le projet de réforme du gouvernement du système d'évaluation des enseignants qui donne un rôle prépondérant au chef d'établissement. [...] Bruno Julliard a précisé que l'évaluation [...] demande « en revanche, un regard croisé », entre l'inspecteur et le chef d'établissement « dont nous ne nions pas la légitimité. »

Ca date de décembre 2011 !!!!!

A force de crier au loup, on n'est plus crédible. Pour Aurore, c'est fait depuis longtemps. Mais pour toi, franchement, ça m'étonne.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Ergo le Ven 11 Mai 2012 - 18:04

scratch
J'ai beau essayer de répondre à la question, je ne vois pas.
1) Soit il applique le programme Education du PS avec lequel je suis en désaccord donc je réponds qu'il ne fera pas un bon ministre de l'Education Nationale (et c'est supposer qu'un ministre ne fait qu'appliquer un programme de campagne, or j'imagine que ce n'est pas le cas);
2) Soit il modifie le programme, revient sur les décrets et lois inacceptables que nous avons eus ces dernières années (mais peut-il le faire?) et alors ce serait un bon début...mais il ne suffit pas de rayer ce qui a été fait. humhum

Moi, je vote pour Palombella Rossa: http://leblogdelapresidente.over-blog.com/article-anaphores-104826402.html
http://www.neoprofs.org/t47690-education-le-programme-hollande-pour-la-rentree-scolaire
Very Happy

(Wait and see...)


_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par pg73 le Ven 11 Mai 2012 - 18:10

@Moonchild a écrit:Puisque j'ai voté non, je vais préciser un peu mon point de vue :
- je ne blâmerai pas Vincent Peillon de ne pas tenir les promesses matérielles de la campagne car l'augmentation du nombre de postes et la revalorisation des salaires ne dépendent pas de lui mais de la politique plus générale de réduction des dépenses publiques ;
- en revanche, je lui reprocherai sa ligne directrice sur les réformes d'organisation pédagogique qui sera dans la continuité de tout ce qui a été fait depuis plus de vingts ans (interdisciplinarité, projets, accompagnement-remédiation, évaluation et missions des enseignants...) et qui mène le système à sa perte.
Very Happy

C'est exactement ce que je pense... topela Et ce n'est absolument pas une question de clivage politique gauche ou droite. On peut être nombreux à être d'accord sur les deux points, ou au moins sur le deuxième quelque soit notre vote de dimanche dernier !

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Marcassin le Ven 11 Mai 2012 - 18:13

@John a écrit:
Vincent Peillon a aussi assuré qu'il reviendrait sur le projet de réforme du gouvernement du système d'évaluation des enseignants qui donne un rôle prépondérant au chef d'établissement. [...] Bruno Julliard a précisé que l'évaluation [...] demande « en revanche, un regard croisé », entre l'inspecteur et le chef d'établissement « dont nous ne nions pas la légitimité. »

Ca date de décembre 2011 !!!!!

A force de crier au loup, on n'est plus crédible. Pour Aurore, c'est fait depuis longtemps. Mais pour toi, franchement, ça m'étonne.

Toutes mes excuses John... Je n'avais pas connaissance de cette déclaration dans "Les Échos" (Heu... la notion "d'évaluation collective" m'inquiète, suivant la revendication de "certains syndicats").

En pénitence je m'abstiendrai de toute critique de Vincent Peillon pendant un mois. calimero

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par John le Ven 11 Mai 2012 - 18:17

En pénitence je m'abstiendrai de toute critique de Vincent Peillon pendant un mois.
Ben pas forcément : il y a des critiques objectives à faire, y compris à partir de sa déclaration dans les Echos.
Mais je répète que des gens qui passent leur temps à crier au loup ne sont pas crédibles. Et là, dans ce topic, il y en a qui répètent à qui veut les entendre qu'ils ont vu la bête du Gévaudan à gauche, le yéti à droite et le monstre du Loch Ness au centre.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par JPhMM le Ven 11 Mai 2012 - 18:25

@John a écrit:le yéti à droite
Dans ce cas-là, j'ai bien quelques noms en tête, tout de même. professeur Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par pg73 le Ven 11 Mai 2012 - 18:33

@Aurore a écrit:
Aurore applaudissant un Sarkozyste revendiqué : les choses sont enfin claires pour tout le monde et dans l'ordre où elles doivent être.
Eh bien, force est de constater que même les sarkozystes revendiqués (ce que j'ignorais pour pg73, à lui de confirmer ou pas) peuvent développer un discours de bon sens. Very Happy Contrairement à certains, chez qui l'appétit de (petite) vengeance est à la mesure du goût pour l'anathème.
Mais venons-en aux faits, John : tu confirmes pour Peillon ? Very Happy Very Happy Very Happy

Je sais pas si tous ceux qui ont voté Hollande sont des "Hollandistes" revendiqués... Mais oui, je confirme, même si j'ai plutôt le sentiment d'avoir voté contre Hollande ! J'étais pourtant prêt voter à gauche ce coup-ci, mais le discours phare de Hollande consacré à l'éducation m'a définitivement coupé l'envie de le faire !


_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Aurore le Ven 11 Mai 2012 - 18:46

@John a écrit:
L'abrogation du décret sur l'évaluation est une bonne chose, mais pourquoi le PS a-t-il mis cinq mois avant de s'exprimer sur cette question ? Enjeux électoralistes à la mi-avril ?

Marcassin, je t'aime beaucoup, et c'est pourquoi je me permettrai de te dire gentiment que sur ce sujet, tu écris vraiment n'importe quoi. J'ai déjà du mal à comprendre que ça plaise à un ou deux, mais moi ça me plonge dans un abîme de perplexité.

Vincent Peillon a aussi assuré qu'il reviendrait sur le projet de réforme du gouvernement du système d'évaluation des enseignants qui donne un rôle prépondérant au chef d'établissement. [...] Bruno Julliard a précisé que l'évaluation [...] demande « en revanche, un regard croisé », entre l'inspecteur et le chef d'établissement « dont nous ne nions pas la légitimité. »

Ca date de décembre 2011 !!!!!

A force de crier au loup, on n'est plus crédible. Pour Aurore, c'est fait depuis longtemps. Mais pour toi, franchement, ça m'étonne.
Sauf que pas plus loin qu'hier, Julliard a réaffirmé que l'évaluation des professeurs ne pouvait de toute manière demeurer en l'état. Donc sur le fond de l'affaire, Marcassin n'avait pas tort, loin de là !
http://www.rmc.fr/podcast/podcast.php?id=30
La crédibilité, l'objectivité et le respect de l'opinion d'autrui selon John : tout un programme ! Suspect

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par PurpleBanner le Ven 11 Mai 2012 - 18:50

@Marcassin a écrit:C'est vrai que le slogan de l'"égalité des chances" à l'école, entendu dans la bouche de René Haby en 1973 ou 74, ne s'est guère vu concrétiser depuis, si ce n'est en apparence. Depuis quarante ans qu'on cherche à la mettre en œuvre, cette fameuse "égalité", c'est peut-être qu'il y a un problème. diable

Je pense que ce raisonnement est erroné.

L’égalité des chances il y a 40 ans, elle s’est, selon moi, vue concrétisée pendant quelques années (une dizaine ou une quinzaine). J'en suis issue.

Depuis (la fin des années 80), la société française a changée : chômage endémique, immigration venant de pays n’ayant pas de racines latines, écrans en tous genres, consommation, misère sociale, etc… mais pas l’école.

En CP, je vois quels sont les élèves qui décrochent déjà et qui risquent de ne pas raccrocher plus tard, vous les retrouverez au collège, avec de nombreuses lacunes (cela me mortifie): TOUS sont capables, AUCUN n’a de déficit intellectuel. J’en ai 5 :
- un précoce qui savait lire au mois d’octobre (père niveau CM2, mère analphabète) : pourquoi n’avance-t-il pas ? Famille dans un foyer, père violent, mère qui le tape fouette.
- une qui redouble son CP et qui, parfois sait lire, parfois pas. Famille en foyer. Soupçons d’abus.
- un dont les parents se déchirent jusque dans l’école, à la mère duquel j’ai dû expliquer qu’elle ne devait plus dormir avec son fils (elle même m’a dit : « Oui, c’est vrai, c’est moi qui lui demande)
- un complètement laissé à l’abandon par sa mère (« quand leur père n’est pas là, je ne m’occupe pas de l’école, je ne le supporte pas »)
etc…

Tous ces élèves, en voyant leur travail, attitude, pourraient être ceux dont vous direz plus tard, au collège : « Mais pourquoi l’élémentaire nous les envoie, ils n’ont rien à faire au collège ! »

Je pourrais dire la même chose : « Mais pourquoi la maternelle nous les envoie, il n’ont rien à faire en élémentaire ! ». Cela n’aurait aucun sens.

C’est pourquoi, selon moi, aujourd’hui, pour vraiment rétablir l’égalité des chances à l’école, il faudrait doubler, tripler, quadrupler (ou plus) les budgets du social : assistantes sociales, médecins et psy scolaires, CMP avant de parler de nos cas de profs. Ma vie de classe serait grandement améliorée si les familles de ces élèves étaient prises en charge. Je pourrais leur enseigner.

Enfin, pour bien me faire comprendre, d’aucun de ces élèves je ne peux dire : « Il/Elle n’est pas fait pour le scolaire ». Ce serait plutôt de leur famille que je pourrais le dire mais serait-ce légitime ?



PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par John le Ven 11 Mai 2012 - 18:56

sur le fond de l'affaire, Marcassin n'avait pas tort, loin de là !
Si. Reprocher au PS de n'avoir pas pris position avant avril 2012 contre l'évaluation intégrale par le cde, et en tirer des conclusions sur son "électoralisme", alors qu'il y a des déclarations très claires de Peillon en ce sens dès 2011, c'est avoir tort.

Pour le reste, j'ai dit qu'il y a des "critiques objectives" à faire concernant le PS, et même concernant Vincent Peillon, bien que l'orientation de ce topic soit beaucoup trop personnalisée pour être pertinente, et qu'elle ressemble plus, pour des personnes qui ne réfléchiraient pas, à "Venez lyncher Vincent Peillon pour vous faire plaisir sans même savoir ce qu'il a dit" (la preuve), plutôt qu'à "Venez donner un avis intelligent sur des questions qui concernent le quotidien de votre vie professionnelle".

Quand je dis "critiques objectives", j'accorde autant d'importance aux deux termes. Pour la critique, je te fais à peine confiance, tellement elle est constamment caricaturale et outrancière (tu parles toi-même de critique "acerbe" à ton propre propos, c'est très bien vu). Et pour l'objectivité, là, je ne te ferais pas du tout confiance. Personne ne trouve grâce à tes yeux, sauf une fois de temps en temps Bayrou que tu as dû considérer, par un jour de beau temps, comme "le moins mauvais", et peut-être même Mélenchon - non pas que tu en aies dit du bien, mais je crois que tu n'en as pas dit plus de mal que n'importe quel personne qui le déteste.

Voilà où on en est.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Mama le Ven 11 Mai 2012 - 19:17

Bon, je n'ai lu que les 13 premières pages du fil pour l'instant, mais j'ajoute mon petit grain de sel.
- J'ai peur, peur, peur de la cohabitation, et n'arrive pas à me concentrer sur autre chose ;
- I have a dream... je voudrais un(e) ministre humaniste au vrai sens du terme, très cultivé, capable d'une grande écoute et de bon sens, qui ne soit ni trop fermé ni trop ouvert à la nouveauté, un homme modeste qui ait avant tout envie de réunir des groupes de professeurs en exercice dans les conditions les plus fréquentes mais aussi les plus variées, pour expliquer leur vision des choses, et qui prendrait ses décisions en fonction de cela, et non d'énarques n'ayant jamais vu un élève de collège lambda. Bref, pas un homme politique... Montaigne ? Very Happy
- I have an other dream... le retour à une longue et solide formation du type de l'école normale des années 30-40, pour le primaire comme pour le secondaire.
Pour le primaire, ma grand-mère y a appris pendant plus de six mois à apprendre à lire de toutes les manières possibles et imaginables, à tous les publics et types d'intelligence possibles. Après sa retraite, dans les années 80, je l'ai vue apprendre à lire (gratuitement), en 6 mois à un an, à des adolescents trisomiques, des adultes étrangers, des cancres de 20 ans, des "dys" divers et variés, des gens auxquels des spécialistes avaient dit qu'ils n'y arriveraient jamais, c'est absolument incroyable. Et je parle de faire sens, hein, pas de déchiffrer.
Elle a également suivi pendant ses formations d'excellents cours de psychologie de l'enfant et de l'adolescent, d'une solidité ! J'ai encore ses cahiers. C'est concret, très utile pour renouer la communication avec les perturbés de toutes sortes (ben oui, y'en a toujours eus dans les écoles, même en ce temps-là!). Ca me sert beaucoup ! Rien à voir avec un groupe transversal d'IUFM (beurk).
Cette nouvelle formation, qui nous lâcherait dans les classes progressivement et déjà dotés d'un bon bagage de méthodes de travail et de pédagogie, serait assurée par des professeurs qui étaient en exercice juste avant, dans des conditions des plus habituelles, mais se consacreraient à nous cette année (ces années?)-là. Ils n'auraient pas tous la même approche, certains plus novateurs que d'autres, afin que les aspirants professeurs tirent leur miel de chacun en fonction de leur personnalité. Mais tous seraient choisis en fonction des progrès constatés chez leurs élèves, en connaissances et en méthode, au fil des années (quel que soit le niveau de départ desdits élèves). Quelles que soient leur manière de travailler, et pas parce qu'ils ont eu une bonne inspection une fois ou parce qu'ils font un truc à la mode. Certes, ce serait difficile à évaluer, mais je suis certaine que c'est possible. J'y réfléchis, j'y réfléchis (pour le plaisir).
Je vous avais dit que j'aimais rêver... Smile


Dernière édition par mamamanette le Ven 11 Mai 2012 - 19:23, édité 1 fois

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Condorcet le Ven 11 Mai 2012 - 19:20

J'aime ton rêve, Mamamanette-qui-n'a-pas-changé-de-pseudo !

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Mama le Ven 11 Mai 2012 - 19:23

Very Happy J'aime ce nom d'indien, je te note pour les meilleures idées !

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par User5899 le Ven 11 Mai 2012 - 21:25

@pg73 a écrit:
@John a écrit:
@Aurore a écrit:pg73 aai
Aurore applaudissant un Sarkozyste revendiqué : les choses sont enfin claires pour tout le monde et dans l'ordre où elles doivent être.

John, mon Sarkozysme a aussi ses limites... Comme le mitterrandisme, il y a aussi un droit d'inventaire !

Pour le gouvernement actuel, sache que je suis certain que l'alternance apportera certainement de très bonnes choses (peut-être une indépendance accrue de la justice , avancées sociétales avec l'égalité devant le mariage et l'adoption, la gauche sera sûrement aussi moins indulgente avec le lobby médical ou avec la dérive des tarifs non conventionnés, etc...), et je ne manquerai pas de m'en réjouir car je ne suis pas quelqu'un de sectaire.

Pour ton info, je vote presque aussi souvent à gauche qu'à droite aux élections locales, et je n'exclue pas de revoter à gauche un jour au niveau national, quand celle-ci aura compris que l'autorité à l'école, et le recentrage sur l'exigence ou la discipline n'est pas une valeur de droite... Je dis simplement que je ne fais à priori pas confiance à Peillon qui n'a pas envoyé les signaux dans ce sens !

Après si il suffit de trouver la politique de gauche sur l'école plus égalitariste qu'égalitaire pour être un Sarkozyste primaire, un Lepeniste en herbe, j'accepte à la rigueur d'en être un pour que tu puisse me ranger plus facilement dans tes petites cases ! Mais que c'est simpliste, John...
Entièrement d'accord, plus particulièrement avec le passage en gras. Force est d'ailleurs de constater qu'il est lassant que chaque gouvernement, et de droite et de gauche, depuis 1984, a pris la même direction pour l'enseignement. Sarkozy, qui se posait en homme "de loi" a contribué à laisser s'installer la pagaille dans les établissements.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Marcassin le Ven 11 Mai 2012 - 21:36

Cripure a écrit:Force est d'ailleurs de constater qu'il est lassant que chaque gouvernement, et de droite et de gauche, depuis 1984, a pris la même direction pour l'enseignement. Sarkozy, qui se posait en homme "de loi" a contribué à laisser s'installer la pagaille dans les établissements.
Je plussoie. Pour mémoire cette année par exemple : http://www.neoprofs.org/t42816-nouveaux-reglements-interieurs-le-snalc-denonce-la-mise-en-place-de-l-impunite-generale

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Vincent Peillon ferait-il un bon ministre de l’Éducation nationale ?

Message par Aurore le Ven 11 Mai 2012 - 21:46

@John a écrit:
sur le fond de l'affaire, Marcassin n'avait pas tort, loin de là !
Si. Reprocher au PS de n'avoir pas pris position avant avril 2012 contre l'évaluation intégrale par le cde, et en tirer des conclusions sur son "électoralisme", alors qu'il y a des déclarations très claires de Peillon en ce sens dès 2011, c'est avoir tort.
Tu éludes, sans doute à dessein, la question à mon sens cruciale de la réforme à venir de l'évaluation annoncée par Julliard. C'est bien gentil de supprimer la réforme UMP - au demeurant, juste avant les législatives, le geste, certes positif, est un tantinet électoraliste - mais si c'est pour la remplacer par une version rédigée par l'UNSA, l'avantage est bien mince...

@John a écrit:Pour le reste, j'ai dit qu'il y a des "critiques objectives" à faire concernant le PS, et même concernant Vincent Peillon, bien que l'orientation de ce topic soit beaucoup trop personnalisée pour être pertinente, et qu'elle ressemble plus, pour des personnes qui ne réfléchiraient pas, à "Venez lyncher Vincent Peillon pour vous faire plaisir sans même savoir ce qu'il a dit" (la preuve), plutôt qu'à "Venez donner un avis intelligent sur des questions qui concernent le quotidien de votre vie professionnelle".

Sans doute que l'origine du commentaire compte pour toi autant, sinon davantage, que son contenu.

Moonchild, pg et d'autres ont tenté ici de formuler une critique pertinente de la politique éducative du PS telle qu'elle est en train de se dessiner. Je ne peux que souscrire à leur propos.

Quant à Peillon, je n'ai rien contre lui en particulier. Que ce soit lui ou un autre, la question est somme toute secondaire : il ne me semble pas qu'il se distingue de manière substantielle du discours dominant au sein de son parti, si je ne m'abuse.



@John a écrit:Quand je dis "critiques objectives", j'accorde autant d'importance aux deux termes. Pour la critique, je te fais à peine confiance, tellement elle est constamment caricaturale et outrancière (tu parles toi-même de critique "acerbe" à ton propre propos, c'est très bien vu). Et pour l'objectivité, là, je ne te ferais pas du tout confiance.

Quand tu viens balancer des accusations totalement gratuites et infondées sur le compte de ton contradicteur, tout en l'accusant de pratiquer l'outrance, tu es objectif.

Quand tu donnes des leçons de morale à tout va à propos du vote et des convictions politiques de quelqu'un, quand tu t'arroges le monopole du "commentaire intelligent" ou distribues les bons points, tu es objectif.

Quand tu te permets d'influencer grossièrement le vote des membres du forum pour des raisons restant à ce jour obscures (à quand une clarification à ce sujet ? De la part d'un admin, l'épisode me semble très limite), tu es objectif.

Et quand tu te dispenses du moindre paragraphe argumenté et étayé par des références précises - on attend toujours ton avis éclairé sur les intentions de Peillon (en attendant de disposer de preuves concrètes de son action, une restriction que j'ai parfaitement intégrée, ne t'en déplaise) - , pour te contenter de réparties aussi laconiques que bilieuses, tu atteins une fois de plus le summum de l'objectivité.

Le syndrôme Le Monde, sans doute... Very Happy



@John a écrit:Personne ne trouve grâce à tes yeux, sauf une fois de temps en temps Bayrou que tu as dû considérer, par un jour de beau temps, comme "le moins mauvais", et peut-être même Mélenchon - non pas que tu en aies dit du bien, mais je crois que tu n'en as pas dit plus de mal que n'importe quel personne qui le déteste.
J'ignorais qu'il existe une obligation de choisir au moins un membre de la classe politique et de le "supporter". Et que le caractère vigoureux d'un discours critique lui ôte nécessairement toute pertinence et crédibilité.


Dernière édition par Aurore le Ven 11 Mai 2012 - 21:54, édité 1 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum