réunion débat organisée par Reconstruire l'Ecole le 2 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

réunion débat organisée par Reconstruire l'Ecole le 2 juin

Message par Palombella Rossa le Mar 8 Mai 2012 - 0:40

L’école est-elle une machine de Turing ?

Réunion-débat organisée par l’Institut de recherches de « Reconstruire l’école »

Samedi 2 juin, 14 h, lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris, entrée libre.

On célèbre en juin 2012 le centenaire de la naissance d’Alan Turing. Bien avant l’apparition des premiers ordinateurs, Turing donna son nom à une « machine abstraite » qui constitue le fondement de l’informatique et de l’ensemble de ses développements actuels.
C’est pourquoi l’Institut de recherches de « Reconstruire l’école » (I.R.R.E.) a choisi pour sa première manifestation publique – son acte de naissance en quelque sorte – de commémorer à sa manière l’œuvre de ce mathématicien de génie qui fut aussi un « suicidé de la société ».
Au cours de la réunion-débat intitulée « L’école est-elle une machine de Turing ? », nous essaierons d’aborder les principaux problèmes que pose l’interférence entre les pratiques d’enseignement et celles qui dérivent, directement ou indirectement, de l’informatique. Car les TICE ne sont pas seulement un « outil », relativement neutre, comme put l’être en son temps la « télévision scolaire » : l’introduction de l’informatique à l’école implique la décomposition des savoirs disciplinaires et leur réorganisation en « compétences évaluables » ; elle implique donc aussi tout ce qui relève d’une « culture de l’évaluation », qu’il s’agisse des élèves ou des professeurs ; elle a enfin des conséquences sociales, politiques et philosophiques qui dépassent le cadre strictement scolaire et contribuent à la genèse d’un monde nouveau dont on peut se demander s’il est vraiment souhaitable mais auquel on veut adapter dès la première enfance l’ensemble des futurs citoyens.

Programme

Jean-Pierre Weill, Inspecteur Général des Lettres : « Culture de l'évaluation : une contradiction dans les termes? »
La prétendue culture de l'évaluation masque la nécessité de toute évaluation et ruine à force de normes épanouissement et création. Il y a lieu de s'interroger, surtout dans l'enseignement sur les conditions d'un équilibre entre un regard objectif et la liberté du professeur et des élèves.

Florent Gouget, professeur de Lettres : « Contre l'Ecole numérique »
A l'heure où l'équipement numérique de l'école fait consensus au niveau politique et syndical, toutes les critiques se résumant à celles des moyens attribués, Florent Gouget invite à voir dans l'invasion numérique une attaque contre le cœur de ce qu'est, ou devrait être, l'enseignement.

Pedro Cordoba, maître de conférences honoraire : « Le didacticien, l'autiste et l'excellisation des savoirs »
A la (ré)éducation des malades par les thérapies comportementalo-cognitivistes fait écho le traitement des élèves par les sciences de l’éducation. Réflexion sur ce curieux chassé-croisé entre l’école et l’hôpital.


Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: réunion débat organisée par Reconstruire l'Ecole le 2 juin

Message par Palombella Rossa le Mar 8 Mai 2012 - 8:35

Une machine de Turing, ou celle du professeur Shadoko ?

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: réunion débat organisée par Reconstruire l'Ecole le 2 juin

Message par Ronin le Mar 8 Mai 2012 - 11:54

L'affiche est alléchante ( même si je me demande comment P. Cordoba arrive à établir un lien entre "sciences de l'éducation" et théories comportementalo-cognitivistes ).

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: réunion débat organisée par Reconstruire l'Ecole le 2 juin

Message par JPhMM le Mar 8 Mai 2012 - 12:05

Où est le spécialiste de la machine de Turing, qui pourrait amener des éléments nécessaires pour répondre à la question ?

heu

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum