Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lapetitemu
Expert spécialisé

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par lapetitemu le Mer 9 Mai 2012 - 13:48
Bon, une fois n'est pas coutume, je n'ai pas lu toutes les réponses, mais à ce sujet, j'ai trois choses à dire :

- c'est clair qu'on n'est pas formés à ça, ni à étudier un tableau, ni à commenter une mise en scène théâtrale, un film, ou autre (et d'ailleurs il n'y a aucune honte à en avoir : ce n'est pas dans notre formation, point.) Et c'est vrai aussi que les élèves sont souvent les 1ers surpris qu'on étudie des images en classe ("Mais, madame, on est en cours de français, là, pas d'arts plastiques !"). Moi je leur explique en début d'année (ainsi qu'aux parents) qu'on nous demande dans les programmes de faire de l'HdA, que je le ferai, donc, mais qu'il fallait bien comprendre que ça S'AJOUTAIT au reste, donc... à eux d'en tirer les conclusions qu'il faut Evil or Very Mad

- MAIS : je pense que si, 1) on a un intérêt personnel pour des arts autres que littéraires, 2) on a le temps et l'occasion de le faire au détour d'une séance, on peut étudier une image. Ou plus.
Pour moi, ça fait partie de la culture des élèves (tout dépend des images qu'on choisit, bien sûr. Mais par exemple, quand on étudie un courant artistique, comme le classicisme ou le romantisme, ça se justifie.) Et, ça peut paraître bizarre, mais je n'ai AUCUN souvenir d'oeuvres picturales étudiées en cours d'arts plastiques, quand j'étais élève. En revanche, je me souviens de tableaux, d'images de presse ou autres étudiées en cours de français.
Donc, pour ma part, si je pense qu'une image est éclairante et en lien avec mon cours de littérature, je la montre, pour enrichir/élargir la culture des élèves.
Mais je précise bien que c'est parce que, comme je l'ai dit sur un autre fil, mes goûts sont éclectiques. D'ailleurs, pour répondre à Cripure, quand je le peux, j'élargis aussi à d'autres arts que les arts visuels (la musique notamment ; la danse, pas eu l'occasion, mais si ça se justifiait, je le ferais).

- enfin, pour l'HdA à proprement parler : vous dites que pour certains élèves, c'est équivalent à "étude d'un tableau". Ben, de mon côté, n'ayant eu aucune formation là-dessus depuis mes débuts l'an dernier, c'est ce que je pensais aussi jusqu'à il y a peu ! Pour dire à quel point c'est flou, cette affaire-là...
(D'ailleurs, je n'ai toujours pas compris en quoi l'étude d'un texte "pour l'histoire des arts" différait de l'étude de ce même texte "pour le cours de français"...)


Dernière édition par lapetitemu le Mer 9 Mai 2012 - 13:55, édité 1 fois
Loubdalou
Expert spécialisé

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Loubdalou le Mer 9 Mai 2012 - 13:53
J'en pense que les prof d'espagnol sont formés à l'étude de l'image (pub, tableau, photo, film, chansons...) et au CAPES on est même interrogé dessus, on doit analyser une séquence filmique, ou une pub etc... Enfin si on tombe dessus. Et il est fort probable de tomber dessus !
Mais dans mon bahut les profs de lettre, HG, arts plastiques ou musique s'accaparent l'HDA. Franchement, je ne m'en plains pas, j'ai assez à faire.
Mais oui, en effet, en espagnol (je ne sais pas si c'est pareil dans toutes les langues) on est formés à ça.
avatar
Lilypims
Doyen

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Lilypims le Mer 9 Mai 2012 - 13:59
Quand j'étudie une image (tableau ou sculpture, jamais de couv ou de pub), c'est pour éclairer un texte. Je la montre soit avant l'étude du texte, soit pendant pour faire avancer l'analyse.

Ca ne me pose pas de problème mais c'est parce que ma formation première, c'est l'art plastique.
avatar
Raoul Volfoni
Doyen

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Raoul Volfoni le Mer 9 Mai 2012 - 14:01
Je ne suis pas en collège, mais en LP, et l'étude d'images est considérée comme relevant de la "lecture" :

Les objets d’étude donnent lieu à des activités de lecture nombreuses et variées : lectures de textes littéraires - relevant des différents genres, roman, nouvelle, théâtre, poésie, essai - et non littéraires, lectures d’images fixes ou en mouvement, d’oeuvres picturales (Programme de bac pro 2009)

Nous sommes d'ailleurs encouragés à faire "lire" un film in extenso plutôt qu'une nouvelle de dix pages, parce qu'un film, n'est-ce pas, c'est une œuvre longue Rolling Eyes
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Lefteris le Mer 9 Mai 2012 - 14:06
J'ai subi l'IUFM il y a quelques années, et l'étude de l'image faisait partie des cours obligatoires. Un des rares cours où tout n'était pas stupide, quoique les outrances généralisatrices propres aux IUFM, la volonté de tout imposer toujours et sur n'importe quoi discréditassent parfois le propos.
Bref, cela partait du principe que les élèves vivent entourés d'images, et que l'image doit être comprise, y compris pour s'en méfier. L'image peut "parler" : narrer, argumenter etc.
Elle peut aussi se rapporter à un mouvement artistique et littéraire, montrer les liens entre divers aspects d'un courant de pensée.
Pas grand-chose à redire sur les principes, si ce n'est que le dogme était : "Au moins une séance de lecture d'image par séquence, et si possible une image par séance" Or tout ne se prête pas à la lecture d'image, et ça devient alors un exercice capillotracté à la sauce IUFM, dont on a du mal à se convaincre soi-même.

Du reste, on ne demande pas de technicisme comme en arts plastiques, il suffit de montrer les divers liens, la visée, l'aspect narratif ou argumentatif, la manière de compléter une satire (la caricature par exemple).

En latin, ou en grec c'est beaucoup plus facile , les textes sont toujours à relier à la civilisation, et la civilisation sans les objets, l'iconographie ...

Et pour l'HiDA , encore plus facile, c'est très vaste... Pour ma part, j'ai recyclé un sujet de civilisation , et ça passe très bien (et sans s'épuiser à la tâche).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Serge
Médiateur

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Serge le Mer 9 Mai 2012 - 14:09
Kruella a écrit:
Nous sommes d'ailleurs encouragés à faire "lire" un film in extenso plutôt qu'une nouvelle de dix pages, parce qu'un film, n'est-ce pas, c'est une œuvre longue Rolling Eyes

Et en plus, c'est tout bénéf : comme on n'en a pas les droits, on peut finir en prison, ce qui laisse beaucoup de temps libre pour corriger les copies yesyes

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Lefteris le Mer 9 Mai 2012 - 14:17
Kruella a écrit:Je ne suis pas en collège, mais en LP, et l'étude d'images est considérée comme relevant de la "lecture" :

Les objets d’étude donnent lieu à des activités de lecture nombreuses et variées : lectures de textes littéraires - relevant des différents genres, roman, nouvelle, théâtre, poésie, essai - et non littéraires, lectures d’images fixes ou en mouvement, d’oeuvres picturales (Programme de bac pro 2009)

Nous sommes d'ailleurs encouragés à faire "lire" un film in extenso plutôt qu'une nouvelle de dix pages, parce qu'un film, n'est-ce pas, c'est une œuvre longue Rolling Eyes
Oui, tu as raison , on dit "lecture de l'image" , en termes officiels, ps "étude"...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
lapetitemu
Expert spécialisé

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par lapetitemu le Mer 9 Mai 2012 - 14:44
Dans les programmes de français en collège, on a droit aux deux : "l'étude de l'image" est rangée dans la partie "II. La lecture"...
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Celeborn le Mer 9 Mai 2012 - 14:50
@lapetitemu a écrit:Et, ça peut paraître bizarre, mais je n'ai AUCUN souvenir d'oeuvres picturales étudiées en cours d'arts plastiques, quand j'étais élève.

Possiblement car tu n'en as pas étudié en cours d'Arts plastiques. Moi, j'ai patouillé avec de la colle, barbouillé avec de la gouache, splachouillé avec de l'encre de Chine, scratchouillé avec du papier en lambeaux, mais pas étudié de tableaux.

Peut-être que si les cours d'arts plastiques étaient au minimum autant sur l'analyse d'oeuvres que sur la main à la pâte à modeler, on pourrait faire du français en cours de français. Après tout, on ne nous demande pas (encore ?) d'étudier la musique, qui est pourtant elle aussi un langage qui se "lit", si l'on va par là.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
lapetitemu
Expert spécialisé

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par lapetitemu le Mer 9 Mai 2012 - 15:12
Ah. Tu me rassures. C'est bien ce que je me disais mais je craignais d'offenser des professeurs d'arts plas qui pourraient passer par là en sous-entendant que je n'ai jamais étudié d'oeuvres picturales dans ce cours-là... (Et pourtant, il me semble bien que c'est le cas.)

C'est sûr qu'il faudrait reprendre de zéro les programmes de toutes les matières pour revenir à quelque chose de cohérent.
avatar
MarieL
Érudit

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par MarieL le Mer 9 Mai 2012 - 17:18
Il me semble que dans ce cas, l'image est considérée comme un document, document qui peut/doit donc être expliqué au même titre qu'un texte.

Le problème c'est de ne pas être formé pour étudier une image, et les stages auxquels j'ai assisté ne m'ont rien apporté. Par contre, organiser pour les élèves une visite au musée des Beaux arts avec une intervenante qui sait de quoi elle parle et le fait partager, c'est un vrai bonheur pour eux comme pour moi.

Dans le cadre de Collège au cinéma, il arrive que les intervenants étudient le son, ou le montage. Là aussi c'est passionnant.

Mais tout ce que je peux faire sans professionnels, c'est répéter plus ou moins bien ce qu'ils m'ont fait découvrir.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
avatar
Audrey
Oracle

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Audrey le Mer 9 Mai 2012 - 17:30
Personnellement, je suis souvent choquée de l'omniprésence de l'image dans nos enseignements, quels qu'ils soient (à part en Arts pla) évidemment...

Mais pour ma part, je me sens plutôt moins démunie que d'autres face à l'image mobile (comme on dit), ayant suivi durant la fac des cours d'analyse filmique pendant 3 ans, avec notamment en licence une super UV "cinéma/ litté médiévale" sur le registre fantastique. L'articulation entre les deux domaines était passionnante! Quand le sujet s'y prête, et quand j'ai le temps (autrement dit, à la Saint Glinglin), j'aime étudier une séquence filmique, avec une vraie analyse, tant sur le plan de l'écriture de la séquence que du cadrage, du montage, du son, de la photographie...

En revanche, je me sens vraiment comme une cruche face à l'analyse de mise en scène théâtrale, et à chaque fois que j'ai dû m'y coller, ça m'a pris des plombes à faire pour donner quelque chose de consistant aux élèves!

Semi HS: pour avoir le droit de montrer des films en classe sans risque, il suffit de les acheter à l'ADAV! Les droits de diffusion sont ainsi acquis au minimum pour 10 ans, voire ad vitam aeternam!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Thalia de G le Mer 9 Mai 2012 - 17:53
Faisons un rêve. Si j'avais au moins deux heures de plus en 6e, j'adorerais illustrer certains textes par les représentations de tableaux ou de sculptures (celles qu'ils ont dans leurs manuels ne me conviennent pas) que j'aime et estime incontournables : Cranach, Dürer, Bosch, les maîtres du Quattrocento, Michel Ange et bien d'autres. Non que j'ai la prétention d'en livrer une lecture de spécialiste, mais pour montrer du "Beau" à des élèves qui sans nous ne les connaîtront jamais.

Comme beaucoup, je cours, donc pas ou très peu d'étude d'image.
En revanche, si je sais qu'ils ont étudié telle œuvre en Arts pla, j'y fais éventuellement référence.(par exemple Guernica et Le Cri peuvent être évoqués dans le commentaire d'"Oradour")

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par nlm76 le Mer 9 Mai 2012 - 19:12
Cripure, tu exagères. Avec tout le temps qu'on nous octroie pour enseigner nos balivernes aux élèves, tu ne trouves pas celui de les initier à la peinture, la gravure, le cinéma, la bande dessinée, l'architecture ?
Diantre il semblerait que tu ne te sois pas aperçu que grâce aux méthodes pédagogiques modernes, les élèves arrivent au lycée avec une fraîcheur intellectuelle, une maîtrise intuitive des connaissances vulgaires (orthographe, grammaire, vocabulaire, conjugaison), une culture littéraire telle qu'on ne saurait sans un mépris criminel à l'égard de l'avenir de nos élèves leur enseigner l'ensemble des arts qui font un honnête homme.
Et ce d'autant que ce n'est pas difficile; il suffit d'apprendre une douzaine de mots d'un vocabulaire ésotérique et impressionnant, au cours d'un stage passionnant, pour en devenir un spécialiste incontestable.
Et ne va pas me dire que tu fais partie de ces retardataires qui supposent que pour enseigner une discipline, il faudrait avoir acquis dans ce domaine une culture qui dépassât le niveau moyen du citoyen éclairé de notre siècle d'amour et de progrès, ce qui ne prend pas plus d'une douzaine d'heures !


Dernière édition par nlm76 le Dim 13 Mai 2012 - 14:49, édité 2 fois
avatar
Elle aime
Expert

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Elle aime le Mer 9 Mai 2012 - 20:06
Cripure,

Il m'arrive d'insérer des études d'images mobiles (des vidéos) : un peu de vocabulaire chapardé à droite à gauche (type dossier "Lycée/collège au cinéma"). C'est surtout la notion d'adaptation qui m'intéresse, notamment pour vérifier leurs lectures (certains se plantent lamentablement...) et pour les sérieux, les investis, ils se démarquent nettement.
Sinon, pour entrer dans une étude de texte : en quoi le tableau pourrait-il constituer une bonne illustration?
J'ai conscience de ne pas être forcément dans les clous : étudier une image ou un extrait de film ne m'intéresse pas. Je ne suis pas formée à cela. Mon objectif, c'est le texte. Je comprends vos a priori : étrange impression de devoir animer à tout prix, de faire des détours, et d'oublier l'essentiel : l'accès aux textes.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Jaenelle
Habitué du forum

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Jaenelle le Mer 9 Mai 2012 - 23:39
@lapetitemu a écrit:Bon, une fois n'est pas coutume, je n'ai pas lu toutes les réponses, mais à ce sujet, j'ai trois choses à dire :

- c'est clair qu'on n'est pas formés à ça, ni à étudier un tableau, ni à commenter une mise en scène théâtrale, un film, ou autre (et d'ailleurs il n'y a aucune honte à en avoir : ce n'est pas dans notre formation, point.) Et c'est vrai aussi que les élèves sont souvent les 1ers surpris qu'on étudie des images en classe ("Mais, madame, on est en cours de français, là, pas d'arts plastiques !"). Moi je leur explique en début d'année (ainsi qu'aux parents) qu'on nous demande dans les programmes de faire de l'HdA, que je le ferai, donc, mais qu'il fallait bien comprendre que ça S'AJOUTAIT au reste, donc... à eux d'en tirer les conclusions qu'il faut Evil or Very Mad

- MAIS : je pense que si, 1) on a un intérêt personnel pour des arts autres que littéraires, 2) on a le temps et l'occasion de le faire au détour d'une séance, on peut étudier une image. Ou plus.
Pour moi, ça fait partie de la culture des élèves (tout dépend des images qu'on choisit, bien sûr. Mais par exemple, quand on étudie un courant artistique, comme le classicisme ou le romantisme, ça se justifie.) Et, ça peut paraître bizarre, mais je n'ai AUCUN souvenir d'oeuvres picturales étudiées en cours d'arts plastiques, quand j'étais élève. En revanche, je me souviens de tableaux, d'images de presse ou autres étudiées en cours de français.
Donc, pour ma part, si je pense qu'une image est éclairante et en lien avec mon cours de littérature, je la montre, pour enrichir/élargir la culture des élèves.
Mais je précise bien que c'est parce que, comme je l'ai dit sur un autre fil, mes goûts sont éclectiques. D'ailleurs, pour répondre à Cripure, quand je le peux, j'élargis aussi à d'autres arts que les arts visuels (la musique notamment ; la danse, pas eu l'occasion, mais si ça se justifiait, je le ferais).
- enfin, pour l'HdA à proprement parler : vous dites que pour certains élèves, c'est équivalent à "étude d'un tableau". Ben, de mon côté, n'ayant eu aucune formation là-dessus depuis mes débuts l'an dernier, c'est ce que je pensais aussi jusqu'à il y a peu ! Pour dire à quel point c'est flou, cette affaire-là...
(D'ailleurs, je n'ai toujours pas compris en quoi l'étude d'un texte "pour l'histoire des arts" différait de l'étude de ce même texte "pour le cours de français"...)
+ 1, si ce n'est que, comme Audrey, j'ai suivi un enseignement sur "Les Arts" (surtout pictural en fait) durant mes trois années d'étude, jusque la Licence. Mais contrairement à elle, je ne suis pas du tout à l'aise avec l'analyse filmique.

Pour ma part, justement, les Lettres étant un Art ancré dans un contexte artistique, je ne me vois pas ne pas y faire référence. Certes une oeuvre s'explique par elle-même, mais croire qu'un auteur est complètement détaché de son époque est un leurre. Donc, de même que je vais recadrer un auteur dans le contexte historique, je vais également parler des courants artistiques de son époque, ou des courants religieux ; ou alors, après avoir étudié un auteur (donc fait lire plusieurs oeuvres), chef de fil d'un mouvement artistique, je vais ouvrir sur les autres Arts que les Lettres, relevant du même mouvement. Je me dis que, ainsi, les élèves auront vu au moins une fois dans leur vie des oeuvres célèbres. Mais je ne me limite pas aux tableaux. Et j'ai depuis longtemps abandonné les "premières de couverture", par exemple (sauf parfois en contrôle de lecture = associer une illustration à un moment précis de l'oeuvre, pourquoi, justifier). Bon, je ne passe pas non plus des heures dessus, je montre, fais écouter des oeuvres très connues, qu'on commente rapidement ; et c'est tout. Sur un chapitre (très long, chez moi), cela me prend une heure.
avatar
Sandyrina
Habitué du forum

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Sandyrina le Sam 12 Mai 2012 - 16:36
J'essaie de confronter chaque séquence à une oeuvre picturale...parce que je trouve cela intéressant, parce qu'il y a des ponts indéniables entre la littérature et les arts, parce que j'estime que mon rôle c'est aussi de faire acquérir une culture (donc une culture générale) et puis....parce que j'aime ça et que j'ai suivi des options artistiques pour le bac et durant mes études.
Wink
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par retraitée le Sam 12 Mai 2012 - 19:34
Cripure a écrit:Tout est dans le titre. Je suis exaspéré de constater, au fil des phrases, des posts, des conversations, ici, là, ailleurs, que l'étude de l'image, indépendamment des IO, qui sont ce qu'elles sont, semble aller de soi. Les études d'images, fixes ou animées, qui m'ont été présentées à titre d'exemples étaient toutes des bavardages sur des "idées" qu'on tirait desdites images, jamais une vraie étude de ces images. Qu'en pensez-vous ?

je ne peux lire tout le fil.Je suis plus sensible à la musique qu'aux images , et je ne vois pas pourquoi la musique est "exclue" au profit de l'image. S'il s'agit de bavasser sur l'image, je peux le faire. S'il s'agit de l' étudier, un professeur d'arts plastiques est infiniment mieux placé que moi. J'ai suivi une seule fois un stage intéressant, précisément animé par un professeur chargé par ailleurs des classes littéraires options arts plastiques, qui leur enseignait, non le dessin (encore qu'il devait en dispenser quelques heures) mais l'histoire de l'art et l'analyse de l'image.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par User5899 le Dim 13 Mai 2012 - 10:41
@iphigénie a écrit:je crois que les méfiances sont plus sur l'utilisation que sur l'image elle-même, en fait; c'est comme "l'interdisciplinarité" en général: en théorie, c'est d'un intérêt extrême, en pratique c'est souvent le foutoir, voire une déviation administrative... Very Happy
Pour répondre et à Iphigénie et à Condorcet, je suis évidemment d'accord sur l'identité de la polysémie iconique ou textuelle (Laughing), mais j'ai l'impression que quand c'est le prof de lettres qui se charge de tout, le texte est étudié quand l'image est utilisée. Ce qui ne lui rend pas justice.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par User5899 le Dim 13 Mai 2012 - 10:43
@lapetitemu a écrit:Bon, une fois n'est pas coutume, je n'ai pas lu toutes les réponses, mais à ce sujet, j'ai trois choses à dire :

- c'est clair qu'on n'est pas formés à ça, ni à étudier un tableau, ni à commenter une mise en scène théâtrale, un film, ou autre (et d'ailleurs il n'y a aucune honte à en avoir : ce n'est pas dans notre formation, point.) Et c'est vrai aussi que les élèves sont souvent les 1ers surpris qu'on étudie des images en classe ("Mais, madame, on est en cours de français, là, pas d'arts plastiques !"). Moi je leur explique en début d'année (ainsi qu'aux parents) qu'on nous demande dans les programmes de faire de l'HdA, que je le ferai, donc, mais qu'il fallait bien comprendre que ça S'AJOUTAIT au reste, donc... à eux d'en tirer les conclusions qu'il faut Evil or Very Mad
Sur ce point précis, d'ailleurs, notre IPR venu dans le cadre de la liaison 3e-2e a bien précisé que le prof de lettres de collège n'a rien de spécifique à faire en HDA, puisque chaque texte littéraire est une oeuvre d'art. Ca me semble une évidence, ceci dit au passage Very Happy
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par User5899 le Dim 13 Mai 2012 - 10:45
@lilypims a écrit:Quand j'étudie une image (tableau ou sculpture, jamais de couv ou de pub), c'est pour éclairer un texte.
Voilà, c'est exactement ce qui me pose problème :
1) Vous l'utilisez : elle n'a pas de valeur en soi ;
2) vous présupposez qu'avec un langage pourtant différent, elle va éclairer un texte (au lieu d'obscurcir, de brouiller les pistes, etc.).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par User5899 le Dim 13 Mai 2012 - 10:48
@lapetitemu a écrit:il faudrait reprendre de zéro les programmes de toutes les matières pour revenir à quelque chose de cohérent.
Ne nous peillons pas trop de mots, toutefois...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par User5899 le Dim 13 Mai 2012 - 10:49
@nlm76 a écrit:Cripure, tu exagères. Avec tout le temps qu'on nous octroie pour enseigner nos balivernes aux élèves, tu ne trouves pas celui de les initier à la peinture, la gravure, le cinéma, la bande dessinée, l'architecture ?
Diantre il semblerait que tu ne te sois pas aperçu que grâce aux méthodes pédagogiques modernes, les élèves arrivent au lycée avec une fraîcheur intellectuelle, une maîtrise intuitive des connaissances vulgaires (orthographe, grammaire, vocabulaire, conjugaison), une culture littéraire telle qu'on ne saurait sans un mépris criminel à l'égard de l'avenir de nos élèves leur enseigner l'ensemble des arts qui font un honnête homme.
Et ce d'autant que ce n'est pas difficile; il suffit d'apprendre une douzaine de mot d'un vocabulaire ésotérique et impressionnant, au cours d'un stage passionnant, pour en devenir un spécialiste incontestable.
Et ne va pas me dire que tu fais partie de ces retardataires qui supposent que pour enseigner une discipline, il faudrait avoir acquis dans ce domaine une culture qui dépassât le niveau moyen du citoyen éclairé de notre siècle d'amour et de progrès, ce qui ne prend pas plus d'une douzaine d'heures !
Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
J'avoue. J'ai honte. Pardon. Le ferai pus. Embarassed Embarassed Embarassed

Razz
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Thalia de G le Dim 13 Mai 2012 - 10:52
Cripure a écrit:
@lapetitemu a écrit:Bon, une fois n'est pas coutume, je n'ai pas lu toutes les réponses, mais à ce sujet, j'ai trois choses à dire :

- c'est clair qu'on n'est pas formés à ça, ni à étudier un tableau, ni à commenter une mise en scène théâtrale, un film, ou autre (et d'ailleurs il n'y a aucune honte à en avoir : ce n'est pas dans notre formation, point.) Et c'est vrai aussi que les élèves sont souvent les 1ers surpris qu'on étudie des images en classe ("Mais, madame, on est en cours de français, là, pas d'arts plastiques !"). Moi je leur explique en début d'année (ainsi qu'aux parents) qu'on nous demande dans les programmes de faire de l'HdA, que je le ferai, donc, mais qu'il fallait bien comprendre que ça S'AJOUTAIT au reste, donc... à eux d'en tirer les conclusions qu'il faut Evil or Very Mad
Sur ce point précis, d'ailleurs, notre IPR venu dans le cadre de la liaison 3e-2e a bien précisé que le prof de lettres de collège n'a rien de spécifique à faire en HDA, puisque chaque texte littéraire est une oeuvre d'art. Ca me semble une évidence, ceci dit au passage Very Happy
Pourquoi, alors, tant de nos collègues de lettres sont-ils persuadés qu'il faut étudier des images dans le cadre de l'HDA ?

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Lilypims
Doyen

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Lilypims le Dim 13 Mai 2012 - 12:02
Cripure a écrit:
@lilypims a écrit:Quand j'étudie une image (tableau ou sculpture, jamais de couv ou de pub), c'est pour éclairer un texte.
Voilà, c'est exactement ce qui me pose problème :
1) Vous l'utilisez : elle n'a pas de valeur en soi ;
2) vous présupposez qu'avec un langage pourtant différent, elle va éclairer un texte (au lieu d'obscurcir, de brouiller les pistes, etc.).

1) Elle a une valeur en soi mais, en cours de lettres, j'en fais un outil, en effet. Je choisis les images en fonction de ce que je veux faire découvrir aux élèves dans un texte.

2) Je ne comprends pas pourquoi le fait que ce soit un langage différent doit poser problème.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Iphigénie le Dim 13 Mai 2012 - 12:09
C'est le même problème en fait que lorsque dans les fameuses questions sur "corpus" par exemple on demande aux élèves de comparer Prévert (le petit bruit de l'oeuf dur sur le comptoir d'étain) et La Bruyère (Champagne): c'est les inviter à voir l'inessentiel (on parle de pauvreté et de mal bouffe) et pas l'essentiel qui fait qu'entre La Bruyère et Prévert il y a un abîme et qu'ils ne sont pas du tout dans le même monde. Ça participe à une culture du "reader's digest" qui est en train de tuer la culture.
Contenu sponsorisé

Re: Collège ou lycée : qui m'expliquera pourquoi l'étude de l'image est censée être abordée en français ? et ce que cette étude a à voir avec les lettres ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum