La pédagogie n'est pas un gros mot

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Dhaiphi le Mer 9 Mai 2012 - 22:04

Mowgli a écrit:Ben désolée, mais pour ma part, il est hors de question que je choisisse entre les uns et les autres : je suis là pour tous, pour chacun d'entre eux. Quelle drôle d'idée que de rejeter les plus faibles ou les meilleurs !
Je ne rejette personne : chaque élève a la possibilité de travailler, d'être demandeur et de rejoindre les bons. Dépenser de l'énergie certes mais pas en vain et pas de manière unilatérale !

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mai 2012 - 22:16

@Palombella Rossa a écrit:Consensus et innovations : Comment a-t-on écrit les programmes de primaire de 2002 ? Rencontre avec Philippe Joutard
http://aggiornamento.hypotheses.org/487
Un entretien qui permet de bien évaluer les options de ce monsieur (misère, qu'est-ce que je suis sage ! je ne me reconnais pas...)

affraid méthode de travail... consternante...

Les gens m’expliquaient que c’était difficile, qu’ils n’étaient pas formés. C’était la principale critique : la demande de formation. Ce n’est pas faux d’ailleurs !

tu m'étonnes ! Je fais ce programme à des bac+1 ils sont largués...

et en même temps, il a raison sur certains points
« Voilà ! Il y avait l’état d’esprit de revenir à la légende dorée. On ne prépare pas les gens à la réalité. »

mais il oublie juste un micro détail: pour un regard renouvelé sur l'histoire, ce ne sont pas tant les programmes qu'il faut renouveler que la formation des PE. Sauf que les PE ont 1./ une vie 2./ des classes à longueur d'années 3./ une offre de formation... (Allez, je vais être gentille) pas adaptée en l'état


Et pourtant, j'aime Joutard, hein. Mais... le système marche sur la tête.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par doubledecker le Mer 9 Mai 2012 - 22:21

@Dhaiphi a écrit:
Mowgli a écrit:Ben désolée, mais pour ma part, il est hors de question que je choisisse entre les uns et les autres : je suis là pour tous, pour chacun d'entre eux. Quelle drôle d'idée que de rejeter les plus faibles ou les meilleurs !
Je ne rejette personne : chaque élève a la possibilité de travailler, d'être demandeur et de rejoindre les bons. Dépenser de l'énergie certes mais pas en vain et pas de manière unilatérale !

=> c'est vrai quoi, l'élève qui n'y arrive pas c'est juste qu'il n'en a pas envie...il ferait des efforts il serait parmi les bons... Rolling Eyes Rolling Eyes

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par neomath le Mer 9 Mai 2012 - 22:26

@Ronin a écrit:
La pédagogie est un très beau mot lorsqu'il est prononcé par des gens qui pratiquent au quotidien sans dogmatisme et savent reconnaître que lorsque visiblement ça ne marche pas, il faut essayer autre chose et sans accuser leurs collègues d'êtres ( forcément ) des réacs ou des fachos.
veneration veneration veneration


_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Duplay le Mer 9 Mai 2012 - 22:28

@Dhaiphi a écrit:
Mowgli a écrit:Ben désolée, mais pour ma part, il est hors de question que je choisisse entre les uns et les autres : je suis là pour tous, pour chacun d'entre eux. Quelle drôle d'idée que de rejeter les plus faibles ou les meilleurs !
Je ne rejette personne : chaque élève a la possibilité de travailler, d'être demandeur et de rejoindre les bons. Dépenser de l'énergie certes mais pas en vain et pas de manière unilatérale !

Je sais bien qu'il ne faut pas prendre au pied de la lettre tes déclarations fracassantes et iconoclastes, vil sapajou ! Razz

Et qu'il faut avoir le courage de rappeler, même si ça déplaît aux petits messieurs de Bercy et aux beaux théoriciens, que les troubles dont souffrent certains élèves qui devraient bénéficier de structures spécialisées ne relèvent pas de nos compétences. A plus forte raison quand même les divers autres professionnels qui les suivent en tout petits groupes s'arrachent les cheveux et avouent leur impuissance...

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mai 2012 - 22:38

Mowgli a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
Mowgli a écrit:Ben désolée, mais pour ma part, il est hors de question que je choisisse entre les uns et les autres : je suis là pour tous, pour chacun d'entre eux. Quelle drôle d'idée que de rejeter les plus faibles ou les meilleurs !
Je ne rejette personne : chaque élève a la possibilité de travailler, d'être demandeur et de rejoindre les bons. Dépenser de l'énergie certes mais pas en vain et pas de manière unilatérale !

Je sais bien qu'il ne faut pas prendre au pied de la lettre tes déclarations fracassantes et iconoclastes, vil sapajou ! Razz

Et qu'il faut avoir le courage de rappeler, même si ça déplaît aux petits messieurs de Bercy et aux beaux théoriciens, que les troubles dont souffrent certains élèves qui devraient bénéficier de structures spécialisées ne relèvent pas de nos compétences. A plus forte raison quand même les divers autres professionnels qui les suivent en tout petits groupes s'arrachent les cheveux et avouent leur impuissance...

hahem... je ne suis pas sûre que tous comprennent son humour... Rolling Eyes affraid

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Sapotille le Mer 9 Mai 2012 - 22:49

@Marie Laetitia a écrit:
Mowgli a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
Mowgli a écrit:Ben désolée, mais pour ma part, il est hors de question que je choisisse entre les uns et les autres : je suis là pour tous, pour chacun d'entre eux. Quelle drôle d'idée que de rejeter les plus faibles ou les meilleurs !
Je ne rejette personne : chaque élève a la possibilité de travailler, d'être demandeur et de rejoindre les bons. Dépenser de l'énergie certes mais pas en vain et pas de manière unilatérale !

Je sais bien qu'il ne faut pas prendre au pied de la lettre tes déclarations fracassantes et iconoclastes, vil sapajou ! Razz

Et qu'il faut avoir le courage de rappeler, même si ça déplaît aux petits messieurs de Bercy et aux beaux théoriciens, que les troubles dont souffrent certains élèves qui devraient bénéficier de structures spécialisées ne relèvent pas de nos compétences. A plus forte raison quand même les divers autres professionnels qui les suivent en tout petits groupes s'arrachent les cheveux et avouent leur impuissance...

hahem... je ne suis pas sûre que tous comprennent son humour... Rolling Eyes affraid

Personnellement, j'ai eu beaucoup de collègues hommes dans des petits villages autour de chez moi auxquels Dhaiphi me fait penser !
C'était des collègues très appréciés, très chouettes , très concernés par tous leurs élèves qui faisaient ce genre de réflexions.
Ils les auraient aimés tous parfaits, à la mesure de leur investissement pour eux !
Et ces réflexions ironiques cachaient la déception de ne point réussir avec tous !

Bizarrement, après chaque message de Dhaiphi, j'attends les messages scandalisés d'un néo ou d'un autre.
Et je ne suis jamais déçue !

Dans une classe, il y a toujours le bon, le moyen, le passable...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Invité8 le Mer 9 Mai 2012 - 22:49

@Dhaiphi a écrit:
Mowgli a écrit:Ben désolée, mais pour ma part, il est hors de question que je choisisse entre les uns et les autres : je suis là pour tous, pour chacun d'entre eux. Quelle drôle d'idée que de rejeter les plus faibles ou les meilleurs !
Je ne rejette personne : chaque élève a la possibilité de travailler, d'être demandeur et de rejoindre les bons. Dépenser de l'énergie certes mais pas en vain et pas de manière unilatérale !
affraid

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Dhaiphi le Mer 9 Mai 2012 - 22:51

@doubledecker a écrit:=> c'est vrai quoi, l'élève qui n'y arrive pas c'est juste qu'il n'en a pas envie...il ferait des efforts il serait parmi les bons... Rolling Eyes Rolling Eyes
On peut effectivement envisager qu'il n'est pas "fait pour les études". Il n'y montre ni goût, ni aptitude.
Ce n'est pas son truc, voilà tout.
Par quel miracle, l'enseignement serait-il accessible à tous ?

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Duplay le Mer 9 Mai 2012 - 22:52

@Marie Laetitia a écrit:
hahem... je ne suis pas sûre que tous comprennent son humour... Rolling Eyes affraid

C'est clair !
Mais on ne peut pas leur en vouloir : ils ne sont pas instits ! Evil or Very Mad

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Sapotille le Mer 9 Mai 2012 - 22:57

@Dhaiphi a écrit:
@doubledecker a écrit:=> c'est vrai quoi, l'élève qui n'y arrive pas c'est juste qu'il n'en a pas envie...il ferait des efforts il serait parmi les bons... Rolling Eyes Rolling Eyes
On peut effectivement envisager qu'il n'est pas "fait pour les études". Il n'y montre ni goût, ni aptitude.
Ce n'est pas son truc, voilà tout.
Par quel miracle, l'enseignement serait-il accessible à tous ?

Et des gosses "pas faits pour les études" et qui deviennent des adultes respectables dans leurs choix et leur parcourt de vie, c'est plus que courant... enfin, ici, dans ma campagne paumée, en tous cas ...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par User5899 le Mer 9 Mai 2012 - 22:57

GuillaumeCaron a écrit:
en établissant des liens entre les domaines disciplinaires et en articulant savoirs scolaires et extrascolaires, sans oublier de tenir compte de la révolution numérique dans son ampleur et ses limites.

Il est temps de les établir... aujourd'hui, de part leurs volontés certains enseignants de collège arrivent à le faire à la marge ... Il faudrait vraiment que ça devienne une clé de voûte du collège... Sans quoi cette articulation nécessaire sera réservé à une portion de la population ...
Eh bien souvent on confond "bon élève" avec élève qui sait seul faire c'est lien ... mais pour une vraie école démocratique, une de ses missions doit être de créer ce lien ... Il ne peut venir que d'activités complexes, pluridisciplinaires, de projets ...

Donc oui la pédagogie doit être une question essentielle dans les années qui viennent !
Pourquoi, Guillaume, quand je vous lis causant pédagogie, j'entends cet extrait de dialogue d'un monument du cinéma français : "Groupiert : Restez groupiert" ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Dhaiphi le Mer 9 Mai 2012 - 23:02

Mowgli a écrit:Je sais bien qu'il ne faut pas prendre au pied de la lettre tes déclarations fracassantes et iconoclastes, vil sapajou ! Razz

Me voici, à mon bureau (assis naturellement) entre le tableau noir et les plantes vertes que l'on me confie six heures par jour.




_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Duplay le Mer 9 Mai 2012 - 23:02

@Sapotille a écrit:
Personnellement, j'ai eu beaucoup de collègues hommes dans des petits villages autour de chez moi auxquels Dhaiphi me fait penser !
C'était des collègues très appréciés, très chouettes , très concernés par tous leurs élèves qui faisaient ce genre de réflexions.
Ils les auraient aimés tous parfaits, à la mesure de leur investissement pour eux !
Et ces réflexions ironiques cachaient la déception de ne point réussir avec tous !

Sap' : topela

Et même constat en ZEP.
Faut croire que c'est un truc de mecs, ce besoin de se faire passer pour des bourrins pour camoufler leurs émotions. Ils ne doivent pas tout à fait être fabriqués comme nous !

Laughing

Et là, je sens que je vais m'en prendre plein la tronche pour sexisme ou je ne sais quoi d'autre. Razz vache

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Invité8 le Mer 9 Mai 2012 - 23:06

Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
en établissant des liens entre les domaines disciplinaires et en articulant savoirs scolaires et extrascolaires, sans oublier de tenir compte de la révolution numérique dans son ampleur et ses limites.

Il est temps de les établir... aujourd'hui, de part leurs volontés certains enseignants de collège arrivent à le faire à la marge ... Il faudrait vraiment que ça devienne une clé de voûte du collège... Sans quoi cette articulation nécessaire sera réservé à une portion de la population ...
Eh bien souvent on confond "bon élève" avec élève qui sait seul faire c'est lien ... mais pour une vraie école démocratique, une de ses missions doit être de créer ce lien ... Il ne peut venir que d'activités complexes, pluridisciplinaires, de projets ...

Donc oui la pédagogie doit être une question essentielle dans les années qui viennent !
Pourquoi, Guillaume, quand je vous lis causant pédagogie, j'entends cet extrait de dialogue d'un monument du cinéma français : "Groupiert : Restez groupiert" ?

Intéressant ce post ... Sinon c'est quoi le rapport ?

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Duplay le Mer 9 Mai 2012 - 23:08

Mais que tu es choupinet, Dhaiphi !

lol!


_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Dhaiphi le Mer 9 Mai 2012 - 23:13

@Sapotille a écrit:Et des gosses "pas faits pour les études" et qui deviennent des adultes respectables dans leurs choix et leur parcourt de vie, c'est plus que courant... enfin, ici, dans ma campagne paumée, en tous cas ...
Je le conçois parfaitement. Very Happy
Personnellement, je n'ai jamais été attiré par les études "classiques" qui de manière générale m'ont profondément ennuyé (passage obligé) et je comprends d'autant mieux ceux qui y sont peu réceptifs. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par JPhMM le Mer 9 Mai 2012 - 23:27

GuillaumeCaron a écrit:
Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
en établissant des liens entre les domaines disciplinaires et en articulant savoirs scolaires et extrascolaires, sans oublier de tenir compte de la révolution numérique dans son ampleur et ses limites.

Il est temps de les établir... aujourd'hui, de part leurs volontés certains enseignants de collège arrivent à le faire à la marge ... Il faudrait vraiment que ça devienne une clé de voûte du collège... Sans quoi cette articulation nécessaire sera réservé à une portion de la population ...
Eh bien souvent on confond "bon élève" avec élève qui sait seul faire c'est lien ... mais pour une vraie école démocratique, une de ses missions doit être de créer ce lien ... Il ne peut venir que d'activités complexes, pluridisciplinaires, de projets ...

Donc oui la pédagogie doit être une question essentielle dans les années qui viennent !
Pourquoi, Guillaume, quand je vous lis causant pédagogie, j'entends cet extrait de dialogue d'un monument du cinéma français : "Groupiert : Restez groupiert" ?

Intéressant ce post ... Sinon c'est quoi le rapport ?
En un mot : unicité.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Duplay le Mer 9 Mai 2012 - 23:45

Et en trois mots : négation de l'altérité !

C'est une énorme erreur, à mon avis, que de vouloir imposer le travail en équipe autour d'une pédagogie unique.

Pour ce que j'ai pu observer en primaire, c'est au contraire une réelle chance pour nos élèves que de pouvoir bénéficier d'approches différentes tout au long de leur cursus. Certains tirent un plus grand bénéfice de pratiques plutôt "frontales", d'autres de pratiques plutôt "constructivistes".

Alors pourquoi vouloir opposer des collègues et en arriver à semer la zizanie au sein d'une équipe, à instiller une dynamique de prise de pouvoir et de rapports de force, quand il est parfaitement possible de faire coexister des pédagogies multiples dans le respect réciproque des uns et des autres ?

Ce qui n'empêche pas, bien au contraire, d'oeuvrer en commun pour apporter le meilleur aux élèves qui nous sont confiés. Et si l'on faisait un peu confiance aux maîtres en charge d'une classe et à leur conscience professionnelle, tout simplement, pour une fois ?


Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Sapotille le Mer 9 Mai 2012 - 23:50

Mowgli a écrit:Et en trois mots : négation de l'altérité !

C'est une énorme erreur, à mon avis, que de vouloir imposer le travail en équipe autour d'une pédagogie unique.

Pour ce que j'ai pu observer en primaire, c'est au contraire une réelle chance pour nos élèves que de pouvoir bénéficier d'approches différentes tout au long de leur cursus. Certains tirent un plus grand bénéfice de pratiques plutôt "frontales", d'autres de pratiques plutôt "constructivistes".

Alors pourquoi vouloir opposer des collègues et en arriver à semer la zizanie au sein d'une équipe, à instiller une dynamique de prise de pouvoir et de rapports de force, quand il est parfaitement possible de faire coexister des pédagogies multiples dans le respect réciproque des uns et des autres ?

Ce qui n'empêche pas, bien au contraire, d'oeuvrer en commun pour apporter le meilleur aux élèves qui nous sont confiés. Et si l'on faisait un peu confiance aux maîtres en charge d'une classe et à leur conscience professionnelle, tout simplement, pour une fois ?



Mowgli! Ministre de l'éducation nationale ! pompom pompom pompom pompom

Mowgli! Ministre de l'éducation nationale ! pompom pompom pompom pompom

Mowgli! Ministre de l'éducation nationale ! pompom pompom pompom pompom

Mowgli! Ministre de l'éducation nationale ! pompom pompom pompom pompom

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par JPhMM le Mer 9 Mai 2012 - 23:50

Mowgli a écrit:Et en trois mots : négation de l'altérité !

C'est une énorme erreur, à mon avis, que de vouloir imposer le travail en équipe autour d'une pédagogie unique.

Pour ce que j'ai pu observer en primaire, c'est au contraire une réelle chance pour nos élèves que de pouvoir bénéficier d'approches différentes tout au long de leur cursus. Certains tirent un plus grand bénéfice de pratiques plutôt "frontales", d'autres de pratiques plutôt "constructivistes".

Alors pourquoi vouloir opposer des collègues et en arriver à semer la zizanie au sein d'une équipe, à instiller une dynamique de prise de pouvoir et de rapports de force, quand il est parfaitement possible de faire coexister des pédagogies multiples dans le respect réciproque des uns et des autres ?

Ce qui n'empêche pas, bien au contraire, d'oeuvrer en commun pour apporter le meilleur aux élèves qui nous sont confiés. Et si l'on faisait un peu confiance aux maîtres en charge d'une classe et à leur conscience professionnelle, tout simplement, pour une fois ?

Voilà. topela

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par yphrog le Jeu 10 Mai 2012 - 0:28

@JPhMM a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Cripure a écrit: j'entends cet extrait de dialogue d'un monument du cinéma français : "Groupiert : Restez groupiert"

Intéressant ce post ... Sinon c'est quoi le rapport ?
En un mot : unicité.

Je suis inculte, je ne connais pas la référence. Mais je pense aux people-movers à l'aeroport, à la phrase maintes fois citée d'Invisible Man ("Keep that nigger boy runnin'"), et je pense que peu de nous auront (aurons?) le temps de bien lire The Corrections.

cafe

Spoiler:

et son cinema(-tomography):
Franzen a écrit:
Earl (Curly) Eberle a écrit:The only workable connection we have with the electrophysiology of cognition and volition is chemical. That's the received wisdom, part of the gospel of our science. Nobody in their right mind would try to connect the world of neurons with the world of printed circuits.
Eberle paused dramatically.
E. E. a écrit:Nobody, that is, but the Axon Corporation.
Je n'ai pas fini le roman, mais déjà je me doute qu'il va faire écho à Atlas Shrugged (traduit l'année dernière comme Le Grève) (au lieu de poser la question "Who is John Galt?" son OOImpress demande "What is the Corektall process?".)

mise en scène antérieure:
Franzen a écrit:A visionary in a warm-up jacket was lecturing to pretty college students. Behind the visionary, in a pixellated middle distance, were sterilizers and chromatography cartridges and tissue stains in weak solution, ... pinups of spread-eagled chromosomes, and diagrams of tuna-red brains sliced up like sashimi.[...] Axon Co. promotional video [...] The camera work was nervous, the lab floor pitched and lurched. Blurry zooms zeroed in on female student faces aglow with fascination.

(at the visionary translating his powerpoint...)

(avant que les feministes ne s'insurgent... mon crime n'est qu'un crime de citation. angedemon professeur )


Dernière édition par xphrog le Jeu 10 Mai 2012 - 2:07, édité 3 fois

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par User5899 le Jeu 10 Mai 2012 - 0:39

Merci les copines zet copains pour l'exégèse.
Mowgli, "négation de l'altérité", ça fait 4 mots :colere:

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Condorcet le Jeu 10 Mai 2012 - 1:31

@Marie Laetitia a écrit:
@Serge a écrit:

Certainement. Cracher sur de telles études n'est pas très constructif. Il y a à boire et à manger prendre et à laisser, comme on dit.
En revanche, les pédagogues devraient se limiter à dispenser des conseils, des suggestions, et non se mettre à ériger des dogmes, qu'on essaie ensuite d'imposer à tous, et au forceps, comme s'il existait des méthodes magiques applicables par tous et partout, sans se soucier du public, des moyens ou de la personnalité de chaque enseignant. Je suis sûr que vous partagez ce sentiment, mais dans la pratique, combien de "préconisations" sont en train de nous tomber dessus par décrets ou pressions diverses, que ce soit un usage irraisonné des TICE, une méthode inductive à outrance qui se révèle très chronophages parfois juste pour leur donner le sentiment illusoire de "(re)découvrir" des évidences qui auraient pu être énoncées en une phrase, une approche presque exclusivement par compétences, des séquences décloisonnées, qui ont souvent eu pour effet du saupoudrage de notions, et des classeurs sans dessus dessous, le travail par groupes, même si le public est très difficile, avec des migraines assurées, de multiplications de projets interdisciplinaires (parcours diversifiés, et autres choses qui nous sont tombées dessus de manière obligée, avant d'être retirées presque incognito), etc. etc.

Je ne dis pas que tout est à jeter dans cet arsenal de pratiques, au contraire. C'est la systématisation imposée, frôlant parfois l'endoctrinement qui conduit certains collègues à se montrer méfiants, voire hostiles, alors qu'ils pourraient être par ailleurs très ouverts et réceptifs à bien des pratiques pédagogiques. C'est d'ailleurs une des raisons qui conduit beaucoup de collègues à venir échanger sur un forum justement. Un lieu où chacun témoigne, propose, aide, échange en toute liberté, sans pour autant imposer ses façons de faire.

topela

Une observation: ce n'est pas parce qu'untel est chercheur que son travail est nécessairement intéressant. S'il l'est, c'est en raison de la qualité de l'argumentation. Sinon, c'est faire jouer l'argument d'autorité (cher à certains). Et je sais ce que c'est que faire de la recherche. Et si un spécialiste de mon domaine vient dire des c***ries, je lui rabats son caquet. Pardon, j'argumente pour lui prouver qu'il devrait réfléchir avant de l'ouvrir. Smile Razz

Parce qu'il affleure si souvent (même de manière implicite).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Condorcet le Jeu 10 Mai 2012 - 1:37

@Marie Laetitia a écrit:
@Serge a écrit:

Certainement. Cracher sur de telles études n'est pas très constructif. Il y a à boire et à manger prendre et à laisser, comme on dit.
En revanche, les pédagogues devraient se limiter à dispenser des conseils, des suggestions, et non se mettre à ériger des dogmes, qu'on essaie ensuite d'imposer à tous, et au forceps, comme s'il existait des méthodes magiques applicables par tous et partout, sans se soucier du public, des moyens ou de la personnalité de chaque enseignant. Je suis sûr que vous partagez ce sentiment, mais dans la pratique, combien de "préconisations" sont en train de nous tomber dessus par décrets ou pressions diverses, que ce soit un usage irraisonné des TICE, une méthode inductive à outrance qui se révèle très chronophages parfois juste pour leur donner le sentiment illusoire de "(re)découvrir" des évidences qui auraient pu être énoncées en une phrase, une approche presque exclusivement par compétences, des séquences décloisonnées, qui ont souvent eu pour effet du saupoudrage de notions, et des classeurs sans dessus dessous, le travail par groupes, même si le public est très difficile, avec des migraines assurées, de multiplications de projets interdisciplinaires (parcours diversifiés, et autres choses qui nous sont tombées dessus de manière obligée, avant d'être retirées presque incognito), etc. etc.

Je ne dis pas que tout est à jeter dans cet arsenal de pratiques, au contraire. C'est la systématisation imposée, frôlant parfois l'endoctrinement qui conduit certains collègues à se montrer méfiants, voire hostiles, alors qu'ils pourraient être par ailleurs très ouverts et réceptifs à bien des pratiques pédagogiques. C'est d'ailleurs une des raisons qui conduit beaucoup de collègues à venir échanger sur un forum justement. Un lieu où chacun témoigne, propose, aide, échange en toute liberté, sans pour autant imposer ses façons de faire.

topela

Une observation: ce n'est pas parce qu'untel est chercheur que son travail est nécessairement intéressant. S'il l'est, c'est en raison de la qualité de l'argumentation. Sinon, c'est faire jouer l'argument d'autorité (cher à certains). Et je sais ce que c'est que faire de la recherche. Et si un spécialiste de mon domaine vient dire des c***ries, je lui rabats son caquet. Pardon, j'argumente pour lui prouver qu'il devrait réfléchir avant de l'ouvrir. Smile Razz

Ou du sujet choisi, des archives dépouillées et plus généralement de l'appareil critique.
Je sais faire une recherche (ou j'ai su), quant à savoir faire de la recherche, je suis toujours désireux d'aller observer comment des collègues peuvent la concevoir et l'entreprendre. Les débats épistémologiques, heuristiques et herméneutiques enrichissent la recherche, d'autant plus qu'une idée fausse ou appréhendée comme telle est un fait vrai.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pédagogie n'est pas un gros mot

Message par Marie Laetitia le Jeu 10 Mai 2012 - 8:33

Mowgli a écrit:Et en trois mots : négation de l'altérité !

C'est une énorme erreur, à mon avis, que de vouloir imposer le travail en équipe autour d'une pédagogie unique.

Pour ce que j'ai pu observer en primaire, c'est au contraire une réelle chance pour nos élèves que de pouvoir bénéficier d'approches différentes tout au long de leur cursus. Certains tirent un plus grand bénéfice de pratiques plutôt "frontales", d'autres de pratiques plutôt "constructivistes".

Alors pourquoi vouloir opposer des collègues et en arriver à semer la zizanie au sein d'une équipe, à instiller une dynamique de prise de pouvoir et de rapports de force, quand il est parfaitement possible de faire coexister des pédagogies multiples dans le respect réciproque des uns et des autres ?

Ce qui n'empêche pas, bien au contraire, d'oeuvrer en commun pour apporter le meilleur aux élèves qui nous sont confiés. Et si l'on faisait un peu confiance aux maîtres en charge d'une classe et à leur conscience professionnelle, tout simplement, pour une fois ?


après l'échec pédagogique de nombreux formateurs pédagogues des IUFM, il y a là de quoi être plongé dans un abîme de perplexité...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum