Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment se passent les cours et surtout les oraux d'HdA dans votre collège?

4% 4% 
[ 38 ]
4% 4% 
[ 46 ]
2% 2% 
[ 16 ]
4% 4% 
[ 40 ]
3% 3% 
[ 33 ]
3% 3% 
[ 28 ]
5% 5% 
[ 49 ]
4% 4% 
[ 45 ]
3% 3% 
[ 32 ]
2% 2% 
[ 25 ]
6% 6% 
[ 61 ]
1% 1% 
[ 14 ]
7% 7% 
[ 72 ]
2% 2% 
[ 21 ]
3% 3% 
[ 33 ]
3% 3% 
[ 29 ]
4% 4% 
[ 45 ]
6% 6% 
[ 61 ]
2% 2% 
[ 26 ]
1% 1% 
[ 10 ]
7% 7% 
[ 70 ]
4% 4% 
[ 45 ]
2% 2% 
[ 26 ]
3% 3% 
[ 28 ]
4% 4% 
[ 43 ]
3% 3% 
[ 29 ]
8% 8% 
[ 82 ]
 
Total des votes : 1047

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Jane le Sam 12 Mai 2012 - 10:39

@miss sophie a écrit:
@Jane a écrit:Surtout que pour en avoir discuté à maintes reprises avec des collègues d'autres établissements, ceux qui respectent les textes officiels sont peu nombreux.
Il faut dire que les textes officiels ont changé en cours de route : nous venions de distribuer aux élèves la présentation de l'épreuve, où on leur demandait un dossier sur une œuvre, quand les consignes ont été changées ! Alors, on a bidouillé pour essayer à la fois de respecter ces nouvelles directives et de ne pas se contredire auprès des élèves. Franchement, on ne change pas les règles du jeu en cours d'année, qui plus est pour un examen ! furieux

Je suis d'accord; chez nous l'administration s'est emparée de ce nouveau texte et a donc mis à mal tout le travail que nous avions entrepris depuis 2 ans, d'où le sentiment commun à chacun d'entre nous d'avoir été floué et méprisé.
En même temps, faut-il pas être c*n pour sortir un texte au mois de novembre...

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Gryphe le Sam 12 Mai 2012 - 10:43

A toutes fins utiles, je signale que ce nouveau texte prévoit un passage en CA en cette fin d'année, afin qu'on présente les nouvelles modalités à tout le CA.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Thalia de G le Sam 12 Mai 2012 - 10:53

@Gryphe a écrit:
Will.T a écrit:si c'est tellement clair, comment expliquer une telle disparité entre les établissements !
Parce que deux textes se sont succédé, le premier qui laissait chaque établissement faire comme il voulait (en gros)
et le deuxième en novembre qui cadre tout au millimètre.
Le problème est que les établissements et les collègues ont commencé à travailler sur la base du premier texte, ont établi un protocole d'HDA depuis deux ans, n'ont pas forcément lu le deuxième texte, ou même s'ils l'ont lu, ne l'ont pas forcément appliqué dans son intégralité, car l'année était déjà entamée, difficile de tout changer en cours de route alors qu'on avait annoncé des choses aux élèves.
Voilà ! Nous essayons d'être carrés avec les textes, mais nos élèves ne vivent pas dans une bulle et j'en ai entendu se plaindre que c'était plus contraignant dans notre collège (ils ne l'ont pas dit comme ça, mais c'est l'idée).

Autre détail dans l'organisation de l'épreuve : le planning est fait en sorte que les enseignants n'interrogent pas leurs propres élèves.
C'est apparemment bien compliqué, je crois qu'il manque à ce jour un ou deux examinateurs, même avec l'appât des hse.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Jane le Sam 12 Mai 2012 - 10:55

+1 chez nous; les parents ont mis paraît-il une pression d'enfer.
Pour les examinateurs, chez nous c'est un prof qui a les élèves, un qui ne les a pas, et évidemment pas le PP de la classe (ce qui est très normal).
Par contre, on n'a pas le droit de communiquer les notes de l'HDA aux élèves avant les épreuves écrites.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par MarieL le Sam 12 Mai 2012 - 10:59

@Thalia de G a écrit:
@Gryphe a écrit:
Will.T a écrit:si c'est tellement clair, comment expliquer une telle disparité entre les établissements !
Parce que deux textes se sont succédé, le premier qui laissait chaque établissement faire comme il voulait (en gros)
et le deuxième en novembre qui cadre tout au millimètre.
Le problème est que les établissements et les collègues ont commencé à travailler sur la base du premier texte, ont établi un protocole d'HDA depuis deux ans, n'ont pas forcément lu le deuxième texte, ou même s'ils l'ont lu, ne l'ont pas forcément appliqué dans son intégralité, car l'année était déjà entamée, difficile de tout changer en cours de route alors qu'on avait annoncé des choses aux élèves.
Voilà ! Nous essayons d'être carrés avec les textes, mais nos élèves ne vivent pas dans une bulle et j'en ai entendu se plaindre que c'était plus contraignant dans notre collège (ils ne l'ont pas dit comme ça, mais c'est l'idée).

Autre détail dans l'organisation de l'épreuve : le planning est fait en sorte que les enseignants n'interrogent pas leurs propres élèves.
C'est apparemment bien compliqué, je crois qu'il manque à ce jour un ou deux examinateurs, même avec l'appât des hse.

Tiens, chez nous il faut obligatoirement passer devant celui qui a proposé le sujet choisi... Tiens d'ailleurs si cela perdure je tiens peut-être une idée : proposer un sujet qui ne soulève aucun enthousiasme Twisted Evil

Edit : Pas d'HSE mais étrangement ceux qui trouvaient "bien normal de rendre service" seront dans l'incapacité de venir ce jour-là furieux

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Mamousse le Sam 12 Mai 2012 - 11:08

A voté !

Désolée, je n'ai pas tout lu.. Mais voici comment cela se passe chez nous :
- les élèves ont déposé un sujet (eh oui, un seul) fin mars.
-les élèves préparent un dossier (support numérique ou papier)
- l'oral se déroule sur une journée de cours
- ce ne sont pas que des profs de 3° qui évaluent (ce qui est mon cas, mais j'étais volontaire)
- Si ce n'est pas sur notre temps de service, c'est payé en HSE.
- Les jurys sont en binômes constitués librement
- la journée n'est pas banalisée pour les autres collégiens.
- Quand on fait passer l'épreuve, si on a des 6°, 5° ou 4° après... HOP ! On va en cours !

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par carolo le Sam 12 Mai 2012 - 11:10

L'oral a eu lieu hier après-midi dans notre établissement.

Jury : 1 prof d'HG/ musique/arts pla + 1 prof volontaire (payés en HSE s'ils ne travaillent pas en temps normal).

Travail en amont :
- En début d'année, les prof de 3e se sont concertés pour choisir plusieurs oeuvres liés aux objets d'étude. (Les profs des matières scientifiques + EPS ne se sentent pas concernés).
- Chaque fois qu'une oeuvre est traitée, l'élève met les documents dans un classeur Histoire des arts. Le prof fait la même chose en salle des profs.
- Quelques jours avant l'oral, l'élève remplit une fiche contenant 5 oeuvres principales (étudiées en classe) + 5 oeuvres en lien (étudiées en classe ou de son choix) et la remet à la doc pour que son jury en prenne connaissances.

L'oral : (mis en place par la direction)
- L'élève tire au sort 1 oeuvre principale+son oeuvre en lien
- 15 mn de préparation
- 15 mn de passage
Il doit nous présenter son classeur HDA et venir avec le support étudié sur clé USB

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Jane le Sam 12 Mai 2012 - 11:15

chez nous:
- les oeuvres en lien sont interdites.
- le dossier est interdit
- oral de 5mn
....
No comment

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Lefteris le Sam 12 Mai 2012 - 11:15

Chez nous, ce sont les professeurs d'arts plastique et musique qui fournissent le plus de sujets, suivis des professeurs de lettres (ou avec eux).
Les élèves choisissent 5 sujets, qui ont été vus en cours et qu'ils peuvent approfondir. Ils choisissent librement leur support (exposé, documetn, diapo...) peuvent passer seul ou à deux.
Le jury est composé obligatoirement d'un enseignant de lettres et un enseignant d'une autre matière ou n'ayant proposé aucun sujet.

Il y a 12 ou 13 sujets, avec des artistes ou des thèmes dont je n'ai jamais entendu parler pour la plupart, hormis le mien. Ma collègue de SVT aucun, une autre collègue d'anglais, je ne sais pas

Dans la liste je connais un peu Otto Dix et assez bien l'écriture de la guerre , et Frida Kahlo , j'interrogerai donc toujours sur les mêmes sujets, en accord avec mes collègues qui n'en connaissent ps un seul.
Ce dernier était facile pour moi, et entre aisément dans le programme de civilisation latine : l'architecture romaine. Sinon, je n'aurais jamais proposé de sujet capillotracté en interdisciplinarité avec force concertation... furieux

Pour le paiement, je ne sais pas, c'est sur nos espaces horaires, mais une partie de l'interrogation tombe dans les "trous". Ca me fait en outre sauter un HSE dans un desdits "trous" dont je suis coutumier.

Je revois donc un peu Frida Kahlo , et pour concurrencer le post sur l'épilation, j'envisage d' ouvrir un fil : "Pourquoi Frida porte-t-elle la moustache ? "


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Mamousse le Sam 12 Mai 2012 - 11:17

@Jane a écrit: Pour les examinateurs, chez nous c'est un prof qui a les élèves, un qui ne les a pas, et évidemment pas le PP de la classe (ce qui est très normal).

Chez nous, les profs font passer la plupart du temps leurs élèves (nous avons découvert cela, à notre grande surprise cette semaine, décision de la direction, donc) , ce que je ne comprends pas et ce qui a d'ailleurs posé problème : Quand on fait partie du jury et qu'on n'a pas de 3°, on fait quoi ???

Du coup, la collègue avec qui je suis n'ayant que très peu d'élèves de 3° (une quinzaine, classe conservatoire) et moi-même n'en ayant pas du tt, nous nous retrouvons avec 4 élèves seulement à évaluer alors que certains collègues en ont une trentaine... Je ne vous dis pas les réactions !

Bon, soit dit en passant que du coup, nous allons faire passer nos 4 candidats puis enfiler nos cours habituels. Pour ma part, 6 h de cours derrière...

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par pallas le Sam 12 Mai 2012 - 11:53

Chez nous, c'est très mal organisé comme tout le reste :
- en théorie, tout le monde peut être convoqué, en réalité seuls les profs de français, HG, Arts pla, musique et langues. Mais on est convoqué qu'on ait des 3e ou pas.
- les élèves doivent préparer 5 sujets et là gros cafouillage car des collègues n'étaient pas d'accord avec ça. Donc ils ont dit aux élèves : bon, vous en préparez 5, mais trois semaines avant, on vous dira sur lequel vous passerez (d'ailleurs mes élèves eux-mêmes m'ont dit que c'était n'importe quoi cette idée). Ensuite, d'autres collègues ont dit : "bon vous mettez bien votre préféré en premier qu'on sache sur lequel vous interroger." Pfff... Juste pour préciser, l'an dernier, avec un seul sujet à préparer, nous avons eu un niveau catastrophique, mais bon le niveau général est très faible et donc c'est normal.
- ils peuvent faire un oral seul ou en groupe.
- on les incite à préparer un support si possible numérique, mais on n'évalue que l'oral.
- la journée n'est pas banalisée du tout, on fait cours normalement aux autres classes et aux 3e qui vont et viennent selon leur convocation ! Concrètement, certains profs sont de jury toute la journée, d'autres comme moi doivent venir plus tôt (et cela aux frais de la princesse, je vais demander des HSE mais comme d'habitude ça va être la croix et la bannière), et faire jury pendant leurs heures de creux. Concrètement, ça fait un 8h-18h pour moi sans aucune pause (sauf à midi) soit j'ai cours, soit j'ai jury. Et le lendemain, rebelote.
- une liste a circulé pour cadrer les élèves et ils ont choisi dans la liste, ou en dehors.
- je ne comprends toujours pas pourquoi mes collègues de français présentent dans leur liste des peintures et des films et jamais de littérature. La littérature fait bien partie des domaines non ? Bon moi en tout cas, dans la fameuse liste, je n'ai présenté que des poèmes, des livres etc. Avec éventuellement des pistes pour relier à des films ou des peintures, mais sans que cela soit fait sérieusement dans le cadre de mon cours. Je n'ai pas le temps ! (Mais comment font-ils ? )


pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Mamousse le Sam 12 Mai 2012 - 12:04

@pallas a écrit:
- je ne comprends toujours pas pourquoi mes collègues de français présentent dans leur liste des peintures et des films et jamais de littérature. La littérature fait bien partie des domaines non ? Bon moi en tout cas, dans la fameuse liste, je n'ai présenté que des poèmes, des livres etc. Avec éventuellement des pistes pour relier à des films ou des peintures, mais sans que cela soit fait sérieusement dans le cadre de mon cours. Je n'ai pas le temps ! (Mais comment font-ils ? )


Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Alabama le Sam 12 Mai 2012 - 13:45

Oraux lundi prochain, de 8h à 17h puis réunion d'harmonisation.
D'habitude, le lundi, je bosse de 13h à 16h. Et je n'ai pas entendu parler d'heures sup... furieux
Faut que j'aille me renseigner... parce que ça ne me plaît pas du tout...

Alabama
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Thalia de G le Sam 12 Mai 2012 - 14:36

@Mamousse a écrit:
@pallas a écrit:
- je ne comprends toujours pas pourquoi mes collègues de français présentent dans leur liste des peintures et des films et jamais de littérature. La littérature fait bien partie des domaines non ? Bon moi en tout cas, dans la fameuse liste, je n'ai présenté que des poèmes, des livres etc. Avec éventuellement des pistes pour relier à des films ou des peintures, mais sans que cela soit fait sérieusement dans le cadre de mon cours. Je n'ai pas le temps ! (Mais comment font-ils ? )

+ 1000 topela

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par pallas le Sam 12 Mai 2012 - 15:01

Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule alors ! Je commençais à m'inquiéter...

pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Lefteris le Sam 12 Mai 2012 - 15:03

Poutrelle a écrit:Oraux lundi prochain, de 8h à 17h puis réunion d'harmonisation.
D'habitude, le lundi, je bosse de 13h à 16h. Et je n'ai pas entendu parler d'heures sup... furieux
Faut que j'aille me renseigner... parce que ça ne me plaît pas du tout...

Je pense que tu dois faire une demande d'HSE, il y a des fiches au secrétariat Very Happy
Pour ma part , je bosse aussi dans des "trous" , et j'attends de voir : l'an dernier, la principale a obtenu sans que nous demandions, parce que c'était sur la journée de rattrapage de l'Ascension, 3 HSE pour les enseignants ayant participé aux jurys. Mais tous les enseignants n'ayant pas participé...
Si aucun paiement n'est prévu, je fais la demande d'HSE. D"'ailleurs, normalement, sur une de ces heures, je fais un soutien de grammaire HSE qui m'est payé . Donc il serait aberrant que HDA = travail en plus mais salaire en moins Shocked

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Thalia de G le Sam 12 Mai 2012 - 15:04

@pallas a écrit:Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule alors ! Je commençais à m'inquiéter...
Nous sommes assez nombreux sur le forum à estimer que la littérature est un art et à ne pas vouloir piétiner sur les plates-bandes de nos collègues d'Arts pla.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Mamousse le Dim 13 Mai 2012 - 14:00

@Thalia de G a écrit:
@pallas a écrit:Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule alors ! Je commençais à m'inquiéter...

Nous sommes assez nombreux sur le forum à estimer que la littérature est un art et à ne pas vouloir piétiner sur les plates-bandes de nos collègues d'Arts pla.



Les profs de lettres, surtout, savent que la littérature fait partie des arts du langage... Mais bien souvent, on a l'impression que l' art se résume à : peinture, musique, chanson, cinéma, théâtre, danse...
Et quid de la poésie ?
Le slam ne pourrait-il faire partie de l'HDA ?

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par invitéW le Dim 13 Mai 2012 - 14:21

@Mamousse a écrit:
Le slam ne pourrait-il faire partie de l'HDA ?

ben dans mon collège, les élèves pouvaient choisir "grand corps malade" comme sujet.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Amaliah le Dim 13 Mai 2012 - 14:26

Je ne résiste pas, je vous raconte ma dernière conversation avec la prof d'AP de mon collège. Autant vous dire que j'ai halluciné!
Elle est nouvelle, pour la première fois au collège, n'a jamais fait passer l'oral d'Hida.
Elle me demande si on tire au sort, je lui réponds que ça dépend des jurys, certains tirent au sort, d'autres dont je fais partie désignent parce que je ne tiens pas à interroger sur des sujets que je ne maîtrise pas. Je peux interroger sur tous les sujets de français, sur les sujets de mon coéquipier d'oral mais pas, par exemple, sur le sujet de la prof de musique avec plein de termes techniques dont j'ignore tout.
Sa réaction offusquée: "mais alors si tu n'interroges pas sur tous les sujets, ça veut dire que tu méprises tout le travail fourni par les collègues, c'est vraiment dégueulasse, ça me laisse sans voix, c'est pas autorisé de désigner et de ne pas interroger sur tous les sujets!"
Bref elle n'a rien voulu entendre. J'ai eu beau lui faire remarquer que je n'étais pas prof d'AP ou de Musique, que de toute façon les élèves ne le savaient pas et ne s'en rendaient pas compte parce que je peux quand même interroger en gros sur les deux tiers voire les trois quarts des sujets, qu'il y avait en plus cinq jurys différents, rien n'y a fait.

Le soir je lui renvoie un petit mail pour préciser le fond de ma pensée, à savoir que si le prof de français peut interroger sur tous les sujets, à quoi bon maintenir les concours de recrutement de Profs d'Ap ou de Musique, après tout...

Sa réponse est tout autant affraid : elle s'excuse d'avoir aussi mal réagi et me dit qu'elle au lycée de toute façon, elle truquait les tirages au sort pour que ça tourne bien. Les élèves tiraient au sort un papier mais sur tous les papiers était indiqué le même sujet! Sans commentaire!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Gryphe le Dim 13 Mai 2012 - 14:51

@Amaliah a écrit:elle truquait les tirages au sort pour que ça tourne bien. Les élèves tiraient au sort un papier mais sur tous les papiers était indiqué le même sujet! Sans commentaire!
En voilà une idée qu'elle est bonne ! Laughing

furieux furieux furieux

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Amaliah le Dim 13 Mai 2012 - 14:58

Moi ce qui me choque, c'est surtout qu'elle me fasse un flan parce que je ne respecte pas la règle du tirage au sort pour après me dire qu'elle, elle truque les tirages au sort! humhum

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par liskaya le Lun 21 Mai 2012 - 17:26

Chez nous :
- les élèves ont choisi 8 œuvres parmi ce qu'ils ont étudiés cette année et l'année dernière ;
- le jury (2 profs sans critères) choisi une œuvre ;
- l'élève prépare une dizaine de minutes au fond de la salle;
- oral de 7-8 minutes puis torture du candidat par le jury.
- passage des oraux sur les heures de "trous" des profs (qui retournent donc en cours, allez oust ! ni pipi ni café), élèves enlevés de cours puis remis en cours (bien sûr avec obligation de faire part de ses impressions aux copains stressés)...

Je l'ai fait ce matin.... Nous avons été très cléments puisque nos élèves n'ont appris les conditions de cet oral que... vendredi; ils n'ont jamais eu le moindre entraînement à ce type d'épreuve (à part le sacro saint rapport de stage, mais ça n'a rien à voir).

Je précise juste que pour ce fichu oral de stage, là on avait banalisé une demi-journée ! ben oui, c'est pas comme si ce n'était qu'une petite épreuve d'exam dotée d'un coef 2 !!!

Sinon, c'était plutôt rigolo... je m 'y recolle demain...

Ah oui, j'oubliais : profs rémunérés en HSE.

Voilà l'tableau...



liskaya
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Goa le Lun 21 Mai 2012 - 17:31

@liskaya a écrit:Chez nous :
- les élèves ont choisi 8 œuvres parmi ce qu'ils ont étudiés cette année et l'année dernière ;
- le jury (2 profs sans critères) choisi une œuvre ;
- l'élève prépare une dizaine de minutes au fond de la salle;
- oral de 7-8 minutes puis torture du candidat par le jury.
- passage des oraux sur les heures de "trous" des profs (qui retournent donc en cours, allez oust ! ni pipi ni café), élèves enlevés de cours puis remis en cours (bien sûr avec obligation de faire part de ses impressions aux copains stressés)...

Je l'ai fait ce matin.... Nous avons été très cléments puisque nos élèves n'ont appris les conditions de cet oral que... vendredi; ils n'ont jamais eu le moindre entraînement à ce type d'épreuve (à part le sacro saint rapport de stage, mais ça n'a rien à voir).

Je précise juste que pour ce fichu oral de stage, là on avait banalisé une demi-journée ! ben oui, c'est pas comme si ce n'était qu'une petite épreuve d'exam dotée d'un coef 2 !!!

Sinon, c'était plutôt rigolo... je m 'y recolle demain...

Ah oui, j'oubliais : profs rémunérés en HSE.

Voilà l'tableau...



Même procédure chez nous si ce n'est qu'ils n'ont à choisir que 5 oeuvres.
Cela se déroule aussi sur nos heures creuses ; pour moi, un jeudi et un vendredi après-midi où je ne bosse pas humhum
Les gamins sont un peu dans le flou, tout comme nous à vrai dire...
On fait ça à la fin du mois.

Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Sakei le Lun 21 Mai 2012 - 17:53

Chez nous c'est 5 oeuvres aussi.

Ca a commencé aujourd'hui.

Les profs font passer des oraux toute la journée et n'ont pas cours à côté par contre.

J'aurais bien aimé voir comment ça se passe mais je n'ai pas de 3e je n'ai pas été convié et j'avais cours... tant pis Very Happy

Sakei
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oraux d'histoire des arts : quomodo?

Message par Chimène de Beauvoir le Lun 21 Mai 2012 - 18:01

Je ne sais pas si je vous ai raconté ceci :
On a fait passer les oraux mercredi. L'après-midi, on était plusieurs profs dans le bureau de la CPE quand soudain arrive une maman dans un état d'énervement proche de l'hystérie (je n'exagère pas). Elle nous raconte que sa fille est passée le matin, qu'elle est rentrée en pleurs, que c'est une catastrophe, ça fait des mois qu'on travaille le sujet et trois jours qu'on répète l'oral, rendez-vous compte, etc etc.
La fille pleure, la mère pleure, tremble, et ajoute que le professeur a cassé sa fille (le mot à la mode) -ce qui entre nous est risible, vu que le prof en question est plutôt du genre à noter largement pour ce type d'épreuve. Et voilà, la mention très bien est fichue, elle peut lui dire adieu, et dire que ma fille est tout ce qu'il y a de plus sérieux et qu'elle la méritait tant, et patati et patata...
Bref, on en était à se demander s'il n'y avait pas une caméra cachée quelque part. Mais non, c'était bien sérieux.
Pauvre gamine, vous rendez-vous compte? Au lieu de lui dire "mais enfin, d'abord tu ne connais pas ta note, et tu te fais peut-être des idées. Et puis, quoi, ce n'est pas grave!", non, la mère en rajoutait une couche, et mille bars de pression en prime. C'est fou, non?

Chimène de Beauvoir
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum