Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 17:06

Bon, tout venant à point à qui sait attendre, je vais enfin recevoir la visite d'un inspecteur mercredi après 10 ans de "bons et loyaux services"... professeur
Je pensais prendre ça très à la légère, et en fait je n'ai rien dormi la nuit dernière, me disant que j'aurais bien les nerfs si je foirais cette visite furieux qui est censée évaluer mes 10 ans d'enseignement...
Est-ce que quelques uns/unes d'entre vous pourraient me donner leur avis ?

Je suis inspectée en lettres avec des 5e. Je démarre ma 6e séquence sur George Dandin. J'ai déjà fait une 1ère séance d'intro et l'inspecteur vient le jour d'un L.A. sur les 3 scènes d'exposition.

Je me pose quatre questions notamment :
- Dois-je lire seule les trois scènes ?
- Ma synthèse à trous en fin de séance est-elle une bonne idée ?
- Vais-je pouvoir boucler en une heure ? Descartes Si non, qu'est-ce que je sabre ?
- Que fais-je des réponses des élèves à l'oral ? D'habitude je garde une trace écrite pour chacune mais pas sûre que ce soit judicieux le jour J. Alors, on fait juste un bilan à la fin de chaque axe de lecture ?

Je copie-colle ma séance pour ceux qui auront le courage de lire et de commenter.

Séance 2 : L’exposition théâtrale (1h)

Support : Scènes 1 à 3 de l'acte I.
Objectif : Comprendre les enjeux de l’exposition d’une pièce de théâtre.

1ère lecture par le professeur

Réaction des élèves : Pourquoi nous arrêtons-nous sur ces trois premières scènes ? Qu'ont-elles de particulier ?
Point commun entre la 1 et la 3 ? Pourquoi le début de cette pièce est-il assez inattendu pour une comédie ?

I- Deux monologues surprenants (scènes 1 et 3)

1) Qui s'exprime dans ces deux scènes ? De qui parle-t-il ? A qui s'adresse-t-il ? Justifiez.
Dans les scènes 1 et 3, George Dandin s’adresse à lui-même :
Scène 1 : « que mon mariage » (l.2), « comme j’ai fait » (l.4), puis le personnage s’apostrophe à la 2ème personne du pluriel (« George Dandin, George Dandin, vous avez fait une sottise », l.15-16).
Scène 3 : le personnage s’apostrophe dès le début (« George Dandin, vous voyez de quel air votre femme vous traite », l.108-109) et continue ainsi tout au long de la scène.
Il parle de lui-même comme les montrent les marques de la 1ère pers.

2) Quelle est la ponctuation qui revient souvent dans ces 2 scènes ? Pourquoi ?
La ponctuation qui revient souvent au cours de ces 2 scènes est le point d’exclamation, qui marque la tournure exclamative. Cette tournure revient fréquemment car le personnage exprime ses sentiments.

3) Quels sont ces sentiments ? Que reproche George Dandin à son « interlocuteur » dans chacune des 2 scènes ?
G. Dandin se reproche à lui-même d’avoir épousé une femme demoiselle et de s’être marié au-dessus de sa condition.

Demoiselle : désigne une jeune fille issue de la noblesse (scène 1, l.1), donc Angélique (scène 3, l.109-110). Une demoiselle, dans le contexte de George Dandin, est une jeune fille noble, par opposition à une fille ou à une paysanne. Aujourd’hui, le terme désigne toute jeune non encore mariée, par opposition à une femme ou à une dame.

4) Quelles sont les deux catégories sociales qu'oppose G. Dandin dans la scène 1 ?
G. Dandin oppose les nobles et les paysans. (l.6)

5) Que possède chacune de ces 2 classes ?
Les paysans possèdent le « bien » (l.10), càd la richesse, tandis que les nobles possèdent un « nom » (l.14).

6) La situation évoquée est-elle particulière à George Dandin ? Justifiez votre réponse.
Non, George Dandin confronte son mariage à une situation générale :
Le début de la scène est au présent de vérité générale et à la 3ème personne. Dandin confronte son mariage à la situation générale des paysans qui veulent s’allier à la noblesse, avec une demoiselle.
On trouve des formules générales : « La noblesse de soi est bonne, c’est une chose considérable assurément ; mais elle est accompagnée de tant de mauvaises circonstances, qu’il est très bon de ne point s’y frotter » (l.3 à 4), écrites comme des définitions ; ou encore : « L’alliance qu’ils font est petite avec nos personnes : c’est notre bien seul qu’ils épousent » (l.6 à 7) mais, dans cette 2nde formule, les déterminants possessifs sont à la 1ère personne du pluriel, marquant à nouveau le passage de la situation générale à la situation particulière de G. Dandin.

7) D’après la scène 3, qu’a perdu G. Dandin en épousant une jeune fille noble ?
Il a perdu son honneur (l.3) et il n’est plus le maître chez lui (l.6).

Comme le montre ce début de pièce, Molière fait de la comédie un genre sérieux qui aborde des questions de société.

II- Un dialogue comique (scène 2)

1) Qui G. Dandin voit-il sortir de chez lui à la fin à la scène 2 ? Il voit sortir Lubin (didascalie l.1).

2) Qui est Lubin ? Un paysan servant Clitandre.

3) Dans la scène 2, à qui parle Lubin et à qui croit-il parler ?
Lubin parle à G. Dandin alors qu’il croit parler à « un homme », càd à un habitant du village (l.2). Il lui explique d’ailleurs la raison de sa présence pour obtenir sa discrétion : « Il ne faut pas dire que vous m’ayez vu sortir de là » (l.16).

4) Qu’est censé faire Lubin ? Garder un secret. Mais que fait-il ?
Tout au long de la scène, il raconte son secret à un inconnu, à qui il révèle que l’épouse du propriétaire de cette maison est en train de préparer une aventure galante avec un jeune seigneur du voisinage.

5) Des lignes 44 à 45, à qui G. Dandin s’adresse-t-il ? Comment appelle-t-on, au théâtre, une réplique prononcée par un personnage de manière à ce qu’elle ne soit pas entendue par les autres personnages présents sur scène ?
Dandin s’adresse à lui-même et l’aparté traduit ici ses pensées : le dialogue avec Lubin lui permet de comprendre la présence dans le voisinage de Clitandre.

6) A qui ses propos sont-ils en réalité destinés ? Pourquoi ?
Dandin s’adresse aussi aux spectateurs. A ce stade de la pièce, le public ne connaît pas encore tous les personnages, il faut donc présenter Clitandre.

7) Quel sentiment expriment les apartés des lignes 53 et 60 ? Justifiez.
Ces apartés expriment la colère à l’égard de sa servante et de sa femme : phrases exclamatives et il insulte sa servante et sa femme.

8) En quoi les apartés contribuent-ils au comique (propre au quiproquo) ?
Ils soulignent qu’à chaque réplique Lubin commet une nouvelle bêtise.

9) En quoi la conclusion de la scène 2 (l.66) est-elle comique ?
La conclusion de la scène 2 est ironique. Cette dernière réplique témoigne de la bêtise de Lubin, alors qu’il affirme être « un fin matois ». On peut rapprocher ce passage des lignes 28 où Lubin dit : « Je suis bien aise de faire les choses secrètement » au moment même où il dévoile le secret à celui dont on devait justement se garder.
Ironie : figure de style qui consiste à dire le contraire de ce qu’on veut laisser entendre.
Expliquez le comique de la scène 2.
Cette scène est un quiproquo, dont le comique est basé sur une situation : Lubin ne sait pas à qui il parle tandis que le public comprend tout de suite qu’il est en train de raconter une manigance à celui qui en est la principale victime, le mari trompé, à qui il faudrait justement la cacher. Ce quiproquo est redoublé ici d’un comique de caractère : la bêtise de Lubin, qui le conduit à tout avouer à son interlocuteur avec une naïveté étonnante.

Le quiproquo est très fréquent dans le théâtre de Molière : il fait rire et progresser l’action car il dévoile la vérité.

III- Les fonctions de l'exposition théâtrale

1) Qu'a-t-on appris dans ces trois scènes ?
G. Dandin a fait un mariage d’intérêt, échangeant un titre de noblesse contre sa richesse. Son mariage n’est pas heureux : sa femme le méprise et sa maison lui est « effroyable » (l.17).

Cette situation est à l’origine de l’intrigue de l’ensemble de la pièce.

Intrigue : ensemble des événements qui forment le nœud d’une pièce de théâtre, d’un roman, d’un film.
Nœud : péripétie ou suite de péripéties qui amènent l’action à son point culminant.
Péripétie : changement subit de situation dans une action dramatique, un récit.
→ Spécialement : l’évènement qui amène la crise d’où sort le dénouement.

2) Faites la liste des personnages cités dans les scènes 2 et 3 et comparez-la avec la liste des personnages : que pouvez-vous en conclure ?
A la scène 2 sont cités Clitandre, l’amant, l’épouse infidèle (on connaîtra son prénom à la scène 4), Claudine, la servante, la servante d’Angélique.
A la scène 3, le père et la mère d’Angélique sont cités (G. Dandin voit arriver M. et Mme de Sotenville à la scène 3 et veut leur annoncer la tromperie de leur fille).
→ Tous les personnages de la pièce, à l’exception de Colin, qui n’apparaît qu’une fois dans l’acte III, ont été présentés au public à l’issue de ces 3 scènes et leurs relations sont claires.

3) Quelles intrigues amoureuses se mettent en place au cours de ces 3 1ères scènes ?
Deux intrigues amoureuses se mettent en place : celle de Clitandre avec Angélique et celle de Lubin avec Claudine.

4) Quel obstacle se dresse devant les amours de Clitandre et Angélique ?
L’obstacle classique du mari jaloux se dresse.

CONCLUSION séance 2 (texte à trous)
Quel est le rôle de l'exposition théâtrale ?
La (ou les) …………………………………… scène(s) d’une pièce de théâtre sont appelées …………………… …. …………………………………. . Elles donnent au spectateur toutes les ……………………………. nécessaires à la compréhension de la pièce : genre, cadre spatio-temporel.
L’une des fonctions essentielles de l’exposition est de présenter les …..............de la pièce et les …................... qui les unissent, soit en les faisant apparaître sur la scène, soit en parlant d’eux.
De plus, elle sert à présenter le ……………………….. de l’ ………………………………, c’est-à-dire le problème auquel sont confrontés les personnages.

Expression écrite à rendre pour le 21/05 : Angélique, cachée, a tout entendu du monologue de la scène 1. Une fois seule, elle se plaint à son tour de sa situation conjugale.
Rédigez en une dizaine de lignes son monologue : employez des phrases exclamatives et interrogatives pour accabler les parents d'Angélique qui ont arrangé ce mariage sans la consulter, utilisez des termes péjoratifs pour évoquer G.Dandin, variez le lexique de la plainte.


Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par julie3 le Sam 12 Mai 2012 - 18:36

Je n'ai pas de 5ème et je n'ai pas relu Georges Dandin récemment. Je fais remonter ton topic.
Comment comptes-tu procéder? Tu poses chaque question et les élèves répondent ? Le temps de réagir et le temps que tu reformules la réponse, ça va faire long. Pourquoi ne pas poser des questions plus générales et attendre les réponses? Quitte à les affiner ensuite par des questions plus précises. Ainsi tu ne serais pas "prisonnière" de ton questionnaire et tu pourrais mieux gérer le temps en laissant tomber certains détails. C'est un avis qui vaut ce qu'il vaut. Si tu as l'habitude de fonctionner ainsi avec tes élèves et que ça marche, ne change rien.
Quelle est la longueur approximative des trois scènes ? Je ne suis pas chez moi donc je n'ai pas le bouquin. Trois scènes( avec les manipulations nécessaires pour passer de l'une à l'autre) n'est-ce pas trop?

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par miss acacia le Sam 12 Mai 2012 - 19:03

@julie3 a écrit:
Comment comptes-tu procéder? Tu poses chaque question et les élèves répondent ? Le temps de réagir et le temps que tu reformules la réponse, ça va faire long. Pourquoi ne pas poser des questions plus générales et attendre les réponses? Quitte à les affiner ensuite par des questions plus précises. Ainsi tu ne serais pas "prisonnière" de ton questionnaire et tu pourrais mieux gérer le temps en laissant tomber certains détails.
Trois scènes( avec les manipulations nécessaires pour passer de l'une à l'autre) n'est-ce pas trop?

+ 1
Je suis d'accord avec le commentaire précédent : en une heure, tout cela me paraît très ambitieux... Après il est vrai que tu connais bien tes élèves et que tu sais ce dont ils sont capables.
Ce qui me gêne davantage, c'est que George Dandin, c'est au programme de 4e...

miss acacia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 19:18

Merci pour ces premiers avis !
Tout à fait d'accord, après réflexion, je pense en effet que c'est trop ambitieux en une heure...
Pour le niveau de la pièce, il est précisé dans les programmes de 5e une comédie de Molière au choix. George Dandin n'est pas dans les exemples donnés mais je pensais justifier mon choix en disant que c'est une pièce courte que le vocabulaire est accessible à des 5e, tout comme l'intrigue.
Après, mon choix a été surtout orienté par le fait que ma collègue avait besoin des Fourberies de Scapin...mais ça, je ne sais pas s'il est très judicieux de le dire !

Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 19:22

@julie3 a écrit: Je n'ai pas de 5ème et je n'ai pas relu Georges Dandin récemment. Je fais remonter ton topic.
Comment comptes-tu procéder? Tu poses chaque question et les élèves répondent ? Le temps de réagir et le temps que tu reformules la réponse, ça va faire long. Pourquoi ne pas poser des questions plus générales et attendre les réponses? Quitte à les affiner ensuite par des questions plus précises. Ainsi tu ne serais pas "prisonnière" de ton questionnaire et tu pourrais mieux gérer le temps en laissant tomber certains détails. C'est un avis qui vaut ce qu'il vaut. Si tu as l'habitude de fonctionner ainsi avec tes élèves et que ça marche, ne change rien.
Tu as sans doute raison, je vais ramer si je reste sur des questions aussi précises. Je risque clairement de ne pas boucler ma séance...

@julie3 a écrit:Quelle est la longueur approximative des trois scènes ? Je ne suis pas chez moi donc je n'ai pas le bouquin. Trois scènes( avec les manipulations nécessaires pour passer de l'une à l'autre) n'est-ce pas trop?
Le lecture des 3 scènes me prend 5 min. Pour la manip, ils ont une photocopie avec les 3 scènes sur la même page donc pas trop de soucis de ce côté-là.

Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Jane le Sam 12 Mai 2012 - 19:25

Je plussoie !
Si tu veux malgré tout maintenir la totalité de ta séance, donne-leur une préparation à la maison:
1) ils connaîtront le texte
2) ça ira plus vite
Evite quand même le texte à trous: les inspecteurs adooooooooooooorent quand les élèves produisent leur propre trace écrite (et détestent les textes à trous).
Bon courage pour mercredi !

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Oudemia le Sam 12 Mai 2012 - 19:31

@Goa a écrit:Merci pour ces premiers avis !
Tout à fait d'accord, après réflexion, je pense en effet que c'est trop ambitieux en une heure...
Pour le niveau de la pièce, il est précisé dans les programmes de 5e une comédie de Molière au choix. George Dandin n'est pas dans les exemples donnés mais je pensais justifier mon choix en disant que c'est une pièce courte que le vocabulaire est accessible à des 5e, tout comme l'intrigue.
Après, mon choix a été surtout orienté par le fait que ma collègue avait besoin des Fourberies de Scapin...mais ça, je ne sais pas s'il est très judicieux de le dire !
Pourquoi pas? cela fait partie des contraintes du métier: si dans ton établissement on ne fait pas acheter de livres aux élèves et qu'il faille faire avec ce que l'on a en séries, cele, joint à tes autres arguments, est une réponse à d'éventuelles remarques de l'inspecteur

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Invité23 le Sam 12 Mai 2012 - 19:33

M..... !

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 19:38

@Jane a écrit:Je plussoie !
Si tu veux malgré tout maintenir la totalité de ta séance, donne-leur une préparation à la maison:
1) ils connaîtront le texte
2) ça ira plus vite
Evite quand même le texte à trous: les inspecteurs adooooooooooooorent quand les élèves produisent leur propre trace écrite (et détestent les textes à trous).
Bon courage pour mercredi !

Oui, le texte à trous c'était pour gagner du temps...
Mais en effet, il vaut mieux qu'ils fassent la lecture des scènes chez eux, préparent quelques questions qui m'éviteront de perdre trop de temps et élaborent eux-mêmes la synthèse !

Après 10 ans, je ne comprends pas pourquoi je doute autant...j'ai l'impression de revivre la visite de titularisation lors du stage ! Ca craint !!

Et merci pour les encouragements !

Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Jane le Sam 12 Mai 2012 - 20:08

oui, je suis d'accord, le texte à trous fait gagner du temps.
Je crois qu'il faut garder la formulation de la trace écrite par les élèves même si c'est fastidieux et long, et les faire préparer chez eux pour gagner du temps au début.
Si tu vois que ça prend trop de temps en début d'heure, garde les formes de comique pour une autre séance; de mémoire, il y a de nombreux quiproquos dans George Dandin. Tu peux exploiter plus tard ces formes de comique, tout en leur faisant, par exemple, surligner dans la photocopie ce qui est drôle (et ainsi de suite pour chaque scène étudiée) de façon à faire, au final, un tableau synthétique avec la forme de comique exploitée et le passage correspondant. Ca me semble possible car tu ne fais que commencer ta séquence.
Finalement, dans la scène d'exposition, ce sont ses fonctions qui priment, plus que le comique. Kektendis ?

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 20:34

@Jane a écrit:oui, je suis d'accord, le texte à trous fait gagner du temps.
Je crois qu'il faut garder la formulation de la trace écrite par les élèves même si c'est fastidieux et long, et les faire préparer chez eux pour gagner du temps au début.
Si tu vois que ça prend trop de temps en début d'heure, garde les formes de comique pour une autre séance; de mémoire, il y a de nombreux quiproquos dans George Dandin. Tu peux exploiter plus tard ces formes de comique, tout en leur faisant, par exemple, surligner dans la photocopie ce qui est drôle (et ainsi de suite pour chaque scène étudiée) de façon à faire, au final, un tableau synthétique avec la forme de comique exploitée et le passage correspondant. Ca me semble possible car tu ne fais que commencer ta séquence.
Finalement, dans la scène d'exposition, ce sont ses fonctions qui priment, plus que le comique. Kektendis ?

Oui, en effet, ton analyse me paraît bonne ! Mes objectifs doivent être plus simples : il faut que je reste sur les enjeux de l'exposition.
Toutes mes questions uniquement en lien avec le comique peuvent passer à la trappe ou être juste évoquées puisque j'ai prévu d'y revenir plus tard !
Cela résout du même coup mes problèmes de timing.


Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par malo21 le Sam 12 Mai 2012 - 20:38

Juste un petit mot pour te dire merdum et pour exprimer ma surprise devant une non inspection de près de 10 ans....j'amais vu ça! alors ma pauvre les échelons tu dois les passer comme un escargot.

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Mona Lisa Klaxon le Sam 12 Mai 2012 - 20:39

Goa, c'est Mme ou Monsieur qui vient t'inspecter? (MP, si tu veux)

Ce que les autres ont dit me paraît judicieux. J'ajouterais que ce qui coince quand on fait du théâtre, c'est de lire, de travailler sur le texte écrit et par sur le texte joué (en vidéo, par les élèves, etc). Prévois la remarque de l'IPR et une manière de lui répondre avec subtilité.
Par ailleurs, fixe bien l'objectif de la séance: comprendre des scènes d'expo ou identifier des formes de comique? comprendre la différence dramaturgique monologue/scènes avec plusieurs pers? Mieux vaut avoir un objectif central. Autre chose: l'idée est de faire toujours "un peu de tout" en une séance ==> lire/écrire/parler/écouter. Et même si la dominante est l'analyse littéraire, il y aura des sous rubriques (voc/gramm/rédac...) en fonction des besoins/difficultés.
Je te souhaite une inspection enrichissante et motivante! (comme mes 3 premières...et pas comme ma dernière en date Laughing )

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Derborence le Sam 12 Mai 2012 - 20:42

@Jane a écrit:oui, je suis d'accord, le texte à trous fait gagner du temps.
Je crois qu'il faut garder la formulation de la trace écrite par les élèves même si c'est fastidieux et long, et les faire préparer chez eux pour gagner du temps au début.
Si tu vois que ça prend trop de temps en début d'heure, garde les formes de comique pour une autre séance; de mémoire, il y a de nombreux quiproquos dans George Dandin. Tu peux exploiter plus tard ces formes de comique, tout en leur faisant, par exemple, surligner dans la photocopie ce qui est drôle (et ainsi de suite pour chaque scène étudiée) de façon à faire, au final, un tableau synthétique avec la forme de comique exploitée et le passage correspondant. Ca me semble possible car tu ne fais que commencer ta séquence.
Finalement, dans la scène d'exposition, ce sont ses fonctions qui priment, plus que le comique. Kektendis ?
+ 1 Ne cherche pas à être exhaustive. trefle

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 21:12

Merci pour vos précieux conseils, tout cela m'aide beaucoup ! veneration

MP Mona Lisa Klaxon !


Dernière édition par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 21:17, édité 1 fois

Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 21:16

@malo21 a écrit:Juste un petit mot pour te dire merdum et pour exprimer ma surprise devant une non inspection de près de 10 ans....j'amais vu ça! alors ma pauvre les échelons tu dois les passer comme un escargot.

Tu sais, j'ai un collègue qui n'a pas vu d'inspecteur pendant....25 ans !! Je peux te dire que quand il l'a vu débarquer un beau jour, il a failli ne pas le recevoir et lui a bien fait comprendre son mécontentement.
Dans notre académie, 10 ans, ce n'est donc pas si rare malheureusement...
Quant à l'avancement, j'ai la chance de ne pas avoir été trop mal classée au CAPES et d'avoir une bonne note admin, du coup je suis toujours passée au choix ! Bon le grand choix, c'est clair que j'ai jamais connu du coup...
Mais il était temps que l'inspection arrive car cela risquait de ne pas marcher pour le passage à l'échelon au-dessus.

Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Loreleii le Sam 12 Mai 2012 - 21:32

Je n'ai pas tout lu, mais ce que je fais quand je commence avec des 5° l'étude d'une pièce de Molière, c'est de demander à des élèves de venir devant la classe et je leur demande où ils se situeraient sur la scène pour jouer les premiers moments. Je leur demande qui ils regarderaient ... Là, c'est intéressant, ils hésitent, se regardent, les autres donnent des idées, ils ne sont pas tous d'accord. Peu à peu, ils découvrent les enjeux.
Pour la trace écrite, tu peux leur demander de la faire à la maison, ça évite les questionnements à propos du texte à trous.
Inspectée en décembre, on ne m'a fait aucun reproche sur ma synthèse à trous.
Bon courage, ça se passera bien.

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par yseult le Sam 12 Mai 2012 - 21:50

@Goa a écrit:Bon, tout venant à point à qui sait attendre, je vais enfin recevoir la visite d'un inspecteur mercredi après 10 ans de "bons et loyaux services"... professeur
Je pensais prendre ça très à la légère, et en fait je n'ai rien dormi la nuit dernière, me disant que j'aurais bien les nerfs si je foirais cette visite furieux qui est censée évaluer mes 10 ans d'enseignement...
Est-ce que quelques uns/unes d'entre vous pourraient me donner leur avis ?

Je suis inspectée en lettres avec des 5e. Je démarre ma 6e séquence sur George Dandin. J'ai déjà fait une 1ère séance d'intro et l'inspecteur vient le jour d'un L.A. sur les 3 scènes d'exposition.

Je me pose quatre questions notamment :
Dois-je lire seule les trois scènes ?- je te dirai de commencer par leur demander ce que vous avez vu au cours précédent puis de leur dire que tu vas lire les scènes pour commencer car on découvre le texte et de leur faire lire à la fin en précisant que maintenant que le texte est étudié, ils peuvent lire en mettant le ton.
- Ma synthèse à trous en fin de séance est-elle une bonne idée ? demande leur de formuler oralement la synthèse et tu notes au tableau LEUR phrase ou effectivement chacun fait une trace écrite (5mins, tu passes dans les rangs) puis tu synthétises.
- Vais-je pouvoir boucler en une heure ? Descartes Si non, qu'est-ce que je sabre ?
- Que fais-je des réponses des élèves à l'oral ? D'habitude je garde une trace écrite pour chacune mais pas sûre que ce soit judicieux le jour J. Alors, on fait juste un bilan à la fin de chaque axe de lecture ? Tu rebondis sur leur réponse, tu montres que tu ne les fais pas parler pour rien, que tu utilises leurs propos. Bref, fais comme d'hab'!Je copie-colle ma séance pour ceux qui auront le courage de lire et de commenter.

Séance 2 : L’exposition théâtrale (1h)

Support : Scènes 1 à 3 de l'acte I.
Objectif : Comprendre les enjeux de l’exposition d’une pièce de théâtre.

1ère lecture par le professeur OUi
Réaction des élèves : Pourquoi nous arrêtons-nous sur ces trois premières scènes ? Qu'ont-elles de particulier ?
Point commun entre la 1 et la 3 ? Pourquoi le début de cette pièce est-il assez inattendu pour une comédie ?

I- Deux monologues surprenants (scènes 1 et 3)

1) Qui s'exprime dans ces deux scènes ? De qui parle-t-il ? A qui s'adresse-t-il ? Justifiez.
Dans les scènes 1 et 3, George Dandin s’adresse à lui-même :
Scène 1 : « que mon mariage » (l.2), « comme j’ai fait » (l.4), puis le personnage s’apostrophe à la 2ème personne du pluriel (« George Dandin, George Dandin, vous avez fait une sottise », l.15-16).
Scène 3 : le personnage s’apostrophe dès le début (« George Dandin, vous voyez de quel air votre femme vous traite », l.108-109) et continue ainsi tout au long de la scène.
Il parle de lui-même comme les montrent les marques de la 1ère pers.

2) Quelle est la ponctuation qui revient souvent dans ces 2 scènes ? Pourquoi ?
La ponctuation qui revient souvent au cours de ces 2 scènes est le point d’exclamation, qui marque la tournure exclamative. Cette tournure revient fréquemment car le personnage exprime ses sentiments.

3) Quels sont ces sentiments ? Que reproche George Dandin à son « interlocuteur » dans chacune des 2 scènes ?
G. Dandin se reproche à lui-même d’avoir épousé une femme demoiselle et de s’être marié au-dessus de sa condition.

Demoiselle : désigne une jeune fille issue de la noblesse (scène 1, l.1), donc Angélique (scène 3, l.109-110). Une demoiselle, dans le contexte de George Dandin, est une jeune fille noble, par opposition à une fille ou à une paysanne. Aujourd’hui, le terme désigne toute jeune non encore mariée, par opposition à une femme ou à une dame.

4) Quelles sont les deux catégories sociales qu'oppose G. Dandin dans la scène 1 ?
G. Dandin oppose les nobles et les paysans. (l.6)

5) Que possède chacune de ces 2 classes ?
Les paysans possèdent le « bien » (l.10), càd la richesse, tandis que les nobles possèdent un « nom » (l.14).

6) La situation évoquée est-elle particulière à George Dandin ? Justifiez votre réponse.
Non, George Dandin confronte son mariage à une situation générale :
Le début de la scène est au présent de vérité générale et à la 3ème personne. Dandin confronte son mariage à la situation générale des paysans qui veulent s’allier à la noblesse, avec une demoiselle.
On trouve des formules générales : « La noblesse de soi est bonne, c’est une chose considérable assurément ; mais elle est accompagnée de tant de mauvaises circonstances, qu’il est très bon de ne point s’y frotter » (l.3 à 4), écrites comme des définitions ; ou encore : « L’alliance qu’ils font est petite avec nos personnes : c’est notre bien seul qu’ils épousent » (l.6 à 7) mais, dans cette 2nde formule, les déterminants possessifs sont à la 1ère personne du pluriel, marquant à nouveau le passage de la situation générale à la situation particulière de G. Dandin.

7) D’après la scène 3, qu’a perdu G. Dandin en épousant une jeune fille noble ?
Il a perdu son honneur (l.3) et il n’est plus le maître chez lui (l.6).

Comme le montre ce début de pièce, Molière fait de la comédie un genre sérieux qui aborde des questions de société.

II- Un dialogue comique (scène 2)

1) Qui G. Dandin voit-il sortir de chez lui à la fin à la scène 2 ? Il voit sortir Lubin (didascalie l.1).

2) Qui est Lubin ? Un paysan servant Clitandre.

3) Dans la scène 2, à qui parle Lubin et à qui croit-il parler ?
Lubin parle à G. Dandin alors qu’il croit parler à « un homme », càd à un habitant du village (l.2). Il lui explique d’ailleurs la raison de sa présence pour obtenir sa discrétion : « Il ne faut pas dire que vous m’ayez vu sortir de là » (l.16).

4) Qu’est censé faire Lubin ? Garder un secret. Mais que fait-il ?
Tout au long de la scène, il raconte son secret à un inconnu, à qui il révèle que l’épouse du propriétaire de cette maison est en train de préparer une aventure galante avec un jeune seigneur du voisinage.

5) Des lignes 44 à 45, à qui G. Dandin s’adresse-t-il ? Comment appelle-t-on, au théâtre, une réplique prononcée par un personnage de manière à ce qu’elle ne soit pas entendue par les autres personnages présents sur scène ?
Dandin s’adresse à lui-même et l’aparté traduit ici ses pensées : le dialogue avec Lubin lui permet de comprendre la présence dans le voisinage de Clitandre.

6) A qui ses propos sont-ils en réalité destinés ? Pourquoi ?
Dandin s’adresse aussi aux spectateurs. A ce stade de la pièce, le public ne connaît pas encore tous les personnages, il faut donc présenter Clitandre.

7) Quel sentiment expriment les apartés des lignes 53 et 60 ? Justifiez.
Ces apartés expriment la colère à l’égard de sa servante et de sa femme : phrases exclamatives et il insulte sa servante et sa femme.

8) En quoi les apartés contribuent-ils au comique (propre au quiproquo) ?
Ils soulignent qu’à chaque réplique Lubin commet une nouvelle bêtise.

9) En quoi la conclusion de la scène 2 (l.66) est-elle comique ?
La conclusion de la scène 2 est ironique. Cette dernière réplique témoigne de la bêtise de Lubin, alors qu’il affirme être « un fin matois ». On peut rapprocher ce passage des lignes 28 où Lubin dit : « Je suis bien aise de faire les choses secrètement » au moment même où il dévoile le secret à celui dont on devait justement se garder.
Ironie : figure de style qui consiste à dire le contraire de ce qu’on veut laisser entendre.
Expliquez le comique de la scène 2.
Cette scène est un quiproquo, dont le comique est basé sur une situation : Lubin ne sait pas à qui il parle tandis que le public comprend tout de suite qu’il est en train de raconter une manigance à celui qui en est la principale victime, le mari trompé, à qui il faudrait justement la cacher. Ce quiproquo est redoublé ici d’un comique de caractère : la bêtise de Lubin, qui le conduit à tout avouer à son interlocuteur avec une naïveté étonnante.

Le quiproquo est très fréquent dans le théâtre de Molière : il fait rire et progresser l’action car il dévoile la vérité.

III- Les fonctions de l'exposition théâtrale

1) Qu'a-t-on appris dans ces trois scènes ?
G. Dandin a fait un mariage d’intérêt, échangeant un titre de noblesse contre sa richesse. Son mariage n’est pas heureux : sa femme le méprise et sa maison lui est « effroyable » (l.17).

Cette situation est à l’origine de l’intrigue de l’ensemble de la pièce.

Intrigue : ensemble des événements qui forment le nœud d’une pièce de théâtre, d’un roman, d’un film.
Nœud : péripétie ou suite de péripéties qui amènent l’action à son point culminant.
Péripétie : changement subit de situation dans une action dramatique, un récit.
→ Spécialement : l’évènement qui amène la crise d’où sort le dénouement.

2) Faites la liste des personnages cités dans les scènes 2 et 3 et comparez-la avec la liste des personnages : que pouvez-vous en conclure ?
A la scène 2 sont cités Clitandre, l’amant, l’épouse infidèle (on connaîtra son prénom à la scène 4), Claudine, la servante, la servante d’Angélique.
A la scène 3, le père et la mère d’Angélique sont cités (G. Dandin voit arriver M. et Mme de Sotenville à la scène 3 et veut leur annoncer la tromperie de leur fille).
→ Tous les personnages de la pièce, à l’exception de Colin, qui n’apparaît qu’une fois dans l’acte III, ont été présentés au public à l’issue de ces 3 scènes et leurs relations sont claires.

3) Quelles intrigues amoureuses se mettent en place au cours de ces 3 1ères scènes ?
Deux intrigues amoureuses se mettent en place : celle de Clitandre avec Angélique et celle de Lubin avec Claudine.

4) Quel obstacle se dresse devant les amours de Clitandre et Angélique ?
L’obstacle classique du mari jaloux se dresse.

CONCLUSION séance 2 (texte à trous)
Quel est le rôle de l'exposition théâtrale ?
La (ou les) …………………………………… scène(s) d’une pièce de théâtre sont appelées …………………… …. …………………………………. . Elles donnent au spectateur toutes les ……………………………. nécessaires à la compréhension de la pièce : genre, cadre spatio-temporel.
L’une des fonctions essentielles de l’exposition est de présenter les …..............de la pièce et les …................... qui les unissent, soit en les faisant apparaître sur la scène, soit en parlant d’eux.
De plus, elle sert à présenter le ……………………….. de l’ ………………………………, c’est-à-dire le problème auquel sont confrontés les personnages.

Expression écrite à rendre pour le 21/05 : Angélique, cachée, a tout entendu du monologue de la scène 1. Une fois seule, elle se plaint à son tour de sa situation conjugale.
Rédigez en une dizaine de lignes son monologue : employez des phrases exclamatives et interrogatives pour accabler les parents d'Angélique qui ont arrangé ce mariage sans la consulter, utilisez des termes péjoratifs pour évoquer G.Dandin, variez le lexique de la plainte.

En une heure?? affraid Parle du comique oralement mais c'est tout. A la limite, garde cet axe comme une canne sur laquelle t'appuyer si tu vois qu'il te reste 5 mins et que tu as fini. Genre : "vous allez relire la scène en mettant en évidence le comique. Rappelez-moi ce qui est comique? Nous étudierons davantage cet aspect demain (hop! hop! pont sur la prochaine séance!)" Je ne peux pas trop te parler du contenu: le lecture du livre date! Allez!!! Tu vas exceller! Sois comme d'hab' Suspect en tous les cas, essaie...après tout dépend aussi de "sur qui tu tombes"...

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 22:00

Merci Loreleii et Yseult !
Je vais revoir tout ça pour alléger la séance.
La trace écrite pour la prochaine séance, je n'y avais pas pensé...c'est une solution si je suis vraiment trop ric-rac.

Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Mama le Sam 12 Mai 2012 - 22:08

Hello. Déjà, bonne chance !
Je ne te serai pas d'une grande aide, mais il me semble que le texte à trous, en ce moment, c'est vraiment le diable...
D'autre part, pour la lecture, je sors de (chouette) formation avec IPR, et on nous a laissé entendre qu'il n'était pas forcément bon que le premier contact avec le texte vienne d'une lecture magistrale du prof. Peut-être pourrais-tu répartir le texte parmi la classe, chacun se voyant attribuer un rôle dans une seule scène, qu'il lit d'abord silencieusement puis met en voix avec ses "partenaires", à la suite les uns des autres ?

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Sam 12 Mai 2012 - 22:48

mamamanette a écrit:Hello. Déjà, bonne chance !
Je ne te serai pas d'une grande aide, mais il me semble que le texte à trous, en ce moment, c'est vraiment le diable...

Oui, ça je laisse tomber du coup !
mamamanette a écrit:D'autre part, pour la lecture, je sors de (chouette) formation avec IPR, et on nous a laissé entendre qu'il n'était pas forcément bon que le premier contact avec le texte vienne d'une lecture magistrale du prof. Peut-être pourrais-tu répartir le texte parmi la classe, chacun se voyant attribuer un rôle dans une seule scène, qu'il lit d'abord silencieusement puis met en voix avec ses "partenaires", à la suite les uns des autres ?
Assez d'accord avec le fait de faire participer les élèves à la lecture, d'autant qu'ils auront déjà découvert le texte chez eux pour une 1ère lecture silencieuse. Cela me paraît en effet judicieux de tenter de leur faire faire une lecture expressive afin que l'on n'oublie pas la dimension orale du texte de théâtre.
Merci !


Dernière édition par Goa le Dim 13 Mai 2012 - 21:11, édité 1 fois

Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par yseult le Dim 13 Mai 2012 - 17:20

Ah ben comme quoi les modes évoluent...et selon les inspecteurs, c'est bien ou pas. Désolée Goa...

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par cristal le Dim 13 Mai 2012 - 20:56

C'est quand même un texte théâtral, je me ferai donc donner la réplique par un bon lecteur, histoire que tu ne sois pas la seule à lire.
Concernant la trace écrite, tu peux tout simplement leur poser une question : à quoi servent les premières scènes d'une pièce de théâtre?

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!

Message par Goa le Dim 13 Mai 2012 - 21:08

@cristal a écrit:C'est quand même un texte théâtral, je me ferai donc donner la réplique par un bon lecteur, histoire que tu ne sois pas la seule à lire.
Concernant la trace écrite, tu peux tout simplement leur poser une question : à quoi servent les premières scènes d'une pièce de théâtre?
C'est en effet avec cette question-là que je pense leur faire formuler la trace écrite. Je pense leur laisser 5 min pour le faire à l'écrit et après j'interroge quelques élèves.

Merci pour tous vos conseils avisés. Ils m'ont été précieux pour refondre ma séance !

Goa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum