Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Rrose sélavy 14
Je viens de m'inscrire !

Avis sur une première Séquence

par Rrose sélavy 14 le Dim 13 Mai 2012 - 6:27
Bonjour à tous,

Actuellement en Master enseignement, notre professeure de didactique nous a demandé d'élaborer seuls notre première séquence.
J'aimerai si possible votre avis: je ne sais pas si c'est assez clair et surtout si c'est réalisable.
Quant à la méthode, peut-être avez-vous des conseils à me donner.

Merci


Séquence 3 seconde :
Genres et formes de l’argumentation : L’exemple des Fables de La Fontaine.

Schéma de la séquence :

Problématique générale : La Fable, un genre divertissant à portée subversive : En quoi nous permet-elle de porter un regard critique sur la société ?
Objet d’étude : La question de l’homme dans la société à travers le genre de la fable au 17eme siècle.
Objectifs : Montrer aux élèves que la fable, objet de divertissement est aussi le lieu d’idées organisées mettant en avant des convictions grâce à une argumentation directe ou indirecte. Il s’agit également de nuancer les idées reçues qu’ils peuvent avoir sur le genre : montrer l’ambivalence de la position du fabuliste ; qu’une fable ne possède pas toujours de morale etc...
Nous mettrons en place, en parallèle de cette séquence, une initiation au commentaire composé : Méthode pour l’introduction, construction d’un plan organisé…

Attentes : Nouveau regard sur le genre de la Fable. Bases du commentaire composé en voie d'acquisition.

Corpus de documents :

Support textuel: Fables de La Fontaine ; Folio classique ; édition de Jeann-Pierre Collinet ; 1996.
Support iconographique: Le chêne et le roseau par Doré et Oudry.

Lectures cursives obligatoires : Préface et Livre 1
Lecture d’image : Le chêne et le roseau par Doré et Oudry.

I. LECTURE

a) Lectures analytiques :
• Livre I ; Fable X ; Le loup et l’agneau
• Livre I ; Fable XIX ; L’enfant et le maître d’école
• Livre I ; Fable XXII ; Le chêne et le roseau
b) Lectures cursives :
• Préface
• Livre I ; Fable IX ; Le rat de ville et le rat des champs
• Livre I ; Fable XI ; L’homme et son image

II. ETUDE DE LA LANGUE

a) Grammaire
_Construction de la phrase
_La situation d’énonciation
b) Conjugaison / Orthographe
_ Les temps du passé et du présent
c) Lexique
_Les connecteurs logiques
_Les registres

III. EXPRESSION ÉCRITE
• Au choix : Vous réécrirez une des fables de La Fontaine extrait du livre I en prenant soin d’inverser sa morale ou vous écrirez une fable subversive en prenant appui sur un sujet d’actualité : les personnages mis en scène seront soit des hommes, soit des animaux. (Travail en groupe 1h en classe puis en autonomie).
• Rédaction sur table d’une introduction, plan et conclusion (2H) sur la fable V ; Le loup et le chien dans le cadre de l’initiation au commentaire composé.
• Explication de texte de la Fable XI ; L’homme et son image (travail à la maison). Le travail devra comporter une introduction, une réflexion structurée ainsi qu'une conclusion.

IV. EXPRESSION ORALE
• Présentation à l’oral de la recherche documentaire effectuée par groupe au CDI.
• Lecture expressive des travaux faits en groupe à la maison.

V. RECHERCHE DOCUMENTAIRE
• Afin de montrer que les problèmes de société développés dans les Fables de La Fontaine sont toujours présents aujourd’hui, vous chercherez à illustrer l’une d’elle par des exemples concrets tirés de l’actualité. (travail au CDI par groupe)
• Découverte de Mr Mouch.


Séance 1 : Point sur l’Histoire littéraire et La Fontaine et introduction sur les Fables (1H)

 Rappel du contexte historique puis point biographique sur La Fontaine
 Petit point sur l’œuvre en générale
 Précision sur les origines de la Fable et rappel de ses fonctions : divertissante, éducative et dénonciatrice.

Activité de lecture et d’écriture : comparaison d’extraits de fables d’Esope et de La Fontaine. L’enjeu est de rendre compte de l’évolution.

Travail donné à faire à la maison : Lecture de la préface, repérez les points qui vous semble importants quant au projet littéraire de La Fontaine. Distribution de l’explication de texte à rendre plus tard lors de la séance 10.

Séance 2 : Lecture cursive de la préface des Fables (1H)

 Mise en commun des points relevés par les élèves.

Activité de lecture : relecture en classe de la préface

 Points importants à mettre en évidence : _ forme particulière (essai argumentatif posant la question de l’enjeu des fables. La Fontaine défend le genre jusque-là considéré comme mineur)
_L’art de convaincre en apportant des preuves (raisonnement déductif, syllogisme, arguments d’autorité)
_Persuader : questions rhétoriques, utilisation de l’impératif, progression du « je » au « nous » puis au « on ».
_ « Plaire et instruire » : efficacité didactique de l’Apologue qui par sa forme plaisante nous apporte une leçon de morale.

Travail donné à faire à la maison : Lecture de la Fable X du livre I : Le loup et l’agneau


Séance 3 : Fonction de l’Apologue à travers la lecture analytique du « Loup et de l’agneau » (2H)

 Définition de l’Apologue

Activité de lecture et d’écriture : Repérez dans la fable X les caractéristiques relevant de l’Apologue.

 Points importants à mettre en évidence sous la forme d’un commentaire composé :
_opposition de deux personnages avec deux argumentations différentes (rappel des différents types d’arguments) : plaidoirie de l’agneau et la mauvaise foi du loup.
_la morale à portée universelle
_la position du fabuliste (narrateur omniscient)
 Explication du lexique
 Point de méthodologie sur l’introduction d’un commentaire composé

Séance 4 : Étude de la langue (1H), Grammaire et conjugaison

 Étude la phrase : comment se construit-elle ?
Opposition par rapport au vers
 Utilisation des temps du présent et du passé : Quand les utiliser ?

Activité d’écriture : Un petit test de conjugaison sera fait en classe


Séance 5 : Étude la langue, suite (1H). Lexique

 Les connecteurs logiques : rôle dans la fable ; rôle dans toute argumentation : application au commentaire composé, l'explication de texte, dissertation et pour toute autre analyse.

 Étude des registres (satirique, ironique et polémique)

Activité d’écriture : Exercices d’application.

Séance 6 : Fonctions de la morale ? Lecture analytique de la fable « L’enfant et le maître d’école » (3H)

 Une fable doit-elle toujours contenir une morale ?

 Fonctions de la morale : _ didactique
_une observation critique : résumé d’un point de vue sur la société

Activité de lecture et d’écriture : _Lecture expressive de la Fable par un élève. Que pensez-vous de la morale ? Quel est le message du narrateur ? Qui est-il? La Fontaine lui-même ?

 Points importants à aborder au cours de cette lecture analytique (sous forme de plan, type commentaire composé) :_critique d’une certaine pédagogie : satire du maître d’école.
_ Situation d’énonciation : La Fontaine nous donne sa vision de l’éducation via cet apologue.
 Point de lexique

_ Activité d’écriture en groupe (1H): Au choix : Vous réécrirez une des fables de La Fontaine extrait du livre I en prenant soin d’inverser sa morale ou vous écrirez une fable subversive en prenant appui sur un sujet d’actualité : les personnages mis en scène seront soit des hommes, soit des animaux. L’activité se poursuivra en autonomie. Présentation orale du travail en séance 9.
Consignes d’écriture : _ Vous veillerez à une utilisation pertinente des temps verbaux
_Vous écrirez en vers (possibilité d’écrire en vers non réguliers)
_Vous utiliserez le registre satirique et/ou ironique.

Séance 7 : Séance au CDI (1H)

 Par groupe sur internet: Afin de montrer que les problèmes de société développés dans les Fables de La Fontaine sont toujours présents aujourd’hui, vous chercherez à illustrer l’une d’elle par des exemples concrets tirés de l’actualité.


Séance 8 : Lecture cursive de la fable « Le rat de ville et le rat des champs » (1H)

 Résumé et mise en commun de la séance au CDI. Passage à l’oral de quelques groupes.
 Lecture cursive de la fable, éléments à noter : _ critique de la vie citadine opposée à l’éloge de la vie champêtre.
_pas vraiment de morale : constat de différence entre de milieux de vie. Cependant, La Fontaine nous indique clairement sa position.
 Point de lexique

Travail donné à faire à la maison : Lecture de la fable « Le chêne et le roseau ». Donnez quelques points d’analyse. Quelle est la morale implicite ?

Séance 9 : Lecture analytique : « Le chêne et le roseau » (2H)

 Présentation orale de l’atelier d’écriture débutée en séance 6. (1H)
 Annonce d’un devoir sur table lors de la séance 14.

Activité d’écriture : Rédigez une introduction ainsi qu’une esquisse de plan concernant la fable à l’étude.

 Mise en commun des réponses du travail fait sur table et à la maison puis proposition de plan. Éléments importants à mettre en avant : _morale implicite
_parole d’éléments naturels
_dimension politique (le chêne représentant le pouvoir royal)
_style des discours
 Étude et comparaison des deux illustrations de la fable par Doré et Oudry : montrer les différents points de vue de représentation.

Séance 10 : Correction de l’explication de texte sur « L’homme et son image » (1H)

 Remise des copies et correction immédiate
 Points importants : _ Le mythe de Narcisse revisité : dénonciation du narcissisme
_fable sous forme d’énigme : petite devinette ayant une visée morale et instructive. Morale implicite
_Un récit structuré
_Évolution du personnage

Séance 11 : Devoir sur table (2H)

 Rédaction d’une introduction, plan et conclusion sur la fable V ; Le loup et le chien dans le cadre de l’initiation au commentaire composé.

Séance 12 : Les fables de La Fontaine aujourd’hui : découverte de M.Mouch (1H)

 Projection sur vidéo projecteur de quelques extraits de spectacles de Mr Mouch : Slam sur les Fables de La Fontaine. Réflexion autour de la réécriture aujourd’hui. Mr Mouch inverse les rapports dominant/dominé. Répercussion sur les morales. Avis des élèves.
Activité orale : Bilan de la séquence

Séance 13 : Correction du devoir sur table (1H)

 Proposition d’un corrigé
 Rappel concernant la méthodologie du commentaire selon les faiblesses détectées dans les copies
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Avis sur une première Séquence

par Celeborn le Dim 13 Mai 2012 - 9:22
Quelques remarques (je ne me lance pas dans la question de savoir si c'est réalisable ou non en classe ,puisque l'objectif me semble être de faire une jolie séquence bien comme il faut dans un master enseignement) :

1) Ne pas confondre morale et moralité. La morale est la leçon qu'on tire d'une fable. La moralité est l'endroit du texte où se trouve cette leçon. Il arrive qu'une fable chez LF n'ait pas de moralité. Elle a en revanche normalement toujours une (des ?) morale (s).

2) Le mot "registre" a disparu des programmes. Mais si on te demande de l'utiliser dans ta formation, fais comme on te demande.

3) « L'Homme et son image » me paraît une fable très compliquée pour des élèves de seconde. Elle demande de connaître les Maximes de La Rochefoucauld pour pouvoir vraiment être comprise, et au moins un passage du texte est franchement obscur. J'éviterais de la traiter.

4) je trouve dommage que ce soit « Le Chêne et le Roseau » que tu aies choisi en lecture d'image. Ce ne sont quand même pas les gravures les plus intéressantes. Dans le livre I, les gravures sur « La Cigale et la Fourmi », par exemple, permettent bien + de choses.

5) Il me semble bien cavalier d'affirmer que le Chêne représente le pouvoir royal. La lecture à clef de cette fable tend plutôt à faire du chêne une représentation de Fouquet, et de la tempête une représentation de Colbert soufflé par Louis XIV, le roseau étant La Fontaine. Ça n'empêche pas de faire une lecture à portée + générale de la fable sur la vanité des puissants, mais assimiler le chêne à Louis XIV est à mon sens proche du contresens.

6) Le Rat de ville et le Rat des champs possède une moralité (les deux derniers vers) dont la leçon morale relève de l'épicurisme (question des plaisirs nécessaires et non-nécessaires). Il ne faut pas réduire cette fable à une opposition ville/campagne : elle a une portée philosophique explicite.


Dernière édition par Celeborn le Dim 13 Mai 2012 - 9:26, édité 1 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Avis sur une première Séquence

par Thalia de G le Dim 13 Mai 2012 - 9:24
Le spécialiste de La Fontaine a parlé. Wink

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
leyade
Bon génie

Re: Avis sur une première Séquence

par leyade le Dim 13 Mai 2012 - 9:25
Merci pour tous ces éclaircissements, Celeborn! Là, d'un coup, je comprends mieux le Chêne et le roseau!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

la quille temporaire dans

avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Avis sur une première Séquence

par Celeborn le Dim 13 Mai 2012 - 9:27
@leyade a écrit:Merci pour tous ces éclaircissements, Celeborn! Là, d'un coup, je comprends mieux le Chêne et le roseau!

Il en existe aussi une lecture stylistique : le Chêne représente le style sublime et pesant VS le roseau qui représente le « Sublime » lafontainien, i.e. le naturel qui suscite l'enjouement du lecteur par ses traits, sa souplesse (hétérométrie, par exemple)…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Avis sur une première Séquence

par Thalia de G le Dim 13 Mai 2012 - 9:31
@leyade a écrit:Merci pour tous ces éclaircissements, Celeborn ! Là, d'un coup, je comprends mieux le Chêne et le roseau!
Je l'avais donné en commentaire composé en 1e, il y a... des lustres. Contre-sens total de certains élèves qui voyaient en La Fontaine un prophète de la Révolution...

On dévie ! Very Happy

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
leyade
Bon génie

Re: Avis sur une première Séquence

par leyade le Dim 13 Mai 2012 - 9:34
Bon, allez, je fais mon coming-out :
Aurais-tu un ou plusieurs livres à me conseiller pour apprendre à expliciter les fables les plus connues?

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

la quille temporaire dans

avatar
Amaliah
Empereur

Re: Avis sur une première Séquence

par Amaliah le Dim 13 Mai 2012 - 10:35
La demande de Leyade m'intéresse moi aussi!
avatar
Li-Li
Neoprof expérimenté

Re: Avis sur une première Séquence

par Li-Li le Dim 13 Mai 2012 - 10:43
Stagiaire cette année je peux juste te donner les conseils reçus par ma tutrice.
Je ne reviens pas sur la question de la morale bien expliquée par Céléborn.
Ensuite, si je comprends bien c'est une troisième séquence. Tu dédies une séance à l'apologue mais dans ta séquence tu ne leur fais connaître qu'une sorte d'apologue, je craindrai un peu qu'ils confondent fable et apologue.
Pour la séance sur les registres à partir de quoi fais-tu l'étude?
Tu n'abordes pas du tout la question du classicisme dans ton étude, est-ce un choix? Il me semble que ta problématique pose quand même la question du docere, placere.
avatar
Serge
Médiateur

Re: Avis sur une première Séquence

par Serge le Dim 13 Mai 2012 - 10:46
2) Le mot "registre" a disparu des programmes. Mais si on te demande de l'utiliser dans ta formation, fais comme on te demande.

Quel mot demande-t-on d'employer au lycée à présent ?
Ton ? Tonalité ? Autre chose encore ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Avis sur une première Séquence

par Celeborn le Dim 13 Mai 2012 - 10:49
Ton/tonalité, oui.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Serge
Médiateur

Re: Avis sur une première Séquence

par Serge le Dim 13 Mai 2012 - 11:25
Merci.

Quand je pense que j'ai fait disparaitre ton/tonalité de tous mes documents pour mettre registre à la place, du temps pas si lointain où il semblait que "registre" était le seul mot qu'il fallait employer désormais au lycée. Bon, ben ... je vais refaire les modifs Laughing

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Avis sur une première Séquence

par Thalia de G le Dim 13 Mai 2012 - 12:15
@Serge a écrit:Merci.

Quand je pense que j'ai fait disparaitre ton/tonalité de tous mes documents pour mettre registre à la place, du temps pas si lointain où il semblait que "registre" était le seul mot qu'il fallait employer désormais au lycée. Bon, ben ... je vais refaire les modifs Laughing
Jusqu'à présent je disais tonalité à mes élèves en précisant qu'au lycée ce serait le registre. Ah la la !

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Daniel
Niveau 9

Re: Avis sur une première Séquence

par Daniel le Dim 13 Mai 2012 - 12:22
Le programme ne spécifie aucunement qu'il faut employer "ton/tonalité" et d'ailleurs le terme "registre" est encore présent, par exemple :

Les réécritures, du XVIIème siècle jusqu'à nos jours
L'objectif est de faire réfléchir les élèves sur la création littéraire en l'abordant sous l'angle des relations de reprise et de variation par rapport aux œuvres, aux formes et aux codes d'une tradition dont elle hérite et dont elle joue. On leur fait ainsi prendre conscience du caractère relatif des notions d'originalité et de singularité stylistique, et du fait que l'écriture littéraire suppose des références et des modèles qui sont imités, déformés, transposés en fonction d'intentions, de situations et de contextes culturels nouveaux. On aborde dans cette étude les questions de genre, de registre et d'intertextualité et on travaille sur les phénomènes de citation, d'imitation, de variation et de transposition. Ce travail sera l'occasion d'entrer plus avant dans l'atelier de l'écrivain, mais aussi d'aborder l'œuvre dans son rapport au contexte historique et social qui la détermine.

Le problème c'est que la notion de registre, plus que mise en avant dans les programmes 2000, a apporté son lot d'exagération et d'erreurs dans les manuels notamment où tout devenait registre (le réalisme, le dramatique...) : donc désormais retour aux sources et restriction stricte à la liste de Jordy... mais c'est ma lecture des programmes, hein, comme il n'y a pas de docs d'accompagnement humhum
avatar
Serge
Médiateur

Re: Avis sur une première Séquence

par Serge le Dim 13 Mai 2012 - 12:30
@Daniel a écrit:Le programme ne spécifie aucunement qu'il faut employer "ton/tonalité" et d'ailleurs le terme "registre" est encore présent, par exemple :

Les réécritures, du XVIIème siècle jusqu'à nos jours
L'objectif est de faire réfléchir les élèves sur la création littéraire en l'abordant sous l'angle des relations de reprise et de variation par rapport aux œuvres, aux formes et aux codes d'une tradition dont elle hérite et dont elle joue. On leur fait ainsi prendre conscience du caractère relatif des notions d'originalité et de singularité stylistique, et du fait que l'écriture littéraire suppose des références et des modèles qui sont imités, déformés, transposés en fonction d'intentions, de situations et de contextes culturels nouveaux. On aborde dans cette étude les questions de genre, de registre et d'intertextualité et on travaille sur les phénomènes de citation, d'imitation, de variation et de transposition. Ce travail sera l'occasion d'entrer plus avant dans l'atelier de l'écrivain, mais aussi d'aborder l'œuvre dans son rapport au contexte historique et social qui la détermine.

Le problème c'est que la notion de registre, plus que mise en avant dans les programmes 2000, a apporté son lot d'exagération et d'erreurs dans les manuels notamment où tout devenait registre (le réalisme, le dramatique...) : donc désormais retour aux sources et restriction stricte à la liste de Jordy... mais c'est ma lecture des programmes, hein, comme il n'y a pas de docs d'accompagnement humhum

Et quelle est la liste de Jordy ?
C'est dur dur de s'y retrouver Razz

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Li-Li
Neoprof expérimenté

Re: Avis sur une première Séquence

par Li-Li le Dim 13 Mai 2012 - 12:47
Jordy recense 6 registres, comique, tragique, polémique, épique, lyrique, élégiaque.
J'avais plus ou moins compris comme Daniel, les registres ne disparaissent pas ils ne constituent plus un objet d'étude unique.
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Avis sur une première Séquence

par eliam le Dim 13 Mai 2012 - 12:49
Il en rajoute un : le burlesque, qu'il qualifie de contre-épique.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Avis sur une première Séquence

par Celeborn le Dim 13 Mai 2012 - 12:54
Comme toute liste, elle est éminemment discutable (l'élégiaque semble bien restrictif par rapport au bon vieux "pathétique" ; le burlesque appartient au comique, etc.).

Bref, il y a donc une mention de registre dans les programmes actuels, i.e. dans un coin d'un OE du programme de 1eL.

Autant dire que oui, la notion a été abandonnée. Le bon vieux "ton" est quand même bien + souple d'utilisation.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Li-Li
Neoprof expérimenté

Re: Avis sur une première Séquence

par Li-Li le Dim 13 Mai 2012 - 12:54
Ah! on m'aurait menti à l'IUFM Smile
avatar
Serge
Médiateur

Re: Avis sur une première Séquence

par Serge le Dim 13 Mai 2012 - 12:59
Mince, il y aurait donc une subtilité entre la tonalité et le registre ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Avis sur une première Séquence

par Celeborn le Dim 13 Mai 2012 - 13:37
@Serge a écrit:Mince, il y aurait donc une subtilité entre la tonalité et le registre ?

Disons qu'il y a une idéologie derrière « registre ». C'est un peu comme « séquence », en fait.

Le mot me semble par ailleurs extrêmement peu transparent, là où n'importe qui comprendra immédiatement ce qu'est le « ton » du texte.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Contenu sponsorisé

Re: Avis sur une première Séquence

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum