[Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Avril69 le Jeu 24 Mai 2012 - 8:33

@Moonchild a écrit:
@victor44 a écrit:je pense juste qu'on parle pas des mêmes élèves. Seuls les sages et dociles vous intéressent.
Justement, puisque vous en parlez, les élèves sages et dociles vous intéressent-ils eux aussi encore un tout petit peu ? Parce que quand ils ont le malheur d'être en plus issus d'un milieu populaire et de ne pas pouvoir éviter l'établissement de leur quartier, ils se retrouvent assez souvent être ceux qui sont sacrifiés par le système que vous défendez et qui a mis le perturbateur en son centre ; bien sûr, les élèves sages et dociles dans les collèges et lycées de centre ville ont beaucoup plus de chances d'être épargnés et comme ça les apparences sont sauves - c'est vrai quoi, après tout pourquoi s'embêter pour quelques gamins du peuple qui ont le mauvais goût de ne pas manifester les travers comportementaux que l'on présuppose chez les individus de leur catégorie sociale ?
Ce sacrifice des élèves sages et dociles des classes populaires est une réalité sociologique que vous ne pouvez nier même si elle est étrangement peu relayée par les grands spécialistes de l'éducation que vous appréciez tant.

Sinon, on peut vous proposer un arrangement. Puisque vous les aimez tant les perturbateurs, on peut vous les regrouper ensemble et vous les confier dans des établissements crées spécialement pour eux ; nous avons confiance en vous, vous saurez en tirer le meilleur, vous et vos collègues rompus à la vraie pédagogie. Pendant ce temps là, pauvres incompétents que nous sommes, nous continuerons, couverts de la honte de ne pas avoir su surmonter nos difficultés, à nous occuper bon an mal an des élèves sages et dociles - à moins bien sûr que vous ne considériez que leur sacrifice est absolument indispensable pour que les perturbateurs ne se sentent pas stigmatisés. Désolé Mounir toi tu continues à subir sans broncher - d'ailleurs tu fais ça très bien - car ton rôle c'est de faire en sorte que Kévin ne se sente pas victime du système.
+1000
... ce système dans lequel les parents desdits élèves les envoient avec une confiance souvent aveugle Sad

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Celeborn le Jeu 24 Mai 2012 - 8:45

Il y a une classe dans mon établissement où l'on a un bon groupe d'élèves pas sages et pas dociles, comme tu dis. On n'arrête pas de s'en occuper. On ne fait que ça.

Eh bien ce sont les élèves sages et dociles qui morflent. Des gamines que j'avais l'année dernière et qui tournaient très très bien (dans une classe sage et docile) et qui sont en chute libre cette année.

Il ne s'agit pas de dire qu'il ne faut pas s'occuper des élèves pas sages et pas dociles, bien au contraire. Mais il faudrait peut-être réfléchir à la manière dont on s'en occupe, les conditions dans lesquelles il faut s'en occuper et surtout sur ce que l'on fait subir à ceux qui n'ont rien demandé dans l'histoire.

Sinon j'attends de voir les études qui montrent que les Meirieu ont raison. Scientifiques, hein, les études. Envoyez les liens.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par ysabel le Jeu 24 Mai 2012 - 8:46

@Celeborn a écrit:Il y a une classe dans mon établissement où l'on a un bon groupe d'élèves pas sages et pas dociles, comme tu dis. On n'arrête pas de s'en occuper. On ne fait que ça.

Eh bien ce sont les élèves sages et dociles qui morflent. Des gamines que j'avais l'année dernière et qui tournaient très très bien (dans une classe sage et docile) et qui sont en chute libre cette année.

Il ne s'agit pas de dire qu'il ne faut pas s'occuper des élèves pas sages et pas dociles, bien au contraire. Mais il faudrait peut-être réfléchir à la manière dont on s'en occupe, les conditions dans lesquelles il faut s'en occuper et surtout sur ce que l'on fait subir à ceux qui n'ont rien demandé dans l'histoire.

Sinon j'attends de voir les études qui montrent que les Meirieu ont raison. Scientifiques, hein, les études. Envoyez les liens.

tu auras ça la semaine des 4 jeudis ou à la St Glin-Glin ! Lool

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Avril69 le Jeu 24 Mai 2012 - 8:52

@ysabel a écrit:
@Celeborn a écrit:Il y a une classe dans mon établissement où l'on a un bon groupe d'élèves pas sages et pas dociles, comme tu dis. On n'arrête pas de s'en occuper. On ne fait que ça.

Eh bien ce sont les élèves sages et dociles qui morflent. Des gamines que j'avais l'année dernière et qui tournaient très très bien (dans une classe sage et docile) et qui sont en chute libre cette année.

Il ne s'agit pas de dire qu'il ne faut pas s'occuper des élèves pas sages et pas dociles, bien au contraire. Mais il faudrait peut-être réfléchir à la manière dont on s'en occupe, les conditions dans lesquelles il faut s'en occuper et surtout sur ce que l'on fait subir à ceux qui n'ont rien demandé dans l'histoire.

Sinon j'attends de voir les études qui montrent que les Meirieu ont raison. Scientifiques, hein, les études. Envoyez les liens.

tu auras ça la semaine des 4 jeudis ou à la St Glin-Glin ! Lool
J'allais le dire.

Ces élèves sages ne demandent même pas qu'on s'occupe d'eux: simplement de pouvoir TRAVAILLER dans des conditions normales.

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Reltob le Jeu 24 Mai 2012 - 8:56

@Moonchild a écrit:
@victor44 a écrit:je pense juste qu'on parle pas des mêmes élèves. Seuls les sages et dociles vous intéressent.
Justement, puisque vous en parlez, les élèves sages et dociles vous intéressent-ils eux aussi encore un tout petit peu ? Parce que quand ils ont le malheur d'être en plus issus d'un milieu populaire et de ne pas pouvoir éviter l'établissement de leur quartier, ils se retrouvent assez souvent être ceux qui sont sacrifiés par le système que vous défendez et qui a mis le perturbateur en son centre ; bien sûr, les élèves sages et dociles dans les collèges et lycées de centre ville ont beaucoup plus de chances d'être épargnés et comme ça les apparences sont sauves - c'est vrai quoi, après tout pourquoi s'embêter pour quelques gamins du peuple qui ont le mauvais goût de ne pas manifester les travers comportementaux que l'on présuppose chez les individus de leur catégorie sociale ?
Ce sacrifice des élèves sages et dociles des classes populaires est une réalité sociologique que vous ne pouvez nier même si elle est étrangement peu relayée par les grands spécialistes de l'éducation que vous appréciez tant.

Désolé Mounir toi tu continues à subir sans broncher - d'ailleurs tu fais ça très bien - car ton rôle c'est de faire en sorte que Kévin ne se sente pas victime du système.


Une réalité qui semble de plus en plus perçue au cours de discussions que j'ai pu avoir avec des personnes extérieures à l'EN.
Les mentalités me semblent évoluer sur ce sujet depuis quelques temps... Pourvu que ça dure!

_________________
« Un mathématicien est un aveugle qui, dans une pièce sombre, cherche un chat noir qui n’y est pas.  »
Charles Darwin
Je ne travaille pas à l’Éducation Nationale, mais je suis le conjoint d'une professeur de Physiques-Chimie.

Reltob
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Duplay le Jeu 24 Mai 2012 - 9:34

@Celeborn a écrit:Il y a une classe dans mon établissement où l'on a un bon groupe d'élèves pas sages et pas dociles, comme tu dis. On n'arrête pas de s'en occuper. On ne fait que ça.

Eh bien ce sont les élèves sages et dociles qui morflent. Des gamines que j'avais l'année dernière et qui tournaient très très bien (dans une classe sage et docile) et qui sont en chute libre cette année.

Il ne s'agit pas de dire qu'il ne faut pas s'occuper des élèves pas sages et pas dociles, bien au contraire. Mais il faudrait peut-être réfléchir à la manière dont on s'en occupe, les conditions dans lesquelles il faut s'en occuper et surtout sur ce que l'on fait subir à ceux qui n'ont rien demandé dans l'histoire.

Voilà.

Victor, la plupart de tes interventions semblent manifestement reposer sur les équations suivantes:
élèves sages et dociles = bons élèves
élèves perturbateurs = mauvais élèves.

Alors on peut certes imaginer que tu as vécu des expériences particulières qui justifient ces équations, mais on ne peut certainement pas en tirer une loi générale puisque certaines expériences vécues par d'autres collègues démontrent le contraire, en ZEP notamment.

Que ce soit en ZEP ou en milieu mixte, je pourrais te citer, avec mes collègues, des dizaines et des dizaines d'exemples d'élèves confrontés à des difficultés scolaires plus ou moins importantes mais "sages et dociles" comme d'élèves pas "sages et dociles" -voire franchement perturbateurs- mais en réussite scolaire.

Et je ne vois pas au nom de quel principe il faudrait mépriser ou abandonner les plus fragiles dès qu'ils ont le malheur de respecter les règles de l'école ou d'être timides voire inhibés. Et je ne vois pas non plus pourquoi Youssef, Farah, Kamel... devraient être maudits jusqu'à la septième génération abandonnés quand ils présentent la double tare de respecter ces mêmes règles et de réussir brillamment.

A moins que la mise en place du socle n'implique que, dès qu'un élève a pu valider les différentes compétences du "vivre ensemble", il ne mérite plus de pouvoir valider d'autres compétences ! Razz








Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par User5899 le Jeu 24 Mai 2012 - 9:54

GuillaumeCaron a écrit:Un gars est favorable au socle commun et ça y est, ça fait l'unanimité sur le forum. Pire que ça, on argumente pas, on dit juste "misère" ...
Parce que l'opinion d'une bonne partie du forum est déjà faite, c'est tout. Ce n'est pas votre opinion, on l'a bien compris, on le sait. Est-ce que ça vaut encore la peine de discuter de cela ? Cette usine à gaz devrait être tout simplement intégrée dans les programmes disciplinaires par année, et basta. Tout ce temps perdu à causer socle, à penser socle, à se prendre la tête socle... Que de vide, mon dieu ! A l'exacte image de l'influence politique des gouvernements qui ont conçu ce machin.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Docteur OX le Jeu 24 Mai 2012 - 9:55

@Moonchild a écrit:
@victor44 a écrit:je pense juste qu'on parle pas des mêmes élèves. Seuls les sages et dociles vous intéressent.
Justement, puisque vous en parlez, les élèves sages et dociles vous intéressent-ils eux aussi encore un tout petit peu ? Parce que quand ils ont le malheur d'être en plus issus d'un milieu populaire et de ne pas pouvoir éviter l'établissement de leur quartier, ils se retrouvent assez souvent être ceux qui sont sacrifiés par le système que vous défendez et qui a mis le perturbateur en son centre ; bien sûr, les élèves sages et dociles dans les collèges et lycées de centre ville ont beaucoup plus de chances d'être épargnés et comme ça les apparences sont sauves - c'est vrai quoi, après tout pourquoi s'embêter pour quelques gamins du peuple qui ont le mauvais goût de ne pas manifester les travers comportementaux que l'on présuppose chez les individus de leur catégorie sociale ?
Ce sacrifice des élèves sages et dociles des classes populaires est une réalité sociologique que vous ne pouvez nier même si elle est étrangement peu relayée par les grands spécialistes de l'éducation que vous appréciez tant.

Sinon, on peut vous proposer un arrangement. Puisque vous les aimez tant les perturbateurs, on peut vous les regrouper ensemble et vous les confier dans des établissements crées spécialement pour eux ; nous avons confiance en vous, vous saurez en tirer le meilleur, vous et vos collègues rompus à la vraie pédagogie. Pendant ce temps là, pauvres incompétents que nous sommes, nous continuerons, couverts de la honte de ne pas avoir su surmonter nos difficultés, à nous occuper bon an mal an des élèves sages et dociles - à moins bien sûr que vous ne considériez que leur sacrifice est absolument indispensable pour que les perturbateurs ne se sentent pas stigmatisés. Désolé Mounir toi tu continues à subir sans broncher - d'ailleurs tu fais ça très bien - car ton rôle c'est de faire en sorte que Kévin ne se sente pas victime du système.

Bravo ! Et "Pan !" sur le bec des "Kévinistes"...

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Invité8 le Jeu 24 Mai 2012 - 11:26


_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Tristana le Jeu 24 Mai 2012 - 11:27

Le plus triste dans l'affaire, c'est que j'ai au contraire l'impression que certains essaient de défendre ici une vision de l'éducation qui permettrait aux pas sages et pas dociles d'apprendre la même chose que les autres, par le biais d'une vraie autorité, d'une vraie capacité de sanction (la sanction permettant d'empêcher la récidive) et d'une transmission des savoirs exigeante.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par JPhMM le Jeu 24 Mai 2012 - 11:39

GuillaumeCaron a écrit:entretenir des mythes sur un soit disant jargon IUFM qui n'existe pas ...
Il faudra que vous en parliez à l'ENS, car ils n'ont pas l'air d'être aussi bien informés que vous.

http://ife.ens-lyon.fr/publications/edition-electronique/recherche-et-formation/RR064-8.pdf

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Duplay le Jeu 24 Mai 2012 - 11:45

GuillaumeCaron a écrit:
c'est censé prouvé quoi à part entretenir des mythes sur un soit disant jargon IUFM qui n'existe pas ...

Ah oui ? L'outil scripteur n'existe pas ?

Je ne peux que t'inviter à consulter ces liens :

http://www.ac-grenoble.fr/savoie/mat/group_de/domaine/graphisme/graphisme.html
http://www.ac-lille.fr/dsden59/ressources_peda/maternelle/graphisme_04.php?id=2
http://eduscol.education.fr/cid48415/apprentissage-langue-francaise.html

Et si trois, ce n'est pas assez, tu peux faire une recherche sur glouglou, qui te permettra d'accéder à des dizaines et des dizaines de sites de circonscriptions, de sites de collègues PE, à des documents en PdF élaborés par des maîtres formateurs voire des rééducateurs... qui tous utilisent ce terme.

Mais il est vrai que je n'ai aucune compétence à en parler puisque je suis PE : je n'ai aucun recul.

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par adelaideaugusta le Jeu 24 Mai 2012 - 13:36

GuillaumeCaron a écrit:

c'est censé prouvé quoi à part entretenir des mythes sur un soit disant jargon IUFM qui n'existe pas ...

Chouette, j'ai enfin trouvé celui qui va m'expliquer ce petit problème. (Je ne suis pas très forte en maths.)


"Le niveau général ne cesse de monter, et en même temps, le niveau que les professeurs constatent dans leurs classes ne cesse de baisser!
C'est pourtant une évidence arithmétique indiscutable! Prenons, pour nous en convaincre,un exemple arbitraire parmi d'autres. En 1960, moins de 10% de la tranche d'âge des jeunes de 15-16 ans sont en classe de Seconde de Lycée.
Ce sont pour la plupart des jeunes issus des classes moyennes et supérieures. Bien entourés, bien dirigés, ces élèves ont un bon niveau en orthographe, savent rédiger un texte correctement, et obtiennent une moyenne de 12/20 en dissertation de français...

Quarante- cinq ans plus tard, plus de 70 % de la même tranche d'âge est en Seconde : issus de milieux sociaux et culturels bien plus diversifiés, sans doute plus inégalement suivis par leurs familles et moins systématiquement stimulés par leur environnement, ils n'obtiennent, sur la même dissertation, qu'une moyenne de 8/20...
Le niveau des jeunes Français a-t-il vraiment baissé? Petit calcul .
En 1960, un élève de Seconde a, en moyenne, 12/20 à sa dissertation; donnons aux autres une note forfaitaire,
pour le papier et le temps passé, de 2/20 : la moyenne de la tranche d'âge est de 3/20. Aujourd'hui, avec les mêmes modes de calcul, la moyenne de la même tranche d'âge sur le même exercice est de 6,2/20 : elle a plus que doublé!
Hausse spectaculaire du niveau général, tandis que le professeur de seconde voit, lui, les résultats de sa classe baisser de 4 points!
Dans le même temps, le nombre d'élèves ayant 12 et plus a augmenté, mais ces élèves sont proportionnellement moins nombreux que jadis!
Reste évidemment la seule vrai question : comment faire pour que l'accès aux études s'accompagne d'une hausse correspondante du niveau des élèves qui y accèdent? Comment transformer "la démocratisation de l'accès" en "démocratisation de la réussite"? C'est évidemment affaire de pédagogie."

( Lettre à un jeune professeur, Philippe Meirieu.)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par WonderWoman le Jeu 24 Mai 2012 - 13:49

@Tristana a écrit:Le plus triste dans l'affaire, c'est que j'ai au contraire l'impression que certains essaient de défendre ici une vision de l'éducation qui permettrait aux pas sages et pas dociles d'apprendre la même chose que les autres, par le biais d'une vraie autorité, d'une vraie capacité de sanction (la sanction permettant d'empêcher la récidive) et d'une transmission des savoirs exigeante.
+1.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par WonderWoman le Jeu 24 Mai 2012 - 13:50

Ah j'ai lu la lettre à un jeune professeur avant de commencer l'année de stage. ça a ruiné mes vacances. d'avance, je me sentais nulle. No

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Dinosaura le Jeu 24 Mai 2012 - 18:10

@Moonchild a écrit:
@victor44 a écrit:je pense juste qu'on parle pas des mêmes élèves. Seuls les sages et dociles vous intéressent.
Justement, puisque vous en parlez, les élèves sages et dociles vous intéressent-ils eux aussi encore un tout petit peu ? Parce que quand ils ont le malheur d'être en plus issus d'un milieu populaire et de ne pas pouvoir éviter l'établissement de leur quartier, ils se retrouvent assez souvent être ceux qui sont sacrifiés par le système que vous défendez et qui a mis le perturbateur en son centre ; bien sûr, les élèves sages et dociles dans les collèges et lycées de centre ville ont beaucoup plus de chances d'être épargnés et comme ça les apparences sont sauves - c'est vrai quoi, après tout pourquoi s'embêter pour quelques gamins du peuple qui ont le mauvais goût de ne pas manifester les travers comportementaux que l'on présuppose chez les individus de leur catégorie sociale ?
Ce sacrifice des élèves sages et dociles des classes populaires est une réalité sociologique que vous ne pouvez nier même si elle est étrangement peu relayée par les grands spécialistes de l'éducation que vous appréciez tant.

Sinon, on peut vous proposer un arrangement. Puisque vous les aimez tant les perturbateurs, on peut vous les regrouper ensemble et vous les confier dans des établissements crées spécialement pour eux ; nous avons confiance en vous, vous saurez en tirer le meilleur, vous et vos collègues rompus à la vraie pédagogie. Pendant ce temps là, pauvres incompétents que nous sommes, nous continuerons, couverts de la honte de ne pas avoir su surmonter nos difficultés, à nous occuper bon an mal an des élèves sages et dociles - à moins bien sûr que vous ne considériez que leur sacrifice est absolument indispensable pour que les perturbateurs ne se sentent pas stigmatisés. Désolé Mounir toi tu continues à subir sans broncher - d'ailleurs tu fais ça très bien - car ton rôle c'est de faire en sorte que Kévin ne se sente pas victime du système.

Pas grave. Les élèves sages et dociles des (très) bons établissements des (très) bons quartiers parisiens, parmi lesquels on retrouve étrangement les enfants de nos chères têtes pensantes, pourront bénéficier eux de (très) bonnes conditions de travail et de solides contenus disciplinaires.

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par adelaideaugusta le Jeu 24 Mai 2012 - 19:20

Krokotiili a écrit:Ah j'ai lu la lettre à un jeune professeur avant de commencer l'année de stage. ça a ruiné mes vacances. d'avance, je me sentais nulle. No

Je ne comprends pas pourquoi tu dis cela.
Franchement, tu as pris au sérieux ce que dit cet esbroufeur, destructeur en chef de l'école qui instruit depuis plus de trente ans ?

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Invité8 le Jeu 24 Mai 2012 - 20:01

@adelaideaugusta a écrit:
Krokotiili a écrit:Ah j'ai lu la lettre à un jeune professeur avant de commencer l'année de stage. ça a ruiné mes vacances. d'avance, je me sentais nulle. No

Je ne comprends pas pourquoi tu dis cela.
Franchement, tu as pris au sérieux ce que dit cet esbroufeur, destructeur en chef de l'école qui instruit depuis plus de trente ans ?

Les attaques continuent ... Destructeur de quoi ???? Vous pensez sérieusement que les idées de Meirieu sont appliqués en Collège ????

Mais ce sont bien les cours élitistes, disciplinaires, avec des élèves passifs qui sont majoritaires ... et jamais ça ne vous viendrait à l'idée qu'en procédant UNIQUEMENT (ou presque) comme ça, ça pourrait être la source du problème ??????

Ah non c'est vrai, c'est la faute des *** qui proposent des situations DIVERSIFIEES à leur élèves...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Invité8 le Jeu 24 Mai 2012 - 20:05

Avant de me faire lyncher, je précise que je ne suis pas pour une suppression des cours disciplinaires mais pour qu'il y ait des moments où on puisse travailler de manière interdisciplinaire aussi ...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par harry james le Jeu 24 Mai 2012 - 20:18

Et bien écoute Guillaume—bonjour d'abord.. Smile — si tu ne veux pas te faire lyncher, faire l'amalgame entre disciplinaires, élitistes et élèves passifs, n'est guère une bonne méthode si je puis me permettre cette remarque amicale.

Je ne connais personne— et je suis TZR, j'en ai croisé du monde— qui fasse de l'élitisme au collège....Prétendre le contraire me semble relever de la mauvaise foi.
Par ailleurs, travailler de manière interdisciplinaire pourquoi pas après tout mais la priorité—en collège surtout mais sans doute aussi en primaire— me semble l'enseignement des disciplines dont les horaires, notamment en français, sont devenus indigents, et qui ne permettent justement plus de proposer sereinement (= sans craindre de ne pas boucler le programme ) des activités DIVERSIFIEES plus souvent à nos élèves.


Dernière édition par harry james le Jeu 24 Mai 2012 - 20:37, édité 1 fois

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par JPhMM le Jeu 24 Mai 2012 - 20:28

GuillaumeCaron a écrit:ça pourrait être la source du problème ??????
Quel problème ? puisque le niveau ne baisserait pas...

Eclairez-moi : par sa démonstration, Meirieu montrerait que le niveau ne baisserait pas, mais qu'au contraire il aurait considérablement augmenté. Or vous nous dites que tout le monde ou presque utilise encore les anciennes méthodes. Anciennes méthodes grâce auxquelles le niveau aurait considérablement augmenté, d'après Meirieu, dont vous vous faites le défenseur. Pourquoi donc faudrait-il en changer, dans ce cas ? heu

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Invité8 le Jeu 24 Mai 2012 - 20:34

Il y a toujours un problème ... tant qu'on fera pas réussir tout le monde ...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2012 - 20:36

Oui, à un moment, il faut choisir son angle d'attaque....
Et puis, même en admettant le fait - qui est loin d'être prouvé - que les idées de Meirieu et de ses proches ne soient pas appliquées, ça ne change rien au fait qu'elles règnent en maître absolu dans les instructions officielles, ce qui est au minimum contre-productif.


Dernière édition par holderfar le Jeu 24 Mai 2012 - 20:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2012 - 20:37

GuillaumeCaron a écrit:Il y a toujours un problème ... tant qu'on fera pas réussir tout le monde ...
Mais qu'est-ce que ça veut dire, faire réussir tout le monde? (c'est une vraie question)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article Le Monde] Les hommes de Vincent Peillon

Message par JPhMM le Jeu 24 Mai 2012 - 20:38

GuillaumeCaron a écrit:Il y a toujours un problème ... tant qu'on fera pas réussir tout le monde ...
Donc vous préconisez de jeter à la poubelle une méthode qui doubla le taux de réussite et qui est utilisée par tout le monde, et de la remplacer par une méthode qui n'a pas fait ses preuves statistiques et qui n'est voulue par presque personne ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum